La crisologie de notre temps

• Le 11 septembre 2015, dedefensa.org a inauguré une nouvelle formule, une nouvelle présentation, en transformant une mise en page vieille de près de dix ans. • Nous avons choisi le 11 septembre pour cette opération, et l’on comprend qu’il s’agit d’un symbole et que ce symbole n’est pas gratuit. • Lancé en 1999 comme une extension de la Lettre d’Analyse dedefensa & eurostratégie (dd&e) existante depuis septembre 1985, le site a évidemment beaucoup évolué. • 9/11 a ouvert une nouvelle période historique, et même métahistorique, en transformant la politique en un phénomène crisique permanent. • Dans sa nouvelle formule, dedefensa.org achève sa transformation en un site d’analyse crisique permanent, appréciant la situation générale du point de vue de ses crises qui en constituent la principale manifestation, et à partir d’un point de vue cherchant le plus possible une référence métahistorique. 

• Le site ayant beaucoup évolué dans ses conceptions, dans la définition de son orientation, dans l’approche opérationnelle de son travail, plusieurs épisodes de présentation décrivent évidemment cette évolution. • Nous nous sommes définis d’abord comme des “antimodernes”, ce que nous restons selon cette définition du 21 juillet 2007. • D’autres textes, répondant à des préoccupations de lecteurs, peuvent être utilisées comme références également, notamment les 4 octobre 200625 août 2007 et 3 septembre 2007. • Pour avoir une vision très complète et complètement réactualisée, et correspondant à la nouvelle formule du site, on consultera le Glossaire.dde du 6 avril 2015, texte fondamental pour définir dedefensa.org, et éventuellement la Chronique du 19 courant... du 19 août 2015.

• Pour ce qui concerne la situation présente du site, en fonction des plus récents évènements et de la façon dont ils sont appréhendés par nous, ce qui était en gestation depuis plusieurs années et s’est imposé par la pratique elle-même devient une évidence : dedefensa.org, ou dd&e (dedefensa & eurostratégie) est devenu un site dont la mission est clairement : “La crisologie de notre temps”. •  Nous estimons que la situation de la politique générale et des relations internationales, autant que celle des psychologies et des esprits, est devenue entièrement crisique. • La “crise” est aujourd’hui substance et essence même du monde, et c’est elle qui doit constituer l’objet de notre attention constante, de notre analyse et de notre intuition. • Dans l’esprit de la chose, elle doit figurer avec le nom du site, comme devise pour donner tout son sens à ce nom.


Le Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Nos dernières parutions

Bloc-Notes

Blowback exochaotique du Système   15/09/2019

• D’une part, il y a une attaque très sérieuse, très probablement des Houthis, contre des infrastructures pétrolières de l’Arabie. • D’autre part, il y a l’apparition de groupes pro-Pékin dans les rues de Hong Kong, au milieu des groupes contestataires qui tiennent le haut du pavé depuis des mois. • Notre façon de considérer ces deux événements est de constater que tous les événements producteurs de chaos (exochaotiques) du Système finissent par générer des effets négatifs très contre-productifs (blowback). • L’instinct de mort, de sa mort, habite le Système.

Les Carnets de Nicolas Bonnal

Castelnau et la montée du fascisme sociétal en France   15/09/2019

Les gilets jaunes se sont faits tuer, énucléer, enfermer. On sait qu’on n’en est qu’au début. Castelnau…D’un certain point de vue, son blog est le plus important du pays (ou de ce qu’il en reste) puisqu’il décrit le cadre illégal de notre servitude. Le pouvoir est devenu brutal, fou en…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

La splendeur de l’Anderson   14/09/2019

14 septembre 2019 – Jusqu’il y a peu, je restais encore et tout à fait accessoirement pour le peu d’intérêt que je portais au cas, sur un jugement au mieux dérisoire et un peu méprisant pour l’actrice Pamela Anderson. Je connaissais vaguement sa notoriété de mannequin sexy, de playmate pour Playboy (recordwoman des photos de couverture,…

Ouverture libre

Hong-Kong à hue et à dia   13/09/2019

• Articles du 13 septembre 2019. • Analysé selon le prisme idéologique contestataire (anti-système ? Euh…) habituel, la contestation massive en cours à Hong Kong devient contradictoire et contre-productive. • Que faire, en effet, lorsqu’un mouvement de contestation applaudi par ces idéologues comme anticapitaliste et anti-impérialiste se couvre de petits “Stars & Stripes” et des pancartes implorant le président Trump ? Lorsque les victimes d’un incendie appellent au secours l’incendiaire professionnel ? • Contributions : dedefensa.org et WSWS.org.

Bloc-Notes

La vie sans Bolton   12/09/2019

• Le non-anniversaire du 11-septembre a digéré le limogeage de John Bolton comme une lettre à la poste. • Cet homme présenté comme terrible et capable de conduire le président aux pires excès de la puissance incontrôlé, s’est retrouvé comme les autres, baladé par l’insaisissabilité de l’homme de la téléréalité. • Son départ ne provoque guère de réactions, sinon l’acceptation de la fatalité que le président-bouffe aux commandes ne cesse d’enfanter chaque jour davantage le désordre. • Bolton s’en est allé dans une sorte d’indifférence générale.

Librairie -dedefensa.org

Avec notre Librairie.dde, nous poursuivons deux buts. D’une part, nous voulons sauvegarder sur papier l’essentiel du contenu du site dedefensa.org (près de 13.000 articles en 15 années), parce que nous n’avons qu’une confiance très limitée dans la survie de la mémoire des choses écrites par le seul moyen de l’informatique, pseudo d’une réalité qui a été pulvérisée et virtualité extrêmement vulnérable d’une vérité qui mériterait de survivre, et dont nul ne sait quel cataclysme de l’anéantissement le phénomène de cette virtualité peut un jour rencontrer. D’autre part, nous voulons publier certains écrits, essentiellement de Philippe Grasset, qui restent à l’état de non-communication, essentiellement parce que l’édition classique devenue pour une bonne part un segment puissant du Système interdit tout accès à qui ne dispose pas d’entrée dans les réseaux qui importent. C’est notre liberté à cet égard qui nous pousse à cette entreprise d’autoédition de textes dont nous jugeons qu’ils méritent d’être mis à la disposition du public, et particulièrement des lecteurs du site.

Par conséquent, voici notre Librairie.dde. Vous y trouverez la présentation et les conditions diverses d’achat de tous les livres disponibles, à mesure qu’ils parviennent au stade de l’auto publication. Il y a bien sûr les volumes déjà publiés, dont la série La Grâce de l’Histoire, et Les Âmes de Verdun , dans la mesure de ce qui reste encore disponible, avec la possibilité de nouvelles impressions si la demande le justifie. Il y a d’autre part les livres reprenant les textes du site, avec les trois premières publications (Chroniques du 19 courant..., Trump-2016 [plusieurs volumes], Ukraine-2014 et Ukraine-2015 [plusieurs volumes], et un roman inédit de PhG, Frédéric Nietzche au Kosovo). D’autres suivront.

