A la création de la rubrique (mars 2005), nous la présentions ainsi : “Bloc-Notes Au jour le jour, parfois d'une heure à l'autre, parfois en laissant passer un jour ou l'autre, remarques, commentaires, appréciations sur les événements que nous choisissons, sur un détail significatif, sur une déclaration... Une chronique informelle et informée. Notre bloc-notes.” Depuis, Bloc-Notes a considérablement évolué, en donnant une part essentielle à nos commentaires, appréciations, réflexions, etc., concernant l'information ou la nouvelle traitée. La rubrique a suivi l'évolution du site.

   Visitez également nos archives

Les Antifa vont-ils ériger une statue à la gloire de Bannon ?    22/08/2017

• Certes, Trump a trahi ses électeurs en acceptant l’idée d’un renforcement (formule-Prozak, dite-surge) en Afghanistan. • Ce n’est pas la première fois qu’il trahit ses promesses de campagne et ce n’est certes pas le départ de Bannon qui a permis cette trahison-là. • Par contre, Bannon parti, c’est la promesse d’une opposition dure aussitôt tenue. •  Pendant ce temps, le Deep State bande ses muscles, notamment en accumulant les collisions navales accidentelles et en ordonnant à la puissante US Navy une “pause opérationnelle”.

Taper sur Kim ? Avec quoi ?    13/08/2017

• Trump continue à s’agiter face à la Corée du Nord, y compris en s’accordant avec Macron et accompagné de scénarios divers. • La question en suspens (pour ceux qui aiment ce genre de film) : le président US le fera-t-il ou pas ? • A côté de cela, la question qui devrait éclipser les autres : mais les USA peuvent-ils concrétiser ce genre de menace ? • Hors l’anéantissement par missiles stratégiques nucléaires, – ce qui est un peu risqué pour eux-mêmes, – les USA ont-ils vraiment les moyens de faire la guerre ? • Coup d’œil du côté de l’USAF en lambeaux.

“Mon job est de vous paniquer à mort”    10/08/2017

• Nouveau paroxysme de crise à la suite d’un rapport de la DIA qui attribue à la Corée du Nord des capacités nucléaires considérables. • Certains commentateurs pourtant peu habitués à jouer le jeu du Système disent leur intense inquiétude, comme Alexander Mercouris. • Une fois de plus, nous sommes placés devant l’incertitude formidable d’une époque où le système de la communication est à la fois incontrôlable, insaisissable et extrêmement manipulable... • Par conséquent, nous nous tenons dans l’attente et la réserve.

Le labyrinthe McMaster    07/08/2017

• Depuis quelques jours, une polémique de plus agite Washington D.C., toujours avec Trump, “D.C.-la-folle” et ce monde tourbillonnant qui nous est révélé. • Il s’agit du conflit qui a éclaté autour du conseiller de sécurité nationale du président, le Général H.R. McMaster. • Considéré comme un des “gardiens” du Deep State auprès de Trump, McMaster est mis en accusation au point où l’on pourrait croire que celui qui est “gardé” pourrait être conduit à renvoyer “celui qui le garde”. • La tâche la plus difficile : qui est quoi par rapport au Système ?

Pourquoi pas la guerre civile ?    07/08/2017

• Jusqu’ici pour la séquence en cours, l’idée d’un soulèvement, d’une “révolution de couleur”, voire d’une “guerre civile” aux USA était l’apanage (!) de l’opposition progressiste-sociétale avec ses manœuvres type-Soros soutenant le Système. • Désormais, l’idée gagne chez les commentateurs adversaires de cette tendance, même chez ceux qui ne soutiennent pas Trump. • La “guerre civile” comme “catharsis libératrice” du blocage institutionnel organisé... • Communication certes mais la communication est la force politique principale.

... Et l’hypothèse-1984 menacée par le Russiagate    05/08/2017

• Réconcilié avec le président avec lequel il ne s’était sans doute pas fâché, le ministre de la Justice Sessions annonce une offensive et des inculpations contre ceux qui, à l’intérieur de l’administration Trump, alimentent la presseSystème de fuites innombrables. • Cette contre-attaque va désormais peser de tout son poids contre les attaques antitrumpistes de la presseSystème. • Ces inculpations, en même temps que la question de la légalité de la loi antirusse votée par le Congrès, menacent la crédibilité du simulacre-Russiagate.

