Forum

Pour poster un commentaire, vous devez vous identifier

... Ils font des réfugiés !

Article lié : Qui expliquera aux soldats US ce qu’ils font en Syrie ?

Alexandra

  24/06/2017

Voir ZeroHedge (le 23 juin2017…
(http://www.zerohedge.com/news/2017-06-23/un-report-reveals-nations-producing-most-refugees-were-targets-us-intervention)


A United Nations report has shed light on the world’s burgeoning crisis of displaced peoples, finding that a record 65.6 million were forced to vacate their homes in 2016 alone. More than half of them were minors.

The Office of the UN High Commissioner for Refugees (UNHCR), which drafted the report, put the figure into perspective, stating that increasing conflict and persecution worldwide have led to “one person being displaced every three seconds – less than the time it takes to read this sentence.”

UN High Commissioner Filippo Grandi called the figure “unacceptable” and called for “solidarity and a common purpose in preventing and resolving the crisis.”

However, what the UN report failed to mention was the role of U.S. foreign intervention, indirect or direct, in fomenting the conflicts responsible for producing most of the world’s refugees…
 
(Etc.)
 

tribut

Article lié : Enfin, Daesh pourra voler sur F-15

Fatimetou Vadel

  23/06/2017

Les centaines de milliards de dollars que  les séoudiens ont achetées en armes à trump ainsi que les 12 du Quatar sont en fait un tribut payé à l'Amérique en contrepartie de la protection de ces monarchies moyennageuses par la "plus grande démocratie du monde". L'Amérique a ainsi retrouvé ses anciens reflexes d'attaque de dilligences…
La bêtise des  pétromanarchies est qu'ils n'ont pas compris que l'Amérique ne vit que grâce à la domination du dollar qui n'existe que parceque les pétrole est payé dans cette monnaie. La réponse au chantage américain serait que ces pays   ne vendent plus leur pétrole qu'en Renminbi (monnaie chinoise) et le chantage changerait de camp…
 

Le retour de la question allemande, selon Friedman

Article lié : L’Allemagne “implore” The-Donald... Bonne chance !

Abbé_ Jeannot

  23/06/2017

Cela me fait penser à l'intervention de Georges Friedman en 2015 à Stratfor (https://www.kla.tv/5726) - vous aviez commenté une de ses interviews à propos du Maïdan qui lui a semble-t-il coûté des points.

Friedman évoquait avec cynisme et précision, ce qu'il faut pour l'Empire américain : garder le contrôle des mers et de l'espace, ne pas occuper un pays mais jouer sur les équilibres et les antagonismes.

Par exemple, Iran-Irak, Japon-Chine, mais aussi l'Intermarum de Pilsudski, contre la Russie.

Il termine enfin en disant que la grande question, c'est de savoir vers où penchera l'Allemagne, qui, dit-il, depuis 1871 ne sait pas comment traduire géopolitiquement sa puissance économique. "Nous ignorons vers où elle penchera", mais "celui qui le sait connait l'histoire des vingt prochaines années".

Article réjouissant, merci.

Article lié : L’Allemagne “implore” The-Donald... Bonne chance !

Léa

  23/06/2017

Traduction : l'OTAN part à vau-l'eau, et l'UE ne veut pas sortir ses sous âprement gagnés pour une armée européenne dont de toutes façons, les pays de l'Est qui viennent d'accéder à l'OTAN ne veulent pas. (Et en plus, les Britanniques s'en vont). L'UE ne veut pas non plus payer les 2% du PIB de chaque pays-membre qui représenteraient sa quote-part de l'OTAN, et qu'elle n'a jamais payés.
L'Allemagne veut que tout redevienne comme avant, que l'Oncle Sam assume tous les frais de l'OTAN et que rien de nouveau ne vienne perturber la placidité de ses fêtes de la bière et de ses ventes d'armes.
https://sputniknews.com/europe/201706231054906220-european-army-troops-rhetoric/

Ensuite, quelque chose m'inquiète : qu'est-ce que c'est que cette obsession de l'UE à propos du changement de climat ? Je veux bien qu'on s'en préoccupe, mais qu'on chouine à ce point à propos d'accords qui de toutes façons, étaient non-contraignants, j'aimerais comprendre.

