Appel du 19 courant... Afficher | Masquer

Ce titre désormais connu renvoie à une “tradition” établie de relance de notre campagne de donation, le 19 de chaque mois. Nous avons affiché ici les donations pour le mois de janvier 2023, à la date du 19 de ce mois. Comme nous l’expliquions lorsque fut lancée cette formule des donations, dans notre texte du 1er mars 2011 (dans notre rubrique Notre Situation), il s’agit de solliciter votre intervention et votre soutien pour atteindre de €2 000 à €3 000 par mois (« ... les montants de €2 000 et €3 000, qui constituent pour nous les sommes permettant respectivement un fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site et un fonctionnement plus aisé de ces fonctions »). Nos lecteurs savent évidemment que, depuis 2011, les conditions économiques ont évolué et que les sommes proposées doivent être définies différemment. Le seuil du « fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site » dépasse aujourd’hui  très largement  les €2 000 et le reste à l’avenant, et l’on peut dire que la somme de €3 000 est quasiment la référence de ce qui est nécessaire pour “le fonctionnement minimum...”. Nous espérons que nos lecteurs en  tiendront compte dans leur action de solidarité et de soutien.

Nous voulons rajouter à ces précisions d’ordre comptable certaines précisions d’un autre domaine, concernant la raison d’être, les origines et le fonctionnement de dedefensa.org. Nous pensons qu’on trouve dans les textes cités nombre de réponses aux questions que certains lecteurs (notamment les lecteurs les plus récents) peuvent légitimement se poser concernant le fonctionnement et les besoins du site, en fonction des conceptions journalistiques étendues à des missions de commentaire, de conceptualisation et d’analyse profonde de la situation du monde suivies par dedefensa.org. L’ancienneté de ces textes témoigne du fait que ces préoccupations et ce besoin d’information sont constants chez nos lecteurs, et nos réponses et notre position générale à cet égard, également constantes. Les trois textes cités (par ordre d’importance selon nous, et non par ordre chronologique) sont ceux du 25 août 2007, du 3 septembre 2007 et du 4 octobre 2006.

Les résultats après 18 jours de cette donation mensuelle de janvier 2023 atteignaient €155. Nous exprimons notre très chaleureuse reconnaissance aux personnes qui sont intervenues dans le cadre de cette donation. (Pour effectuer des donations, voyez également nos pages spéciales : pour les lecteurs ayant un compte, pour ceux qui n’en ont pas.) Si vous en avez le cœur et les moyens, et si vous en comprenez la nécessité, soutenez-nous, soutenez dedefensa.org. Merci. 

0 €

1500 €

3000 €

Levée de fonds dévolus aux frais de fonctionnement.
janvier 2023 : 2095 € récoltés

2095 €

La crisologie de notre temps

• Le 11 septembre 2015, dedefensa.org a inauguré une nouvelle formule, une nouvelle présentation, en transformant une mise en page vieille de près de dix ans. • Nous avons choisi le 11 septembre pour cette opération, et l’on comprend qu’il s’agit d’un symbole et que ce symbole n’est pas gratuit. • Lancé en 1999 comme une extension de la Lettre d’Analyse dedefensa & eurostratégie (dd&e) existante depuis septembre 1985, le site a évidemment beaucoup évolué. • 9/11 a ouvert une nouvelle période historique, et même métahistorique, en transformant la politique en un phénomène crisique permanent. • Dans sa nouvelle formule, dedefensa.org achève sa transformation en un site d’analyse crisique permanent, appréciant la situation générale du point de vue de ses crises qui en constituent la principale manifestation, et à partir d’un point de vue cherchant le plus possible une référence métahistorique. 

• Le site ayant beaucoup évolué dans ses conceptions, dans la définition de son orientation, dans l’approche opérationnelle de son travail, plusieurs épisodes de présentation décrivent évidemment cette évolution. • Nous nous sommes définis d’abord comme des “antimodernes”, ce que nous restons selon cette définition du 21 juillet 2007. • D’autres textes, répondant à des préoccupations de lecteurs, peuvent être utilisées comme références également, notamment les 4 octobre 200625 août 2007 et 3 septembre 2007. • Pour avoir une vision très complète et complètement réactualisée, et correspondant à la nouvelle formule du site, on consultera le Glossaire.dde du 6 avril 2015, texte fondamental pour définir dedefensa.org, et éventuellement la Chronique du 19 courant... du 19 août 2015.

• Pour ce qui concerne la situation présente du site, en fonction des plus récents évènements et de la façon dont ils sont appréhendés par nous, ce qui était en gestation depuis plusieurs années et s’est imposé par la pratique elle-même devient une évidence : dedefensa.org, ou dd&e (dedefensa & eurostratégie) est devenu un site dont la mission est clairement : “La crisologie de notre temps”. •  Nous estimons que la situation de la politique générale et des relations internationales, autant que celle des psychologies et des esprits, est devenue entièrement crisique. • La “crise” est aujourd’hui substance et essence même du monde, et c’est elle qui doit constituer l’objet de notre attention constante, de notre analyse et de notre intuition. • Dans l’esprit de la chose, elle doit figurer avec le nom du site, comme devise pour donner tout son sens à ce nom.


Le Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Nos dernières parutions

Brèves de crise

Nos deux derniers jours   29/01/2023

Brèves de crise

RapSit-USA2023 : La RAND devient colombe   29/01/2023

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

“Mais la voilà, ‘la fin de l’histoire’ !”   28/01/2023

28 janvier 2023 (19H00) – Qui ne ses souvient du tonnerre que causa, en 1989-1991, une conférence transformée en l’article, et l’article transformé en livre, tout cela sous le titre de ‘La  fin de l’histoire’ ? L’auteur était un fonctionnaire du département d’État, Francis Fukuyama, d’origine Asian-American (oui pour la diversité).…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

L’escalade par escalator   27/01/2023

27 janvier 2023 (18H10) – Ainsi, les deux dernières semaines ont été animées par la débat sur les chars à livrer aux Ukrainiens, comme s’il s’agissait de quelque(s) mystérieuse(s) arme(s) absolue(s) venue(s) de la volonté des dieux – puisque les dieux sont du côté de Zelenski-Saint. Ne comptez pas sur…

Ouverture libre

La Guerre Mondiale-Woke   27/01/2023

• Voici un texte qui définit la situation actuelle, la “politique” suivie et la guerre contre la Russie par le mot “stupidité”. • En gros, “stupidité” et “bêtise” s’équivalent, et le mot “bêtise” est celui que nous avons employé pour définir le mouvement du wokenisme. • Cette proximité symbolique est en fait significative d’une définition commune, pour caractériser les grands courants actuels et leurs issues catastrophiques. • Le titre de l’article dit tout à cet égard : « La guerre [...] n’est-elle pas tout simplement stupide ? ». • Contribution d’Alastair Crooke.

Les Carnets de Dimitri Orlov

La dernière croisade (III)   26/01/2023

La croisade actuelle contre la Russie, dans laquelle l’Occident combiné utilise le cadavre vivant de l’Ukraine comme bélier contre elle, est très étrange : au lieu de perdre des territoires et des populations, comme on pourrait s’y attendre au cours de toute croisade normale, la Russie gagne des terres et…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

« Quand c’est fini, n-i-nini, ça recommence »   25/01/2023

25 janvier 2023 (20H35) – En ouverture, cette rimaillerie de Léo Ferré parlant des romances qui reviennent toujours... Mais là, on ne parle pas des romances mais des aventuriers dont Washington fait grand usage pour le rythme des “regime change”, et l’on remarque qu’avec Zelenski une fois de plus le…

Ouverture libre

Et si nous envahissions la Russie ?   24/01/2022

• L’“esprit de la Troisième Guerre Mondiale” règne partout : les officiels russes au plus haut niveau ne s’en cachent plus et le proclament hautement : “Nous sommes en guerre !” • C’est une bien étrange “Guerre Mondiale” puisqu’elle existe d’abord dans la communication et souvent s’y cantonne. • Bref, il reste, très sérieusement, à définir désormais ce qu’est une “Guerre Mondiale”. • Un historien envisage le cas, évoquée partout, qui devrait (automatiquement ?) entraîner l’holocauste nucléaire. • Contribution d’Eric Zuesse.

