Appel du 19 courant... Afficher | Masquer

Ce titre désormais connu renvoie à une “tradition” établie de relance de notre campagne de donation, le 19 de chaque mois. Nous avons affiché ici les donations pour le mois de juin 2016, à la date du 19 de ce mois. Comme nous l’expliquions lorsque fut lancée cette formule des donations, dans notre texte du 1er mars 2011 (dans notre rubrique Notre Situation), il s’agit de solliciter votre intervention et votre soutien pour atteindre de €2.000 à €3.000 par mois (« ... les montants de €2.000 et €3.000, qui constituent pour nous les sommes permettant respectivement un fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site et un fonctionnement plus aisé de ces fonctions »). Nos lecteurs savent évidemment que, depuis 2011, les conditions économiques ont évolué et que les sommes proposées doivent être définies différemment. Le seuil du « fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site » dépasse aujourd’hui très largement les €2.000 et le reste à l’avenant, et nous espérons que nos lecteurs en tiendront compte dans leur action de solidarité et de soutien.

Nous voulons rajouter à ces précisions d’ordre comptable certaines précisions d’un autre domaine, concernant la raison d’être, les origines et le fonctionnement de dedefensa.org. Nous pensons qu’on trouve dans les textes cités nombre de réponses aux questions que certains lecteurs (notamment les lecteurs les plus récents) peuvent légitimement se poser concernant le fonctionnement et les besoins du site, en fonction des conceptions journalistiques étendues à des missions de commentaire, de conceptualisation et d’analyse profonde de la situation du monde suivies par dedefensa.org. L’ancienneté de ces textes témoigne du fait que ces préoccupations et ce besoin d’information sont constants chez nos lecteurs, et nos réponses et notre position générale à cet égard, également constantes. Les trois textes cités (par ordre d’importance selon nous, et non par ordre chronologique) sont ceux du 25 août 2007, du 3 septembre 2007 et du 4 octobre 2006.

Les résultats après 18 jours de cette donation mensuelle de juin 2016 atteignaient €.463. Nous exprimons notre très chaleureuse reconnaissance aux personnes qui sont intervenues dans le cadre de cette donation. (Pour effectuer des donations, voyez également nos pages spéciales: pour les lecteurs ayant un compte, pour ceux qui n’en ont pas.) Si vous en avez le cœur et les moyens, et si vous en comprenez la nécessité, soutenez-nous, soutenez dedefensa.org. Merci.

0 €

1500 €

3000 €

Levée de fonds dévolus aux frais de fonctionnement.
juin 2016 : 1794 € récoltés

1794 €
Le journal

dde.crisis

de Philippe Grasset

Retrospective du 19/06/2016 au 25/06/2016

• Cette semaine peut être nettement divisée en deux évènements autour desquels évoluent nos commentaires. • Le premier de ces évènements est la tension entre la Russie et le bloc-BAO, principalement avec les USA, les rumeurs de conflit qui se succèdent, se nourrissent et s’enchaînent depuis pas loin de trois années, et certains tiraillements qui se font sentir au sein de l’ensemble-Système du bloc-BAO. • Il y a chez les Russes une double attitude, l’une pragmatique, cherchant des compromis, des ententes, des arrangements, avec parfois l’amorce d’un succès qui ne se confirme jamais sur la durée ; la seconde, de plus en plus visible, marquée par le découragement devant l’impossibilité de “percer la cuirasse” de la narrative occidentale, de l’espèce de paroxysme constant et de la communication déchaînée contre eux par le bloc. • C’est cette seconde attitude qu’on a pu mesurer cette semaine, avec les deux aspects de la réaction russe, à la fois l’espèce de “supplique” adressée au bloc-BAO pour qu’il mesure l’absurdité de sa propre attitude (le 23 juin 2016), à la fois des démonstrations tactiques et symboliques de la résolution guerrière russe s’il le fallait (le 21 juin 2016). • Un autre événement dans cette même crise, c’est la sortie tonitruante du ministre des affaires étrangères allemand, (le 19 juin 2016) contre la politique belliqueuse et provocatrice de l’OTAN : difficile de savoir ce qu’il en sortira. • Le deuxième grand événement de la semaine est historique et résonne toujours à nos oreilles : le Brexit britannique (le 24 juin 2016). • Nous ne sommes qu’au début de prendre la mesure de cet immense événement qui, d’ores et déjà, et quelles que soient les suites, a fait sa marque profonde dans la perception et dans les psychologies. • Pour nous, un constat constitue une première conséquence d’importance, et surprenante : l’impact impressionnant de cet événement aux USA, jusqu’à entrer comme un des grands thèmes des présidentielles  (le 24 juin 2016 et le 25 juin 2016).