Et pendant ce temps, Rex Tillerson n'est pas d'accord avec Trump, qui n'est pas d'accord avec Mattis, qui n'est d'accord ni avec Tillerson, ni avec Trump, ni avec la CIA, et ainsi de suite.

Alors, que Schaeuble en appelle à Trump, s'il en espère davantage qu'un Tweet approbateur, ça dépasse l'entendement : quand vont-ils réaliser que Trump ne tient plus rien à part son compte Twitter ?
 

Bataille Ouest-Ouest

Article lié : L’Allemagne “implore” The-Donald... Bonne chance !

Vieux Rebelle

  23/06/2017

Eric Zuesse a un long article sur les origines de la bagarre Ouest-Ouest. Je le trouve un peu trop idéologique mas intéressant. Est-ce que sa thèse est la bonne ?
`

https://www.strategic-culture.org/news/2017/06/21/reason-behind-us-government-secret-hatred-europeans.html

Les adultes

Article lié : Notes sur le bateau ivre, de la Syrie au NYT

J.M.

  23/06/2017

C'est vrai, c'est la grande expression à la mode dans la bureaucratie de  l'UE, “les adultes” (de l'administration Trump) pour désigner Mattis et McMaster qui devraient contrôler Trump. On est libre d'en déduire que Kauffmann agit vraiment comme une porte-parole officieuse de l'UE, surtout dans un article du New York Times.

Il y a une espèce de croyance que cette façon d'en parler va vraiment exorciser le Trump, le réduire au rang de gamin, par conséquent arriver à son élimination. Manifestement, “les adutes” ne suffisent pas.

Importance de l'Australie

Article lié : Notes sur le bateau ivre, de la Syrie au NYT

Ramon

  23/06/2017

L'évolution de l'Australie est très importante à suivre. Encore quelques mois de trump et quelques visites comme celles McCain et Clapper et elle basculera vers la Chine.

Les Complexe tape sur Trump. D'autre part (contradiction) il a très peur qu'Australie s'éloigne trop des USA, avec tout ce que cela suppose. Notamment mise en cause participation Australie au réseau Five Eyes des pays anglophones (écoutes conjointes USA-UK-Canada-NZélande-Australie).

Ce n'est pas pour rien que Clapper a parlé en Australie de l'épisode où les USA ont récupéré la Nouvelle-Zélande dans Five Eyes.

Citation de Clapper :

Let me give you just one specific example. Some years ago, when we in the United States sought to restore New Zealand to full-fledged membership in what I call the Five Eyes Intelligence Alliance, the concern of our policy-makers was whether Australia would be supportive; if Australia was not, we wouldn’t get anywhere with restoring New Zealand’s as a fully equal member of the intelligence network. Were it not for Dennis’ advocacy, it would not have happened. There were those here who, for understandable reasons, were not in favor of doing this, but Dennis’ persuasiveness with Prime Minister Howard and others in the Australian government helped carry the day. This restoration of New Zealand as full-fledged intelligence partners demonstrably strengthened intelligence sharing among the Five Eyes nations, and has accrued to our great mutual benefit. It serves in my mind as just one legacy of Dennis’ incredible career.
 

Etes-vous bordel-compatible et Poutine compatible

Article lié : Êtes-vous bordel-compatible et Poutine-compatible ?

Maurice Lecomte

  22/06/2017

Suite à la remarque du "lecteur-juste" relatif à l'abtention, il me semble qu'il faut ajouter les non-inscrits. C'est un phénomène qui tend à s'amplifier, il me semble. Relativement à leur nombre, je pense qu'on peut en avoir une idée assez juste en consutant les tableaux insee;
https://www.insee.fr/fr/statistiques/1892088?sommaire=1912926&q=total+population+adulte+France.
Les derniers résultats datent de 2016 et donnent une population en age de voter de 51 462 644.
Le nombre d'inscrits étant de 47 292 967, cela nous fait un différentiel de 4 169 677, soit 6,43% de la population française et 8,82% des inscrits, s'ajoutant aux abstentions…

Bien cordialement à vous

ML

Simulacre

Article lié : Les LGTBQ remplacent les neocons

JC

  22/06/2017

Simulacre-de-vérité-de-situation vs vérité-de-situation.