Bloc-Notes

“Guerre totale” et au-delà...   23/01/2023

• Après la grande réunion mensuelle des ministres de la défense du Camp du Bien à Ramstein, où l’on entendit surtout des récriminations et des promesses insaisissables, la psychologie réalise que la Très-Grande Partie est engagée. • Plus personne ne se le dissimule : dans la bataille d’Ukraine, c’est la peau de la Russie que veut le ‘Collective West. • Pour la Russie, cela signifie que la “guerre totale” est engagée.• Sans doute parlera-t-on de Troisième Guerre Patriotique (et Mondiale).• Nous, nous parlons de fin de notre cycle métahistorique.

Les Carnets de Badia Benjelloun

RIP, Madame Benjelloun   22/01/2022

Internet a introduit, chez les “vieux de la vieille”, d’étranges habitudes ; particulièrement pour les gens de mon genre, – masculin-féminin, –  moi qui suis d’un naturel à la fois solitaire et timide, affreusement asocial, et surtout, depuis autour de 1975-1980, comme révolté-total contre mon époque. La vertu d’internet pour des…

Bloc-Notes

Ah, si Napoléon avait eu des ‘Léopard’ !   21/01/2023

• Étrange discours du Haut Représentant de l’UE qui, pour faire offrir des chars lourds à l’Ukraine, fait l’éloge du peuple et de l’armée russes qui tinrent tête et défirent Napoléon et Hitler. • Il s’agit des labyrinthes kafkaïesque du simulacre qui sert de tactique et de stratégie au “Collective West.• Il est vrai que la victoire russe de Soledar a tourné bien des têtes et l’entêtement de Zelenski à défendre des villes commence à agacer. • Songerait-on à liquider Zelenski ? • Mais se débarrasse-t-on d’un chef de guerre cannonisé sans menacer l’Église ?

Bloc-Notes

La folie comme stratégie de sortie   20/02/2023

• A Davos, qui devient un bide considérable pour tous ses complots globalisateurs, Zelenski nous confie en virtuel que Poutine est peut-être déjà mort et remplacé par une armée de clones. • En Ukraine, Zelenski vit en circuit fermé et hors de toute atteinte de la réalité et de l’annonce d’une quelconque victoire russe comme à Soledar. • Malgré cet aspect bouffe où la folie n’est pas loin, ou plutôt à cause de cela, subsiste et persiste le risque d’une grande déflagration. • Installation de systèmes anti-aériens sur les bâtiments officiels à Moscou.

Ouverture libre

Ukrisis’, l'hybride anthropophage   19/01/2023

• On ignore si tout ce qu’on nous rapporte sur de violentes batailles internes au sein du régime Zelenski est l’exacte vérité mais il faut reconnaître à ces hypothèses le mérite de la cohérence. • Contribution de Larry C. Johnson.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Le vieil homme et l'enfer   19/01/2023

19 janvier 2023 (05H00) – Je n’ai jamais été un soutien enthousiaste du diplomate Kissinger. Il est du parti qui voit dans le Congrès de Vienne le triomphe de l’autorité de Metternich ; je suis de ceux qui y voient l’effet de surprise de la géniale manœuvre de Talleyrand. Pour le…

Les Carnets de Dimitri Orlov

La trêve de Noël qui ne devait pas avoir lieu   18/01/2022

Le 4 janvier, Poutine annonçait une trêve de Noël dans le conflit ukrainien. Le Noël orthodoxe a lieu le 7 janvier, selon le calendrier julien, en vigueur depuis l’an 45 avant Jésus-Christ, plutôt que selon le calendrier grégorien, plus couramment utilisé et plus précis sur le plan astronomique, introduit en…

Bloc-Notes

Déclencher la WWIII pour empêcher la WWIII   17/01/2023

 L’implacable logique de l’“art opératoire” de la guerre US a largement pénétré les esprits de nombre d’élites européennes, en commençant par les plus à l’Est (ici les Polonais). •  Le fameux “Il faut détruire ce village pour sauver ce village” de la Guerre du Vietnam est d’une exceptionnalité attractivité et vaut à 1 000% pour la guerre en Ukraine. • A propos, WWIII (‘World War III’) correspond beaucoup mieux comme acronyme dynamique et bondissant pour caractériser le but ultime et constructif de la stratégie euro-américaniste.

Librairie -dedefensa.org

Avec notre Librairie.dde, nous poursuivons deux buts. D’une part, nous voulons sauvegarder sur papier l’essentiel du contenu du site dedefensa.org (près de 13.000 articles en 15 années), parce que nous n’avons qu’une confiance très limitée dans la survie de la mémoire des choses écrites par le seul moyen de l’informatique, pseudo d’une réalité qui a été pulvérisée et virtualité extrêmement vulnérable d’une vérité qui mériterait de survivre, et dont nul ne sait quel cataclysme de l’anéantissement le phénomène de cette virtualité peut un jour rencontrer. D’autre part, nous voulons publier certains écrits, essentiellement de Philippe Grasset, qui restent à l’état de non-communication, essentiellement parce que l’édition classique devenue pour une bonne part un segment puissant du Système interdit tout accès à qui ne dispose pas d’entrée dans les réseaux qui importent. C’est notre liberté à cet égard qui nous pousse à cette entreprise d’autoédition de textes dont nous jugeons qu’ils méritent d’être mis à la disposition du public, et particulièrement des lecteurs du site.

Par conséquent, voici notre Librairie.dde. Vous y trouverez la présentation et les conditions diverses d’achat de tous les livres disponibles, à mesure qu’ils parviennent au stade de l’auto publication. Il y a bien sûr les volumes déjà publiés, dont la série La Grâce de l’Histoire, et Les Âmes de Verdun , dans la mesure de ce qui reste encore disponible, avec la possibilité de nouvelles impressions si la demande le justifie. Il y a d’autre part les livres reprenant les textes du site, avec les trois premières publications (Chroniques du 19 courant..., Trump-2016 [plusieurs volumes], Ukraine-2014 et Ukraine-2015 [plusieurs volumes], et un roman inédit de PhG, Frédéric Nietzche au Kosovo). D’autres suivront.

Nous avons choisi la formule du canal de plusieurs auto-éditeurs... Amazon/Kindle, Bookelis, puis d’autres à venir, ce qui vous donnera la possibilité de faire votre choix suivant vos inclinaisons, vos sensibilités politiques éventuellement, etc. A chaque parution, à mesure de leur parution, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le nouvel ouvrage, et bien entendu les liens-URL permettant d’arriver aux conditions de commande. Nous renforçons ce dispositif d’actions de promotion individualisées dont nous espérons des effets très positifs.