Nous avons choisi la formule du canal de plusieurs auto-éditeurs... Amazon/Kindle, Bookelis, puis d’autres à venir, ce qui vous donnera la possibilité de faire votre choix suivant vos inclinaisons, vos sensibilités politiques éventuellement, etc. A chaque parution, à mesure de leur parution, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le nouvel ouvrage, et bien entendu les liens-URL permettant d’arriver aux conditions de commande. Nous renforçons ce dispositif d’actions de promotion individualisées dont nous espérons des effets très positifs.

Glossaires.DDE (I) Trump (1)
FRÉDÉRIC NIETZSCHE AU KOSOVO: FN perdu et retrouvé Chroniques “du 19 courant...” Les âmes de Verdun
Librairie dde

Sélection parmi les dernières parutions

Ouverture libre

La folie de Sara    11/09/2019

 • Articles du 11 septembre 2019. • L’étrange comportement de Sara Netanyahou, la femme de Bibi qui, selon le couple milliardaire Adelson, est « folle » et interfère fortement dans la politique. • Contributions : dde.org et Haaretz.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

T.C.-79 : The Art of the Crisis   11/09/2019

11 septembre 2019  – Trump a donc sans aucun doute inventé le concept de la présidence en crise permanente, de son propre fait encore plus, et bien sûr aggravé des faits de la haine qu’il suscite et entretient, des attaques de politique intérieure contre lui qui ne cessent pas, d’une non-politique étrangère basée elle…

Faits et commentaires

Comment échapper au rhizome ?   10/09/2019

 • Nous choisissons deux circonstances, deux scènes de crise, deux événements et tentons de leur donner un sens autre que celui de l’apparence qui, dans cette “étrange époque”, nous conduirait au désordre, au chaos et à l’incompréhension. • Le premier de ces événements est la rencontre à Moscou entre les ministres français et russe des affaires étrangères et de la défense, avec l’intermède qui semble accessoire mais significatif de la question de la mise à l’index des réseaux d’information russes en France. • Le second est extrait d’un commentaire d’Alastair Crooke, concernant ce que Crooke juge être la résolution iranienne de se détourner défintivement de l’Amérique avec laquelle aucun accord n’est possible à cause du nœud gordien que sa politique des sanctions a créée. • Nous symbolisons tout cela sous la forme d’un rhizome, image employée par Crooke lui-même et qui nous renvoie aux déconstructeurs type Deleuze-Derrida. • Il s’agit d’une caractérisation symbolique mais essentielle du Système, qui devient de plus en plus impuissant, ligotés par ses propres exigences et ses propres pesanteurs.

Ouverture libre

Le tourbillon crisique de l’Adrian Draya-1   09/09/2019

• Articles du 9 septembre 2019. • Le pétrolier iranien Adrian Draya-1, serait en train de finir sa croisière étrange (saisie début juillet par les Britanniques à Gibraltar, relaxe au bout d’un mois, navigation erratique en Méditerranée sous la menace et les imprécations US, enfin jusqu’à une escale finale en Syrie suite à un accord secret USA-Iran). • L’affaire est riche d’enseignements, sur l’influence internationale des USA et sur celle de Bolton au sein de l’équipe Trump de sécurité nationale. • Contributions : dedefensa.org et Elijah J. Magnier.

Ouverture libre

B-52 : Lazare nous éclaire   09/09/2019

• Articles du 8 septembre 2019. • A l’heure où Boeing se trouve, d’ailleurs sans trop s’en apercevoir, dans les affres de la catastrophe des 737MAX, quelques nouvelles d’une production de Boeing d’un autre temps. • Le B-52 est prolongé bien au-delà de ses successeurs “plaqués-or” (B-1 et B-2), jusqu’aux années 2050. • Il ira sans doute jusqu’au siècle d’existence, donnant une étrange leçon des “vieilles technologies” aux “nouvelles technologies” enfantées par la folie du technologisme. • Contribution : dedefensa.org et Mark Thompson, de POGO.

Analyse

Notes avec ou sans Bolton   08/09/2019

• On s’inquiète beaucoup en ce moment à propos du sort de John Bolton : est-il en pleine disgrâce ou bien, au contraire, réapparaît-il plus fort que jamais ? • Cela est notamment l’objet de spéculations dans le cadre des “négociations de paix” des USA en Afghanistan, et dans le tonnerre de l’annulation in extremis d’une rencontre jusque-là secrète de Trump et des parties prenantes afghanes (dont les talibans) à Camp-David. • Mais cela (le rôle de Bolton) concerne aussi l’interminable crise iranienne qui dure pour Washington depuis 1979, avec relance minimale en 2001 et maximale en 2005. • Ces dernières semaines, les USA ont redoublé d’efforts dans une “politique” étrangère faite de va-et-vient autour du néant et de la menace, avec des méthodes de gangsters. • L’Iran est la meilleure application possible de cette politique du vide complet, inspirée et dirigée par la politiqueSystème, et emmenant aussi bien Israël que les USA, – Bolton ou pas... • Ces Notes d’Analyse sont complétées par un texte de WSWS.org sur la crise iranienne, avec démonstration de son nihilisme permanent.

Faits et commentaires

L'événement providentiel   06/09/2019

• Une chronique des événements ordinaires dans cette “époque étrange”. • Il y a par exemple cette affaire de la tentative du département d’État d’“acheter” le capitainedu pétrolier iranien arraisonné à Gibraltar puis “libéré” malgré les pressions américanistes (et des offres similaires à des magistrats britanniques). • Le département d’État s’enorgueillit avec emphase de ces méthodes qui ne soulèvent guère d’indignation, sinon les interrogations du ministre iranien des affaires étrangères qui juge que l’affaire du pétrolier lui rappelle l’invitation de la Maison-Blanche à laquelle il n’a pas répondu. • Voir aussi les ironies de Poutine, proposant sérieusement à Washington la vente de l’un ou l’autre missile hypersonique russe, après avoir noté qu’effectivement l’hégémonisme occidental est en train de s’effacer. • Il s’agit d’observer combien la vie des relations internationales s’effrite, insaisissabilité et désordre extraordinaires. • Les acteurs humains sont de plus en plus impuissants et inutiles : nous n’avons plus besoin d’homme providentiel mais de l’événement providentiel.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Du Règne de la Quantité   06/09/2019

6 septembre 2019 – Un mien ami me faisait remarquer ce qui lui paraît être un manquement dans dedefensa.org, par rapport notamment à ce qui se fit dans ce site dans certaines périodes du passé. Il parlait du Règne de la Quantité, que je mets en italique par référence à l’ouvrage-clef de René…

Ouverture libre

L’arrogance comme certitude   05/09/2019

• Articles du 5 septembre 2019. • Le cas du Boeing 737MAX est toujours bloqué, avec le délai d’une remise en ordre de l’avion et d’une recertification ne cessant de s’allonger. • En cause, principalement, outre bien entendu les faiblesses de l’avion qui ne cessent de se révéler et d’aggraver son cas : le comportement très-américaniste de Boeing qui traite avec arrogance et méprisles organismes internationaux de réglementation dont il a pourtant besoin du soutien. • Articles de dedefensa.org et de The Moon of Alabama (traduction du Sakerfrancophone).