"On y travaille…"

Ça me fait penser à l'opposition nominalisme vs réalisme: maîtrise (supposée!) de la maison du langage dans le premier cas, non maîtrise dans le second (Steiner(?): "Nous ne sommes pas maîtres de la maison du langage").

Querelle des universaux: le choix du nominalisme à l'origine de notre contre-civilisation?

Thom: "L'homme en éveil ne peut, comme le nourrisson de neuf mois, passer son existence à saisir les objets pour les mettre en bouche. Il a mieux à faire; aussi va-t-il penser, c'est-à-dire saisir des êtres intermédiaires entre les objets extérieurs et les formes génétiques: les concepts."

Que reste-t-il du langage si on refuse   
toute référence aux formes génétiques, aux formes sources? Un simple conditionnement pavlovien que les "élites" exploitent en fabriquant notre consentement (cf. un exemple récent…)?

lgbtata

Article lié : Les LGTBQ remplacent les neocons

Odile Bernard Schroder

  22/06/2017

les pauvres lombrics lgbtata sont des dangers ....

Je tiens a préciser que le premier parti politique ou les lgbtata sont en majorité  c'est quand meme le FN ...



cet article est lamentable, et c'est pas le premier.



Je remarque que les commentaires deviennent rare ...

mauvais signe

Ne vous enfermez pas 

pas facile

pour rappel (vaccin ?)

Article lié : Notes sur le bateau ivre, de la Syrie au NYT

eric b.

  22/06/2017

Le 27 mars 1999, destruction d'un f 117 par des opérateurs serbes  malins…(?)
p'tête que les australos  s'en souviennent....
 

Réveil pénible

Article lié : Abstention ou soumission française ?

Alexis Toulet

  21/06/2017

A peine plus que 38% d'exprimés, et au total même pas 19% qui s'est prononcé pour un candidat LREM/Modem. Et plus de 61% de la population qui profitait du soleil.

Pendant ce temps, le gouvernement prépare les premières mesures de sa révolution pro-bizness et anti-pauvres. Et doit être changé en partie à cause des premiers scandales de corruption.

Quelqu'un va avoir un réveil pénible. Difficile à ce stade de discerner qui, quand ni comment.

Si je devais parier, je dirais Raoul Volfoni, archétype de tous ceux qui se sont d'autant mieux "écrasés" qu'ils avaient bruyamment protesté en paroles.

Et attention aux 10% d'amende, pour le retard.
https://www.youtube.com/watch?v=4OvFCESKiB4

Et les bulletins blancs?

Article lié : Abstention ou soumission française ?

Patrice

  21/06/2017

Au chiffre de l'abstention (57,36%), il faudrait ajouter les bulletins blancs non (2,98% des inscrits).

Avec abstentions+blancs, on atteint 60,34% des inscrits, dépassant la barre symbolique des 60%. Et il y a encore les bulletins nuls.

Les suffrages "exprimés" ne réprésentent que 38,43% des inscrits. 
http://elections.interieur.gouv.fr/legislatives-2017/FE.html
 

coincidence

Article lié : Les LGTBQ remplacent les neocons

Abdel

  20/06/2017

Cela coincide  avec un article que j'  ai lu hier : 
" Aujourd’hui, en Israël comme en Occident, la communauté gay penche plutôt à droite "

http://www.slate.fr/story/147162/comment-israel-cultive-son-image-de-paradis-pour-gays

Tic à toutes heures !

Article lié : En attente

patrice sanchez

  20/06/2017

Bonsoir Monsieur Grasset,
Je suis hémiplégique depuis 22 ans et je vous confirme pour les secousses, ce phénoméne  répond au doux nom de spasticité, plus ou moins invalidant suivant les cas, cette pathologie est due à l'atteinte du système nerveux central qui se met en mode anarchie à l'image de notre monde totalement deliquescent !
Il y a un an, j'entendais le candidat Macron traiter ses adversaires politiques d'hémiplégiques, un terme plus approprié serait celui d'héminégligent qui est le fait d'occulter un coté de son corps, tout comme le patient de mon centre de rééducation qui un jour était arrivé avec un coté de moustache rasé !
Oui cher Monsieur, nous avons un monde politique et intellectuel héminégligent, autant en rire à la manière zarathoustrienne…