Le Journal dde.crisis de Philippe Grasset     A propos de dedefensa.org

Sélection parmi nos dernières parutions

Brèves de crise

Nos deux derniers jours...   29/06/2016

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

La guerre pour la vérité du monde   29/06/2016

J’ai regardé hier soir, fait rarissime, tel ou tel JT sur les rencontres européennes. (Qu’importe la chaîne, ils sont tous les mêmes, comme le goût uniforme et sans goût de la viande hachée obtenue de ces usines à vaches qui existent aujourd’hui dans nos pseudo-campagnes, ces exploitations où il y…

Brèves de crise

Après l’UE, que vive l’UAN   29/06/2016

Analyse

Notes sur Le Désert des Tartares   28/06/2016

• Ce n’est pas que Buzzati soit le président de l’UE (dommage), mais le titre de son livre convient à merveille à une situation, dite du Brexit, où le Système, qui se juge attaqué de toutes parts par des forces impies, n’est capable pour se défendre que de formidables et gigantesques gesticulations accouchant finalement d’un “rien”, exactement comme les Tartares, ou les Barbares, qu’attendait le lieutenant Drago. • Face au Brexit qui n’est pourtant pas une attaque nucléaire, le Système réagit dans un tel désordre, une telle confusion, un tel étalage d’impuissance érigée en surpuissance, qu’il nous oblige à mesurer l’extraordinaire rapidité de la transmutation de sa surpuissance en autodestruction qui s’est déroulée durant les quelques dernières années (mesurez la différence entre l’UE arrogante face à Ianoukovitch en novembre 2013, et l’UE face au Brexit). • Dans ces Notes d’Analyse, nous voyons défiler des évènements que notre communication elle-même rend incohérents, des déclarations, des prises de position qui sont hors de toute logique et de toute cohérence. • Nous n’avons plus affaire à une actualité, à une situation politique en développement, mais à un récit épique qui nous place face à l’événement le plus considérable qui ne peut se constituer dans toute sa cohérence que parce qu’il représente la chute d’une civilisation (notre contre-civilisation). • Nous vivons donc, regardons, évaluons en “temps réel”, comme hors des contraintes du Temps, la chute de l’effondrement du Système.

Ouverture libre

La dérive des continents   28/06/2016

• Article du 28 juin 2016. • Sur la dérive chinoise et enrichissante de la finance britannique etde la politique du Royaume-Uni, à placer en parallèle et en partie explicative avec le Brexit. • Contribution de Badia Benjelloun. 

Ouverture libre

Le Brexit est-il un “Moment historique” ?   27/06/2016

• Articles du 27 juin 2016. • A la  question posée, la réponse est : sans aucun doute “Moment historique” et même plus encore, le Brexit comme “Moment métahistorique”. • Il marque une rupture dans une continuité qu’on jugeait inarrêtable et prend place dans la saga de l’antiSystème. • Textes de dedefensa.org et John Laughland.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

L’irrésistible fascination du Texit   26/06/2016

La psychologie de l’américanisme, ou simplement psychologie américaine dans ce cas, a-t-elle découvert que l’Europe existe pour se rappeler d’un même élan que la sécession existe pour les USA ? Question pour un psychanalyste... Ou bien pour un chroniqueur ; ou bien mieux encore, pour un chroniqueur qui se fait psychanalyste parce…

Faits et commentaires

L’effet Brexit, d’abord pour les USA ?   25/06/2016

• Un facteur important du Brexit, affaire européenne s’il en est, est justement qu’il n’est pas seulement une affaire européenne. • L’effet du Brexit aux USA est considérable, et il a été très fortement amplifié par la présence de Donald Trump en Ecosse, au lendemain du vote. • Certains, dont notamment Newt Gingrich, estiment que le Brexit renforce notablement Trump et donne à sa campagne une dimension internationale. • C’est en effet notre appréciation : le Brexit est d’abord un évènement antiSystème et la présence de Trump, les connexions qu’il a affirmées et le soutien qu’il a apporté au Brexit rejaillissent sur sa campagne pour lui donner une dimension internationale, dans la logique de l’insurrection antiSystème. • De même, pour les Européens qui vont dans le même sens antiSystème (anti-UE pour leur compte), cet aspect de l’événement établit un lien puissant entre leur combat à celui qui est en cours aux USA et doit faire de Trump, s’il est élu, un soutien puissant pour eux. • La condition pour profiter d’une telle circonstance, c’est de déposer une fois pour toutes les idéologies aux poubelles de l’histoire, là où est leur place. • L’ensemble donne un aspect ironique et complètement inattendu des special relationships USA-UK, exactement dans le sens contraire de ce qu’on entend d’habitude par cette expression.

