Appel du 19 courant... Afficher | Masquer

Ce titre désormais connu renvoie à une “tradition” établie de relance de notre campagne de donation, le 19 de chaque mois. Nous avons affiché ici les donations pour le mois de juillet 2016, à la date du 19 de ce mois. Comme nous l’expliquions lorsque fut lancée cette formule des donations, dans notre texte du 1er mars 2011 (dans notre rubrique Notre Situation), il s’agit de solliciter votre intervention et votre soutien pour atteindre de €2.000 à €3.000 par mois (« ... les montants de €2.000 et €3.000, qui constituent pour nous les sommes permettant respectivement un fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site et un fonctionnement plus aisé de ces fonctions »). Nos lecteurs savent évidemment que, depuis 2011, les conditions économiques ont évolué et que les sommes proposées doivent être définies différemment. Le seuil du « fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site » dépasse aujourd’hui très largement les €2.000 et le reste à l’avenant, et nous espérons que nos lecteurs en tiendront compte dans leur action de solidarité et de soutien.

Nous voulons rajouter à ces précisions d’ordre comptable certaines précisions d’un autre domaine, concernant la raison d’être, les origines et le fonctionnement de dedefensa.org. Nous pensons qu’on trouve dans les textes cités nombre de réponses aux questions que certains lecteurs (notamment les lecteurs les plus récents) peuvent légitimement se poser concernant le fonctionnement et les besoins du site, en fonction des conceptions journalistiques étendues à des missions de commentaire, de conceptualisation et d’analyse profonde de la situation du monde suivies par dedefensa.org. L’ancienneté de ces textes témoigne du fait que ces préoccupations et ce besoin d’information sont constants chez nos lecteurs, et nos réponses et notre position générale à cet égard, également constantes. Les trois textes cités (par ordre d’importance selon nous, et non par ordre chronologique) sont ceux du 25 août 2007, du 3 septembre 2007 et du 4 octobre 2006.

Les résultats après 18 jours de cette donation mensuelle de juillet 2016 atteignaient €1094. Nous exprimons notre très chaleureuse reconnaissance aux personnes qui sont intervenues dans le cadre de cette donation. (Pour effectuer des donations, voyez également nos pages spéciales: pour les lecteurs ayant un compte, pour ceux qui n’en ont pas.) Si vous en avez le cœur et les moyens, et si vous en comprenez la nécessité, soutenez-nous, soutenez dedefensa.org. Merci.

0 €

1500 €

3000 €

Levée de fonds dévolus aux frais de fonctionnement.
juillet 2016 : 1931 € récoltés

1931 €
Le journal

dde.crisis

de Philippe Grasset

Retrospective du 17/07/2016 au 23/07/2016

• Impossible d’échapper au sentiment formidable de chaos qui ne cesse d’investir le monde, et particulièrement notre monde-civilisé (dans notre jargon le bloc-BAO) ; un chaos qui ne cesse d’attirer l’attention, de la détourner, de la confondre, de la tromper, de la solliciter ici, de la renvoyer là ; un chaos qui s’apparente à une véritable dissolution de ce monde-là sous l’empire du Système, donc du Système lui-même qui choisirait ainsi cette technique originale d’effondrement par dissolution... • Le 18 juillet 2016, nous faisions un décompte un peu essoufflé : « Ainsi, en quatre-cinq jours, voit-on se succéder le massacre de Nice, le putsch avorté en Turquie, l’attaque contre les policiers de Bâton Rouge et l’ouverture de la Convention républicaine de Cleveland, tout cela dans un formidable tintamarre de la communication tant conformiste que critique, sans qu’aucune parmi les nombreuses autres crises du tourbillon crisique ne s’apaise... » • Divers autres articles sont venus substantiver cette description d’une époque extraordinaire, dont le chaos, la dissolution, la rapidité de l’exécution de cette dynamique, nous laissent pantois et exécutent des actes et des circonstances que jamais notre imagination, y compris l’hollywoodienne, n’aurait osé seulement suggérer (le 18 juillet 2016, le 20 juillet 2016, deux fois le 23 juillet 2016 et le 23 juillet 2016). • Tout de même, il nous a bien fallu nous attacher à un événement particulier dans ce chaos général et globalisé, et ce fut singulièrement le putsch de Turquie et ses suites, avec ses interprétations et les changements extraordinaires d’orientations politiques qu’il illustre et suscite à la fois (le 19 juillet 2016, trois fois le 21 juillet 2016, le 21 juillet 2016 et encore le 21 juillet 2016, le 22 juillet 2016).