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

T.C-78 : Vertigo   04/09/2019

4 septembre 2019 – Si vous lisez l’ami Orlov du jour à propos du “stalinisme 2.0” à installer aux USA pour redresser l’économie selon les vœux de Trump (Make America Great Again), vous vous dites :“Il ironise”, car c’est l’esprit et le style de notre auteur. Si vous lisez WhatDoesItMeans de Sorcha Faal à propos de la…

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

L’homme de la com’   03/09/2019

3 septembre 2019 – Il est bien difficile de se déprendre de l’empire exclusif d’un jugement catégorique ; pour ce qui concerne Macron, et pour ma part, il n’en a pas manqué ; et c’est d’ailleurs toujours le cas, je veux dire que ce jugement catégorique ne s’est pas complètement dissipé… Il est…

Analyse

Notes sur Macron le russophile   02/09/2019

• On s’est finalement aperçu de quelque chose, entre visite poutinienne à Brégançon, G7 à Biarritz, discours aux ambassadeurs et ainsi de suite, et avant une rencontre entre ministres de la défense et des affaires étrangères. • La France et la Russie copinent à nouveau, dans une séquence bien plus structurée et pressante que celle qui avait été esquissée à Versailles en 2017. • La grande nouvelle, c’est le virage désormais bien affirmé de la diplomatie française, qui se présente comme faisant une “politique européenne” alors que le reste de l’Europe ne dit mot, entre crises et bouderies diverses, et incompréhension militante. • Il est pour l’instant difficile de reconstituer la séquence, avec les raisons des uns et des autres, et il ne suffit pas de constater que l’alliance entre la France et la Russie répond à une tendance historique. • Notre conviction est qu’un événement capital est à la base de ce grand chambardement : la destruction sauvage par les Etats-Unis du traité FNI entre l’URSS et les USA de décembre 1987, le seul traité qui faisait disparaître une catégorie d’armements nucléaires. 

Ouverture libre

Des Habsbourg aux Windsor   01/09/2019

• Articles du 1er septembre 2019. • Une analogie historique entre le sort de la dynastie des Habsbourg et de l'empire austro-hongrois, et le sort des Windsor et de l'Angleterre post-Brexit. • Contributions : dde.org et Martin Sieff.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

De la profondeur de l’“État-profond”   31/08/2019

31 août 2019 – Dans l’intense agitation diplomatique qu’a suscitée le président français Macron au moins depuis le 19 août (visite de Poutine à Brégançon), parmi les divers points remarquables mis en évidence l’un des plus insolites est l’emploi de l’expression “État profond” par Macron, et le brouhaha fait autour de cela.…

Les Carnets de Nicolas Bonnal

Macron et la déshérence du projet occidental   31/08/2019

Philippe Grasset a eu le nez creux en relevant ce texte extraordinaire. Que se passe-t-il quand le représentant du système se met à parler juste, quand il nous coupe l’herbe sous le pied ? Car Macron peut désintégrer son opposition antisystème avec ce discours aux ambassadeurs, qui succède à un fauxG7-simulacreoù le…

Analyse

Notes sur le doigt sur la détente   30/08/2019

• Il semble bien que le Pentagone ait trouvé, avec le nouveau secrétaire à la défense, Mark Esper, l’homme qu’il lui faut pour constituer avec Bolton et Pompeo une équipe déstructurante idéale. • Esper a précisé au cours d’une conférence que la zone Indo-Pacifique était désormais la “zone prioritaire” d’expansion du Pentagone. • Le but principal, c’est de trouver de nouvelles bases, dans des pays les plus divers possibles, pour y installer très probablement des missiles de l’ère post-FNI et ainsi encercler la Chine. • Il s’agit d’une démarche absolument agressive visant à obtenir une capacité de première frappe (first strike) nucléaire tactique. • Le problème que rencontre le Pentagone, entité développant quasiment d’une façon autonome ses besoins et ses ambitions, c’est que certains pays dépendent trop de l’adversaire du Pentagone (la Chine dans ce cas) pour participer à l’aventure : le cas de l’Australie est intéressant. • La véritable situation du Pentagone, c’est la sensation de son déclin malgré sa puissance supposée, ce qui le conduit à rechercher une affirmation du type “tout ou rien” par un conflit.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Lost in Translation ?   29/08/2019

29 août 2019 – Je l’avoue ingénument et sans barguigner, je ne lis quasiment jamais les textes officiels, discours, communiqués, etc. Je me dis que d’autres s’en chargent et mettent en évidence les choses importantes qui y ont été dites, et que d’ailleurs le conseiller en com’ de l’orateur ou…

Bloc-Notes

Epstein, option-A et option-B   28/08/2019

• Une audience à New York, consacrée à l’affaire Epstein. • De nombreuses parties restent en course, qui, toutes, promettent ou réclament la poursuite des enquêtes et la recherche et l’inculpation de “co-conspirateurs” d’Epstein. • Un élément très intéressant est l’apparition d’une nouvelle dimension de l’affaire, au côté de la dimension politique : la dimension sociétale avec la défense des femmes persécutées et humiliées par Epstein. • Dans l’affaire Epstein, il y a une “conjuration” de composants du Système dangereuse pour le Système.

Faits & Commentaires

  • Comment échapper au rhizome ?   10/09/2019

     • Nous choisissons deux circonstances, deux scènes de crise, deux événements et tentons de leur donner un sens autre que celui de l’apparence qui, dans cette “étrange époque”, nous conduirait au désordre, au chaos et à l’incompréhension. • Le premier de ces événements est la rencontre à Moscou entre les ministres français et russe des affaires étrangères et de la défense, avec l’intermède qui semble accessoire mais significatif de la question de la mise à l’index des réseaux d’information russes en France. • Le second est extrait d’un commentaire d’Alastair Crooke, concernant ce que Crooke juge être la résolution iranienne de se détourner défintivement de l’Amérique avec laquelle aucun accord n’est possible à cause du nœud gordien que sa politique des sanctions a créée. • Nous symbolisons tout cela sous la forme d’un rhizome, image employée par Crooke lui-même et qui nous renvoie aux déconstructeurs type Deleuze-Derrida. • Il s’agit d’une caractérisation symbolique mais essentielle du Système, qui devient de plus en plus impuissant, ligotés par ses propres exigences et ses propres pesanteurs.