Bloc-Notes

Le “grand large” à front-renversé   24/06/2016

• Le Brexit comme insurrection antiSystème qui secoue un continent et les deux piliers du Système, aussi bien l’UE que Washington-Système. • Il constitue désormais un “modèle“ pour l’insurrection des nations européennes contre l’UE. • Il a une parenté indéniable avec la campagne présidentielle de Donald Trump en cours aux USA.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Humeur (Brexit) de crise–17   24/06/2016

La première fois que j’ai consulté les résultats dans cette journée, à 03H25, c’était, – ô surprise pour moi qui ne suis pas du tout un optimiste contrairement à ce qu’on croit parfois, – 54% pour Leave (1.305.353) et 46% pour Remain (1.126.815), avec 341 sur 382 centres de vote…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Une supplique, sans nul doute...   23/06/2016

Poutine... Est-ce un homme pressé par sa “droite” (les nationalistes, ultras, communistes, etc., les militaires, les “Organes”) ou bien est-ce un homme qui croit lui-même au danger qu’il décrit ? Les deux sans doute, se combinant, car finalement la conviction est partagée même si les positions sur les mesures à prendre…

Ouverture libre

De Gaulle et Chateaubriand contre l'Empire et la russophobie   22/06/2016

• Article du 22 juin 2016. • De Gaulle, Chateaubriand, Tocqueville (et Léon Bloy : « J'attends les cosaques et le Saint-Esprit ») contre les entreprises anglo-saxonnes et pour la Russie. • Contribution de Nicolas Bonnal.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Suicides & paraboles   21/06/2016

Pour ce premier jour sinistre de l’été (ici, en Belgique, pays européen exemplaire où triomphe le chicon, ou endive), je m’arrête à une obsession qui m’accompagne depuis plusieurs années et qui pourrait se comprendre comme une parabole de notre destin planétaire et globalisé. (Je la désigne comme “obsession” mais elle…

Faits et commentaires

Su-34 versus département d’État   21/06/2016

• Un “incident” aérien a eu lieu il y a cinq jours, au-dessus de At Fan, sur la frontière jordanienne de la Syrie, et on y a vu un affrontement complexe, sans engagement mais avec attaque au sol, entre deux Su-34 russes et des F-18 de l’US Navy. • Les avions russes effectuaient une mission d’attaque contre des “rebelles” syriens soutenus par les USA, qu’ils ont réussi à mener à bien. • Le Pentagone, qui ne s’attendait à rien de semblable, a exprimé son indignation aux Russes, qui ont d’abord accueilli la chose avec placidité. • Hier, le chef d’état-major général russe, plus du tout placide, s’est exprimé pour dire que la Russie était “en train de perdre patience” devant le comportement des USA en Syrie. • L’incident a eu lieu le même jour (le 16 juin) où la presse US rendait publique la déclaration collective dite-“dissidente” de 51 fonctionnaires du département d’État demandant que les USA lancent une attaque contre Damas et le régime Assad. • Les deux faits peuvent être mis en parallèle pour nous faire comprendre l’importance explosive de l’enjeu de l’évolution de la situation dans les mois à venir, et plus précisément l’enjeu des élections présidentielles US.

Bloc-Notes

Orlando et la connexion Trump-Flynn   19/06/2016

• Les phrases énigmatiques de Donald Trump sur les attitudes étranges du président Obama vis-à-vis de la tuerie d’Orlando. • A mettre dans le même sac : la candidate Hillary Clinton, qui carbure aux $millions des Émirs du déserts, particulièrement ceux de l’Arabie. • Derrière tout cela, l’ombre du Général Flynn, l’ancien de la DIA.

Faits & Commentaires

  • L’effet Brexit, d’abord pour les USA ?   25/06/2016

    • Un facteur important du Brexit, affaire européenne s’il en est, est justement qu’il n’est pas seulement une affaire européenne. • L’effet du Brexit aux USA est considérable, et il a été très fortement amplifié par la présence de Donald Trump en Ecosse, au lendemain du vote. • Certains, dont notamment Newt Gingrich, estiment que le Brexit renforce notablement Trump et donne à sa campagne une dimension internationale. • C’est en effet notre appréciation : le Brexit est d’abord un évènement antiSystème et la présence de Trump, les connexions qu’il a affirmées et le soutien qu’il a apporté au Brexit rejaillissent sur sa campagne pour lui donner une dimension internationale, dans la logique de l’insurrection antiSystème. • De même, pour les Européens qui vont dans le même sens antiSystème (anti-UE pour leur compte), cet aspect de l’événement établit un lien puissant entre leur combat à celui qui est en cours aux USA et doit faire de Trump, s’il est élu, un soutien puissant pour eux. • La condition pour profiter d’une telle circonstance, c’est de déposer une fois pour toutes les idéologies aux poubelles de l’histoire, là où est leur place. • L’ensemble donne un aspect ironique et complètement inattendu des special relationships USA-UK, exactement dans le sens contraire de ce qu’on entend d’habitude par cette expression.

