A la création de la rubrique (mars 2005), nous la présentions ainsi : “Bloc-Notes Au jour le jour, parfois d'une heure à l'autre, parfois en laissant passer un jour ou l'autre, remarques, commentaires, appréciations sur les événements que nous choisissons, sur un détail significatif, sur une déclaration... Une chronique informelle et informée. Notre bloc-notes.” Depuis, Bloc-Notes a considérablement évolué, en donnant une part essentielle à nos commentaires, appréciations, réflexions, etc., concernant l'information ou la nouvelle traitée. La rubrique a suivi l'évolution du site.

   Visitez également nos archives

Amis, votre mobilisation...    23/04/2017

• La presse antiSystème (internet) est aujourd’hui acteur fondamental de l’Armageddon entre Système et antiSystème, et arme principale contre le Système : Considérez sa puissance et son efficacité, mais aussi sa fragilité et sa vulnérabilité. • Dans l’univers des FakeNews et de la post-vérité, la presse-antiSystéme est la seule possibilité de la connaissance des vérités-de-situation et une arme pour démasquer les simulacres. • Nous sommes partie prenante dans cette bataille et n’avons d’autres moyens que votre soutien.

WWIII, mode d’emploi    18/04/2017

• Employons la terminologie anglo-saxonne (WWIII pour World War Three), décidément la plus courante et la plus répandue... • Depuis la transmutation de Trump 1.0 en Trump 2.0, l’attaque en Syrie et les menaces contre la Corée du Nord, en attendant l’Iran, la Russie et la Chine, tout le monde en parle. • Ce n’est pas la première alerte du genre mais, comme à l’habitude dans ce tourbillon crisique, la perspective se fait chaque fois plus pressante. • Question : les USA pourront-ils mourir, se suicider disons, sans leur WW-III ?

Superman en Syrie : très, très, très prudent    13/04/2017

• L’attaque contre la Syrie lancée par le nouveau sheriff, Trump-2.0 “post-trahison”, était censée faire trembler le monde entier. • La réalité à cet égard est que ce serait plutôt les diverses forces armées des USA rassemblées en Syrie ou proches d’elle qui tremblent comme si elles étaient le monde entier. • Privées de connexion et de coordination avec les Russes, elles espacent considérablement leurs sorties et font dire aux Russes qu’elles aimeraient beaucoup que l’on rétablisse les liens opérationnels d’avant la fiesta des Tomahawk.

Tulsi est-elle une sorcière ?    11/04/2017

• Il fallait s’y attendre, alors nous y voici. • L’héroïque Tulsi Gabbard, déjà critiquée pour sa visite en Syrie en janvier, est désormais sous les feux de la censure autojustifiée du McCarthysme-postmoderne évoluant en mode-turbo à Washington D.C. In Wonderland. • Ce McCarthysme-là écrase son modèle original en puissance, en anathèmes et en fureur ; mais il innove également dans les domaines de l’hystérie, de l’aveuglement, et surtout du désordre et encore du désordre. • Il pourrait bien se flinguer lui-même avant d’ébranler Tulsi.

L’attaque la plus post-Vérité de tous les temps ?    07/04/2017

• L’attaque contre la Syrie, avec les inévitables merveilles de technologie que sont les missiles de croisière US, mais une technologie avec quelques échappées buissonnières et erratiques... • Il y a aussi la cause et les effets de cette opération qui sont si vagues ou si étranges, bien que déclenchées à une vitesse expresse, que le nombre de thèses et d’interprétations doit facilement dépasser la vingtaine. • L’Amérique de Trump ne lésine pas sur la communication dans tous les sens et plein de surprise, comme dans une Trump Tower.

La force postmoderne du symbole    05/04/2017

• La coutume est de saluer le douleur d’un attentat terroriste dans un pays par l’éclairage d’un édifice historique aux couleurs nationales de ce pays ou par tout autre procédé symbolique de la sorte. • Pour l’attentat de Saint-Petersbourg, un seul pays a fait cela : Israël. • Cela nous en dit beaucoup sur la situation du monde, sur nos pays “civilisés”, sur les relations entre la Russie et Israël, sur l’emploi des symboles. • D’une façon générale, cela ne nous donne aucun motif de fierté d’appartenir à cette contre-civilisation.