    Lire cet article
  • L'événement providentiel   06/09/2019

    • Une chronique des événements ordinaires dans cette “époque étrange”. • Il y a par exemple cette affaire de la tentative du département d’État d’“acheter” le capitainedu pétrolier iranien arraisonné à Gibraltar puis “libéré” malgré les pressions américanistes (et des offres similaires à des magistrats britanniques). • Le département d’État s’enorgueillit avec emphase de ces méthodes qui ne soulèvent guère d’indignation, sinon les interrogations du ministre iranien des affaires étrangères qui juge que l’affaire du pétrolier lui rappelle l’invitation de la Maison-Blanche à laquelle il n’a pas répondu. • Voir aussi les ironies de Poutine, proposant sérieusement à Washington la vente de l’un ou l’autre missile hypersonique russe, après avoir noté qu’effectivement l’hégémonisme occidental est en train de s’effacer. • Il s’agit d’observer combien la vie des relations internationales s’effrite, insaisissabilité et désordre extraordinaires. • Les acteurs humains sont de plus en plus impuissants et inutiles : nous n’avons plus besoin d’homme providentiel mais de l’événement providentiel.

    Lire cet article
  • Bras d’honneur du Pentagone à Macron   20/08/2019

    • Curieux, ça : en même temps que les deux présidents s’ébattaient au soleil du Fort de Brégançon, le Pentagone annonçait qu’il avait testé un missile de croisière à l’autonomie jusqu’ici interdite par le traité FNI. • Au même instant, les deux présidents, disent tout leur entrain pour explorer la mise en place d’une « architecture de sécurité européenne ». • On pourrait imaginer que la coïncidence des deux événements n’est pas vraiment une coïncidence, si on assume que le Pentagone est effectivement capable d’habileté symbolique. • Pour le Pentagone et pour “D.C.-la-folle”, l’idée même d’une « architecture de sécurité européenne » discutée par les Français et les Russes est pure infamie, puisqu’une telle structure-architecture existe déjà, – on veut parler de l’OTAN, bien entendu, – et voyez combien elle assure avec bonheur la stabilité, le bonheur tranquille et la concorde assurée du continent. • En un sens, c’est là qu’est l’importance de la rencontre de Brégançon : elle laisse supposer des intentions terribles, qui mettent “D.C.-la-folle” et le Pentagone dans un état de transes indescriptibles.

    Lire cet article
  • Des Deplorables aux GJ & la suite   13/08/2019

    • Nous partons d’un texte d’un excellent chroniqueur de la presse alternative US, le colonel Pat Lang, qui décrit la situation en train de s’installer aux USA, dans la perspective des élections présidentielles USA-2020. • Il s’agit essentiellement de l’évolution du parti démocrate vers une sorte de socialisme-marxiste s’accompagnant d’une politique globaliste maximaliste de “portes ouvertes” à l’immigration. • Le résultat serait, selon Lang, la constitution d’une Nomenklatura à-la-soviétique, servie par des travailleurs-esclaves composés de migrants, aux dépens de la population traditionnelle US, de type souverainiste. • Le propos de Lang rejoint structurellement celui de  Christophe Guilluy (La France périphérique) mais y ajoute un fumet idéologique marxiste inattendu. • Si la situation semble évoluer dans ce sens, elle va justement se heurter, en plus de la résistance populiste, à des antagonismes idéologiques meurtriers au niveau des “plus-riches” qui dirigent le Corporate Power. • Au lieu de l’ordre totalitaire de l’argent discipliné, ce sera le chaos insaisissable de l’idéologie devenue folle

    Lire cet article
  • Crise de nerfs civilisationnelle   17/07/2019

    • On a pu voir ces derniers jours un affrontement particulièrement intense, conduit principalement par Trump et son arme absolue, – le tweet évidemment. • Cet affrontement a des conséquences politiques non négligeables, avec un vote à la Chambre des Représentants et une tension de plus entre le gouvernement britannique et Trump. • Ainsi le tweet a-t-il pris sa place comme arme principale de communication politique alors qu’il est par nature « primaire, tribal et basé sur des slogans de surface » : cela correspond à un abaissement de la politique qui est encore plus ce qui a permis l’usage des tweets qu’il n’en est la conséquence. • Cette évolution vers l’affaissement sinon l’effondrement des valeurs intellectuelles et politiques correspond à une décadence considérable du comportement humain que reflète l’emploi de nouvelles technologies et modes de communication. • Les élites sont les premières touchées par cette “zombification” qui constitue peut-être bien la cause essentiellede la rupture entre les populations et leurs élites. • Hypothèse : Vers une “crise de nerfs civilisationnelle” ?

    Lire cet article
  • Les S-400 sont en Turquie   12/07/2019

    • Les premiers éléments des systèmes S-400 russes achetés par la Turquie sont arrivés dans ce pays : le processus de mis en place et d’intégration opérationnelle commence, qui devrait déboucher sur une première unité opérationnelle en octobre, ou à l’automne prochain. • La Turquie a donc transgressé l’interdit, la fatwa démocratique et américaniste lancée contre le S-400 et les armements russesen général par les USA. • C’est un événement d’une grande importance politique et stratégique, mais également symbolique et métahistorique. • Comment la Turquie en est-elle arrivée là et, surtout, comment les USA en sont-ils arrivés à soutenir cette position absurde d’interdiction, – sous peine de sanctions et autres mesures de rétorsion, – d’acheter du matériel russe ?• Il s’agit d’un processus né d’une situation extraordinaire de la communication, de la création d’un simulacre de puissance et de “domination absolue” des USA auquel les pays désignés doivent se soumettre. • L’acte relaps fait et le S-400 étant en Turquie, on suivra le sort de la situation turque dans l’OTAN.

