A la création de la rubrique (mars 2005), nous la présentions ainsi : “Bloc-Notes Au jour le jour, parfois d'une heure à l'autre, parfois en laissant passer un jour ou l'autre, remarques, commentaires, appréciations sur les événements que nous choisissons, sur un détail significatif, sur une déclaration... Une chronique informelle et informée. Notre bloc-notes.” Depuis, Bloc-Notes a considérablement évolué, en donnant une part essentielle à nos commentaires, appréciations, réflexions, etc., concernant l'information ou la nouvelle traitée. La rubrique a suivi l'évolution du site.

   Visitez également nos archives

Erdogan-Tillerson : Lost in Translation     17/02/2018

• En temps normal, si cette sorte de chose existe encore, nous n’aurions pas accordé trop d’attention à cette rencontre USA (Tillerson)-Turquie (Erdogan), à Ankara. • Elle a produit comme résultats “un accord pour signer plus tard un accord” et le constat que les relations entre les deux pays ont atteint ont atteint “un petit peu un état de crise”. • Mais l’originalité de la rencontre réside sans aucun doute dans la position de Tillerson, lors de sa rencontre avec Erdogan. • Il s’agit de débattre de cette question fondamentale : qui traduisait quoi pour Tillerson ?

Les Russes sont déjà coupables en novembre 2018    16/02/2018

• Une nouvelle vague d’antirussisme a pris officiellement son envol à “D.C.-la-folle”, sous les lambris majestueux des Sénat des États-Unis. • Le nom du vainqueur de la course qui se courra dans neuf mois est déjà connu : le Russe ! • Les Russes sont déjà coupables car ils fausseront les élections du mid-term (renouvellement d’une partie du Congrès, novembre 2018), et cela n’a nul besoin d’être prouvé puisque c’est un fait. • Il ne faut pas espérer la moindre baisse de régime, le moindre freinage de cette “crise de l’antirussisme”, une crise à mort...

Itinéraire d’une CrazyNews syrienne    15/02/2018

Combien de morts dans la région de Deir Ezzor après l’attaque US du 7 février ? 10 ? 600 ? Et tous des PMC russes (“soldats contractants-privés”, ou “mercenaires”) ou pas ? • L’affrontement des versions du même événement dépasse le seul cadre des FakeNews-narrative et l’affrontement Système-antiSystème, puisqu’on trouve désormais des affrontements de communication à l’intérieur de l’antiSystème. • Ce n’est pas le Système, qui n’a jamais eu l’esprit finaud ni manœuvrier, qui en profite, mais certes le désordre général de plus en plus généralisé...

Un F-16 israélien trop loin ?    11/02/2018

• Dans une phase confuse mais que la communication n’a certainement pas cherché à dissimuler, un F-16 israélien a été abattu par la défense anti-aérienne syrienne, probablement dans l’espace aérien israélien. • L’impression est qu’il s’agit d’une phase importante du conflit à la complexité sans fin qui se poursuit en Syrie. • Certains jugent que les Israéliens ont été attirés dans un traquenard. • Les mêmes expliquent que les Syriens, de concert avec le Hezbollah et sans opposition des Russes, ne craignent pas et même souhaitent en découdre avec Israël.

Angela et sa coalition-zombie en cours de désintégration    10/02/2018

• Poor Old Angela, elle aurait pu partir avec grâce, carrière bien remplie, auréolée de la gloire d’avoir semblé faire avancer l’Europe et disant à son successeur : “Je vous laisse le bâton merdeux, démerdez-vous”. • Au lieu de quoi, elle signe un accord avec l’abominable Schulz du SPD pour une “Grande Coalition”, aussitôt critiqué par les caciques du SPD et ceux de la CDU/CSU. • Si cette “Grande Coalition” finit tout de même par fonctionner, ce sera comme un zombie et avec un pouvoir affaiblie, aggravant une quasi-crise de régime en Allemagne.

La guerre, compulsion obsessionnelle US    09/02/2018

• La nouvelle attaque de la coalition-bouffonne (plus de 60 pays) inventée et menée par les USA contre des milices pro-Assad met en évidence l’implication américaniste grandissante, avec aggravation à mesure, dans le conflit syrien. • Encore une fois est également mise en évidence ce que l’historien libertarien Michael S. Rozeff désigne comme “la compulsion psychologique” qu’est la guerre pour les USA. • Cette réalité pathologique infecte les relations internationales et pèse notamment sur la politique russe, dans ce même conflit syrien.  

