Forum

Pour poster un commentaire, vous devez vous identifier

Retour d'âge du couguar, andropause, rebel without a cause,adolescence is great again

Article lié : Contre-courant

Georges Dubuis

  27/04/2017

Supertrump est bien l'antéchrist et la tour de babybel tant attendus, fantaisie uber alles qui part dans toutes les directions, le gros ON des SAR Ilimité est libéré....Dr Strangelove s'est réalisé et comme au casino….rien ne va plus

Sans oublier le chant lancinant du pavot

Article lié : La catastrophe afghane réactivée

Schlachthof 5

  26/04/2017

Réaction

Article lié : Un instant de honte et de dégoût

Kevin

  25/04/2017

Merci pour ce texte Philippe Grasset.

Cet article est traduit en français

Article lié : Présence du “crime organisé” à la Maison-Blanche

Dedef

  24/04/2017

Proximité de l'autodestruction

Article lié : Un instant de honte et de dégoût

Auguste Vannier

  24/04/2017

Macron l'enfant de Hollande, spécialiste du "je ne sais quoi et du presque rien"( je regrette de convoquer la subtilité de Jankelevitch, pour parler de l'insignifiant futur Président de la France), nous rapproche de l'explosion autodestructrice. Rejoint par tous les opportunistes des carrières politiques, soutenu par l'oligarchie, choisi par une classe petite bourgeoise pas encore trop mal traitée par le système, coupé du monde des "petites gens", contraint à de nombreux compromis pour gouverner (ou le faire à coups de 49-3), il va faire suffisamment de conneries…pour une probable éruption sociale, lente, ou explosive. Sans parler des autres mèches allumées par ses amis US…
Bon, continuons de réfléchir, ça nous permettra d'identifier tous les signes avant coureurs de l'autodestruction et de savourer les bons moments de la vie qui se présenteront (à supposer qu'il puisse y en avoir).

Un nouveau Munich

Article lié : Humeur de crise-35

Dont Acte

  24/04/2017

« Que le désordre soit. » … Pas tout de suite…

La France vient de vivre son Munich commenté par Churchill avec son « Ils devaient choisir entre le déshonneur et la guerre. Ils ont choisi le déshonneur, et ils auront la guerre »
Les Français devaient choisir entre la dissolution du pays et un chaos possible mais refondateur. Ils ont choisi la dissolution du pays et ils auront un chaos sans espoir.
 
 
 

A côté du réel

Article lié : Leur “Bataille de France”

Yves Limoge

  23/04/2017

Une fois de plus ici, cet article passe à côté du réel, faute de rechercher les vrais mouvements de fond, redonnant, une fois de plus, la parole aux figures médiatiques usuelles, infiniment surexposées par rapport à leur impact réel : Zemmour, Finkilkraut, Houellebec, pourquoi pas Fourest, Macron ....
Cherchez ailleurs !
Cherchez chez les français qui se ressaisissent, sans se polariser sur les questions communautaires que le "Système" soulève pour cacher l'essentiel, que les médiatisés ci-dessus rabachent chaque jour pour conserver leur place au soleil, tout en évitant soigneusement de parler des vrais problèmes. Car en fait où s'est dissoute la réalité française, où sont passées la liberté, la souveraineté de la France, sa grandeur ? Pas chez les magrébins qui auraient bien aimé bien en profiter, et sont venus pour cela.
A une exception près vous avez manqué cette recherche et cette découverte,  retournant vers les remugles rances du racialisme "système". Qu'ils soient venus du désert culturel américain ne vous exonère pas de vos choix.
Cherchez si vous êtes sincère !

Rêveries européo-politiques

jc

  23/04/2017

Philippe Grasset a accepté de laisser publier sur son site, en respect de sa charte, deux billets, le dernier étant "Rêveries hexagopolitiques".


Je termine ce billet avec des accents assez dramatiques: MLP et JLM, qui se détestent, sont condamnés à s'aimer, sinon c'est la mort de l'humanité.

J'ai proposé à PhG un troisième billet, intitulé "Rêveries géopolitiques" pour l'instant non accepté. Devant l'urgence (selon moi), je l'ai proposé au camp d'en face, au blog de Paul Jorion, auquel j'ai assidûment participé pendant 5 ou 6 ans.

Là j'ai tout de suite compris au moins l'une des raisons pour lesquelles PhG en a refusé la publication: mon niveau en histoire ne dépasse pas le CM2!