    Lire cet article
  • Le paradigme badin de Poutine   30/06/2019

    • Insondable manigance et formidable influence de l’homme qui manipule toute la civilisation du bloc-BAO et qui fait et défait les démocraties : un seul mot de Poutine, dans une interview à la bible de l’hyperlibéralisme, a enflammé les arguments, les espérances et la foi de nos zélotes postmodernes. • Qu’a-t-il donc dit au FT ? Que “le libéralisme est obsolète” ? • Aussitôt se lèvent des bataillons de raisonneurs et de plaideurs pour vous démontrer qu’il n’en est rien et que vous, “le bon peuple, pouvez dormir en paix”. • Pourtant, Dieu sait si la critique de Poutine se garde bien de verser dans l’extrémisme qui n’est pas sa tasse de thé. • Par contre, on mesure la fragilité psychologique de l’hyperlibéralisme qui aussitôt prend les armes dialectiques pour affirmer sa verdeur. • D’ailleurs, il a dans sa manche le prolongement moral et l’aide spirituelle de la révolution progressiste-sociétale. • Est-ce bien sûr, “prolongement” et “aide” ? • Nous sommes tellement assurés de faire une grande révolution des mœurs qui fera de nous les manipulateurs de l’Histoire et complètera l’hyperlibéralisme, que c’en est touchant...

    Lire cet article
  • Le S-400 et la Full-Spectrum Defense   27/06/2019

    • Pompeo est en Inde, les bras chargés de fleurs, en train d’instruire les Indiens sur l’inéluctable certitude qu’ils finiront par préférer bien entendu les merveilles américanistes à la quincaillerie S-400. • Pas sûr que Modi & Cie l’entendent de cette oreille, pas sûr qu’il l’entendent du tout. • Entretemps ou “en même temps”, une menace de privation du F-35, une menace de sanctions si les Turcs achètent bien le S-400, ce qui doit faire à peu près autour du quinzième bouquet des mêmes menaces que la bureaucratie militaro-industrielle US envoie à Erdogan, tandis que les premiers éléments des S-400 russes vont arriver en Turquie. • Pas sûr qu’Erdogan, etc... • Si Indiens et Turcs achètent des S-400, explique l’expert Matthew Ehret, cela signifiera pour les bureaucrates US qu’est en train de s’établir une Full-Spectrum Defense opposé au concept de Full-Spectrum Dominance, doctrine de première frappe de la supériorité US jusqu’aux Derniers Temps. • Si tout cela relève du simulacre des restes poussiéreux de l’Empire, un résultat concret pourrait bien être de décisivement placer la Turquie et l’Inde contre les USA.

    Lire cet article

Bloc-Notes

  • Blowback exochaotique du Système   15/09/2019

    • D’une part, il y a une attaque très sérieuse, très probablement des Houthis, contre des infrastructures pétrolières de l’Arabie. • D’autre part, il y a l’apparition de groupes pro-Pékin dans les rues de Hong Kong, au milieu des groupes contestataires qui tiennent le haut du pavé depuis des mois. • Notre façon de considérer ces deux événements est de constater que tous les événements producteurs de chaos (exochaotiques) du Système finissent par générer des effets négatifs très contre-productifs (blowback). • L’instinct de mort, de sa mort, habite le Système.

    Lire cet article
  • La vie sans Bolton   12/09/2019

    • Le non-anniversaire du 11-septembre a digéré le limogeage de John Bolton comme une lettre à la poste. • Cet homme présenté comme terrible et capable de conduire le président aux pires excès de la puissance incontrôlé, s’est retrouvé comme les autres, baladé par l’insaisissabilité de l’homme de la téléréalité. • Son départ ne provoque guère de réactions, sinon l’acceptation de la fatalité que le président-bouffe aux commandes ne cesse d’enfanter chaque jour davantage le désordre. • Bolton s’en est allé dans une sorte d’indifférence générale.

    Lire cet article
  • Epstein, option-A et option-B   28/08/2019

    • Une audience à New York, consacrée à l’affaire Epstein. • De nombreuses parties restent en course, qui, toutes, promettent ou réclament la poursuite des enquêtes et la recherche et l’inculpation de “co-conspirateurs” d’Epstein. • Un élément très intéressant est l’apparition d’une nouvelle dimension de l’affaire, au côté de la dimension politique : la dimension sociétale avec la défense des femmes persécutées et humiliées par Epstein. • Dans l’affaire Epstein, il y a une “conjuration” de composants du Système dangereuse pour le Système.

    Lire cet article
  • De Brégançon au G7, intelligence par inadvertance   26/08/2019

    • De Brégançon à Biarritz, Macron s’est beaucoup démené pour lancer une “politique européenne” qui n’existe pas et ne peut exister dans le vide sidéral qu’est l’Europe-UE. • Moyennant quoi, que Macron l’ait voulu ou pas qu’importe, tout le monde a jugé que la France s’agitait pour jouer un rôle, sinon (?) retrouver “son rang”. • On ne parle pas de grande politique ni de victoire politique, mais simplement d’exister, et la France est équipée pour cela. • Curieuse équipée : ce président si peu français, qui pourrait rendre service à la France par nécessité de com’.

    Lire cet article
  • Désordre à trois : Trump, the Squad, Netanyahou    17/08/2019

    • En trois jours, un épisode sensationnel de la “politique-spectacle” instituée par Trump, peut-être antidote inattendu à la “société du spectacle” entretenue par le Système. • Il s’agit, sur fond des ambitions décrites comme “dictatoriales” de Trump, du voyage programmé en Israël de deux des quatre filles de the Squad, dénoncé par Trump forçant Netanyahou à l’interdire, salué par l’indignation anti-Netanyahou de l’AIPAC. • Illustration du constant et extraordinaire désordre secouant les complicités habituelles et cyniques du Système.

    Lire cet article
  • Le coup d’Epstein dans la fourmilière   14/08/2019

    • Une revue de détails sur les effets de communication de la mort par “suicide apparent” de Jeffrey Epstein, à partir d’un commentateur engagé et précis (WSWS.org). • Avec un peu de chance et de bonheur, l’“affaire Epstein” pourrait devenir une belle et bonne crise pour le Système. • D’ores et déjà, on constate une sorte d’hystérie schizophrénique dans le Système entre le réflexe de dissimuler les suites de l’affaire et la colère devant les conditions de la “liquidation” d’Epstein d’une façon aussi dommageable pour la bonne réputation.

    Lire cet article
  • Trump remplacera-t-il l’Allemagne par la Pologne ?   12/08/2019

    • Vifs échanges entre l’ambassadeur US en Allemagne (avec le soutien de sa collègue, l’ambassadrice US en Pologne), et divers membres de l’establishmentpolitique allemand. • La pression de Trump pour faire payer par les Allemands l’occupation de leurs pays par les forces US est énorme, surtout lorsqu’elle est renforcée par l’exacerbation de la politique complètement fondée sur l’affectivisme de la Pologne. • Rien de censé ne peut être prévisible à partir de telles tensions, sinon la possibilité d’un paroxysme lors de prochaines rencontres.