 


Le Journal dde.crisis de Philippe Grasset     A propos de dedefensa.org

Sélection parmi nos dernières parutions

Glossaire.dde

Glossaire.dde : l’antiSystème   27/07/2016

• Nous parlons constamment, depuis plusieurs années, du phénomène “anti-système” devenu, dans notre arsenal dialectique, le concept antiSystème. • Nous avons déjà largement exploré ce concept antiSystème, à diverses reprises, et nous en faisons de plus en plus systématiquement usage, sollicités en cela par les événements. • Pour autant, nous proposons dans ce texte de nouvelles réflexions et, surtout, un nouveau rangement spécifique du concept, tout cela s’étant dégagé au cours de l’analyse que nous avons développée à la lumière des événements courants. • C’est ainsi que nous distinguons désormais deux phases dans le développement du concept antiSystème, auxquelles nous donnons symboliquement les noms de personnages ayant joué ou jouant un rôle essentiel dans ces phases : la première phase, dite “phase Ron Paul”, de la fin 2010 à la fin 2013, et la seconde phase, toujours en cours, depuis la fin 2013, dite “phase The Donald”. • En même temps, nous distinguons un changement structurel, de forme principielle, du concept en passant à la deuxième phase. • Désormais, l’antiSystème n’est plus opérationnel sous la forme d’une sorte de guérilla de communication, comme durant la première phase ; il se constitue sous une forme institutionnalisée, c’est-à-dire comme se voulant à valeur égale du Système, et son adversaire direct sinon unique lancé dans une guerre totale : “Delenda est Systema. • C’est bien entendu le personnage de Donald Trump, et le rôle qu’il a d’ores et déjà joué, qui affirment opérationnellement et symboliquement ce changement décisif, mais c’est sans nul doute et par-dessus tout l’existence et l’action de la communication antiSystème qui constituent son fondement ontologique.

Ouverture libre

Comment Fukuyama explique le mystère Athos   26/07/2016

• Article du 26 juillet 2016. • Réflexions autour du thème de la perspective métaphysique du fameux cycle des Trois Mousquetaires d'Alexandre Dumas, avec Fukuyama, Guénon, Burke, etc. • Contribution de Nicolas Bonnal.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Su-24 & “État parallèle”   26/07/2016

Comme il m’arrive assez rarement, je prends ici la plume, directement en réaction à des commentaires de lecteurs de l’article dedefensa.org/Alexandre Douguine du 21 juillet. L’on débat dans ces commentaires, notamment, de l’affaire de la destruction en novembre 2015 d’un Su-24 russe par deux F-16 turcs, et l’idée selon laquelle…

Brèves de crise

dedefensa.org et votre solidarité   25/07/2016

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Humeur de crise-19   25/07/2016

C’est comme si, sous vos yeux, accélérait follement (encore une fois...) la dissolution du monde ; d’où mon humeur, moi le veux briscard-crisique, plutôt interdite et quelque peu incertaine, un peu foldingue, type-entonnoir sur la tête, presque rêveuse et moi-même me pinçant pour vérifier si je ne rêve pas, PhG le…

Bloc-Notes

Sous le regard et la poigne impitoyables de l’antiSystème   25/07/2016

• Tout ce qu’on suppose des turpitudes et des vilenies du Système est aussitôt mis au grand jour par l’antiSystème. • Ainsi voit-on le chaos secouant le parti démocrate US à l’heure de sa Convention, après les “fuites” du toujours-jeune et dynamique WikiLeaks. • Ainsi la Convention commence-t-elle par la démission de la présidente du parti.

