A la création de la rubrique (mars 2005), nous la présentions ainsi : “Bloc-Notes Au jour le jour, parfois d'une heure à l'autre, parfois en laissant passer un jour ou l'autre, remarques, commentaires, appréciations sur les événements que nous choisissons, sur un détail significatif, sur une déclaration... Une chronique informelle et informée. Notre bloc-notes.” Depuis, Bloc-Notes a considérablement évolué, en donnant une part essentielle à nos commentaires, appréciations, réflexions, etc., concernant l'information ou la nouvelle traitée. La rubrique a suivi l'évolution du site.

   Visitez également nos archives

L’adieu aux cathédrales    23/04/2019

• La forme de la question de la reconstruction de Notre-Dame, – “à l’identique”, ou avec des éléments plus modernes ? – est en soi une définition de l’extraordinaire arrogance de l’époque catastrophique que nous vivons. • L’historien américain  Hanson tranche le débat en disant que nous n’arriverons pas à reconstruire Notre-Dame, comme nous n’arriverions plus à construire une cathédrale aujourd’hui. • « ...Parce que nous ne croyons plus en ce que [la cathédrale]représente. Nous sommes en guerre contre le passé », dit Hanson.

Mueller & les univers parallèles    22/04/2019

• Le rapport Mueller, qui fait le constat de trois années de complotisme échevelé pour un président qui n’en méritait pas tant, n’a rien tranché. • Aux USA (et dans beaucoup d’autres pays, sur cette affaire ou d’autres), deux (des) univers parallèles continuent à se côtoyer sans jamais se rencontrer. • Tout juste dira-t-on, – mais ce n’est pas rien, que l’un le sait et l’autre pas. • Comparez l’univers de Glen Greenwald et celui de Maxine Walters par rapport à Trump, au Russiagateau complotisme politiquement correct, à Mueller avec son fameux rapport & Cie. 

Tension, USA : les milices face aux migrants    21/04/2019

• Un incident caractéristique entre une milice armée et des migrants à la frontière entre le Mexique et le Nouveau Mexique (USA). • Les autorités de l’État, qui est dirigé par la “minorité” hispanique (46,30% de la population d’origine hispanique), s’opposent aux “missions” de surveillance des frontières de milices civiles lourdement armées. • Les milices ont de bons rapports avec les services de sécurité fédéraux et avec l’administration Trump. • Si une “guerre civile” devait éclater aux USA, ce serait dans de telles circonstances.

Négocier à l’abri d’une complète soumission    05/04/2019

• Les cérémonies fêtant pompeusement le 70èmeanniversaire de l’OTAN ont été également l’occasion d’échanges assez vifs entre les Turcs et leurs hôtes à Washington. • En jeu, l’hypercrise ouverte entre l’achat de S-400 russes par la Turquie, et le refus des oracles américanistes de vendre du F-35 aux Turcs s’ils commandent la quincaillerie moscovite. • La durée de l’hypercrise est exemplaire et les USA ne cessent de préciser leur position : “Soumettez-vous complètement et l’on pourra enfin négocier en toute liberté et toute sérénité.”

Kim, Trump, Bolton & le DeepState    02/04/2019

• Comment expliquer l’attitude de Trump au sommet avec Kim, marqué par un terrible échec ? • Par les manigances de Bolton et du DeepState, explique Mike Whitney, échangés contre l’arrêt de l’enquête du procureur Mueller contre Trump. • L’hypothèse est très largement contestable, mais le résultat général est excellent : Kim va essayer d’avancer sans les USA, en coordination avec la Chine, la Russie et la Corée du Sud où il est aujourd’hui extraordinairement populaire. • S’il s’agit de la politique US, choisissez le plus bête et vous tapez juste.

USA-OTAN-Turquie : le S-400 comme hypercrise    09/03/2019

• Décidément, il serait bien possible et même probable, que les Turcs recevront sous peu des S-400 russes. • La colère washingtonienne sera terrible, d’autant plus qu’il n’est pas prévu ni autorisé dans les plans américanistes que quelque nation que ce soit puisse passer outre aux injonctions américanistes. • Les Turcs pourraient alors bien être privés de JSF/F-35 (ils ignorent encore à quoi ils échapperaient) • Mais il y aurait, avec l’inévitable colère trumpiste, sans doute, certainement plus : des sanctions, et sans aucun doute à notre sens beaucoup plus...