    Lire cet article
  • Epstein et sa French Connection   07/08/2019

    • Le procès Epstein aura lieu à l’été 2020, en pleine campagne électorale USA-2020, avec un acte d’accusation comprenant autour d’un million de pages... • Wayne Madsen insiste sur la dimension internationale de cette affaire qui peut devenir une crise, y compris en France, en raison de la diversité des relations de haut niveau du personnage, et selon des activités de perversion marquant la décadence et l’effondrement de l’élite-Système internationale. • Tout cela, bien entendu, si aucun “accident” n’arrive à Epstein dans sa prison.

    Lire cet article
  • Britannia Rule the vaguelettes...   30/07/2019

    • Depuis une quinzaine de jours, le Royaume-Uni est engagé dans une étrange aventure de piratage avec l’Iran, affaire suscitée par les amis US puis sabotée par les amis US. • Tout cela en plein passage d’un gué excessivement dangereux et incertain, entre Theresa May et Boris Johnson. • En même temps, UK menace l’Iran comme si elle était encore l’Empire flamboyant du XIXème siècle, où le soleil nulle part ne couche. • Pendant ce temps, mesurez ce qu’il reste de sa puissance navale : Nelson se retourne dans sa tombe. 

    Lire cet article
  • Gabbard vs Google   26/07/2019

    • Tulsi Gabbard dépose plainte contre Google pour l’avoir “censurée” dans les heures qui ont suivi le débat télévisé de dix candidats démocrates aux primaires, dont elle était sortie plébiscitée par le public. • Cette plainte est une première historique puisqu’elle porte, dans le cadre de la campagne présidentielle, le cas du monopole et de la censure des GAFA devant les tribunaux. • C’est un nouveau front qu’ouvre l’“étrange candidature” de Tulsi Gabbard, moquée par la narrative officielle du Système et dont pourtant il s’avère que le Système a grand peur.

    Lire cet article
  • Les galipettes du New York Times   23/07/2019

    • Surprise, surprise… • Un édito du New YorkTimes félicite Trump de rechercher une politique de coopération avec la Russie, notamment pour tenter de désamorcer le spectre d’un axe Moscou-Pékin. • Il n’y a pas si longtemps, Trump était qualifié de “traître” et de “laquais de Poutine” pour envisager une telle stratégie. • Dérapage du grand “journal de référence” ? • Pendant ce temps se poursuivent les galipettes du Russiagate, surtout de la part des Britanniques qui n’ont pas lu le NYT. • Comment tenir dans un simulacre chargé de si lourds mensonges ? 

    Lire cet article

Notes d'analyse

  • Notes avec ou sans Bolton   08/09/2019

    • On s’inquiète beaucoup en ce moment à propos du sort de John Bolton : est-il en pleine disgrâce ou bien, au contraire, réapparaît-il plus fort que jamais ? • Cela est notamment l’objet de spéculations dans le cadre des “négociations de paix” des USA en Afghanistan, et dans le tonnerre de l’annulation in extremis d’une rencontre jusque-là secrète de Trump et des parties prenantes afghanes (dont les talibans) à Camp-David. • Mais cela (le rôle de Bolton) concerne aussi l’interminable crise iranienne qui dure pour Washington depuis 1979, avec relance minimale en 2001 et maximale en 2005. • Ces dernières semaines, les USA ont redoublé d’efforts dans une “politique” étrangère faite de va-et-vient autour du néant et de la menace, avec des méthodes de gangsters. • L’Iran est la meilleure application possible de cette politique du vide complet, inspirée et dirigée par la politiqueSystème, et emmenant aussi bien Israël que les USA, – Bolton ou pas... • Ces Notes d’Analyse sont complétées par un texte de WSWS.org sur la crise iranienne, avec démonstration de son nihilisme permanent.

    Lire cet article
  • Notes sur Macron le russophile   02/09/2019

    • On s’est finalement aperçu de quelque chose, entre visite poutinienne à Brégançon, G7 à Biarritz, discours aux ambassadeurs et ainsi de suite, et avant une rencontre entre ministres de la défense et des affaires étrangères. • La France et la Russie copinent à nouveau, dans une séquence bien plus structurée et pressante que celle qui avait été esquissée à Versailles en 2017. • La grande nouvelle, c’est le virage désormais bien affirmé de la diplomatie française, qui se présente comme faisant une “politique européenne” alors que le reste de l’Europe ne dit mot, entre crises et bouderies diverses, et incompréhension militante. • Il est pour l’instant difficile de reconstituer la séquence, avec les raisons des uns et des autres, et il ne suffit pas de constater que l’alliance entre la France et la Russie répond à une tendance historique. • Notre conviction est qu’un événement capital est à la base de ce grand chambardement : la destruction sauvage par les Etats-Unis du traité FNI entre l’URSS et les USA de décembre 1987, le seul traité qui faisait disparaître une catégorie d’armements nucléaires. 

    Lire cet article
  • Notes sur le doigt sur la détente   30/08/2019

    • Il semble bien que le Pentagone ait trouvé, avec le nouveau secrétaire à la défense, Mark Esper, l’homme qu’il lui faut pour constituer avec Bolton et Pompeo une équipe déstructurante idéale. • Esper a précisé au cours d’une conférence que la zone Indo-Pacifique était désormais la “zone prioritaire” d’expansion du Pentagone. • Le but principal, c’est de trouver de nouvelles bases, dans des pays les plus divers possibles, pour y installer très probablement des missiles de l’ère post-FNI et ainsi encercler la Chine. • Il s’agit d’une démarche absolument agressive visant à obtenir une capacité de première frappe (first strike) nucléaire tactique. • Le problème que rencontre le Pentagone, entité développant quasiment d’une façon autonome ses besoins et ses ambitions, c’est que certains pays dépendent trop de l’adversaire du Pentagone (la Chine dans ce cas) pour participer à l’aventure : le cas de l’Australie est intéressant. • La véritable situation du Pentagone, c’est la sensation de son déclin malgré sa puissance supposée, ce qui le conduit à rechercher une affirmation du type “tout ou rien” par un conflit.

    Lire cet article
  • Notes de El Paso à la guerre civile   09/08/2019

    • Deux fusillades aux USA (El Paso et Dayton), quasiment en parallèle, et les polémiques habituelles rebondissent avec l’amoncellement bien connu de formules venues droitement du Politiquement-Correct (PC), portant bien entendu sur les armes en vente libre ou pas, etc. • Pourtant non, quelque chose d’autre distingue cette tragédie-bouffe courante aux USA où les tueries rythment les interrogations du pays : cette fois, tous les arguments sont attirés comme par un aimant, par un concept vibrant et terrible, qui ne cesse plus de secouer la Grande République, – la “guerre civile”. • Les USA sont gros d’une guerre civile et chaque événement est bon pour relancer cette possibilité, la rendre plus crédible, rapprocher de plus en plus de l’accouchement catastrophique : El Paso et Dayton, début août 2019, n’y ont pas manqué. • A force d’en discourir, de monter des simulacres autour du concept de la “guerre civile”, d’y adapter la perception, la perspective d’une guerre civile est devenue une vérité-de-situation, quelque chose d’inévitable, de nécessaire, de vital irait-on jusqu’à dire...