Ouverture libre

Images réfléchies et croisées   24/07/2016

• Article du 24 juillet 2016. • Récit et large mise en perspective de l'échec du putsch contre Erdogan, ayant pour cause imprévue la résistance puissante et efficace de la population turque. • Contribution de Badia Benjelloun.  

Analyse

Notes sur nos stupeurs & tremblements   23/12/2016

• Trump est officiellement le candidat du parti républicain, l’aile droite du “Parti Unique” de Washington D.C. • Il est le candidat désigné sans vraiment avoir fait de concessions, ce qui est une situation proprement stupéfiante pour ceux qui ont encore dans les oreilles les sarcasmes des plumes les plus huppées de notre contre-civilisation à l’encontre du clown devenu bouffon, ou l’inverse. • Une catastrophe ne venant jamais seule, à côté de celle de sa désignation où il a mis le parti dans sa poche et projeté Ted Cruz dans le rôle du méchant, il y a celle de l’interview qu’il a donnée au New York Times. • Trump parle de ses conceptions de politique étrangère et il n’a pas manqué de provoquer des tempêtes extraordinaires de hargne et de fureur, et dont il n’a pas trop l’air de prendre ombrage. • Il faut dire que les zombies-Système démarrent au quart de tour. • Il suffit que The Donald évoque la possibilité qu’il ne garantirait pas, une fois président, la solidarité totale et inconditionnelle des USA pout tout pays de l’OTAN engagé dans on ne sait quelle aventure, il suffit qu’il réclame leur cotisation à ceux qui tardent à payer, pour qu’on crie à une telle abomination qu’on croit que Trump élu, ce sera Poutine trônant à la Maison-Blanche. • Il y a quelques autres gâteries et bombes à retardement pour ces derniers jours et pour les jours prochains : bref, d’ici le 8 novembre, on ne s’ennuiera pas, et encore plus après peut-être bien...

Ouverture libre

La philosophie-Trump expliquée aux moins nuls   23/07/2016

• Article du 22 juillet 2016. • Exploration des conceptions du désormais-candidat républicain à la présidence, en référence au livre de l'auteur, Donald Trump, le candidat du chaos. • Contribution de Nicolas Bonnal.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Le putsch du F-16   22/07/2016

On n’a pas été sans remarquer le rôle prépondérant de la Force Aérienne Turque (disons FAT) dans le putsch avorté contre Erdogan, le chef de l’opération étant même supposé être le chef d’état-major de cette force. On n’a pas manqué de remarquer (suite) combien il apparaissait hautement probable qu’on trouve,…

Bloc-Notes

Trump & Erdogan, même dessein ou même destin...   21/07/2016

• Exploration d’une psychologie exacerbée du côté des neocons, qui restent les “petits télégraphistes” de la politique-Système. • Ici, une hypothèse de travail : s’il y a un président Trump, il ferait bien de prendre garde à ne pas donner argument à l’armée US pour agir comme on a vu faire l’armée turque contre Erdogan, mais avec succès.

Ouverture libre

Alexandre Douguine : le putsch vu d’Ankara   21/07/2016

• Article(s) du 21 juillet 2016. • Le philosophe et chef de file de l’eurasisme Alexandre Douguine se trouvait à Ankara le 15 juillet, et il a pu vivre les premières heures du putsch avorté : son analyse rencontre complètement la thèse du coup fomenté par les réseaux Gülen et les USA. • Contributions de dedefensa.org et Alexandre Douguine.

Bloc-Notes

Les 28-pages entre complot et communication   20/07/2016

• Les “28-pages” tenues secrètes du rapport sur l’attaque 9/11 ont été déclassifiées avec quelque ultime censure sans trop d’effet. • Justin Raimondo conclut : « In short, there’s no two ways about it: the Saudis did 9/11. » • Pourtant, l’écho est minime, presque anecdotique, “comme une lettre à la poste”. • Tentative d’explication antiSystème.

Bloc-Notes

Putsch, de l'avortement aux conséquences   19/07/2016

• Les détails divers et les suites complexes du putsch avorté en Turquie créent une situation nouvelle qui mérite une étude approfondie. • D'ailleurs, l'affaire n'est pas finie, car les USA ont une très grosse partie à jouer (un comble, avec les Français !), où les Russes ont eux-mêmes un rôle puissant. • Erdogan se métamorphose en antiSystème.

