A la création de la rubrique (mars 2005), nous la présentions ainsi : “Bloc-Notes Au jour le jour, parfois d'une heure à l'autre, parfois en laissant passer un jour ou l'autre, remarques, commentaires, appréciations sur les événements que nous choisissons, sur un détail significatif, sur une déclaration... Une chronique informelle et informée. Notre bloc-notes.” Depuis, Bloc-Notes a considérablement évolué, en donnant une part essentielle à nos commentaires, appréciations, réflexions, etc., concernant l'information ou la nouvelle traitée. La rubrique a suivi l'évolution du site.

   Visitez également nos archives

Le Système pulvérise la “réalité”    19/04/2018

• Lorsqu’une journaliste de la BBC reprend rudement un ancien First Sea Lord de la Royal Navy parce qu’il exprime des doutes sur la véracité de l‘“attaque chimique” du 7 avril, on doit comprendre qu’on se trouve dans une phase nouvelle des déboires de la perception de la réalité du monde. • Même s’il y a des doutes considérables autour des fondements de la crise syrienne du 7-13 avril, le Système s’en fout. • Désormais, il fonce (surpuissance) sans s’occuper de la justification de ses actes, ni des conséquences de ses actes. • Dernier acte de la pièce.

“Polémique” entre l’im-monde et la Syrie    16/04/2018

• Les retombées de l’attaque de la nuit du vendredi-13 sur la Syrie sont considérables en termes de communication, de psychologie et d’enseignements opérationnels. • Comme jamais, – expression déjà usée à force d’être employée jusqu’à plus soif, – deux perceptions du monde, ou bien deux mondes s’affrontent, ou bien un monde hors-monde et une réalité-de-situation. • Le sujet de la pseudo-“polémique”, c’est le score de l’attaque : d’un côté, succès retentissant et 100% de tout, de l’autre 71 (missiles descendus) contre 32.

Histoire belge : le F-35 en réparation d’urgence    08/04/2018

• Le F-35 acheté par la Belgique, c’était du tout-cuit, alors que les Français auraient dû vendre leur Rafale à la Belgique dès 1986-1989. • C’était d’autant plus du tout-cuit que les F-16 belges ne tenaient plus que par des bouts de ficelle... • Patatras, pas du tout ! • Des gens de la Force Aérienne, l'esprit ailleurs, n’avaient pas signalé à leur ministre que LM pouvait maintenir en bon état de vol, moyennant ficelles et finances, les F-16 belges pendant 6-8 ans. • Du coup, l’urgence d’acheter le F-35 s’estompe, le scandale apparaît et l’on reparle Rafale.

Trump-Syrie : aller-retour en attendant la suite    06/04/2018

• Les déclarations péremptoires de Trump pour un retrait des forces US de Syrie se sont heurtées à un barrage bureaucratique (Pentagone, ou DeepState, au choix). • De très mauvaise humeur, le président a dû reculer devant les habituels arguments opérationnels et techniques. • L’affaire devrait revenir sur la table, surtout dans l’hypothèse où des rumeurs sur l’apparition d’une “résistance“ anti-US se confirmaient et conduisaient à une guérilla contre les forces US. • Enseignement de cet épisode : le pouvoir est toujours incertain à “D.C.-la-folle”. 

État de siège : la Syrie ou le Mexique ?    04/04/2018

• Trump lance un cri d’alarme bien dans sa manière, à propos d’une Grande Caravane de migrants venus du Honduras, progressant au Mexique vers la frontière US. • En attendant la construction du “Mur” fameux, Trump veut confier le bouclage de la frontière Sud aux forces armées US. • Certains verraient une complémentarité avec le désir du président US de réduire les interventions extérieures. • Toutes ces agitations pourraient conduire Trump à tenter de confier au Pentagone tous les aspects de cette crise, y compris la construction du “Mur”.

L’infinie saga-narrative du Patriot    01/04/2018

• Avec une belle régularité, les Patriot saoudiens ratent leurs cibles quand les Houthis lancent des missiles balistiques tactiques contre l’Arabie. • Dernière attaque, le 25 mars... • Le système sol-air US confirme ainsi son exceptionnalité : en service depuis 1984, avec d’innombrables versions de plus en plus chères et de plus sophistiquée, avec une participation à divers conflits, il a montré une surprenante et exemplaire régularité dans le raté, l’erreur, l’échec... • Le Patriot, ou l’exemple de la superbe du simulacre technologique US.