    Lire cet article
  • Notes sur un étranglement nucléaire   06/08/2019

     • Le 2 août, les USA ont définitivement quitté le traité FNI (Forces Nucléaires à portée Intermédiaire), le même jour les secrétaire d’Etat (Pompeo) et à la défense (Esper) entamaient une tournée importante dans la zone Pacifique-Asie. • Le but premier des USA en tuant le traité, c’est de produire les types d’armes interdites (de 500 à 5 000 kilomètres de portée) pour pouvoir tenir sous leur contrôle, sinon “sous leur menace”, les forces chinoises en rapprochant leurs propres missiles du territoire visé. • Bien entendu, la même opération se produit en Europe, vis-à-vis des Russes. • Le résultat est une formidable déstabilisation, en Asie et en Europe, et une posture extrêmement tendue et dangereuse des divers acteurs devant cette possibilité d’un engagement nucléaire limité, abaissant le seuil d’emploi des armes nucléaires. • Pour l’Asie, la situation des pays “alliés” des USA (Japon, Corée du Sud) risque de devenir intenable. • Plus que jamais, la politique US est totalement tournée vers les pressions guerrières, avec un nouveau membre de poids de la direction belliciste : le secrétaire à la défense Mark Esper.

    Lire cet article
  • Notes sur un durcissement général   02/08/2019

    • On serait tenté d’écrire : “Paisiblement”, dans une phrase qui serait de cette sorte : “Paisiblement, la crise iranienne ne cesse de s’aggraver”. • Dans cette partie, les Iraniens jouent assez facile, ayant décidé  rationnellement d’une stratégie d’une dureté intraitable face aux USA (aux Anglo-Saxons puisque les impayables Britanniques ont réussi à s’y faire mettre...) : un texte de E.J. Magnier exposant les détails de la saisie du pétrolier Stena Impero le montre à suffisance. • Les Iraniens ont calculé que cette ligne sans faille a toutes les chances de dérouter l’adversaire : mieux, son évolution est parvenue à élargir la crise, qui est devenue la crise de l’ensemble géographique Ormouz/Golfe Persique, et l’Iran étant ainsi désenclavé de sa position initiale d’assiégé isolé. • Cet “élargissement” touche les autres acteurs : les Européens, qui s’éloignent de plus en plus des USA, les Russes qui se rapprochent militairement de l’Iran. • Surtout, il conduit à considérer l’ensemble de la Crise Générale d’Effondrement du Système et à considérer la nécessité d’un coup d’arrêt décisif à la folie des USA

    Lire cet article
  • Notes sur des urgences sans se presser   11/07/2019

    • Occupons-nous à nouveau, pour quelques instants et quelques paragraphes, de la quasi-éternelle crise iranienne (dans le chef des USA et à l’aune des humiliations de cette hyperpuissance, la crise iranienne dure depuis novembre 1979 et la prise des otages de l’ambassade US à Téhéran). • Nous sommes au nième épisode de la montée des tensions, avec cette fois deux offres tonitruantes de Washington d’organiser des “coalitions” anti-Iran, – et dans l’urgence, alors que personne ne se presse, particulièrement les USA. • Pendant ce temps, le sort des tankers qui portent le pétrole à partir des terminaux du Golfe Persique devient exotique, avec l’alerte aux prises d’abordage par les Iraniens de certains d’entre eux, suite à la saisie illégale (“à l’abordage !”) d’un tanker chargé de brut iranien par des Royal Marines britanniques. • La stratégie d’encerclement de l’Iran, si magnifiquement préparée par l’empilement des ressources US dans la région, s’invertit et devient une stratégie d’encerclement de soi-même des concepteurs de la stratégie... • Le USS Titanic croise dans les eaux du Golfe.

    Lire cet article
  • Notes sur les termites de l’apocalypse   03/07/2019

    • L’écologie est revenue sur le devant de la scène par la grande porte, tant par des événements de communication (enthousiasme des “jeunes” pour la cause) que par des événements tout court concernant la politique écologique, la perception de certains événements, la contestation de certaines décisions économiques. • Le cas le plus bruyant a été, en France, l’intervention ce week-end, de Nicolas Hulot, une des personnalités les plus populaires en France. • A l’occasion de l’annonce d’un accord de libre-échange UE-Mercosur, Hulot a en effet remis en pleine lumière et dans un grand fracas le point central et fondamental de la “crise environnementale” (plus que la “crise climatique”) qui est d’être causée par le Système, par l’hyperlibéralisme. • Il s’agit d’une remise en cause globale de la globalisation, du marché libre et du libre-échange. • Il s’agit du nœud gordien de la Grande Crise que nous connaissons qui est le rapport direct, de cause à effet, entre le Système et la destruction du monde : le Système, cause directe de la crise de la destruction du monde. • Idée évidemment dévastatrice. 

    Lire cet article
  • Notes sur le CMI aux origines   17/05/2019

    • Ancien n°2 du Pentagone, le secrétaire à la défense par intérim Patrick Shanahan vient d’être confirmé dans sa fonction de  ministre : la nomination devra être approuvée par le Congrès. • Selon notre analyse, cette décision de Trump montre que sa position est plus faible qu’on ne croyait, ayant besoin de la légitimation d’un système qu’il dénonce chaque jour comme de facto illégitime par rapport à l’exécutif. • C’est aussi un événement important parce que, pour la première fois, un industriel directement venu du board de direction de l’un des deux géants de l’industrie (Boeing) est nommé à la tête du Pentagone. (Il y a déjà eu des industriels ou chef d’entreprise, – Wilson, McNamara, Carlucci, mais aucun aussi directement impliqué à un tel niveau dans l’industrie de la défense.) • En d’autres mots, le CMI a bouclé la boucle, et cela justifie que nous republiions un article sur l’origine et la formation historique du Complexe Militaro-Industriel (CMI) américaniste dont le Pentagone est le centre. • Cette analyse est axée sur le culte du technologisme qui est au cœur du CMI.