Faits et commentaires

Le chaos et son principe d’incertitude structurée   18/07/2016

• Le rythme des crises marquées par des violences dont le système de la communication se fait le relais empressé et implacable se poursuit à une cadence accélérée, et selon une courbe d’une accélération qui semble ne jamais devoir s’apaiser. • Ainsi, en quatre-cinq jours, voit-on se succéder le massacre de Nice, le putsch avorté en Turquie, l’attaque contre les policiers de Bâton Rouge et l’ouverture de la Convention républicaine de Cleveland, tout cela dans un formidable tintamarre de la communication tant conformiste que critique, sans qu’aucune parmi les nombreuses autres crises du tourbillon crisique ne s’apaise. • Parallèlement, on peut aisément identifier des circonstances, des événements, des modes, des tendances, qui montrent les “citoyens”, les sapiens-avatars comme nous pourrions les nommer pour l’occasion et pour nous changer du terme zombie-Système qui irait aussi bien, réduits à un comportement d’auto-néantisation qu’un auteur qualifie d’“Empire du Vide”. • Les deux circonstances semblent vivre comme dans deux univers parallèles qui, par définition, ne se rencontrent jamais. • Pourtant, elles font partie toutes les deux du même chaos qui domine et régit notre univers et par conséquent elles sont nécessairement en état de confrontation potentielle ou en situation d’accumulation explosive. • Ce point-là, précisément, est le nœud gordien de la Grande Crise de notre époque.

Faits & Commentaires

  • Le chaos et son principe d’incertitude structurée   18/07/2016

    • Le rythme des crises marquées par des violences dont le système de la communication se fait le relais empressé et implacable se poursuit à une cadence accélérée, et selon une courbe d’une accélération qui semble ne jamais devoir s’apaiser. • Ainsi, en quatre-cinq jours, voit-on se succéder le massacre de Nice, le putsch avorté en Turquie, l’attaque contre les policiers de Bâton Rouge et l’ouverture de la Convention républicaine de Cleveland, tout cela dans un formidable tintamarre de la communication tant conformiste que critique, sans qu’aucune parmi les nombreuses autres crises du tourbillon crisique ne s’apaise. • Parallèlement, on peut aisément identifier des circonstances, des événements, des modes, des tendances, qui montrent les “citoyens”, les sapiens-avatars comme nous pourrions les nommer pour l’occasion et pour nous changer du terme zombie-Système qui irait aussi bien, réduits à un comportement d’auto-néantisation qu’un auteur qualifie d’“Empire du Vide”. • Les deux circonstances semblent vivre comme dans deux univers parallèles qui, par définition, ne se rencontrent jamais. • Pourtant, elles font partie toutes les deux du même chaos qui domine et régit notre univers et par conséquent elles sont nécessairement en état de confrontation potentielle ou en situation d’accumulation explosive. • Ce point-là, précisément, est le nœud gordien de la Grande Crise de notre époque.

    Lire cet article
  • Flynn en mode-turbo   14/07/2016

    • Depuis quelques mois, il apparaît que le général Flynn, célèbre depuis son interview à Aljazeera de fin juillet 2015, est le “général favori” de Donald Trump. • Une interview de Flynn à DailyCaller.com, la plus révélatrice à ce jour tant de Flynn que de ses relations avec Trump, nous permet, à partir de notre point de vue et de notre méthodologie, de donner des éléments personnels sur ces acteurs et des éléments politiques permettant de développer des considérations psychologique et politiques très précises sur un aspect essentiel de la situation politique US actuelle, plongée dans une phase crisique paroxystique et par conséquent facteur plus que jamais essentiel de la crise du Système. • Les indications concernent moins ce que serait précisément une position éventuelle de Flynn dans une éventuelle administration Trump, que ce que pourrait être le caractère fondamental d’une administration Trump. • Nous n’avons jamais disposé d’éléments aussi précis permettant de substantiver l’hypothèse qu’une telle administration serait vraiment révolutionnaire selon le langage courant, et véritablement antiSystème selon notre rangement dialectique. • Cela n’implique en rien une prospective quelconque de la situation US, essentiellement dans le cas d’une victoire de Trump même si cette victoire semble devenir aujourd’hui devenir une option assez probable : il y a en effet bien trop d’autres facteurs de désordre pour orienter décisivement la spéculation dans ce sens. • Par contre, cela permet de mieux fixer ce qu’est la dynamique-Trump, et bien entendu la mesure réelle de son caractère antiSystème.