Glossaires.DDE (I) Trump (1)
FRÉDÉRIC NIETZSCHE AU KOSOVO: FN perdu et retrouvé Chroniques “du 19 courant...” Les âmes de Verdun
Librairie dde

Sélection parmi les dernières parutions

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

De la difficulté de “commenter”   16/01/2023

16 janvier 2023 2023 (14H50) – Je me suis arrêté à un segment d’une chaîne YouTube de la série ‘Campaign 23s’ (YouTube n’enchaîne pas nécessairement le programme de la série, – il s’en garde bien) ; essentiellement pour mon cas et pour qui est de quelque intérêt de mon point de…

Brèves de crise

RapSit-USA2023 : Armer l’US Navy ou armer Zelenski ?   15/01/2023

Bloc-Notes

Peut-on sortir du piège qu’est le simulacre ?   14/01/2023

• A la lumière de la bataille de Soledar, dont le résultat est inverse à celui qu’il est autorisé d’attendre, se pose la pénible question du simulacre : et si la guerre en Ukraine se déroulait d’une façon inverse à la version autorisée ? •  Comment faire pour faire en sorte que la réalité d’‘Ukrisis’ ne heurte pas trop les âmes sensibles des citoyens occidentaux à qui l’on raconte depuis près d’un an l’histoire d’une guerre qui ne se déroule pas selon le plan annoncé par la presseSystème ? • Cette question tient le sort d’une « crédibilité existentielle ».

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

RapSit-USA2023 : Les “surprises” de Joe   13/01/2023

Le 13 janvier 2023 (16H00) – Il est vrai qu’aujourd’hui, il ne fait pas bon être un chroniqueur constitutionnaliste précis et particulièrement réputé. Entre le moment où vous écrivez votre chronique et celui où elle paraît dans le quotidien auquel vos collaborez, “Joe la surprise” peut nous en réserver une de…

Ouverture libre

D’un général l’autre   12/01/2023

• L’opération russe en Ukraine change de format et prend les dimensions structurelles d’un véritable conflit avec la nomination à sa tête du général Gerasimov, restant chef d’état-major. • Contribution : Larry C. Johnson

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

RapSit-USA2023 : La tyrannie de la “terrible twenty  11/01/2023

11 janvier 2023 (14H40) – Déjà hier, j’étais ébranlé, en lisant Bhadrakumar, justement cité par le fin renard qu’est Martyanov. Voici ce que cite Markianov, ceci qu’on retrouvait déjà dans le texte de Bhadrakumar, bien entendu : « Rice et Gates reconnaissent indirectement que la Russie est en train de gagner, contrairement au récit…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

2014-2022 & 23   10/01/2023

10 janvier 2023 (16H00) – Un mien ami me faisait remarquer hier soir qu’il y avait eu, en 2014, lors du coup de Kiev et de ce qui suivit immédiatement, un frisson terrifiant qui nous avait tous saisis, – je parle de ceux qui sont capables de frissonner à partir d’une…

Ouverture libre

Guerre ouverte   09/01/2023

• Tirant ses conclusions de deux événements parallèles, l’analyste Bhadrakumar conclut que la guerre en Ukraine est devenue existentielle pour les USA. • Il estime que la nouvelle Chambre des Représentants ouvre un affrontement très net à propos de l’Ukraine et rend possible un désintérêt US pour cette guerre. • Les neocons et les jettent le masque et craignent ouvertement une défaite sans une aide US massive. • La crise du système de l’américanisme devient centrale. • Contribution : M.K. Bhadrakumar 

Brèves de crise

RepSit-USA2023 : Révolution à la Chambre ?   08/01/2023

Bloc-Notes

Bolton à la chasse à l’Erdogan   06/01/2023

• Une réconciliation Erdogan-Assad sous les auspices du maudit Poutine : une révolution diplomatique qui signe une défaite majeure des USA et accélère la fin de l’hégémonie américaniste. • Dans cette fresque colossale, on retrouve un porte-flingue, un classique des neocons, John  Bolton qui réclame le retrait de la Turquie de l’OTAN. • On peut toujours prendre les paris pour une possible ‘colour revolution’  à Ankara pour les élections de juin. • Dans tous les cas, on peut croire que Bolton essaiera et l’on est sûr qu’il échouera.

Bloc-Notes

Inéluctabilité d’‘Ukrisis  05/01/2023

• Même si l’attaque de Makeyevka peut être considérée comme une des tragédies inhérentes à toutes guerres, elle joue un rôle important dans le développement du formidable affrontement de communication (simulacre versus VdS, si l’on veut). • Elle fixe pour la Russie l’inéluctabilité du rôle des USA dans la guerre en cours. • Elle conduit finalement à la question de l’attitude des USA dans le cas de plus en plus évident d’une victoire de la Russie cotre l’Ukraine.•  Bien entendu, question fondamentale et importance écrasante d'‘Ukrisis’.

Brèves de crise

RepSat-USA2023 : un sacré drôle de Congrès !   04/01/2023

Bloc-Notes

Traître au Système ou “à la nation” ?   01/01/2023

• A partir d’un article re-publié du colonel Macgregor, mettant en avant le “globalisme” comme cause centrale du soutien de l’Ukraine-Zelenski par les USA, on examine la position d’un ancien officier de l’US Army s’affirmant de facto partisan de la Russie, par exemple en cas de conflit des USA et de la Russie. • Le cas Macgregor se retrouve chez beaucoup d’autres. • Sera-t-il accusé d’être un “traître à la patrie” pour s’être élevé contre la doctrine de son gouvernement, qui combat en la Russie toutes les caractéristiques de la patrie ?

Ouverture libre

La guerre globaliste en marche   01/01/2023

• La guerre par “proxy” de Washington en Ukraine est un projet globaliste pour transcender la continuité de l'histoire, de la culture et de la géographie incarnée par l'État-nation. • Contribution du colonel Macgregor.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Hollande-Merkel : “Marions-les ! Marions-les !”   31/12/2022

31 décembre 2022 (18H00) – En effet, on ne résiste pas à la chanson de Juliette Gréco en lisant les aventures de la Kaiserin, recommencées presque mot pout mot à deux reprises après le coup initial, rejointe par un coup de maître de l’ex-président-poire, François Hollande, parti se réfugier dans…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Souvenirs partagés   30/12/2022

30 décembre 2022 (15H15) – Il est manifeste que le bruit de la “candidature” de Medvedev à la succession de Poutine, évidemment suscitée par Poutine lui-même, commence à se répandre à grandes enjambées. Du coup, les souvenirs reviennent en mémoire. Je voudrais m’attacher à l’un d’eux, notamment au travers d’un texte…

Bloc-Notes

Un destin pour Medvedev   30/12/2022

• Beaucoup d’agitations ces derniers temps au Kremlin, avec désormais des perspectives d’importants changements structurels pour adapter la Russie à une très longue période de confrontation. • La Commission Militaro-Industrielle prend une place importante en organisant une expansion formidable de l’industrie de production militaire.• Un poste très puissant de vice-président est créé, le président Poutine ayant d’autres occupations. • Medvedev occupe ce nouveau poste d’où il préparerait sa succession de Poutine, voulue pour 2024.

Brèves de crise

RapSit-USA2022 : Gabbard, nouvelle star-TV   29/12/2022

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Le “Jeu du Patriot” de Pépé   28/12/2022

28 décembre 2022 (20H50) – Dans une chronique pour ‘Strategic-Culture.org’, le 24 décembre (voir une traduction dans ‘Réseau International’, le 26 décembre), Pépé Escobar s’attache, ou bien s’attaque à la livraison d’un système ‘Patriot’ par les USA à l’Ukraine. Selon ce qu’on en a, on pourrait traduire son titre (« Let…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Posture de la France   28/12/2022

28 décembre 2022 (13H15) – Depuis le 24 février, ou disons le 26, le 27 ou le 28, j’ai quasiment coupé les ponts avec certaines lectures et visionnages de médias français (je parle des médias de grand public, moitié presseSystème si vous voulez, mais avec certaines positions convenables). J’ai fait cela…

Bloc-Notes

A la guerre comme à la guerre   27/12/2022

• Poutine ayant, pour désigner ‘Ukrisis’, abandonné l’expression “Opération Militaire Spéciale” (OMS) pour le mot “guerre”, le parti américaniste et ses portefaix-traducteurs zélenkistes comprennent aussitôt que cela signifie “victoire” pour eux-mêmes (pour le “Collective West”). • Ainsi un conflit se poursuit-il entre deux partis qui ne font pas la même “guerre” et n’appellent pas la même “victoire”. • Pourtant, quelque part, il y a quelque chose qui ressemble à une vérité-de-situation. • Quoi qu’en dise Thalès, ces univers parallèles se rencontreront.