    Lire cet article
  • Su-34 versus département d’État   21/06/2016

    • Un “incident” aérien a eu lieu il y a cinq jours, au-dessus de At Fan, sur la frontière jordanienne de la Syrie, et on y a vu un affrontement complexe, sans engagement mais avec attaque au sol, entre deux Su-34 russes et des F-18 de l’US Navy. • Les avions russes effectuaient une mission d’attaque contre des “rebelles” syriens soutenus par les USA, qu’ils ont réussi à mener à bien. • Le Pentagone, qui ne s’attendait à rien de semblable, a exprimé son indignation aux Russes, qui ont d’abord accueilli la chose avec placidité. • Hier, le chef d’état-major général russe, plus du tout placide, s’est exprimé pour dire que la Russie était “en train de perdre patience” devant le comportement des USA en Syrie. • L’incident a eu lieu le même jour (le 16 juin) où la presse US rendait publique la déclaration collective dite-“dissidente” de 51 fonctionnaires du département d’État demandant que les USA lancent une attaque contre Damas et le régime Assad. • Les deux faits peuvent être mis en parallèle pour nous faire comprendre l’importance explosive de l’enjeu de l’évolution de la situation dans les mois à venir, et plus précisément l’enjeu des élections présidentielles US.

    Lire cet article
  • Disneyland à Ramstein Air Force Base   11/06/2016

    • Nous envisageons une circonstance particulière, qui est le “renforcement” de l’USAF (USAFE) en Europe en 2015, face à la “menace russe” et pour empêcher d’“autres agressions russes”. • Nous faisons une comparaison avec une situation assez similaire il y a quarante ans, précisément en 1975-1977, qui aboutit également à un renforcement de la même USAFE. •  Le résultat est extrêmement surprenant, comme si nous parlions de deux planètes différentes. • Un exemple similaire touche la situation de deux porte-avions de l’US Navy dans les jours qui viennent, en Méditerrané orientale. • Là aussi, nous faisons une comparaison avec une situation similaire, devant l’Iran, il y a dix ans : deux mondes complètement différents. • Bref, en parlant de ces exemples de 2016, nous aussi, nous avons l’impression de parler d’un monde (englobant ces deux exemples) qui est d’une planète qui n’est pas la nôtre. • Il s’agit d’une évolution de la psychologie des chefs militaires US, qui était jusqu’alors très différente de celle des dirigeants-Système, et qui tend à s’en rapprocher. • Triomphe l’indéfectibilité (et l’inculpabilité), spécificité du caractère US. • La réalité n’existant plus, la vérité-de-situation est méprisée avec mépris au profit de la narrative.

    Lire cet article
  • Au grand galop et à la fortune du pot   04/06/2016

    • Il est de moins en moins possible de distinguer les crises les unes des autres, de même que les concepts crisiques qui se mélangent en une seule nébuleuse incandescente. • Nous sommes aussi bien dans une chaîne crisique qui s’est transformée en tourbillon crisique, et celui-ci représentant la dynamique évidente de la crise haute, qui apparaît enfin pour ce qu’elle est évidemment, ce qu’elle ne peut qu’être : la Grande Crise Générale d’effondrement du Système. • Il en résulte que toutes ces choses que nommons “les crises” sont connectées entre elles, sinon mélangées, sinon transmutées chacune en l’autre. • De la crise intérieure US, de la crise des relations avec la Russie à ce qu’on nommerait la “crise nucléaire”, de la crise syrienne à la crise des migrants qui est devenue la crise de l’UE liée à la crise des relations avec la Russie, de la crise du “printemps français” à la crise du Brexit, de la crise des souveraineté devenant “grande crise d’insurrection contre la globalisation”, — et ainsi de suite, en un tourbillon intégrateur de tout ce qui est crisique dans la civilisation. • Que dire d’autre sinon que nous sommes à un Moment de la métahistoire de ce temps, qui succède à d’autres Moments, chaque fois chacun de plus en plus grave ? • Est-ce le “bon Moment ?” Question posée...