Mais j'ai réalisé en même temps une évidence lumineuse: si MLP et JLM sont condamnés à s'aimer alors leurs "clans" sont condamnés à se parler.
(Je ne dis pas ça pour PhG qui prend toujours bien soin de se placer hors -c'est-à-dire au dessus- de la mêlée politique tout en plaçant sa métaphysique hors 
- c'est-à-dire cette fois au-dessous - de la mêlée théologique.

Dans mon papier géopolitique je ne renie pas tout le fond, en particulier qu'une politique internationale saine ne peut se développer sans apurement, autant que faire se peut, du passé.

Avant de regarder la paille dans l'œil du voisin, il faut commencer par regarder s'il n'y a pas de poutre dans la nôtre.

Jeanne d'Arc a voulu délivrer la France de l'Anglais. Elle, et le peuple derrière elle, a été trahie par l'élite alors en place (Cauchon, Charles VII).
Les descendants de cette élite doivent demander pardon au peuple de France.
Idem pour la "grande" révolution française.
(Par contre nous sommes actuellement en démocratie: pas d'excuses pour le peuple, un mauvais choix et il n'aura qu'à s'en prendre à lui même)

Dans l'Apocalypse de Jean il est écrit:  
Dieu vomit les faibles. Appliqué à ce jour: Dieu vomit les mougeons, les électeurs frileux du centre mou, les électeurs de Macron. Les forts sont ici ceux qui ont des positions bien affirmées: MLP et JLM.

L'intégration économique actuelle de l'Europe ne se fera pas, c'est mon intime conviction. C'est un drame qui signifie, au fond, que la réconciliation franco-allemande ne s'est pas faite. Et c'est encore plus dramatique pour les allemands qui risquent de perdre trois grandes guerres "politiques" consécutives. La 9ème de Beethoven, hymne à la joie, ne sera pas achevée: quoi de plus cruel pour le peuple allemand?

La France a une chance à saisir.

1. Demander aux descendants des élites de l'époque de venir demander pardon au peuple français.

2. En retour demander au descendant du roi de France l'autorisation d'utiliser le drapeau fleur de lys, drapeau de la Maison de France, pour démarrer autour de lui la construction d'une autre Europe, une Europe politique et pacifique des nations, avec aspiration (autant que faire se peut) des erreurs passées et avec une économie  "d'abord domestique" et non plus "d'abord marchande".

Si, comme je le souhaite pour les raisons indiquées ci-dessus, MLP et JLM sont au second tour, peut-être serait-il bon que le Président élu choisisse Macron comme premier ministre avec mission de guider au mieux la France dans le Monopoly actuel dont elle ne maîtrise aucune des règles (Waterloo +++). Ce sera à lui, le candidat du "Système" de prendre tous les coups pendant que les deux "compères" prépareront l'avenir. Car il n'est pas trop de deux et de l'assurance d'une France unie pour endosser l'habit de Talleyrand.

(Dans le cas d'un deuxième tour MLP-JLM ce serait selon moi une faute politique inouïe que le futur président ne laisse pas au perdant une place centrale dans le gouvernement: CONDAMNÉS À S'ENTENDRE)

Suite

Article lié : Humeur de crise-35

jc

  22/04/2017

"Lorsque l'esprit se fait âme poétique et s'emplit de nostalgie, surgit en moi l'exaltation imprévue d'avoir vaincu le temps et de n'en plus dépendre. L'état de mon âme poétique à cet instant n'a rien d'une victoire comme l'on dit de l'issue d'un combat, et tout d'une grâce en vérité. "Je" est un autre et cet autre ne peut être que moi-même lorsque je me réalisé dans mon âme poétique. Je suis ce que j'étais et "ce que j'étais" n'est plus en arrière de moi mais au-dessus, et moi-même conduit à m'élever par conséquent pour rencontrer toute la puissance de ce sentiment de la nostalgie." ("La Grâce de l'Histoire, tome II, pp. 417-418)


Voilà pourquoi j'associe à l'"idéaliste" PhG la fonction "delta" de Dirac qui suspend le temps tout en élevant verticalement et intensément l'âme poétique jusqu'à l'infini, laissant le "Matérialiste" Thom dans un clapotis infiniment doux qui s'étend, lui, dans l'étendue horizontale jusqu'à l'infini.