    Lire cet article
  • Notes sur l’hypothèse-Gabbard   15/05/2019

    • La situation actuelle du pouvoir aux USA justifie majestueusement et métahistoriquement l’expression que nous employons souvent de “D.C.-la-folle”. • La crise iranienne, catastrophique et paroxystique depuis 2005, est à nouveau hyper-paroxystique et l’on se trouve à nouveau dans cette situation du “jamais aussi près de la guerre”. • Il faut dire qu’on trouve à la manœuvre les pires fous qu’on puisse imaginer, avec essentiellement John Bolton et son compère Pompeo. • Pourtant, d’étranges événements interfèrent dans cet arrangement classique de l’hyper-extrémisme américaniste : la haine anti-Trump est si forte que nombre de démocrates/progressistes-sociétaux en deviennent antiguerre par hostilité à l’équipe Trump.• Tout cela indique une situation générale marquée par une extraordinaire incertitude et une fragilité à mesure. • Au plus on approche des présidentielles de 2020, au plus l’on se dit que tout est possible. • Par conséquent, voyons l’hypothèse accompagnant le seul candidat antiguerre affiché depuis Ron Paul, – une femme qu’on commence à connaître, Tulsi Gabbard.

    Lire cet article
  • Notes sur la nième crise iranienne   10/05/2019

    • A nouveau roulent les tambours de guerre à propos de l’Iran, avec dans les rôles des grosses caisses, les deux neocon-MAX, Bolton-Pompeo, la plus belle paire que le gouvernement des USA se soit offerte depuis les Pères Fondateurs. • Pour autant, cette guerre “certaine” n’est pas d tout assurée dans le chef de Trump, qui préfère les coups vicieux du commerce, de la finance et des sanctions. • Par ailleurs, une guerre contre l’Iran pourrait réserver bien des surprises, par exemple par rapport à la situation interne à Washington D.C. quand on considère “D.C.-la-folle”. • Certains jugent qu’un tel conflit coûterait la présidence à Trump, d’autres qu’elle coûterait l’empire aux USA. • C’est dire : même la France estime que la première décision de retrait partiel (une des dispositions) du traité JCPOA que l’Iran vient de prendre le 8 mai est de la responsabilité des USA. • Drôle de crise, drôle de guerre, drôle d’exutoire, drôle de frustration… Les USA menacent d’attaquer l’Iran depuis février 2005, lors d’un discours de GW Bush à Bruxelles. • Comme s'ils nous disaient :  “Retenez-moi ou je fais une erreur…”

    Lire cet article

Ouverture libre

  • Hong-Kong à hue et à dia   13/09/2019

    • Articles du 13 septembre 2019. • Analysé selon le prisme idéologique contestataire (anti-système ? Euh…) habituel, la contestation massive en cours à Hong Kong devient contradictoire et contre-productive. • Que faire, en effet, lorsqu’un mouvement de contestation applaudi par ces idéologues comme anticapitaliste et anti-impérialiste se couvre de petits “Stars & Stripes” et des pancartes implorant le président Trump ? Lorsque les victimes d’un incendie appellent au secours l’incendiaire professionnel ? • Contributions : dedefensa.org et WSWS.org.

    Lire cet article
  • La folie de Sara    11/09/2019

     • Articles du 11 septembre 2019. • L’étrange comportement de Sara Netanyahou, la femme de Bibi qui, selon le couple milliardaire Adelson, est « folle » et interfère fortement dans la politique. • Contributions : dde.org et Haaretz.

    Lire cet article
  • Le tourbillon crisique de l’Adrian Draya-1   09/09/2019

    • Articles du 9 septembre 2019. • Le pétrolier iranien Adrian Draya-1, serait en train de finir sa croisière étrange (saisie début juillet par les Britanniques à Gibraltar, relaxe au bout d’un mois, navigation erratique en Méditerranée sous la menace et les imprécations US, enfin jusqu’à une escale finale en Syrie suite à un accord secret USA-Iran). • L’affaire est riche d’enseignements, sur l’influence internationale des USA et sur celle de Bolton au sein de l’équipe Trump de sécurité nationale. • Contributions : dedefensa.org et Elijah J. Magnier.

    Lire cet article
  • B-52 : Lazare nous éclaire   09/09/2019

    • Articles du 8 septembre 2019. • A l’heure où Boeing se trouve, d’ailleurs sans trop s’en apercevoir, dans les affres de la catastrophe des 737MAX, quelques nouvelles d’une production de Boeing d’un autre temps. • Le B-52 est prolongé bien au-delà de ses successeurs “plaqués-or” (B-1 et B-2), jusqu’aux années 2050. • Il ira sans doute jusqu’au siècle d’existence, donnant une étrange leçon des “vieilles technologies” aux “nouvelles technologies” enfantées par la folie du technologisme. • Contribution : dedefensa.org et Mark Thompson, de POGO.

    Lire cet article
  • L’arrogance comme certitude   05/09/2019

    • Articles du 5 septembre 2019. • Le cas du Boeing 737MAX est toujours bloqué, avec le délai d’une remise en ordre de l’avion et d’une recertification ne cessant de s’allonger. • En cause, principalement, outre bien entendu les faiblesses de l’avion qui ne cessent de se révéler et d’aggraver son cas : le comportement très-américaniste de Boeing qui traite avec arrogance et méprisles organismes internationaux de réglementation dont il a pourtant besoin du soutien. • Articles de dedefensa.org et de The Moon of Alabama (traduction du Sakerfrancophone).

    Lire cet article
  • Des Habsbourg aux Windsor   01/09/2019

    • Articles du 1er septembre 2019. • Une analogie historique entre le sort de la dynastie des Habsbourg et de l'empire austro-hongrois, et le sort des Windsor et de l'Angleterre post-Brexit. • Contributions : dde.org et Martin Sieff.

    Lire cet article
  • L’Europe et son “tourbillon crisique”   24/08/2019

    • Articles du 24 août 2019. • La situation italienne après la démission du gouvernement Conte dans des conditions difficiles de très grande discorde par rapport à l’action de Salvini, cause de cette démission. • C’est moins une rupture qu’une amplification de la crise italienne sous la poussée du populisme, alors que d’autres crises se développent en Europe. • Le “tourbillon crisique” européen poursuit sa course en pleine accélération, en phase avec la dynamique de notre Grande Crise d’Effondrement. • Contributions : dedefensa.org et Pierre Lévy.

    Lire cet article
  • La mère de toutes les “color revolutions   21/08/2019

    • Articles du 21 août 2019. • La désormais très-fameuse députée démocrate Ilhan Omar, montrant la manifestation monstre de dimanche à Hong-Kong, interroge : “Ne devrions-nous pas faire cela aux USA, pour nous réapproprier notre démocratie ?”. • Poser la question, comme on le comprend aussi vite que l’éclair, c’est y répondre. • La situation ressemble au boomerang et au premier sens du mot “révolution” : partie des USA, la “révolution de couleur” y revient pour achever son œuvre. • Contributions : dedefensa.orget Nebojsa Malic

    Lire cet article