Brèves de crise

RapSit-USA2022 : Marre de Mister Z.   24/12/2022

Bloc-Notes

Désarmés jusqu’aux dents   24/12/2022

• Alors que les applaudissements extatiques saluant Zelenski résonnent encore, un coup d’œil sur le paysage désolé des capacités d’armement, – disposition et production, – aux USA comme dans les autres pays du Camp du Bien. • On ne cesse de rester stupéfaitdevant ces pays qui sont lancés dans une politique de provocation contre un (des) pays tout de même mieux équipés que l’Irak et l’Afghanistan sans avoir pris ses dispositions au niveau de leurs capacités. • Mais lorsque l’on est du Camp du Bien, tout va bien... 

Bloc-Notes

Montrer les dents   23/12/2022

• Pour la Russie, l’ennemi n’est plus la seule Ukraine mais l’OTAN, l’“Ouest collectif”. • Les dirigeants russes (Poutine, Choïgou) l’ont clairement dit à tous les cadres militaires et de sécurité réunis mercredi à Moscou. • En même temps, la Russie a lancé un formidable effort industriel d’armement et de renforcement de ses forces. • L’accent passe massivement aux forces terrestres, aux dépens notamment de la marine, montrant par là que la Russie regroupe désormais toutes ses forces selon son rôle traditionnel de puissance terrestre.

Brèves de crise

RapSit-USA2022 : La guerre ! La guerre ! La guerre !   22/12/2022

Ouverture libre

Moscou-Minsk font nuke en commun   21/12/2022

• Poutine en Biélorussie hier : il a annoncé une forme nouvelle d’intégration, avec l’“ombrelle nucléaire” russe protégeant désormais son allié et l’équipant comme les USA ses alliés de l’OTAN. • dde.org et M.K. Bhadrakumar 

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

RapSit-USA2022 : Les Cent-Jours de Trump ?!   21/12/2022

21 décembre 2022 (14H55) – Je ne peux m’empêcher de vous faire cette communication en temps réel, sur un événement en cours, insaisissable, etc.... On trouve sur une vidéo de ‘TheDuran.com’ du 20 décembre, une conversation à trois avec Christoforou, Mercouris et un invité US, l’avocat Robert Barnes, fameux depuis plusieurs…

Bloc-Notes

Confirmation de la folie-USA   20/12/2022

• Grâce à Kissinger, nous savons que l’objectif des USA est “officiellement” le démantèlement et la destruction de la Russie. • Parallèlement à cette révélation qui ne devrait surprendre personne, des alliances et des rapprochements jusqu’alors improbables, s’esquissent et se nouent. • C’est comme un souffle de guerre passait dans les esprits, l’idée que le grand affrontement ne pourra pas être évité. • En même temps, preuve indubitable de la sottise catastrophique de la politique ainsi à l’œuvre, – leur ‘politiqueSystème’.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Les “bâtisseurs de vérité”   19/12/2022

19 décembre 2022 (08H45) – Il est vrai que, sur le chemin de la composition du texte de ce 18 décembre (« Ésotérismes de l’Apocalypse ») est venue cette idée d’introduire le concept d’“ésotérisme” comme clef d’exposition et d’interprétation des événements. Je n’y ai pas prêté attention d’abord car la chose s’est…

Faits & Commentaires

  • Limites du Simulacre-Ultime   07/01/2023

    • L’attaque contre Makeyevka (86 morts au décompte actuel, contre les 400-600 morts selon les Ukrainiens) sert de “carotte” sanglante pour relancer les affirmations des “bâtisseurs du simulacre” que la prochaine et assurée défaite russe posera surtout des problèmes pour le dépeçage du pays. • Ainsi voit-on aujourd’hui de prestigieux académistes du Système argumenter longuement et pompeusement sur la façon de liquider la Russie, le peuple russe et toute l’histoire qui va avec. •On savait depuis longtemps la proximité entre la barbarie moderniste et la connerie de tous les temps mais l’épisode actuel remise l’élection du ‘Speaker’ de la Chambre au rayon des accessoires. • Le problème devient alors : certes, nous avons battu la Russie à très-plate couture (aussi plate que la terre), mais comment poursuivre le simulacre jusqu’au Suprême pour que les plus intelligents parmi les menteurs et les croyants n’aient pas l’impression d’être vraiment des zombies hallucinées ? • C’est le problème lorsque la “guerre de choix” devient la “guerre existentielle” des USA. • Clausewitz rechigne.

    Lire cet article
  • Enfants de Merkel   11/12/2022

    • La chancelière qui fit l’admiration de toutes nos élitesSystème est devenue, par ses dernières sorties médiatiques révélant ses pensées secrètes et profondes sur le processus de pacification de l’Ukraine (les accords Minsk-I et -II), le mythe du Système pour ceux qui n’entendent plus rien et pour les autres l’image du mythe effondré du bloc-BAO grimé en ‘Collective West. • Peu importe la précision de ses confidences et le degré d’incompétence ou d’infamie qu’on y peut trouver, Merkel est devenue ce “mythe effondré”. • Il est normal que la chose se fasse dans une dynamique de complète inversion du principal objectif de la politiqueSystème du bloc, qui n’est rien de moins que la destruction de la Russie.• Cet objectif de folie pure selon la raison nuancée d’expérience et d’intuition, est réellement le but principal actuel de la politique extérieure (?) américaniste-occidentaliste, et la chancelière nous salue bien dans cette aventure à laquelle elle donne un élan décisif. • En un sens, son rôle étrange à l’ombre des accords Minsk est comme une lumière éclairant la période.

    Lire cet article
  • Visions de ‘The Big One’ (nucléaire)   10/11/2022

    • Les généraux et les amiraux américanistes semblent s’affoler devant des perspectives nucléaires évidement apocalyptiques. • L’amiral Richard, chef du StratCom, qui contrôle toutes les forces stratégiques nucléaires US, juge que l’Ukraine « n’est qu’un exercice d’échauffement » pour se préparer à ‘The Big One’, l’affrontement nucléaire total avec les deux puissances concurrentes, Russie et Chine. • Bien entendu, la chose est assortie de demandes d’augmentation budgétaire vertigineuse, ceci expliquant largement cela. • On peut effectivement voir dans cet alarmisme apocalyptique un simple et colossal exercice de relations publiques pour injecter dans l’énorme et monstrueux Pentagone quelques poignées de centaines de $milliards de plus. • Certainement et sans aucun doute, mais peut-être y a-t-il aussi « une parcelle de vérité-de-situation qui mérite d’être étudiée »... • Pour nous y aider, un texte (inattendu ?) de PhG, de 1995, sur l’extraordinaire (et lui aussi inattendu) climat d'angoisse qui baigna complètement l’esprit de l’américanisme immédiatement après Hiroshima.