Watergate-2.0 : la bulle BHO éclate    04/04/2017

• Des révélations sensationnelles confirment qu’il y a bien eu des écoutes de l’équipe Trump durant la campagne USA-2016 et que les documents de ces écoutes ont été expressément demandées et obtenues par les plus proches du président Obama. • Principale personnalité lise en cause : Susan Rice, une des harpies d’Obama, directrice du NSC. • Watergate-2.0 prend des allures de super-Watergate, avec une personnalité en pointe pour suivre l’affaire : le sénateur Rand Paul, appelé à constituer le soutien essentiel de Trump.

Morale et tactique des “frappes collatérales”    03/04/2017

• Parlant à Spoutnik-français, un ancien pilote de la Luftwaffe et ancien planificateur de l’OTAN explique que les frappes dirigées contre Daesh se font en prenant en compte les “dégâts collatéraux” (civils tués), et cela jusqu’à les chiffrer. • Il explique également que les Tornado allemands qui participent à ces opérations font aussi de l’attaque au sol alors qu’ils sont censés être cantonnés à la reconnaissance. • Pas vraiment de surprise sauf qu’il s’agit d’un témoin et d'un exécutant de la chose. • …A moins qu’il s’agisse d’un coup des Russes.

L’Eurovision a tout de même de l’intérêt (cette année)    02/04/2017

• Nous avons assez peu l’habitude de parler du concours de l’Eurovision mais nous savons que plus rien n’échappe vraiment à la grande bataille du globalisme. • Il faut dire que le cas est idéal pour rappeler les crises diverses en cours puisqu’il oppose l’Ukraine à la Russie et que, dans cette bataille, l’Ukraine n’a pas le beau rôle, même dans le jugement de ceux qui normalement soutiennent ce fleuron de vertu globaliste. • C'est un premier cas important où l'Ukraine exaspère vraiment ses soutiens. • Donc, vive l’Eurovision-2017.

McCain furieux : Trump sabote MA politique des USA !    01/04/2017

• Le nouveau secrétaire d’État Tillerson vient de dire, confirmé par son ambassadrice à l’ONU, que la chute d’Assad n’est plus une priorité de la politique extérieure des États-Unis. • Le sénateur McCain en suffoque d’indignation, lui qui s’était institué inspirateur et réalisateur de la politique extérieure des États-Unis et faisait de la chute d'ASsad son objectif n°1. • On verra qui l’emportera, car McCain a plus d’un tour dans son entonnoir et Washington D.C. est plus que jamais le théâtre d’une extraordinaire tragédie-bouffe.

L’Iran de tous les dangers (suite)    30/03/2017

• Les USA ont-ils encore une politique extérieure ? • Après le chaos-soft d’Obama semble s’imposer le chaos-incohérent de Trump, qui paraît n’avoir aucune prise sérieuse lui permettant d’organiser une politique, ni même une idée de cette politique. • Il s’agit sans doute d’un reflet de la situation à Washington D.C. • Un point, pourtant, semble capable de rassembler les uns et les autres, et c’est aussi le plus dangereux et le plus catastrophique. • Il s’agit de l’hostilité contre l’Iran, qui ressurgit régulièrement, comme une poussée d'allergie.

Boulevard Le Pen    22/03/2017

• Quelques réflexions pas inutile à partir d’indications sur de possibles sondages circulant “sous le manteau”, donnant une large victoire de Le Pen au premier tour, un “boulevard” pour une victoire au second tour. • L’hypothèse est parvenue dans le cours de la communication antiSystème et au cœur de l’administration Trump. • L’hypothèse ouvre la question de l’attitude des USA et de leurs considérables capacités d’influence occulte en France. • Y aura-t-il ou pas un effort de soutien au nom d’une solidarité populiste transnationale ?  

News de l’asile : McCain, Rand Paul & Poutine    16/03/2017

• Le sénateur Rand Paul refuse de voter en faveur de l’entrée du Monténégro dans l’OTAN, projet essentiel pour notre-civilisation. • Il est vivement admonesté par le sénateur McCain.  • Mieux, beaucoup mieux, Rand Paul est accusé de “travailler pour Poutine” en agissant de la sorte, avec les fortes rétributions qu’on imagine. • La démence qui domine désormais à Washington D.C. ne s’est jamais mieux exprimée et contribue avec une belle force et un zèle extême au discrédit déstructurant des organismes du pouvoir-Système.