En direct de Langley    06/02/2018

• Le gros et corpulent John Brennan, qui mena la CIA avec toutes ses basses ouvres pour le compte d’Obama entre 2013 et 2017, est engagé comme commentateur-vedette par le réseau NBC/MSNBC. • L’ancien directeur de la CIA devient donc la voix tonitruante du commentaire politique du réseau le plus à gauche, le plus progressiste-sociétal qu’on puisse trouver (MSNBC). • Contrairement à la narrative qui berce nos belles âmes postmodernes, ce n’est pas un mariage contre nature, c’est une Passion enfin régularisée, avec salaire à mesure.

Sanctions, “Old Money” et destin de Poutine    28/01/2018

• La question essentielle qui vient à l’esprit, en lisant le dernier texte d’Israël Shamir qui décrit le labyrinthe des sanctions antirusses que prépare Washington, est bien celle de savoir quand et comment, et non plus “si”, la Russie va durcir sa politique contre les folies washingtoniennes. • Shamir nous parle des oligarques russes menacés de voir leurs fortunes placées en Occident victimes de ces sanctions. • Mais la partie qui se joue derrière cette péripétie conduit à la probabilité que la Russie se trouve devant la perspective de devoir durcir sa politique.   

La Russie, centre de contre-culture    25/01/2018

• Quelques faits et opinions de types culturel et sociétal montrent une évolution et une situation de la Russie profondément antagoniste du courant postmoderniste activé par le Système. • La Russie est un “barrage culturel”, avec un accord opérationnel très efficace entre sa direction et sa population. • Cet état de fait n’est certainement pas un “contre-modèle” ni une stratégie offensive, c’est une posture défensive mais très solide contre quoi le Système s’use lui-même à force d’antagonisme et d’hostilité, accélérant ainsi son effondrement.

Ce que “D.C.-la-folle” exige des Russes    22/01/2018

• Le ministre russe des affaires étrangères, le grand Sergei Lavrov, donne une interview où il nous informe de ce que les Russes pensent de Trump et des relations USA-Russie. • Sur Trump et sa position à “D.C.-la-folle”, pas de surprise quoiqu’il manque une remarque sur “le petit grain de folie” du président. • Cette sorte de remarque, ce n’est pas le genre de la maison-Russie. • Par contre il y a du nouveau quand Lavrov nous dit que les USA aimeraient peut-être une amélioration des relations avec Moscou. • La proposition de “D.C.-la-folle” est à mourir de rire.

L’OTAN “holistique” : “plus on est faible, plus on est fort”    20/01/2018

• ... Ou bien, si l’on veut une variante parce que l’holisme en question est diablement orwellien : “Plus on est faible, plus on déploie sa force”. • Ainsi du vice-amiral Johnstone, Britannique et certainement fier de l’être, qui commande les forces navales déployées sous la bannière de l’OTAN. • Johnstone détaille la supériorité russe, incontestable, dans tous les domaines de la guerre navale, puis il propose sa stratégie de déploiement : enserrer la Russie au plus près, sur toutes ses mers, prêts à en découdre dans la guerre que préparent les Russes.

Transgenre contre LGTBQ-Russiagate    18/01/2018

• Depuis 2010 où il fut le premier “whistlebloweratteignant une renommée mondiale avec les centaines de milliers de documents secrets US passés à WikiLeaks, le soldat Manning est un exemple éclatant des caractères singuliers de notre époque. • Arrêté, Bradley Edward fut condamné à 30 ans de prison et subit un traitement de quasi-torture avant d’être gracié(e) en janvier 2017. • Sortie de prison comme Chelsea Elizabeth, le transgenre Manning veut devenir sénateur à l’issue d’une campagne politique qui devrait être explosive.

Tulsi et la Corée du Nord    15/01/2018

• Des déclarations antiSystème de la députée de Hawaii à la Chambre des Représentants, la démocrate Tulsi Gabbard. • Gabbard recommande de parler à Kim sans préalable et elle justifie la démarche nord-coréenne de s’équiper de nucléaire, du fait de la politique US de regime change et d’agression néo-impérialiste comme en Libye et en Syrie. • Tulsi Gabbard garde et même renforce son statut spécial à Washington, qui la conduit à prendre des positions exceptionnelles : même si d’efficacité réduite, elle entretient le désordre au sein du Système.