    Lire cet article
  • Le Grand Retournement   30/05/2016

    • Cette idée d’un “Grand Retournement”, à ne pas confondre avec le “Grand Remplacement”, s’applique à une hypothèse que nous développons sur le rôle possible de Trump dans les mois à venir puis dans l’hypothèse de sa victoire, avec une connexion et une complicité active du président russe Poutine. • Il s’agit d’une hypothèse et rien de plus, et les “possibles”, les “peut-être” abondent, et c’est avec cet esprit de complet relativisme, – l'époque l'impose, – qu’il faut lire tout cela. • D’autre part, dans une époque justement aussi singulière, aussi détachée de tout précédent, il est difficile de faire passer devant le tribunal de l’inquisition de la raison de telles aventures de l’esprit que ne démentent pas la personnalité d’un Trump, la ruse et l’habileté d’un Poutine, autant que les commentaires d’un Raimondo et d’un économiste russe tel que Mikhail Khazine. • Qui ne sent d’ailleurs la puissance des terribles remous qui la secouent, cette époque, comme si l’on arrivait à l’acte final, comme si, enfin et une fois pour toutes, il fallait absolument tenter de trancher le noeud gordien ? • Brièvement dit, l’hypothèse n’aborde rien de moins que la possibilité d’une attaque directe, frontale et que l’on espère décisive, contre les structures fondamentales du Système.

    Lire cet article

Bloc-Notes

  • Le “grand large” à front-renversé   24/06/2016

    • Le Brexit comme insurrection antiSystème qui secoue un continent et les deux piliers du Système, aussi bien l’UE que Washington-Système. • Il constitue désormais un “modèle“ pour l’insurrection des nations européennes contre l’UE. • Il a une parenté indéniable avec la campagne présidentielle de Donald Trump en cours aux USA.

    Lire cet article
  • Orlando et la connexion Trump-Flynn   19/06/2016

    • Les phrases énigmatiques de Donald Trump sur les attitudes étranges du président Obama vis-à-vis de la tuerie d’Orlando. • A mettre dans le même sac : la candidate Hillary Clinton, qui carbure aux $millions des Émirs du déserts, particulièrement ceux de l’Arabie. • Derrière tout cela, l’ombre du Général Flynn, l’ancien de la DIA.

    Lire cet article
  • Steinmeier nous informe : le roi est nu   19/06/2016

    • L’attaque du ministre des affaires allemand contre une OTAN “belliciste” qui cherche la confrontation avec la Russie constitue un acte important d’insurrection contre le Système. • Tout le Système en est secoué et dame-OTAN un peu groggy. • Question : un acte isolé ou une rébellion allemande générale ? Le sommet de Varsovie sera chaud.

    Lire cet article
  • De l'October Surprise à l’attaque US contre Damas   17/06/2016

    • Une cinquantaine de fonctionnaires de moyen ou de haut rang du département d’État signent un document interne demandant une attaque contre Damas et Assad. • Nous comprenons les scrupules moraux de ces gens vertueux mais nous comprenons aussi que tout cela a un rapport nécessaire avec l’élection présidentielle.

    Lire cet article
  • Chris Hedges chez RT   15/06/2016

    • Chris Hedges, ancien du New York Times et Prix Pullitzer, devenu depuis plus d'une décennie un “dissident” antiSystème notoire aux USA, entre chez RT pour diriger une nouvelle émission, On Contact. • Son premier invité est Tariq Ali. • Dit autrement, – de l'“entrisme” antiSystème à l'intérieur de la communication-Système/USA.

    Lire cet article
  • Hillary, emailgate, Moscou & Wikileaks   15/06/2016

    • Danse du scalp de la connaisssance et de la crédibilité, autour des bruits selon lesquels les Russes ont en leur possession des milliers d’e-mails compromettants d’Hillary Clinton qu’il voudrait mettre sur le marché de la communication. • Résumé commenté de l’affaire en prenant bien garde de se prononcer ni d’en rien juger.

    Lire cet article
  • Trump vire le Post, les gays acclament Trump   14/06/2016

    • Trump ne faiblit pas dans le genre sacrilège-antiSystème : il signifie aux journalistes du Washington Post qu’ils n’auront plus d’accréditation auprès de sa campagne. • Pendant ce temps, nombre de gays, sous le choc de l’attaque d’Orlando ce week-end, sont tentés de se tourner vers Trump comme seul rempart contre le terrorisme djihadiste.

    Lire cet article
  • Soudain, le Brexit nous met dans tous nos états   12/06/2016

    • L’Europe vient de s’apercevoir qu’il se passe quelque chose de sérieux du côté britannique (Brexit le 23 juin). • Soudain, c’est une avalanche d'analyses, de conseils de prudence et de projets de montée aux extrêmes. • Brexit ou pas Brexit, c’est une nouvelle crise, majestueuse, qui s’avance vers l’Europe pour l'investir une fois de plus.