« Bolton ? Bolton ? Mon Dieu, pas Bolton !  »    23/03/2018

• Cela continue à swinguer à la Maison-Blanche : troisième conseiller du président à la sécurité nationale et directeur du NSC en quinze mois. • Trump se débarrasse du général McMaster et nomme John Bolton à ce poste stratégique. • Le terrible Bolton, le plus archi-faucon de l’administration GW Bush, l’homme de toutes les guerres possibles. • Alors, en route pour le grand conflit ? • Pas si vite. • Trump, qui faisait des mignardises à Poutine il y a trois jours, est comme l’on sait une personnalité si imprévisible, et cette nomination l’est tout autant.

Petite causerie entre amis    21/03/2018

• Pour son troisième ou quatrième triomphe électoral qui charme tellement les âmes romantiques de nos penseurs libéraux, Poutine a reçu comme c’est la coutume des félicitations de ses pairs extérieurs. • Celles qu’il attendait le plus ont un peu tardé. • Finalement, cela valait la peine d’attendre : sa conversation avec Trump a été longue, diverse et pleine de promesses prudentes. • Pas un mot du cas Skripal/Novichok qui bouleverse tant les âmes sensibles de la direction UK. • Il est bien possible, et bien dans sa manière, que Trump s’en foute complètement.

L’extraordinaire néantisation du pouvoir US    19/03/2018

• La situation au département d’État est catastrophique : avec l’intervalle de la démission de Tillerson et de la confirmation de Pompeo, ce sont huit des dix postes de la direction du ministère qui n’ont pas de titulaire. • Comment concevoir une politique dans ces conditions ? • Pourtant, les USA, partout présent dans le monde doivent nécessairement avoir une “politique”, non ? • On fait beaucoup d’hypothèses sur cette “politique”, notamment d’agressions et d’attaques, mais voici qu’une audition du chef de CentCom vient tout (discrètement) bouleverser.

La Dream Team de Trump    14/03/2018

• La première femme à la tête de l’Agence, une victoire pour le féminisme ? • Gina Haspel est l’une des grand(e)s spécialistes des programmes de torture développés et institutionnalisés au sein de la CIA depuis 9/11. • Elle remplace Pompeo, qui va au département d’État à la place de Tillerson. • Pompeo est un super-faucon, qui place la Chine comme principal adversaire mais veut aussi éliminer la Russie. • Qui plus est, et pour le bonheur de Trump, il est un adversaire déclaré de l’accord nucléaire avec l’Iran. • Une Dream Team de rêve pour le Trou Noir...

Un aveuglement hypersonique...    11/03/2018

• Ce qui est le plus fascinant, c’est d’observer le cheminement de l’information dans les canaux de la communication, notamment de la presseSystème, concernant les retombées des diverses interventions sur les nouveaux armements russes (et chinois). • D’une façon générale, le silence absolument autiste-paranoïaque qu’on y entend est assourdissant. • Comment imprimer les avis de quelques officiels sur la vulnérabilité mortelle de l’US Navy ? • Comment parler d’une lettre de quatre sénateurs qui veulent qu’on parle avec les Russes ?

Drôle(s) de détente(s)    10/03/2018

• Le coup de tonnerre de la Corée du Nord ébranle tous les scénarios habituels du maintien de la tension et de risque de guerre jusqu’au nucléaire. • Parallèlement, des sénateurs (quatre démocrates, dont Feinstein et Sanders) demandent au secrétaire d’État de rechercher un arrangement sur les armes nucléaires avec les Russes, craignant un déséquilibre en faveur des Russes que le Pentagone ne dénie pas. • On ne voit guère que ces démarches nouvelles puisse résoudre quelque impasse crisique que ce soit mais tant qu’il y a de la vie il y a de l’espoir.

Le torrent furieux du populisme    10/03/2018

• Constat après la victoire des courants “populistes” en Italie : le “populisme” est à son plus haut niveau dans l’histoire moderne, équivalent celui de la fin des années 1930 et début des années 1940. • Si l’on y ajoute l’apport britannique, le chiffre est le plus haut recensé jusqu’ici : 35% des opinions des votants. • Cela ne signifie pas, selon nous, que le populisme va finir par former des gouvernements et des structures nouvelles, cela signifie que son attaque contre le Système grandit et ne cesse de pousser le Système à sa propre autodestruction.