    Lire cet article
  • Élections, piège à neocons ?   07/11/2022

    • RapSit-USA2022. • Élections-chaos aux USA, demain 8 novembre ? • Certains le disent et annoncent des lendemains qui déchanteront affreusement, quand les Européens verront leur “modèle américain” s’effondrer dans un bordel à la fois trumpiste et wokeniste. • Mais le pire n’est pas toujours sûr, et peut-être Martin Armstrong (« Les États-Unis n'existeront plus après 2032 ») se laissse-t-il emporter par sa fougue catastrophique. • Si l’on dit 1) qu’on ne sait ce que va donner le 8 novembre, et 2) qu’on ignore ce qui se passera après le 8 novembre, n’est-on pas plus prudemment juste ? • Dans tous les cas, pratiquement ignorées en Europe il y a un mois, ces ‘midterms’ sont devenues un facteur essentiel de l’évolution de la situation d’‘Ukrisis’ en Ukraine. • Et alors, vue la situation aux USA, on s’aperçoit que les USA sont loin de mener à leur avantage la GrandeCrise, qu’en fait ils sont au moins en aussi mauvais état que nous, sinon pire. • Personne, dans le bloc-BAO qui fait bloc, ne mène personne par le bout du nez dans cette aventure : ainsi, tout le monde aura sa déculottée.

    Lire cet article
  • La GrandeCrise, jour après jour   08/07/2022

    • Jamais certes, autant que dans tel texte, il n’a été autant question de ce que nous désignons comme la GrandeCrise (reprenant la “Grande Crise d’Effondrement  du Système, ou GCES). • Certes, il y a des événements spécifiques aujourd’hui pour s’y intéresser, et c’est notamment le départ du Premier ministre UK, BoJo, dit Boris Johnson. • Le “Parti Globaliste de la Guerre” perd ainsi son espèce de “fou de Guerre” comme on dit “fou du Roi”, ou bien “fou du Dieu-Guerre”, sorte de clown au milieu du cirque-BAO, qui leur en remontrait à tous. • Les Grandes Armées du Camp du Bien perdent donc ainsi leur plus courageux combattant, toujours prêt à offrir sa poitrine au tir de FakeNews et de propagande de l’épouvantable Poutine. • Bref, BoJo sera oublié dans deux semaines, mais il n’est pas sûr que l’effet de son départ ne se fasse sentir bien plus longtemps. • Pour autant, il n’y eut pas que BoJo : il y a l’énorme crise européenne (inflation, énergie, circulation alimentaire et autre), la Hollande et ses agriculteurs, la frontière du Texas en feu, etc. • Qui nous dira de quoi vraiment est faite cette GrandeCrise ?

    Lire cet article
  • Les mille-et-une nuances de la haine   09/06/2022

    • C’est un événement de communication extraordinaire qu’un homme comme l’ancien président russe Dimitri Medvedev écrive sur son compte ‘Telegram’ à propos des Occidentaux déchaînés dans leur haine contre la Russie : « Je les hais... Ce sont des bâtards et des dégénérés... Ils veulent la mort pour nous, la Russie... Et tant que je serai en vie, je ferai tout pour les faire disparaître. » • C’est haine contre haine, mais avec une responsabilité originelle qui désigne une culpabilité catastrophique et sans appel : la haine-première vient du bloc-BAO et constitue un événement psychologique sans précédent et aux conséquences inimaginables. • Selon le philosophe Günther Anders, qui a appris ce que c’est que la haine en lisant ‘Mein Kampf’, la haine est « l’affirmation de soi par négation et destruction de l’autre. ». • La haine-BAO pour la Russie s’est instituée comme la volonté de sa destruction absolue pour que l’Occident hégémonique survive au moment où il s’effondre. • Les Russes, retournant l’anathème contre leur adversaire, brandissent leur propre haine salvatrice.

    Lire cet article
  • La guerre, et vite !   25/05/2022

    • Il ne peut plus être dissimulé qu’il y a aujourd’hui une dynamique de guerre générale, dont on voit mal, si elle se développe, comment l’une quelconque des grandes zones de puissance et de culture de la planète puisse échapper à ses effets. • L’incontestable ‘fauteur de guerre”, c’est l’Amérique dans une position particulière : en déclin, sans pouvoir effectif, avec un ‘War Party’ d’une extrême puissance. • En plus de la Russie, cette tendance commence à envisager la Chine et Taïwan : et, contrairement aux prospectives habituelles, ce ‘War Party’ est pressé, il craint les élections de novembre prochain. • “En face”, les Russes sont entrés dans la phase existentielle du conflit, comme le montre un important article de Dimitri Trenine : « La Russie est un pays en guerre ». • Les Chinois sont beaucoup plus prudents, mais eux aussi ils dépendent d’événements dont ils ne sont pas les maîtres, – dont personne n’est maître d’ailleurs, le ‘War Party’ n’étant qu’un regroupement chaotique et nihiliste, un exécutant des “événements à la souveraineté spirituelle”, dont nul ne sait le dessein.

    Lire cet article
  • Un ‘tournant furieux’ aux USA ?   05/05/2022

    • RapSit-USA2022 plus que jamais... • Les citoyens de nationalité américaine sont bien là, la larme à l’œil, pour soutenir dans les sondages l’héroïque Zelenski, mais il ne faut pas aller plus loin. • Le ‘War Party’ et le CMI se pourlèchent les babines et font voter leurs employés au Congrès, mais il ne faut pas croire que cela signifie quelque chose de décisif. • L’hégémonie globaliste et l’hyperpuissance projetée dans le monde n’ont jamais vraiment été la tasse de thé du citoyen, et encore moins aujourd’hui que jamais. • C’est dire, selon cette impression qui est nôtre, qu’il ne faut pas vendre la peau de l’ours russe... • C’est dire qu’il se pourrait bien que l’Amérique ne fasse d’Ukrisis qu’un intermède avant de retomber dans le chaos bouillonnant de sa “guerre civile culturelle”. • Non pas qu’Ukrisis n’ait aucune importance de ce point de vue, bien au contraire, – mais cette importance considérable est indirecte. • Ukrisis est un événement extrêmement important parce qu’elle n’a pas suscité le regroupement qu’une telle crise aurait dû susciter au sein de la direction US.

    Lire cet article
  • Le mensonge proclamé “créateur de l’histoire”   11/04/2022

    • Reprenons l’affaire des confidences faites à NBC.News sur la falsification, l’arrangement, voire la fausseté complète de certains renseignements, notamment sur Ukrisis et sur la Russie (cela, déjà vu avec Caitline Johnstone)... • Est-il si étonnant qu’on ait si peu parlé de cette extraordinaire intervention qui jette un doute aussi sombre qu’un trou noir sur toutes les informations/les renseignements qui nous sont transmis par le Système ? • Non, puisque tout le monde en croque. • Un récent article de Scott Ritter, ancien officier du renseignement, signale que cette affaire considérable « constitue une déviation massive des préceptes normaux de la guerre de l'information secrète ». • L’hypothèse qui nous attache est que le renseignement, donc l’information et la communication, ont franchi un pas décisif dans l’application de la recette « Nous sommes un empire maintenant et quand nous agissons nous créons notre propre réalité », pour la conduire au-delà, dans un “nouveau normal” de la réalité et de notre psychologie. • Pour en revenir, passage obligé par le ‘Titanic’.

    Lire cet article

Bloc-Notes

  • “Guerre totale” et au-delà...   23/01/2023

    • Après la grande réunion mensuelle des ministres de la défense du Camp du Bien à Ramstein, où l’on entendit surtout des récriminations et des promesses insaisissables, la psychologie réalise que la Très-Grande Partie est engagée. • Plus personne ne se le dissimule : dans la bataille d’Ukraine, c’est la peau de la Russie que veut le ‘Collective West. • Pour la Russie, cela signifie que la “guerre totale” est engagée.• Sans doute parlera-t-on de Troisième Guerre Patriotique (et Mondiale).• Nous, nous parlons de fin de notre cycle métahistorique.