Les drones antirusses dévoilés par FakeNews    13/01/2018

• Les Russes n’ont pas lésiné pour nous informer sur tout ce qui importe pour bien comprendre l’attaque complètement mise en échec du 6 janvier, contre leurs deux bases de Syrie, avec 13 drones armés. • Poutine lui-même est intervenu, notamment pour dédouaner les Turcs et préciser que le but de l’opération était justement d’interférer sur les relations Russie-Turquie. • Les détails techniques donnés par l’état-major s’ajustent très bien à l’hypothèse d’une opération-guignol des USA. • Rien ne vaut les FakeNews pour savoir la vérité des choses.

La question de “l’absence de la peur”    12/01/2018

• En 1933, au fond de la Grande Dépression, Roosevelt prêtait serment et disait aux citoyens américains emportés par une détresse incommensurable : « La seule chose dont nous devons avoir peur, c’est de la peur elle-même. » • Aujourd’hui, la citation est invertie, comme les Temps-Présents le recommandent effectivement, et cela devient : « La seule chose dont il faut avoir peur c’est de l’absence de la peur elle-même» • Ainsi vivons-nous sur le pont du Titanic en déplaçant les fauteuils en signe de réforme, au son d’une musique endiablée...

Du drone à la “stratégie du chaos”    10/01/2018

• Une attaque massive de drones terroristes (13) contre les deux bases russes de Syrie se heurte à une défense anti-aérienne infranchissable : sept drones détruits, six pris sous contrôle dont trois récupérés par les Russes. • Les drones n’étaient pas de très hautes performances, mais ils avaient les principales caractéristiques de haute technologie nécessaires. • Il est acquis que les terroristes n’ont pu réaliser seuls ces matériels et cette opération. • Durant l’attaque un avion de contrôle électronique US passait par là, en balade... Toujours discret, quoi.

AntiSystème US et affreuses contradictions    07/01/2018

• La position de Patrick Buchanan sur les événements d’Iran est simple, comme s’il disait aux mollahs : “Vous aurez beau faire, vous avez perdu, notre consumérisme fera succomber votre foi”. • Curieuse profession (de foi) implicite de la part d’un homme qui se dit paléo-conservateurs et tressait des couronnes à Poutine il y a quatre ans, le faisant le gardien de la Tradition pour toutes une civilisation (y compris les USA). • Il s’agit d’une contradiction que l’antiSystème rencontre aux USA : sa propre “tradition” est la matrice de la modernité.

Le McCarthysme avant McCarthy    01/01/2018

• Certains “libéraux” (progressistes) US, que l’on peut sans hésitation classer parmi les antiSystème, s’indignent de voir le parti démocrate et nombre de progressistes-sociétaux emprunter les méthodes du McCarthysme dans leur querelle avec Trump. • Justin Raimondo, qui n’est pas de leur parti mais qui est lui aussi un antiSystème, rappelle à ces “progressistes” antiSystème certaines vérités historiques souvent glissées sous le tapis et ignorées. • Ainsi apprend-on que le fondement répressif qui permit le McCarthysme doit énormément à la gauche US.

American-Zombie à l’ONU    22/12/2017

• L’Amérique, seule, isolée et condamnée par l’Assemblée Générale de l’ONU (9 votes pour elle 128 contre). • Il s’agissait du vote sans aucun risque (la résolution n’était pas contraignante) sur l’affaire de Jérusalem. • L’épisode n’a rien à voir avec la question de Jérusalem, et tout avec le niveau intellectuel et moral de la direction de l’américanisme, cette fois en la personne de l’ambassadrice Haley, avec Trump 100% d'accord. • Le signe le plus convaincant de l’effondrement des USA, c’est l'absence de conscience de la grossièreté du comportement.

La stratégie du désordre psycho-rigide    19/12/2017

• L’administration Trump a publié sa “nouvelle stratégie”, exercice courant pour chaque nouveau président qui entend laisser sa “marque stratégique” dans la politique de sécurité nationale. • L’originalité s’arrête là. • La “nouvelle stratégie” de Trump n’a rien de vraiment nouveau : elle reprend les habituelles grotesqueries des conceptions US, avec le maximalisme qu’on connaît, et les mêmes résultats catastrophiques. • Un mot ou l’autre, parfois même une idée, viennent du président Trump, le reste c'est la pure dynamique-Système.