Le Pentagone panique pour ses porte-avions    08/03/2018

• Une déclaration très officielle, pesée et soupesée, met en évidence la panique du Pentagone devant les capacités de destruction des nouveaux missile hypersoniques que les Chinois (et les Russes) ont développé, prenant une avance considérable sur les USA. • Le sous-secrétaire à la défense Griffin parle de la vulnérabilité des porte-avions d’attaque US face à la Chine, parce que c’est le danger le plus pressant de ce type d’armes. • Le ton est celui de la panique car la question se pose de savoir si les USA sauront et pourront combler leur handicap.

Éloge de Netanyahou ?    28/02/2018

• Le Premier ministre israélien est sous le coup de graves accusations de corruption qui peuvent l’envoyer en prison, comme son prédécesseur Ehud Olmert. • Bonne mesure de la “santé“ du Système. • Pour autant, les adversaires des entreprises de destruction d’Israël feraient bien de contenir leur satisfaction. • Certaines analyses, dont celle d’Israël Shamir, nous disent qu’aujourd’hui, dans le climat israélien, Netanyahou est un modéré et un prudent qui préfère éviter les conflits. • Ainsi mesure-t-on, mesure pour mesure, la déstructuration du Système.

Erdogan-Tillerson : Lost in Translation     17/02/2018

• En temps normal, si cette sorte de chose existe encore, nous n’aurions pas accordé trop d’attention à cette rencontre USA (Tillerson)-Turquie (Erdogan), à Ankara. • Elle a produit comme résultats “un accord pour signer plus tard un accord” et le constat que les relations entre les deux pays ont atteint ont atteint “un petit peu un état de crise”. • Mais l’originalité de la rencontre réside sans aucun doute dans la position de Tillerson, lors de sa rencontre avec Erdogan. • Il s’agit de débattre de cette question fondamentale : qui traduisait quoi pour Tillerson ?

Les Russes sont déjà coupables en novembre 2018    16/02/2018

• Une nouvelle vague d’antirussisme a pris officiellement son envol à “D.C.-la-folle”, sous les lambris majestueux des Sénat des États-Unis. • Le nom du vainqueur de la course qui se courra dans neuf mois est déjà connu : le Russe ! • Les Russes sont déjà coupables car ils fausseront les élections du mid-term (renouvellement d’une partie du Congrès, novembre 2018), et cela n’a nul besoin d’être prouvé puisque c’est un fait. • Il ne faut pas espérer la moindre baisse de régime, le moindre freinage de cette “crise de l’antirussisme”, une crise à mort...

Itinéraire d’une CrazyNews syrienne    15/02/2018

Combien de morts dans la région de Deir Ezzor après l’attaque US du 7 février ? 10 ? 600 ? Et tous des PMC russes (“soldats contractants-privés”, ou “mercenaires”) ou pas ? • L’affrontement des versions du même événement dépasse le seul cadre des FakeNews-narrative et l’affrontement Système-antiSystème, puisqu’on trouve désormais des affrontements de communication à l’intérieur de l’antiSystème. • Ce n’est pas le Système, qui n’a jamais eu l’esprit finaud ni manœuvrier, qui en profite, mais certes le désordre général de plus en plus généralisé...

Un F-16 israélien trop loin ?    11/02/2018

• Dans une phase confuse mais que la communication n’a certainement pas cherché à dissimuler, un F-16 israélien a été abattu par la défense anti-aérienne syrienne, probablement dans l’espace aérien israélien. • L’impression est qu’il s’agit d’une phase importante du conflit à la complexité sans fin qui se poursuit en Syrie. • Certains jugent que les Israéliens ont été attirés dans un traquenard. • Les mêmes expliquent que les Syriens, de concert avec le Hezbollah et sans opposition des Russes, ne craignent pas et même souhaitent en découdre avec Israël.

Angela et sa coalition-zombie en cours de désintégration    10/02/2018

• Poor Old Angela, elle aurait pu partir avec grâce, carrière bien remplie, auréolée de la gloire d’avoir semblé faire avancer l’Europe et disant à son successeur : “Je vous laisse le bâton merdeux, démerdez-vous”. • Au lieu de quoi, elle signe un accord avec l’abominable Schulz du SPD pour une “Grande Coalition”, aussitôt critiqué par les caciques du SPD et ceux de la CDU/CSU. • Si cette “Grande Coalition” finit tout de même par fonctionner, ce sera comme un zombie et avec un pouvoir affaiblie, aggravant une quasi-crise de régime en Allemagne.