    Lire cet article

Notes d'analyse

  • Notes sur Le Désert des Tartares   28/06/2016

    • Ce n’est pas que Buzzati soit le président de l’UE (dommage), mais le titre de son livre convient à merveille à une situation, dite du Brexit, où le Système, qui se juge attaqué de toutes parts par des forces impies, n’est capable pour se défendre que de formidables et gigantesques gesticulations accouchant finalement d’un “rien”, exactement comme les Tartares, ou les Barbares, qu’attendait le lieutenant Drago. • Face au Brexit qui n’est pourtant pas une attaque nucléaire, le Système réagit dans un tel désordre, une telle confusion, un tel étalage d’impuissance érigée en surpuissance, qu’il nous oblige à mesurer l’extraordinaire rapidité de la transmutation de sa surpuissance en autodestruction qui s’est déroulée durant les quelques dernières années (mesurez la différence entre l’UE arrogante face à Ianoukovitch en novembre 2013, et l’UE face au Brexit). • Dans ces Notes d’Analyse, nous voyons défiler des évènements que notre communication elle-même rend incohérents, des déclarations, des prises de position qui sont hors de toute logique et de toute cohérence. • Nous n’avons plus affaire à une actualité, à une situation politique en développement, mais à un récit épique qui nous place face à l’événement le plus considérable qui ne peut se constituer dans toute sa cohérence que parce qu’il représente la chute d’une civilisation (notre contre-civilisation). • Nous vivons donc, regardons, évaluons en “temps réel”, comme hors des contraintes du Temps, la chute de l’effondrement du Système.

    Lire cet article
  • Notes sur notre Sympathy for the Devil   16/06/2016

    • Ce qui se passe entre la Russie et Israël est un événement d’une extrême importance, qu’il s’agit impérativement de juger hors de tous les principes moraux et de tous les emportements idéologiques qui souvent influent sur le jugement d’une manière à notre sens trompeuse, pour tenter de le lier aux outils essentiels de référence que sont les principes dominant et gouvernant le rangement du monde. • La visite de Netanyahou à Moscou a montré effectivement une proximité entre la Russie et Israël qui peut avoir des effets stratégiques fondamentaux dans la région et hors de la région. • Il est intéressant de noter qu’un fait principiel joue un rôle important dans cet événement : la présence de plus d’un million de juifs d’origine russe devenus Israéliens, et qui n’ont pas oublié leur origine russe, et qui se sentent encore en partie Russes, tout en étant juifs et Israéliens. • Mais au-delà de tous ces constats déjà fort importants, il importe d’élargir et de grandir notre propos en précisant que nous ne prétendons en aucun cas présenter une nouvelle situation géopolitique potentielle, encore moins idéologique. • Notre propos est de faire entrer ce possible bouleversement dans le chaos-nouveau qui secoue le monde, désormais sans le moindre frein depuis le début de 2014. • Autrement dit, le schéma que nous présentons n’est rien d’autre, et rien de moins, qu’un des éléments de l’événement formidable de l’effondrement du Système.

    Lire cet article
  • Notes sur un récit (presque) ultime   18/05/2016

    • Il s’agit ici d’une reprise qui se veut assez complète des éléments fondamentaux de ce que nous nommons la Grande Crise Générale d’effondrement du Système, éléments actuellement en cours, opérationnels, difficiles à identifier et pourtant réellement actifs. • Il est question de la candidature de Trump et du personnage qu’il représente, de la situation en Syrie avec des prolongements inattendus, de la situation de Poutine qui est brusquement pressé par son aile droite (militaires et nationalistes-souverainistes) pour trop céder à la faction bellicistes US & associés, des possibilités de bouleversements révolutionnaires immédiats si Trump est élu. • C’est dire s’il y a dans tout cela bien plus de spéculations que de vérités-de-situation, qu’il n’y a même que de la spéculation et rien d’autre. • Il nous est impossible de procéder différemment car la situation nous y oblige, dans cette années 2016 qui s’avère comme une année-clef, sinon l’année décisive de la crise de civilisation très profonde et catastrophique à laquelle nous sommes confrontés. • On ne trouvera donc aucune certitude là-dedans sinon celle que nous répétons depuis quelques temps : nous sommes passés du désordre au “chaos-nouveau”, dont on sait qu’il recèle tous les désordres, mais aussi tous les éléments qui, s’ils étaient rangés dans un certain ordre, amorceraient une restructuration capitale vers une situation tout à fait différente, post-civilisationnelle (hors de notre contre-civilisation).