Les démocrates-USA dévorés par leurs démons    08/03/2019

• La crise interne du parti démocrate se poursuit, avec les restes de la gérontocratie, la pseudo “vieille garde”, ne cessant de céder aux pressions des jeunes “révolutionnaires”. • Cette fois, il s’agit d’une victoire de la jeune députée Ilhan Omar, accusée d’antisémitisme et contre laquelle on devait faire voter par la Chambre une résolution contre l’antisémitisme qui la visait directement. • Les remous au sein du groupe ont obligé la vénérable Pelosi à effectuer un tournant à 180°. • C’est aussi un revers sévère pour l’AIPAC pro-israélien mis en cause par Omar.

La guerre de communication de Gabbard    01/03/2019

• La meilleur analyse sur l’échec du sommet de Hanoï entre Kim et Trump a été donnée par Tulsi Gabbard, qui dénonce la politique de regime change de Washington contre laquelle la meilleure assurance pour Kim est la possession de l’arme nucléaire. • Candidate aux présidentielles USA-2020, Gabbard est entrée dans une guerre de communication où les mauvais coups pleuvront. • Elle peut être une vedette d’un débat inédit sur la politique Système si elle apprend à déjouer les pièges et à éviter les erreurs, ou bien elle basculera.

Bernie est-il Tulsi-compatible ?    27/02/2019

• Les USA en plein renouvellement générationnel : Bernie Sanders fait un départ fulgurant pour les primaires démocrates et se garde bien de nous faire oublier que, s’il est élu, il fêtera ses 80 ans en 2021 à la Maison-Blanche. • Le très-vieil homme blanc a beaucoup évolué depuis la trahison de 2016 : socialiste à visage découvert, comme c’est aujourd’hui le grand chic à Washington, mais aussi très critiques des aventures bellicistes. • Du coup l’on s’interroge sur l’équipe qu’il formerait avec Tulsi Gabbard, qui l’avait soutenu en 2016.

Le Zircon de Poutine ? “Fanfaronnade”, dit Pompeo    25/02/2019

• Une réaction officielle de poids, – celui du secrétaire d’État Pompeo, – après les déclarations de Poutine sur le déploiement de missiles hypersoniques Zircon au large des côtes US. • « Fanfaronnades », s’exclame Pompeo, qui montre ainsi le sens parfait et assumé de ses responsabilités et de son impeccable connaissance des affaires stratégiques. • Pompeo laisse entendre que les USA enfin libérés du traité FNI enverront de nouvelles fusées US en Europe, pour contrer les “fanfaronnades” russes sans doute. • Nous sommes au royaume des zombieSystème.

Plus que jamais, l'Iran entre USA et Europe    24/02/2019

• Grandes spéculations autour d’un possible accord entre “la famille Trump” (les USA) et l’Arabie pour un possible transfert de capacités nucléaires (et une possible bombe contre l’Iran). • Cela renforce l’aggravation de la question iranienne qui est plus que jamais une pomme de discorde majeure entre l’Europe et les USA, comme on l’a vu Munich il y a une semaine. • En fait, il s’agit de la plus grave divergence entre les deux partenaires si aimants de l'axe transatlantique, qui peut opérationnaliser la rupture décisive entre les USA et l’Europe.

Poutine définit les enjeux de l’affrontement    21/02/2019

• Le président russe détaille les conséquences de la mort désormais inéluctable du traité FNI. • La Russie répondra “symétriquement” à tous les actes des USA, premiers sortis du FNI, mais par des moyens “asymétriques” (des missiles de croisière hypersoniques tirés de navires de guerre ou de sous-marins au large des côtes US). • Cette liquidation du traité FNI, si elle s’accompagne de déploiement de nouveaux systèmes, devrait permettre à la Russie de rétablir une situation qui la met en grand danger de déséquilibre stratégique

Moscou-Rome, germe d'un “désordre nouveau”    10/02/2019

• Poutine va voir ses amis italiens. • Ils auront au moins un sujet d’intérêt commun : leur commune détestation de la politique française (antipopuliste, stratégiquement proaméricaniste dans l’affaire du traité FNI) qui se perd dans les marécages de l’infantilisation de la campagne électorale sans fin du président-FakeNews. • Les relations entre Moscou et Rome, extrêmement fournies et actives ces derniers mois, constituent un axe fondamental de déstabilisation, sinon de déstructuration du montage-Système du bloc-BAO.