Ivanov de retour, signe des temps, circa-2018 ?    04/08/2017

• On revoit Sergei Ivanov, ancien ministre de la défense et intime de Poutine mis sur une voie de garage, à nouveau très visible après du président russe. • Signe d’un possible durcissement de Poutine ? Il en aurait besoin... • La réaction de Medvedev à la décision du Congrès US, beaucoup plus dure que celle de Poutine, est également un facteur important. • On commence donc à parler des élections présidentielles russes de 2018 et du poids qu’y auront les événements internationaux et la position des USA vis-à-vis de la Russie.

La politique de Trump : “destruction”    30/07/2017

• Quelques épisodes comme d’habitude surréalistes et extraordinaires, aussi bien du côté du Congrès (“D.C.-la-folle”) que du côté de Trump. • L’hypothèse prend de plus en plus de substance sur l’effet de la situation créée par l’arrivée de Trump, en raccourci la “politique” de Trump, et cette hypothèse en un mot pour la définir : “destruction”. • Tout le monde s’y met : Trump, les antitrumpistes, le Congrès et ses folies antirusses, l’État profond et ses “coups” à mains nues, Trump et ses “You’re fired !”... • A D.C., c’est le chaos comme “business as usual.

Calexit, tome II    27/07/2017

• Un nouveau projet de référendum en faveur d’une sécession de la Californie est autorisé à chercher par pétition les voix nécessaires à son autorisation pour une tenue en 2018. • Les propositions sont plus modérées, plus “arrangeantes” que la première campagne. • Écoutez aussi Ron Paul parler de la sécession : là aussi avec modération et mesure. • Tout cela ne signifie pas que l’idée de la sécession recule, mais au contraire qu’elle avance : elle devient raisonnable parce qu’elle devient plus concevable. • Cela, parce que le climat-Trump est explosif.

Victoire de l’Iran dans la tragédie-bouffe saoudienne    24/07/2017

• Nous avons tremblé pendant 2-3 semaines en songeant au conflit terrible qui se préparait entre l’Arabie et le Qatar, à la suite d’un ultimatum surréaliste des Saoud à l’Émir de Doha. • Entretemps, l’ultimatum a pris l’allure d’une peau de chagrin, les conditions passant de 13 à 6 et l’Arabie constatant le bordel complet de sa coalition et le peu d’enthousiasme du Rest Of the World pour son expédition punitive. • Les experts, russes de préférence, font les comptes et nous disent que s’il y a un gagnant dans cette “crise-bouffe”, c’est bien l’Iran.

Les réseaux Obama contre Trump    22/07/2017

• Cela fait six mois que Trump au pouvoir : que peut-on en dire ? • Rien, parce qu'il n'y a pas d'administration Trump ni de président Trump, ni de Congrès, ni rien du tout, etc., sinon le désordre fou de Washington D.C. qui continue à son rythme extraordinaire • Nous continuons, nous en Europe, à ignorer ce phénomène, à nos risques et périls.• En attendant, voici quelques détails sur la façon dont fonctionnent les r"seaux mis en place par Obama pour saboter le candidat Truump, puis le président, puis le président soi-même.

En remontant les Champs-Elysées...    14/07/2017

• Trump à Paris, avec Macron devant les glorieuses armées en marche, avec Melania en vedette américaine... • Une circonstance qui n’a pas enchanté Merkel, qui déteste Trump, ni le Deep State, qui suffoque de haine à ce seul nom. • Qui est gagnant, qui est perdant dans une telle partie ? • Ne consultez pas votre raison raisonnante, il y a longtemps qu’elle a jeté l’éponge. • Un épisode de plus, avec des effets de perception étonnants, dans une époque qu’il faut renoncer à comprendre pour lui extorquer quelque enseignement.

Russiagate : le “Barbare jubilant” est de retour    13/07/2017

• Pour symboliser l'atmosphère démente de Washington D.C. à l'heure du Russigate, voici le retour sur les grands réseaux sonores et furieux du colonel Ralph Peters, le “Barbare jubilant”. • Un état d'esprit absolument déchaîné selon une vision du monde démente. • Washington D.C.-Système s'est enflammé à nouveau à loccasion d'une rencontre entre le fils de Trump et une avocate russe il y a un an.  • On note tout de même qu'on a déjà vu cette avocate en bonne compagnie, avec l'ambassadeur McFaul et le sénateur McCain

Israël vs Soros : qui est le déconstructeur ?    11/07/2017

• La Hongrie mène une campagne officielle contre Soros perçu comme un des acteurs-donateurs des courants migratoires qui déferlent sur l’Europe. • A cette occasion, il y a eu des signes d’antisémitisme contre lesquels l’ambassade d’Israël à Budapest a immédiatement réagi. • Mais tout aussi immédiatement, le ministère israélien des affaires étrangères a corrigé son ambassadeur en affirmant qu’il n’était pas question pour Israël de critiquer la campagne anti-Soros de la Hongrie. • Communauté de démarche Netanyahou-Orban.