    Lire cet article
  • Notes sur quelques embruns dans la Baltique   28/04/2016

    • Il y a une quinzaine de jours, pendant deux jours d’affilé, il y a eu une série d’“incidents” entre la frégate de l’US Navy USS Donald Cook et des Su-24 russes venus en voisins, puisque tout cela se passait à une centaine de kilomètres de la base navale de Kaliningrad. • Le côté US a été affreusement marqué par l’“incident”, tandis que le côté russe laisse montrer que la chose est le produit de son exaspération de voir se multiplier manœuvres et patrouilles du bloc-BAO exerçant une provocation constante sur les frontières et espaces russes. • L’“incident” est un événement parmi d’autres d’un climat de tension qui ne cesse de s’affirmer, de se renforcer, de se structurer, avec le risque d’un conflit dont les Russes continuent à penser qu’il serait complètement “inutile”. • Néanmoins, si les choses se poursuivent à ce rythme, la tension elle-même, et les “incidents”, vont finir par donner une “utilité”, sinon une nécessité à un conflit. • Tout cela est à mettre en parfaite adéquation avec le passage que nous avons identifié d’une situation de désordre à une situation de chaos. • Nous jetons un coup d’œil sur cette situation qui recèle constamment, depuis au moins trois ans, le risque d’une confrontation au plus haut niveau sans que notre vie courante et notre pensée habituelle en soient notablement affectées.

    Lire cet article
  • Notes sur “mon royaume pour 28-pages”   18/04/2016

    • Dans deux jours, Obama entame après-demain sa quatrième visite en Arabie (un record pour une président des USA, et un record qui en dit long) : le lendemain, jeudi, grande journée d’entretien. • De quoi parlera-t-on ? De quelque chose qui n’était pas au programme il y a un mois de cela... • On parlera des fameuses 28-pages du rapport du gouvernement US de 2002 sur 9/11 restées classifiées, qu’un fort courant de communication à Washington, relayé désormais par des forces politiques solides, veut voir déclassifiées. • En même temps, le Congrès a fait progresser un projet de loi qui permettrait de saisir les biens et avoirs de gouvernements étrangers soutenant directement les organisations terroristes, ce qui constitue une menace directe contre les avoirs saoudiens et les diverses fortunes des extrêmement-nombreux princes saoudiens. • La combinaison des deux choses effraie, pour ne pas dire panique le gouvernement saoudien, qui a menacé mezzo voce mais très sérieusement de réaliser ses $750 milliards de bons du Trésor US pour replacer cet argent hors des Etatts-Unis. • Il est facile de comprendre que ce sont les relations entre les USA et l’Arabie qui sont en jeu. • Dans cette nouvelle crise, il faut mettre en évidence le rôle considérable que jouent les 28-pages parce qu’elles remettent dans le champ actif de la communication une dynamique révisionniste du mythe de 9/11.

    Lire cet article
  • Notes sur l’hypothèse-Iskander   13/04/2016

    • Il s’agit de tracer ici un tableau général de la situation crisique paroxystique que nous traversons en nous concentrant sur les deux principales forces en présence aptes à représenter, du fait des circonstances et de leurs caractères, le Système et l’antiSystème. • Il s’agit donc de la situation des USA avec ses possibilités actuelles de considérables désordres d’une part, et de l’attitude de la Russie face à la situation des USA d’autre part. • Nous développons l’hypothèse, qui nous paraît désormais évidente, que la Russie poursuit un programme très efficace d’armement (ou de réarmement) qui la placerait dans une position très favorable face aux USA dont les forces armées sont en plein déclin, en cas de conflit. • Pourquoi cette analyse ? Parce que, à notre sens, la Russie sent qu’elle parvient à une échéance, que l’élection US peut déboucher sur une décision qui conduirait à une situation qui engendrerait nécessairement, selon l’analyse russe, un conflit avec les USA. • D’un autre côté, il existe désormais des possibilités très sérieuses que l’élection US aboutisse à des situations inédites, tant par la personnalité de l’élu, tant par la situation créé par l’élection, tant par la possibilité d’un blocage du processus institutionnel : un tel prolongement conduirait à l’apparition d’une énigme fondamentale dans la situation du monde et changerait évidemment à mesure l’attitude de la Russie. • Mais nous serions déjà bien au-delà : nous serions devant l’hypothèse suprême de l’effondrement du Système.

    Lire cet article
  • Notes sur une note d’Hillary Clinton   24/03/2016

    • D’une certaine façon, on pourrait dire d’Hillary Clinton qu’elle est une “femme couverte d’e-mails”, tant sa célébrité passe, aujourd’hui, par sa correspondance prolifique qu’elle eut le tort, durant ses quatre années à la tête de la diplomatie des USA, de faire passer pour la plus grande partie par son serveur personnel, non cryptée selon les normes du secret du gouvernement et de la sécurité nationale. • Parmi les milliers, sinon les dizaines de milliers de messages électroniques investigués par le FBI, une partie importante a été déclassifiée et est tombée dans le domaine juridique du Freedom of Information Act. • WikiLeaks a obtenu copie d’un certain nombre substantiel d’entre eux et les a aussitôt diffusés sur internet. • L’un des plus intéressants (de la fin du printemps 2012) a déjà été repéré par divers sites, et c’est celui-là auquel nous nous attachons : il s’agit d’une longue note détaillant la stratégie clintonienne pour faire tomber Assad, isoler l’Iran, étouffer le Hezbollah et transformer le Moyen-Orient en un oasis de paix et de stabilité. • Le détail de ce texte permet de faire des remarques intéressantes, encore plus sur la psychologie de la Secrétaire d’État devenue candidate que sur sa pensée elle-même. • L’ensemble laisse augurer une présidence absolument explosive si Clinton était élue.