    Lire cet article
  • Notes sur le tsunami-USS Titanic   10/07/2016

    • Plus que jamais, toute notre attention doit se porter vers la situation intérieure des USA, où la fusillade de Dallas (suivie par d’autres incidents du même type, moins graves) est venue non pas supplanter mais aggraver la situation extrêmement tendue des présidentielles. • Le phénomène que nous identifions à cette occasion est fondamental, parce qu’il concerne les USA qui sont la matrice et le principal exécutant du Système : la crise US passe majoritairement du domaine extérieur au domaine intérieur. • C’est-à-dire que nous atteignons rien de moins que le cœur en fusion de la crise d’effondrement du Système. • Dallas & le reste ont multiplié le poids tragique et rupturiel de Clinton-Trump : l’espèce de “guerre ethnique” que manifestent les fusillades se greffe directement sur l’affrontement électoral pour en mieux éclairer la polarisation et en faire un enjeu civilisationnel, ce que ne voulait ni n’attendait aucun des partis ni aucun des candidats, pour une fois unis dans leur jugement. • Là-dessus, l’imbroglio cauchemardesque Clinton-emailgate, qu’on devait élargir à l’étiquetage “Clinton-emailgate-FBI”, apporte la dimension bienvenue qui empêche le manichéisme trompeur d’étouffer le reste, celle de l’absolue corruption que suscite le Système parfaitement incarnée en la personne de Hillary Clinton. • Il importe donc de garder ceci à l’esprit pour définir cette situation essentielle : la cohésion et l’unité des USA sont la digue ultime protégeant le Système du tsunami de son autodestruction, – et la digue craque...

    Lire cet article
  • De The Donald à l’“Internationale-antiSystème”   01/07/2016

    • Evènement rarissime sinon inédit pour un président français : Hollande condamne durement Donald Trump et invite les citoyens américains à voter pour Hillary Clinton. • Il (les citoyens américains) seront certainement très sensibles à cette injonction d'une évidente sagesse. • Obama lui-même dénonce devant le Parlement canadien Trump (et le Brexit). • L’excellente société d’enquête statistique US Rasmussen place pour la première fois, pour son compte, Trump en tête devant Clinton (44% contre 39%). • Ces divers évènements font prendre conscience d’un phénomène en train de prendre forme, qui est une sorte d’institutionnalisation de Donald Trump en candidat antiSystème, par ses adversaires eux-mêmes, et au-delà des frontières. • Même si la chose se dit depuis longtemps (le caractère antiSystème), cette institutionnalisation est un fait important. • De même le Brexit est lui aussi perçu comme antiSystème. • Cet ensemble nous fait émettre l’hypothèse de la formation, par les seules attaques des zombies-Système, d’un phénomène qu’on pourrait baptiser de l'expression “Internationale-antiSystème”.