    Lire cet article
  • Ah, si Napoléon avait eu des ‘Léopard’ !   21/01/2023

    • Étrange discours du Haut Représentant de l’UE qui, pour faire offrir des chars lourds à l’Ukraine, fait l’éloge du peuple et de l’armée russes qui tinrent tête et défirent Napoléon et Hitler. • Il s’agit des labyrinthes kafkaïesque du simulacre qui sert de tactique et de stratégie au “Collective West.• Il est vrai que la victoire russe de Soledar a tourné bien des têtes et l’entêtement de Zelenski à défendre des villes commence à agacer. • Songerait-on à liquider Zelenski ? • Mais se débarrasse-t-on d’un chef de guerre cannonisé sans menacer l’Église ?

    Lire cet article
  • La folie comme stratégie de sortie   20/02/2023

    • A Davos, qui devient un bide considérable pour tous ses complots globalisateurs, Zelenski nous confie en virtuel que Poutine est peut-être déjà mort et remplacé par une armée de clones. • En Ukraine, Zelenski vit en circuit fermé et hors de toute atteinte de la réalité et de l’annonce d’une quelconque victoire russe comme à Soledar. • Malgré cet aspect bouffe où la folie n’est pas loin, ou plutôt à cause de cela, subsiste et persiste le risque d’une grande déflagration. • Installation de systèmes anti-aériens sur les bâtiments officiels à Moscou.

    Lire cet article
  • Déclencher la WWIII pour empêcher la WWIII   17/01/2023

     L’implacable logique de l’“art opératoire” de la guerre US a largement pénétré les esprits de nombre d’élites européennes, en commençant par les plus à l’Est (ici les Polonais). •  Le fameux “Il faut détruire ce village pour sauver ce village” de la Guerre du Vietnam est d’une exceptionnalité attractivité et vaut à 1 000% pour la guerre en Ukraine. • A propos, WWIII (‘World War III’) correspond beaucoup mieux comme acronyme dynamique et bondissant pour caractériser le but ultime et constructif de la stratégie euro-américaniste.

    Lire cet article
  • Peut-on sortir du piège qu’est le simulacre ?   14/01/2023

    • A la lumière de la bataille de Soledar, dont le résultat est inverse à celui qu’il est autorisé d’attendre, se pose la pénible question du simulacre : et si la guerre en Ukraine se déroulait d’une façon inverse à la version autorisée ? •  Comment faire pour faire en sorte que la réalité d’‘Ukrisis’ ne heurte pas trop les âmes sensibles des citoyens occidentaux à qui l’on raconte depuis près d’un an l’histoire d’une guerre qui ne se déroule pas selon le plan annoncé par la presseSystème ? • Cette question tient le sort d’une « crédibilité existentielle ».

    Lire cet article
  • Bolton à la chasse à l’Erdogan   06/01/2023

    • Une réconciliation Erdogan-Assad sous les auspices du maudit Poutine : une révolution diplomatique qui signe une défaite majeure des USA et accélère la fin de l’hégémonie américaniste. • Dans cette fresque colossale, on retrouve un porte-flingue, un classique des neocons, John  Bolton qui réclame le retrait de la Turquie de l’OTAN. • On peut toujours prendre les paris pour une possible ‘colour revolution’  à Ankara pour les élections de juin. • Dans tous les cas, on peut croire que Bolton essaiera et l’on est sûr qu’il échouera.

    Lire cet article
  • Inéluctabilité d’‘Ukrisis   05/01/2023

    • Même si l’attaque de Makeyevka peut être considérée comme une des tragédies inhérentes à toutes guerres, elle joue un rôle important dans le développement du formidable affrontement de communication (simulacre versus VdS, si l’on veut). • Elle fixe pour la Russie l’inéluctabilité du rôle des USA dans la guerre en cours. • Elle conduit finalement à la question de l’attitude des USA dans le cas de plus en plus évident d’une victoire de la Russie cotre l’Ukraine.•  Bien entendu, question fondamentale et importance écrasante d'‘Ukrisis’.

    Lire cet article
  • Traître au Système ou “à la nation” ?   01/01/2023

    • A partir d’un article re-publié du colonel Macgregor, mettant en avant le “globalisme” comme cause centrale du soutien de l’Ukraine-Zelenski par les USA, on examine la position d’un ancien officier de l’US Army s’affirmant de facto partisan de la Russie, par exemple en cas de conflit des USA et de la Russie. • Le cas Macgregor se retrouve chez beaucoup d’autres. • Sera-t-il accusé d’être un “traître à la patrie” pour s’être élevé contre la doctrine de son gouvernement, qui combat en la Russie toutes les caractéristiques de la patrie ?

    Lire cet article
  • Un destin pour Medvedev   30/12/2022

    • Beaucoup d’agitations ces derniers temps au Kremlin, avec désormais des perspectives d’importants changements structurels pour adapter la Russie à une très longue période de confrontation. • La Commission Militaro-Industrielle prend une place importante en organisant une expansion formidable de l’industrie de production militaire.• Un poste très puissant de vice-président est créé, le président Poutine ayant d’autres occupations. • Medvedev occupe ce nouveau poste d’où il préparerait sa succession de Poutine, voulue pour 2024.

    Lire cet article

Notes d'analyse

  • Notes sur « Nous voulons cette guerre »   08/12/2022

    • Ces phrases sont de Tom Luongo : « Nous voulons cette guerre. Nous avons besoin de cette guerre et peu importe ce que le peuple veut. Nous aurons cette guerre. ». • Luongo parlait des conséquences de l’incursion de deux drones ukrainiens vers des bases stratégiques russes, à 500-700 kilomètres à l’intérieur des terres russes. • C’est une ligne rouge vif, rouge comme le feu et rouge comme le sang, qui a été franchie, d’ailleurs dans un environnement de défense aérienne russe étonnamment sommeillant. • Ou bien est-ce que les Russes ont-ils encore une fois cru aux assurances de Washington (chuchotement : “Nous ne permettrons pas à Zelenski de faire ça”), comme ils avaient cru au cirque incroyable des signatures franco-allemande des accords de Minsk (comme Merkel vient de nous le dire). • Il nous semble effectivement assez justifié de penser que cette guerre que “nous voulons” est inévitable, surtout si l’on mesure la température de folie des têtes pensantes telles celle de Victoria Nuland. • Bref, comme une sorte d'attente de l'imprévisible : ‘Something Gotta Give’.

    Lire cet article
  • Notes sur quelques bras d’honneur...   26/11/2022

    • “Bras d’honneur”, c’est-à-dire les signes et les actes divers, qui s’accumulent, montrant que l’influence des USA se désintègre à une extrême rapidité. • On mentionne bien sûr l’actuelle tension au Moyen-Orient, avec la Turquie attaquant des bases de milices kurdes imbriquées dans des déploiements US (pour piller le pétrole syrien). • On observe la dégradation accélérée des relations, d’une part entre pays-membres au sein de l’UE, d’autre part entre l’Europe et les USA au sein du bloc-BAO. • On attend avec intérêt la visite du président chinois Xi à Ryad, dans un faste et un cérémonial qui marqueront un rapprochement extraordinaire (et l’agonie du pétrodollar) entre l’Arabie et les pays arabes avec les organisations nées du tandem Russie-Chine et qui représentent de plus en plus le “Grand Sud” : les BRICS et l’OCS. • Ce retournement du monde est d’abord défini, notamment par les Chinois comme par les Russes, comme un refus d'une postmodernité globalisante et niveleuse de toutes les cultures et toutes les traditions, et la mise en évidence des “États-civilisationnels”.