Le Deep State, arme de la  communication    15/03/2017

• On sait maintenant qu’après avoir été largement employée,  l’expression Deep State, – “État profond” en français, – est l’objet d’un débat profond (!) sur son existence, et sa signification. • Question de sémantique nullement accessoire : dans l’ère de la communication, le poids des mots constitue une arme essentielle. • Les adversaires de Trump, accusés d’être l’“État profond”, débattent eux-mêmes pour savoir ce dont il s’agit. • Cette guerre civile sémantique” est une dimension centrale de la guerre de la communication.

Deep State, label de qualité & marque déposée    12/03/2017

• La fameuse expression de Deep State, recouvrant un concept considérable comme l’on sait, est désormais d’emploi officiel (non rejeté par le porte-parole de la Maison-Blanche). • Psychologiquement et dans le champ de la communication, on jugera le fait d’une réelle importance. •  On le placera dans le cadre de la poursuite d’une bataille qui s’apparente d’une part à l’effet d’une influence psychologique du Système, d’autre part à un de ces affrontements comme on trouve dans les grandes structures du crime organisée.

En Syrie, on fera sans Trump...    06/03/2017

• Constat : les Russes s’affichent à nouveau et plus que jamais dans leur intervention en Syrie, aussi bien dans les airs qu’au sol, après une période de relative discrétion. • Les Russes attendaient Trump, Trump n’est pas venu et il semble bien qu’il ne puisse venir avant longtemps car il a beaucoup à faire à Washington D.C. où il ne peut prendre le risque de s’afficher avec les Russes. • Les Russes se passent donc de Trump. • Ils ont pris plus que jamais le contrôle stratégique de la guerre en Syrie et ils le montrent sans hésitation.

Total War à Washington D.C.    04/03/2017

• Obama a installé son état-major de guerre dans sa Black House, une anti-White House. • But de guerre : capitulation sans conditions (démission ou destitution) du The-Donald. • Le Secrétaire à la Justice Sessions attaqué par les démocrates, toujours sous l’argument russe. • Riposte massive de Trump par des tweets sans précédent : il accuse Obama de l’avoir mis sur écoutes durant la campagne, NSA oblige. • Trump estime que plusieurs cas, dont celui d’Obama, peuvent être portés devant la justice.• Total War.

Trump-Pentagone, ou le titanesque ambigu    28/02/2017

• Trump arrose le Pentagone de dizaine de $milliards supplémentaires. • Les généraux et les hommes-femmes des forces armées lui en seront reconnaissants. • En même temps, son attaque contre le JSF se poursuit avec une grande alacrité, mettant en cause la bureaucratie du Pentagone et suscitant l’opposition Boeing versus Lockheed Martin. • C’est un affrontement de titans et un affrontement ambigu où l’on peut espérer que l’effet sera le désordre très-accentué et des fractures supplémentaires de l’“État profond”.

Marine et la Californie, même combat    25/02/2017

Quelques réflexions du vénérable Patrick Buchanan, inspirateur des paléo-conservateurs et conscience du mouvement conservateur US, sur la question : “La sécession, pourquoi pas... ?” • Si l’on suit l’exemple de la Californie, l’on ne peut en effet sortir de l’affreuse “guerre culturelle” en cours que par la sécession. • Le paradoxe est que Buchanan fait le parallèle entre la marche vers la sécession de la Californie gauchiste et les projets-FN de Marine Le Pen. • Tout cela, avec un Trump déconstructeur du pouvoir central US.

La géopolitique du Fake-coup de fil    19/02/2017

• Deux joyeux drilles, russes évidemment, sans aucun doute du KGB ou de la Tchéka, passent des coups de fil au Congrès, d’abord à la députée Waters, et hier au puissant sénateur McCain. • “Allo, ici le Premier ministre ukrainien...”, et la conversation s’engage. • Ainsi apprend-on ce que savent, pensent et disent ces puissants personnages qui conduisent l’exceptionnelle America the Beautiful. • Il faudra avertir la CIA et la NSA, pour que ces brillantes agences avertissent la représentation fédérale du danger  que Poutine fait peser sur elle.