PS: J'en profite pour faire de la pub pour le bouquin…

Mon humeur de crise

Article lié : Humeur de crise-35

jc

  22/04/2017

C'est à PhG que je voudrais ici m'adresser. Mais je ne le peux pas, car nous ne parlons pas le même langage. Alors je m'adresse aux scientifiques (je sais qu'il y en a). Peut-être certains sauront-ils traduire à PhG?


Pour moi PhG est un idéaliste quasiment pur, c'est "presque" la fonction "delta" de Dirac; Thom c'est le Matérialiste (majusculé, XXIème), c'est "presque" la fonction constante.

La difficulté actuelle n'est pas de savoir si PhG est "plus transcendant" que Thom qui serait "plus immanent". La difficulté actuelle est dans la "conversion" (le terme est choisi à dessein) d'une vision à l'autre.

En restant dans l'idéalité la plus "pure", le choix gouvernemental idéal est selon moi:
MLP/PhG (présidente) - Macron/Fourier* (1er ministre) - JLM/Thom (chargé d'élaborer une nouvelle constitution pour la nouvelle France, la nouvelle Europe et le nouveau Monde.

Good luck Macron!

* La transformée de Fourier de la fonction "delta" de Dirac est la fonction constamment égale à 1.
 

Kriegslust über alles

Article lié : Le USS Carl Vinson est très rock’n’roll

Théo Ter-Abgarian

  20/04/2017

Cher Philippe Grasser, Je crains que votre sagacité ait été mise en défaut… Il aurait été tout de même très intéressant de relever que le candidat du Système soit le seul à clairement assumer une politique étrangère alignée sur les pétromonarchies et sur leurs tocades bellicistes. La mise en scène du ralliement de M. Le Drian à M. Macron, le 19 avril, comporte en outre une multitude de messages subliminaux, passionnant pour les années à venir… J’y vois une affirmation décomplexée de s’engager à sortir de la dette par la guerre et par la catalyse de l’industrie militaire, seule juteuse en ces temps de pénurie. Rappel : en 2015, la France a accordé à l’Arabie Saoudite plus de 16 milliards d’euros de licences et lui a livré pour près de 900 millions d’euros d’équipements. Le Yémen est un client captif par ricochet si l’on peut dire et il en bave. La Syrie, avec le duo Macron-Le Drian, va connaître les heures les plus sombres de son histoire –c’est le cas de le dire-. Et quid des menaces non voilées contre l’Iran ou le Dombass. Ces enjeux de guerre sont mis sous le tapis dans cette élection. Notons le silence incroyable des médias du Régime sur la guerre du Yémen et les manipulations incessantes de la propagande sur la guerre syrienne. Plus inquiétant l’unanimisme à l’égard de M. Le Drian, marchand de mort, tout de même…

Constantinople en 2017?

Article lié : Pas de deux entre Jeanne et Robespierre

jc

  20/04/2017

Pour moi c'est une querelle sur le sexe des anges pendant le siège de Constantinople.
Il y a deux déments la main sur le bouton rouge.
Ne pourrait-on pas remettre la querelle transcendance/immanence à plus tard?

Réponse à JP Baquiast

Article lié : Lettre ouverte aux candidats

jc

  19/04/2017

Bonjour,

"matérialiste"

Pour moi tout le problème est là. S'agit-il du matérialisme "classique", celui du XIXème ou bien d'un nouveau matérialisme XXIème?

La question de l'éventuelle différence entre les deux revenant à celle que vous a posée PhG dans vos dialogues: y a-t-il 
une différence entre la cathédrale de, disons, Reims, et la tour de Dubaï? Autrement dit quelle est la part de l'architecte dans les deux cas?
Il y a clairement "perte d'âme" dans le deuxième cas (et dans quasiment toute l'architecture moderne). À quoi est-ce dû? Quelle est la part de la Conception Assistée par Ordinateur?

Je pense que l'intuition haute de PhG est qu'il y a une intervention inexplicable par le matérialisme XIXème, c'est-à-dire dans le cadre du positivisme, qu'il y a une intervention d'un être transcendant.

Selon moi la position de Thom serait que l'être en question pourrait se situer dans une certaine classe scientifiquement précisée par la théorie des catastrophes (TC).