Le JSF qui rétrécissait    09/02/2019

• Lancé en 1999-2000 comme la merveille du XXIème siècle qui devait dominer le ciel de toutes nos libertés pour au moins trois-quarts de siècle (jusqu’en 2075 au moins), le JSF devenu F-35B va rajeunir le Temps. • Pas encore opérationnel et d’ailleurs sans besoin de l’être vraiment ni jamais, les premiers JSF partiront à la retraite en 2025. • Prévu pour voler par tous les temps, subrepticement (steathily), pendant au moins 8 000 heures, ils se contenteront de 2 100 heures avant de devenir opérationnel sur le front des musées de l’aviation.  

L’Europe emportée dans son “tourbillon crisique”    08/02/2019

• La crise est ouverte entre la France et l’Italie, avec rappel “pour consultation” de l’ambassadeur français à Rome, comme au bon vieux temps de la diplomatie. • Le “modèle italien”, entièrement populiste, attaque le “modèle français”, assiégé par ses propres populistes. •  Macron & Cie jouent avec l’idée d’un référendum pour clore le “Grand Débat” et la crise des Gilets-Jaunes. • Souvenirs et rappels : le Brexit et la marche vers le populisme italien ont commencé leurs phases finales par des référendums bien imprudents de Cameron et de Renzi.

Trump-USA : gare au socialisme    06/02/2019

• Trump a réussi à faire son discours sur l’état de l’Union pour l’année 2019. • Beaucoup de commentateurs voient une surprise dans l’aspect consensuel du texte, parce que ce n’est pas dans les habitudes de Trump (mais c’est dans les habitudes de ce discours). • Pourtant, un point est sorti de l’ordinaire : Trump a lancé un avertissement contre le risque pour les USA de voir s’installer le socialisme. • C’est effectivement une première extraordinaire pour un discours sur l’état de l’Union, et une mesure de l’ambiance étrange régnant à “D.C.-la-folle”.

Une crise bien de notre temps    27/01/2019

• La crise vénézuélienne, qu’on prévoyait depuis des années où Washington D.C. s’agitait à propos de ce pays, est donc entrée dans sa phase putschiste courante lorsque les USA s’occupent de leurs voisins d’en-dessous (“l’arrière-cour”). • Le moins qu’on puisse dire est que les opérations, – sans le Pentagone et peut-être même sans la CIA, – ne semblent pas avoir été préparées avec maîtrise par le trio Trump-Pompeo-Bolton. • Les Russes sont présents, vigilants, pas loin d’être prêts à intervenir. • Constat général sans surprise : le désordre est l’ordre du jour.

Le Congrès au secours de l’OTAN    24/01/2019

• La Chambre vote un projet de loi visant à interdire, par des moyens indirects, toute tentative de Trump de faire sortir les USA de l’OTAN. • Manœuvre un peu grossière et osée, à l’efficacité éventuellement douteuse, faite pour empêcher un acte que Trump n’a certainement pas l’intention de poser dans les conditions actuelles. • Ce n’est pas la première fois que les antitrumpistes sur-réagissent à une intention supposée de Trump, au risque de provoquer une véritable crise conduisant Trump à tenter de réaliser ce qu’on lui interdit de faire...

Des LGTBQ à Gabbard, une féconde agitation    20/01/2019

• Ca bastonne ferme au sein de la grande coalition LGTBQ-élargie, notamment chez les féministes. • La Women’s Marchde 2019 a été l’occasion de la mise en lumière d’une scission éventuelle d’une grande importanceau sein de ce mouvement. • Des accusations d’antisémitisme contre les dirigeantes de la fraction des minorités de couleur, qui se transcriten politique moins obsessionnelle par une critique d’Israël qui est un tabou absolu chez les progressistes et les démocrates (blancs, ceux-là, ou Américains-Caucasiens). • Cela intéresserait Tulsi Gabbard.

Trump et l’OTAN : retrait et surtout démence...    17/01/2019

• Relance de la machinerie Russiagate à propos de certaines choses qu’aurait dites Trump au moment du sommet de l’OTAN de juillet 2018, et d’ailleurs en général : son avis selon lequel les USA devraient quitter l’OTAN. • Aussitôt, l’incendie gronde dans les psychologies à “D.C.-la-folle” ! • Certains jugent qu’une procédure de destitution devrait être envisagée si vraiment Trump a cette sorte d’idées, procédure notamment au nom du 25èmeamendement. • Car, pour ces psychologie en feu, penser à quitter l’OTAN c’est faire preuve de démence.