    Lire cet article
  • Notes sur ‘Ukrisis’ et l’isolationnisme-USA   22/09/2022

    • RapSit-USA2022. • Quelques observations sur la situation aux USA par rapport à la situation ukrainienne, depuis les décisions prises par la Russie (référendums, etc.) hier et avant-hier. • On constate, aussi bien par la seule perception du lecteur s’aventurant hors des poubelles (New York ‘Times’ et Washington ‘Post’) que par des sondages & autres qu’il existe  un courant puissant qui commence à trouver les factures zélenkiennes un peu trop salées, surtout lorsqu’on voit les choses coûteuses qu’il y a à faire aux USA. • Sans parler du reste, par exemple le spectre d’un affrontement nucléaire “pour ça”... • Les élections du 8 novembre pourraient être bien décisives pour cette question qui est finalement l’une des poutres-maîtresses de la crise. • Les démocrates n’ignorent pas que Trump, qui pèse de tout son poids, a une consigne précise : « Ses lieutenants chargés de diffuser le message en ligne ne cessent de botter le cul de l’aide à l'Ukraine », dit le sénateur démocrate Murphy. • Si vous ne le connaissez pas, vous allez adorer :  l’isolationnisme yankee

    Lire cet article
  • Notes dans l'oeil au beurre noir du cyclone   01/09/2022

    • L’essentiel d’une situation extraordinairement complexe, où l’intérêt n’est pas vraiment de dénouer les fils incestueux et paranoïaques de cette complexité (populisme contre wokenisme, fureurs intra-européennes, trumpistes contre démocrates-sociétaux, tout cela sur fond d’Ukrisis tambour battant), se trouve dans la limpidité de la GrandeCrise. • Pour reprendre notre idée d’introduction et de conclusion : nous regardons se faire, en temps réel et dans le temps-courant, la fusion des deux “subcrises” principales de la GrandeCrise. • Nous sommes irrémédiablement conduits à observer les convergences explosives d’une Europe qui plonge dans la catastrophe énergétique et économique du très long hiver-2022, et un chapitre intéressant et explosif, – les élections midterms, – de la ‘guerre civile’ américaniste déjà vieille de six ans, entre trumpistes pseudo-populistes et wokenistes sociétal-progressistes. • Quoi qu'il en soit, la Russie du président Poutine observe le spectacle et Zelenski affirme avec une fougue toute churchillienne que c’est lui et nul autre le spectacle.

    Lire cet article
  • Notes sur Nancy “au Pays des Merveilles-bouffe”   04/08/2022

    • Pauvre Nancy Pelosi, face à l’ouragan des critiques saluant sa visite à Taïwan : ils me critiquent « Because I’m a woman ». • Mais qu’elle se rassure : finalement, son voyage n’a pas été inutile : il a permis aux Chinois de mettre en pratique (en manœuvres réelles) un plan d’encerclement naval qui pourrait servir au cas où viendrait un jour l’idée inattendue d’envahir l’île dont la Speaker de la Chambre est venue annoncer que les États-Unis la défendront tant qu’elle-même sera à son poste. • Tout le monde attendait une réaction brutale de la Chine, une sorte de nouveau “24 février” de l’autre côté de la planète ; on a eu une réaction ferme et souple, bien dans la tradition chinoise, et symbolique également. • Symbole pour symbole : la visite de Pelosi était symbolique d’un engagement passé, la réaction de la Chine est symbolique d’un engagement décisif dans la GrandeCrise, aux côtés des Russes, des BRICS, du Grand-Sud, etc., contre l’hégémonie américaniste occidentaliste. • Pelosi est venue confirmer la prophétie de William Pfaff en 1992 : « To Finish in a Burlesque of an Empire ».

    Lire cet article
  • Notes sur un désarroi civilisationnel   16/07/2022

    • Alors que les conditions de la formidable tension créée par Ukrisis ne cessent de se détériorer dans un sens menaçant, chaotique et incohérent, on passe ici en revue quelques-uns de ses points saillants. • Il y a d’abord les possibilités catastrophiques de dérive vers des affrontements guerriers terribles, jusqu’au risque de la guerre nucléaire qui ne cesse de peser, selon la description qu’en fait une Tulsi Gabbard. • Il y a les contrecoups politiques et sociaux qui commencent à se faire sentir sous le coup de l’effet-boomerang des sanctions, notamment en Europe où l’on surveille la situation italienne comme la possibilité de devenir un “modèle” entraînant des crises nationales au sein de l’UE. • On s’interroge sur les capacités militaires du bloc-BAO alors que l’armée US subit les contrecoups de la crise du Covid et nourrit des tensions sécessionnistes. • Il y a le mystère de ce bloc-BAO se conduisant d’une façon insensée qui favorise la formation d’un formidable bloc (BRICS/Grand-Sud) en préparant son propre suicide : Pépé Escobar y voit une « profonde maladie de l’âme. »

    Lire cet article
  • Notes sur Kaliningrad, Ukrisis & Cie   28/06/2022

    • Une “bataille” de Kaliningrad se livre entre alliés, avant de concerner les Russes qui maintiennent sur les uns et les autres ce qu’il faut de menace et de mesures indirectes (des missiles ‘Iskander’ pour la Biélorussie). • Les Européens “modérés” (?!) trouvent contre eux les maximalistes polono-baltes, manipulés par les USA, ou qui se servent des USA, – au choix, ou bien les deux ensemble. • Pendant ce temps, la guerre continue, comme si Kaliningrad pouvait ne pas être la guerre. • Nous faisons défiler divers moments, circonstances, interventions, soit importantes soit accessoires mais qui toutes, à notre sens, témoignent de l’originalité, de la diversité, de l’universalité de cette crise (Ukrisis) sans exemple ni précédent. • Tout se passe dans et autour du grand champ de bataille de l’Ukraine mais concerne le bloc-BAO, la Russie, le reste du monde et le Système dans son élégante courbe-course à l’effondrement. • Ukrisis ne ressemble à rien de ce qui a pu être imaginé ni envisagé ; sorte de “marque déposée” , fonctionnant à plusieurs univers dans l'étrange XXIème siècle.

    Lire cet article
  • Notes sur l’extension d’Ukrisis   20/05/2022

    • Bien entendu, la guerre en Ukraine reste le sujet immédiat de la préoccupation générale qu’a fait naître Ukrisis, mais il est tout aussi immédiat que le champ des effets et des conséquences commence à s’élargir et s’approfondir. • C’est-à-dire qu’Ukrisis acquiert sa véritable nature, qui est d’être la matrice de l’épisode ultime de la GrandeCrise, et donc de développer son aspect métastasique en quittant le seul domaine ukrainien et le seul domaine de la guerre. • Mais on s’en doutait, depuis l’annonce des sanctions “nucléaires” du bloc-BAO contre la Russie, qui s’avèrent désormais solidement identifiées comme un énorme boomerang dont la puissance se mesure en mégatonne. • Ici, on s’attache à mesurer l’effet des réactions-BAO d’Ukrisis sur les élites russes, souvent perçues comme une sorte de “cinquième colonne”, un talon d’Achille au service de l’Occident. • Un témoin privilégié (Jacques Sapir) décrit le phénomène extraordinaire du basculement de ces élites « dans une forme de nationalisme agressif », actant une rupture avec l’Occident pour au moins « une génération ».