    Lire cet article
  • L’effet Brexit, d’abord pour les USA ?   25/06/2016

    • Un facteur important du Brexit, affaire européenne s’il en est, est justement qu’il n’est pas seulement une affaire européenne. • L’effet du Brexit aux USA est considérable, et il a été très fortement amplifié par la présence de Donald Trump en Ecosse, au lendemain du vote. • Certains, dont notamment Newt Gingrich, estiment que le Brexit renforce notablement Trump et donne à sa campagne une dimension internationale. • C’est en effet notre appréciation : le Brexit est d’abord un évènement antiSystème et la présence de Trump, les connexions qu’il a affirmées et le soutien qu’il a apporté au Brexit rejaillissent sur sa campagne pour lui donner une dimension internationale, dans la logique de l’insurrection antiSystème. • De même, pour les Européens qui vont dans le même sens antiSystème (anti-UE pour leur compte), cet aspect de l’événement établit un lien puissant entre leur combat à celui qui est en cours aux USA et doit faire de Trump, s’il est élu, un soutien puissant pour eux. • La condition pour profiter d’une telle circonstance, c’est de déposer une fois pour toutes les idéologies aux poubelles de l’histoire, là où est leur place. • L’ensemble donne un aspect ironique et complètement inattendu des special relationships USA-UK, exactement dans le sens contraire de ce qu’on entend d’habitude par cette expression.

    Lire cet article

Bloc-Notes

  • Sous le regard et la poigne impitoyables de l’antiSystème   25/07/2016

    • Tout ce qu’on suppose des turpitudes et des vilenies du Système est aussitôt mis au grand jour par l’antiSystème. • Ainsi voit-on le chaos secouant le parti démocrate US à l’heure de sa Convention, après les “fuites” du toujours-jeune et dynamique WikiLeaks. • Ainsi la Convention commence-t-elle par la démission de la présidente du parti.

    Lire cet article
  • Trump & Erdogan, même dessein ou même destin...   21/07/2016

    • Exploration d’une psychologie exacerbée du côté des neocons, qui restent les “petits télégraphistes” de la politique-Système. • Ici, une hypothèse de travail : s’il y a un président Trump, il ferait bien de prendre garde à ne pas donner argument à l’armée US pour agir comme on a vu faire l’armée turque contre Erdogan, mais avec succès.

    Lire cet article
  • Les 28-pages entre complot et communication   20/07/2016

    • Les “28-pages” tenues secrètes du rapport sur l’attaque 9/11 ont été déclassifiées avec quelque ultime censure sans trop d’effet. • Justin Raimondo conclut : « In short, there’s no two ways about it: the Saudis did 9/11. » • Pourtant, l’écho est minime, presque anecdotique, “comme une lettre à la poste”. • Tentative d’explication antiSystème.

    Lire cet article
  • Putsch, de l'avortement aux conséquences   19/07/2016

    • Les détails divers et les suites complexes du putsch avorté en Turquie créent une situation nouvelle qui mérite une étude approfondie. • D'ailleurs, l'affaire n'est pas finie, car les USA ont une très grosse partie à jouer (un comble, avec les Français !), où les Russes ont eux-mêmes un rôle puissant. • Erdogan se métamorphose en antiSystème.

    Lire cet article
  • Putsch avorté : de Erdogan à Clinton, via Incirlink   17/07/2016

    • En deux jours : putsch de militaires turcs, riposte et triomphe d’Erdogan. • Avis général : renforcement d’Erdogan et tension désormais maximale avec les USA, avec les bases US menacées. • Le cas-Gulen, ennemi juré d’Erdogan “en résidence” aux USA, nous conduit à la CIA pour la subversion et à Clinton via Huma Abedin pour le fric.

    Lire cet article
  • Les généraux de Trump   11/07/2016

    • Depuis que Trump a dit qu’il “aime bien les généraux” lorsqu’on l’interrogeait sur son choix de vice-président, on parle (on reparle) beaucoup du Général Flynn. • Il y a un autre général sur la short-list de Trump : McChrystal. • Tous les deux, Flynn et McChrystal, sont du même milieu (les “forces spéciales”) et du même état d’esprit.

    Lire cet article
  • Rogozine face au Diable   07/07/2016

    • Le Jugement du Vice-Premier ministre russe sur l’OTAN : “l’incarnation du diable”. • Ce n’est pas une image gratuite et à l’emporte-pièce de Rogozine, qui connaît bien l'OTAN depuis 2008, c’est plutôt la clef d’un débat essentiel sur notre époque et sur la crise d’effondrement du Système que nous sommes en train de vivre.