Métaphoriquement je pense que la TC explique la différence Reims/Dubaï encore moins bien que la théorie de Newton n'explique les lois empiriques de Képler (à cause de l'absence totale de vérification expérimentale. Dans les deux cas cela pose le problème (de profondeur abyssale) des rapports entre mathématique et réalité. 
Thom: "Mon espoir est içi [je ne sais pas où!] d'apporter quelques éléments mettant en jeu des aspects peut-être difficilement appréciés des spécialistes d'Aristote à qui le problème des rapports entre mathématique et réalité ne s'est jamais posé que comme un problème "philosophique" (ce qui veut dire, selon une formule célèbre de Paul Valéry, qu'on pourrait s'abstenir de le considérer, et non comme le problème essentiel qu'il est effectivement."

On sait que l'approche de Thom permet de fournir des modèles en Biologie, Linguistique, Psychologie, ..., ET en Physique, que l'approche "moderne" ne permet pas. Le HIC c'est que ces modèles ne peuvent pas être validés expérimentalement: on est dans le domaine de la métaphysique.

Comment alors se persuader qu'elle a une utilité (et qu'elle est cette utilité)? La réponse est: PARCE QUE CES MODÈLES ACCROISSENT peut-être L'INTELLIGIBILITÉ DU MONDE.

Grâce à cette théorie Thom nous propose "un modèle rigoureusement moniste de l'être vivant, dans lequel l'antinomie de l'âme et du corps est dissoute en une entité géométrique unique.

Donc, d'après cette théorie, un être vivant en général (chacun d'entre nous en particulier) n'a pas un corps sans âme, comme le supposé le matérialisme "classique", mais à nécessairement un SUPPLÉMENT D'ÂME inséparable du corps.

Deux visions naturelles de l'être:
1: Idéalisme, l'âme avant le corps, l'âme-corps
2: Réalisme, le corps avant l'âme, le corps-âme.

La position 2 est la position matérialiste XIXème avec supplément d'âme, que j'appelle matérialisme XXIème, Matérialisme pour faire court (attention! Il y a une inversion avec la typographie de PhG): il s'agit dorénavant de tester une nouvelle hypothèse de Matière vivante alors que précédemment l'hypothèse faite était que la matière était morte. 
Sous cette nouvelle hypothèse et cette nouvelle définition du Matérialisme je vois Platon et PhG comme des idéalistes et Aristote et Thom comme des 
Matérialistes.

Je ne suis pas philosophe de formation. Mais j'ai lu assez souvent qu'Aristote était qualifié de matérialiste. 
De matérialiste ou de Matérialiste?

Cordialement,
jc

Avant 1861

Article lié : Erection émotionnelle à Washington D.C.

Edmond Furax

  19/04/2017

Très intéressant.

Je ferais cependant remonter plus loin la perspective.

Les USA n'ont pas attendu 1861 pour devenir un pays de criminels. Quasiment dès l'origine ils ont été un pays de voleurs, de spoliateurs sans foi ni loi, crimes qu'ils magnifièrent sous les termes d'esprit d'entreprise et de frontière.

Ils ont commencé par se farcir les indiens et les français, puis les mexicains, puis ils en ont fini avec les indiens et ont débordé au delà de leur frontière, se farcissant les espagnols proie facile et enfin les japonais qui avaient l'outrecuidance de leur faire de l'ombre en Asie.

En réalité, la psyché états-unienne ne supporte pas la concurrence ni l'altérité. Le voisin doit si possible être anéanti et à défaut soumis et exploité.

L'obsession états-unienne pour les histoires de zombies, de fantômes et d'extra-terrestres est tes significative. L'autre n'est pas humain. L'autre est un monstre avec lequel il est impossible de s'entendre. Il faut le détruire si possible.

1861 n'est pas une rupture sur ce plan. Il s'agissait juste d'empêcher que le train US ne déraille de sa trajectoire impériale exceptionnaliste par une fâcheuse sécession en 2 pays.

Sans

Article lié : Erection émotionnelle à Washington D.C.

Ni Ando

  19/04/2017

Le groupe aéronaval conduit par le Carl Vinson, après s'être vaguement dirigé vers la péninsule coréenne, navigue fièrement vers les côtes australiennes où elle est attendue par la marine australienne pour des exercices communs. Donald Trump devrait prendre conscience que la répétition du même procédé comique finit par lui oter tout ressort. Un état dépressif larvé devrait pour un temps se répandre dans les rédactions de la presse-système.