Poutine et Trump les yeux dans les yeux    10/07/2017

• Trump a-t-il interrogé Poutine : “Êtes-vous intervenu dans l'élection US ?” • Poutine a-t-il répondu : “Non”? • C’est ce qui semblait plus ou moins (?) acquis après la rencontre Trump-Poutine à Hambourg, en marge du G20. • Aussitôt sont venus, de Washington D.C. où l’on sait tout et où l’on voit tout, des échos bien différents. • Suggestion : pourquoi ne referait-on pas l’élection pour voir si les Américains eux-mêmes sont capables d’interférer dans leurs propres élections ? • Époque épuisante par son incapacité tout simplement à être...

Ils se sont vus, ils se sont entendus...    08/07/2017

• La rencontre tant attendue entre Poutine et Trump, “entre le manipulateur et sa marionnette” diront certains à l’esprit vif, a eu lien en marge du G20. • Elle devait durer 35 minutes, elle en a duré 150, ce qui indique qu’il y a eu de la substance comme dans une véritable rencontre “au sommet”. • Les commentateurs décents y voient la victoire du bon sens, les autres crachent leur haine. • Qu’importe, et malgré cette belle tentative de remettre un peu d’ordre, le désordre du monde continue comme si rien d’autre ne pouvait se passer.

Merkel inaugure le G20 à la hache de guerre    06/07/2017

• Merkel accueille le Chinois Xi avec les plus grandes démonstrations d’amitié et confirme en tous points ce qu’elle pense de Trump, notamment en renouvelant sa déclaration de fin mai (“Les USA ne sont plus des partenaires fiables”). • Le G20 s’ouvre demain sous des auspices explosifs, avec le bloc-BAO déchiré par ses querelles internes tournant autour du président US et de sa politique America-First. • On voit mal comment l’un des deux adversaires trouverait quelque raison que ce soit de céder à l’autre tant la solidarité est absente.

Tourbillon transatlantique    05/07/2017

• Brouille et confusion générale entre alliés du bloc-BAO, dans une situation fluide et insaisissable qu’écrase la crise du pouvoir de l’américanisme de Washington D.C. • L’Occident a perdu le cap ou bien il s’avère qu’il n’y a jamais eu de cap... • En attendant le G20 et le défilé des troupes du 14 juillet, on peut faire un rapide tour d’horizon et constater qu’il s’agit d’un de ces moment catastrophiques où un pays comme la France peut se réveiller de son long sommeil grotesque et s’affirmer de nouveau. • A Macron de voir, et de faire.

“Dé-trumpiser” Trump au risque de se “trumpiser”...    30/06/2017

• Un épisode étrange de plus autour de la situation en Syrie a animé cette semaine à Washington D.C. • Cette fois, l’administration Trump n’a eu besoin de personne d’autre qu’elle-même pour mener le jeu, créer un désordre fictif (l’annonce d’une attaque chimique d’Assad-évidemment en Syrie), et clamer ensuite qu’elle parvenait à elle seule à contenir ce désordre fictif (l’attaque n’aura pas lieu). • La “trumpisation” se poursuit et ne cesse de compliquer la situation dans des épisodes de plus en plus étranges...

Censure et vertu-Système contre Seymour Hersh    28/06/2017

• L’article de Seymour Hersh démontant le montage de l’“attaque chimique” du 4 avril et la riposte de Trump le 6 avril, a été l’occasion d’une polémique enragée où l’on a pu constater à quel niveau d’antagonisme le Système poussait ses interventions. • L’article est ignoré par la presseSystème tandis que divers commentateurs anti-Assad manipulés le prennent pour cible. • La décadence accélérée de la liberté et du crédit de la presse est prodigieux, lorsqu’on compare l’accueil qu’on faisait à Hersh il y a dix ans.