    Lire cet article
  • Notes sur Ukrisis déchaînée   08/05/2022

    • L’on reprend dans ces ‘Notes’ une description générale de la situation ukrainienne, essentiellement à partir des conceptions américanistes qui sont évidemment maximalistes. • Une fois apaisés les Sherlock Holmes de la condamnation moralinesque, jamais une crise de cette intensité civilisationnelle et ontologique ne sera apparue dans une lumière si crue. • Même les trotskistes de ‘WSWS.org’ parviennent à une conclusion qui n’est pas sans rappeler celle que dicte le bon sens. • Plus on avance dans Ukrisis (nous parlons des conditions politiques et nullement du terrain de la guerre), plus on se heurte à ce terrible dilemme : ce sera la fin de la Russie souveraine ou bien ce sera la chute du Système. • Au-dessus de cet incroyable affrontement plane une ombre sinistre, terrifiante, unthinkable’ comme l’on disait dans les années 1960 lorsque les dirigeants en place avait quelque conscience de la réalité de la violence ultime du monde : l’ombre furieuse de la guerre nucléaire. • L’aveuglement des élites-Système est un phénomène d’atonie de la perception qui fera date.

    Lire cet article
  • Notes sur le monstre nucléaire d’Ukrisis   06/04/2022

    • A l’occasion du “massacre de Boucha”, dont la responsabilité a été d’office attribué à qui l’on sait, sans nécessité d’enquête et d’appréciation, a été évoquée la possibilité d’un engagement direct entre l’OTAN (les USA) et la Russie, que Ukrisis a brutalement rendu possible et, pour certains même, souhaitable. • Il semble bien que nous n’y soyons pas encore, mais la poussée de psychologie folle qui se manifeste permet de constater que, pour ces esprits ainsi enfiévrés, la possibilité d’un conflit nucléaire n’est en rien une barrière infranchissable ni une folie impensable. • Cette possibilité fut pourtant cette barrière infranchissable et cette folie impensable qui, tout au long de la Guerre Froide, écartèrent le risque suprême de l’anéantissement réciproque. • Notre époque n’a plus cette sagesse. • Elle est emportée par un affectivisme dément et manifeste une “rage impotente” qui trouverait enfin son omnipotence si sa pression terrible nous menait à une telle extrémité. • Il reste possible, sinon assez probable, de résister à cette pression mais il n'est pas indifférent de savoir qu’elle existe.

    Lire cet article
  • Notes sur le prophète désinvolte   25/03/2022

    • Dans une déclaration faite effectivement sur un ton “désinvolte”, ou simplement “indifférent” et complètement “détaché”’ comme il l’est si souvent, au rythme de sa Senile Dementia, Joe Biden a acté d’une façon très officielle que  les sanctions qui sont censés mettre la Russie en bonne partie KO, mettront sans aucun doute KO les pays européens et les États-Unis. • Biden sortait de la réunion évidemment extraordinaire des présidents et premiers ministres de la multitude caquetante et coassante des pays membres de l’OTAN. • En effet s’annonce une perspective remarquable de pénurie alimentaire et autres, de la sorte qui peut faire qu’un effondrement économique se produise. • Il s’agit donc d’une affaire qui dépasse largement la Ukrisis bien qu’elle en soit évidemment le rejeton incontestable. • Moment symbolique où Ukrisis montre toute sa puissance de simulacre et nous confirme combien elle est une prison impitoyable de la perception pour le bloc-BAO, et la garante d’un enfermement absolu de l’esprit. • En général, l’occasion est bonne pour le suicide.

    Lire cet article
  • Notes sur les mondes autour de l’Ukraine   10/03/2022

    • La guerre de l’Ukraine est le premier champ de bataille où, malgré l’importance extraordinaires de la bataille, le principal facteur de cette bataille est, comme jamais auparavant, le “bataille de la Communication”. • C’est aussi la démonstration que cette “bataille”, spécialement pour ceux qui l’ont entrepris d’une façon écrasante et semblent par conséquent la dominer, est loin, très loin, de donner la victoire à ceux-là qui justement le domine. • C’est le facteur-Janus : jamais la communication n’a montré autant qu’elle est ontologiquement un acteur-Janus qui peut faire s’effondrer ceux-là qui l’ont déclenchée et semblent la dominer. • C’est là le point essentiel de cette “guerre de l’Ukraine”, parce qu’il intervient, non seulement en Ukraine, mais autour de l’Ukraine, dans le formidable affrontement entre ce qui se résume avec une brutalité et une clarté sans égales, à un antagonisme entre deux forces globales, dans lesquelles nous devons identifier le Système et l’antiSystème agissant en réaction. • Nous pouvons dire qu’il s’agit absolument de notre Grande Crise.

    Lire cet article

Ouverture libre

  • La Guerre Mondiale-Woke   27/01/2023

    • Voici un texte qui définit la situation actuelle, la “politique” suivie et la guerre contre la Russie par le mot “stupidité”. • En gros, “stupidité” et “bêtise” s’équivalent, et le mot “bêtise” est celui que nous avons employé pour définir le mouvement du wokenisme. • Cette proximité symbolique est en fait significative d’une définition commune, pour caractériser les grands courants actuels et leurs issues catastrophiques. • Le titre de l’article dit tout à cet égard : « La guerre [...] n’est-elle pas tout simplement stupide ? ». • Contribution d’Alastair Crooke.

    Lire cet article
  • Et si nous envahissions la Russie ?   24/01/2022

    • L’“esprit de la Troisième Guerre Mondiale” règne partout : les officiels russes au plus haut niveau ne s’en cachent plus et le proclament hautement : “Nous sommes en guerre !” • C’est une bien étrange “Guerre Mondiale” puisqu’elle existe d’abord dans la communication et souvent s’y cantonne. • Bref, il reste, très sérieusement, à définir désormais ce qu’est une “Guerre Mondiale”. • Un historien envisage le cas, évoquée partout, qui devrait (automatiquement ?) entraîner l’holocauste nucléaire. • Contribution d’Eric Zuesse.

    Lire cet article
  • Ukrisis’, l'hybride anthropophage   19/01/2023

    • On ignore si tout ce qu’on nous rapporte sur de violentes batailles internes au sein du régime Zelenski est l’exacte vérité mais il faut reconnaître à ces hypothèses le mérite de la cohérence. • Contribution de Larry C. Johnson.

    Lire cet article
  • D’un général l’autre   12/01/2023

    • L’opération russe en Ukraine change de format et prend les dimensions structurelles d’un véritable conflit avec la nomination à sa tête du général Gerasimov, restant chef d’état-major. • Contribution : Larry C. Johnson

    Lire cet article
  • Guerre ouverte   09/01/2023

    • Tirant ses conclusions de deux événements parallèles, l’analyste Bhadrakumar conclut que la guerre en Ukraine est devenue existentielle pour les USA. • Il estime que la nouvelle Chambre des Représentants ouvre un affrontement très net à propos de l’Ukraine et rend possible un désintérêt US pour cette guerre. • Les neocons et les jettent le masque et craignent ouvertement une défaite sans une aide US massive. • La crise du système de l’américanisme devient centrale. • Contribution : M.K. Bhadrakumar 

    Lire cet article
  • Loi du talion en ‘Ukrisis   04/01/2023

    • La tuerie de l’heure des vœux, à Makeyevka (Donetsk), perpétré par 4 missiles de lanceurs Himars, “de conception américaine”, a tué près de 100 conscrits russes. • Moscou se souviendra. • Contribution de M.K. Bhadrakumar.

    Lire cet article
  • Bataille avec le chaos   02/01/2023

    • Description et interprétation religieuse d’un événement extraordinaire : la Sainte-Russie partant en guerre contre les armées ‘Collective-West’ de la civilisation du chaos. • Contribution : Alexandre Douguine.

    Lire cet article
  • La guerre globaliste en marche   01/01/2023

    • La guerre par “proxy” de Washington en Ukraine est un projet globaliste pour transcender la continuité de l'histoire, de la culture et de la géographie incarnée par l'État-nation. • Contribution du colonel Macgregor.

    Lire cet article