    Lire cet article
  • Notes sur LA crise d'identité   19/03/2016

    • Nous n’en finissons pas de vaticiner et de méditer sur la situation de l’Amérique, parce que cette situation représente la crise la plus grave de la séquence métahistorique que nous vivons, et aussi la plus grave de l’au-delà de cette séquence. • Cette fois, nous explorons les causes et le cheminement de ce qui a conduit à la crise actuelle, et nous choisissons, au départ, l’année 1992 et les émeutes de Los Angeles, deux mois après que William Pfaff ait signalé dans un article que les États-Unis étaient entrée dans la plus grave crise d’identité de son histoire. • Pour nous, cette crise, qui existait dès l’origine de la Grande République, n’a cessé de maturer depuis 1992, montrant parfois le bout de son nez à telle ou telle occasion... • Notre idée est alors que l’actuelle campagne présidentielle est l’occurrence la plus importante, la plus puissante, la plus durable, peut-être l’occurrence décisive pour que cette crise de l’identité américaine se réalise dans toute sa puissance, menaçant le pays lui-même bien entendu, mais aussi le Système et le reste. • A cette occasion, nous réinterprétons certains aspects de l’histoire de l’américanisme depuis 1992, et faisons de l’offensive belliciste et expansionniste de soi-disant “conquête du monde” depuis 1999-2001, une ultime tentative pour éviter la Grande Crise.

    Lire cet article

Ouverture libre

  • La dérive des continents   28/06/2016

    • Article du 28 juin 2016. • Sur la dérive chinoise et enrichissante de la finance britannique etde la politique du Royaume-Uni, à placer en parallèle et en partie explicative avec le Brexit. • Contribution de Badia Benjelloun. 

    Lire cet article
  • Le Brexit est-il un “Moment historique” ?   27/06/2016

    • Articles du 27 juin 2016. • A la  question posée, la réponse est : sans aucun doute “Moment historique” et même plus encore, le Brexit comme “Moment métahistorique”. • Il marque une rupture dans une continuité qu’on jugeait inarrêtable et prend place dans la saga de l’antiSystème. • Textes de dedefensa.org et John Laughland.

    Lire cet article
  • De Gaulle et Chateaubriand contre l'Empire et la russophobie   22/06/2016

    • Article du 22 juin 2016. • De Gaulle, Chateaubriand, Tocqueville (et Léon Bloy : « J'attends les cosaques et le Saint-Esprit ») contre les entreprises anglo-saxonnes et pour la Russie. • Contribution de Nicolas Bonnal.

    Lire cet article
  • Contre Hillary, malgré le Système   20/06/2016

    • Articles du 20 juin 2016. • Une plaidoirie d’un universitaire partisan de la “politique-Système” contre Hillary Clinton, vulnérable à tous les chantages. • Plus que jamais et de plus en plus, l’enjeu sans précédent de la présidentielle-2016 se découvre dans toute sa puissance. • Contribution de dedefensa.org et de Hugh Hewitt.

    Lire cet article
  • Le JSF, usine à gaz métahistorique   18/06/2016

    • Articles du 18 juin 2016. • Le Canada en rébellion ? Le Premier ministre annonce que le JSF ne marche pas et “na marchera pas avant longtemps", et qu’il s’en passerait bien. • Lockheed-Martin menace de retirer les travaux importants confiés au Canada dans le cadre du programme. • Contributions de dedefensa.org et de Sputnik.News.

    Lire cet article
  • De Tocqueville à Orlando   17/06/2016

    • Article du 16 juin 2016. • Retrouvailles avec le chef d’œuvre du véritable “découvreur” de l'Amérique pour identifier et présenter une eschatologie du problème racial en Amérique. • Contribution de Nicolas Bonnal.

    Lire cet article
  • Orlando furioso   17/06/2016

    • Article du 17 juin 2016. • Après Orlando, réflexion sur la “question des genres” comme processus vers “l’idéal du sans sexe hypersexuel” produisant le consommateur abruti voulu par Big Brother. • Contribution de Marc Gébelin. 

    Lire cet article
  • Accélération   14/06/2016

    • Article du 14 juin 2016. • Analyse de la situation de l'économie mondiale à l'heure de la globalisation : comment l'“internationale néolibérale“ se trouve devant la nécessité d'une perestroïka. • Contribution de Sébastien Holué.

    Lire cet article