    Lire cet article
  • Le “grand large” à front-renversé   24/06/2016

    • Le Brexit comme insurrection antiSystème qui secoue un continent et les deux piliers du Système, aussi bien l’UE que Washington-Système. • Il constitue désormais un “modèle“ pour l’insurrection des nations européennes contre l’UE. • Il a une parenté indéniable avec la campagne présidentielle de Donald Trump en cours aux USA.

    Lire cet article

Notes d'analyse

  • Notes sur nos stupeurs & tremblements   23/12/2016

    • Trump est officiellement le candidat du parti républicain, l’aile droite du “Parti Unique” de Washington D.C. • Il est le candidat désigné sans vraiment avoir fait de concessions, ce qui est une situation proprement stupéfiante pour ceux qui ont encore dans les oreilles les sarcasmes des plumes les plus huppées de notre contre-civilisation à l’encontre du clown devenu bouffon, ou l’inverse. • Une catastrophe ne venant jamais seule, à côté de celle de sa désignation où il a mis le parti dans sa poche et projeté Ted Cruz dans le rôle du méchant, il y a celle de l’interview qu’il a donnée au New York Times. • Trump parle de ses conceptions de politique étrangère et il n’a pas manqué de provoquer des tempêtes extraordinaires de hargne et de fureur, et dont il n’a pas trop l’air de prendre ombrage. • Il faut dire que les zombies-Système démarrent au quart de tour. • Il suffit que The Donald évoque la possibilité qu’il ne garantirait pas, une fois président, la solidarité totale et inconditionnelle des USA pout tout pays de l’OTAN engagé dans on ne sait quelle aventure, il suffit qu’il réclame leur cotisation à ceux qui tardent à payer, pour qu’on crie à une telle abomination qu’on croit que Trump élu, ce sera Poutine trônant à la Maison-Blanche. • Il y a quelques autres gâteries et bombes à retardement pour ces derniers jours et pour les jours prochains : bref, d’ici le 8 novembre, on ne s’ennuiera pas, et encore plus après peut-être bien...

    Lire cet article
  • Notes sur la communication-bouffe   04/07/2016

    • Deux affaires nous occupent dans ces Notes d’Analyse, dont on pourrait croire qu’elles ont peu de rapport entre elles et dont pourtant nous croyons qu’elles ont au contraire tout ce qui importe pour qu’elles fusionnent en une seule réflexion. •  D’une part, nous parlons des dernières péripéties du scandale emailgate, avec l’audition par le FBI d’Hillary Clinton, à sa demande, le 2 juillet. • Clinton se trouve dans une phase critique, après une rencontre “secrète” entre son mari et la Secrétaire à la Justice, mais l’avis général des “experts” est qu’elle ne sera pas inculpée... • Elle joue dans l’élection US un rôle fondamental de publiciste de la corruption du Système. • D’autre part, nous parlons de la “fuite” par “hacking” de la correspondance par e-mail du général Breedlove, SACEUR de l’OTAN qui joua un rôle de publiciste tout aussi fondamental, dans le sens belliciste, durant la phase de grande tension de la crise ukrainienne. • Le lien entre les deux affaires que nous faisons est celui de l’emploi de la communication à l’ère de l’internet, c’est-à-dire des e-mails que des hackers peuvent aisément intercepter exposer au public à l’heure où le Système tente de tenir secrète son activité “occulte” de communication. • Ainsi sont exposés à la fois le monde irréel du Système, sa corruption absolue, enfin le caractère grotesque et bouffon de ses acteurs. • Ainsi la communication devient-elle communication-bouffe...

    Lire cet article
  • Notes sur Le Désert des Tartares   28/06/2016

    • Ce n’est pas que Buzzati soit le président de l’UE (dommage), mais le titre de son livre convient à merveille à une situation, dite du Brexit, où le Système, qui se juge attaqué de toutes parts par des forces impies, n’est capable pour se défendre que de formidables et gigantesques gesticulations accouchant finalement d’un “rien”, exactement comme les Tartares, ou les Barbares, qu’attendait le lieutenant Drago. • Face au Brexit qui n’est pourtant pas une attaque nucléaire, le Système réagit dans un tel désordre, une telle confusion, un tel étalage d’impuissance érigée en surpuissance, qu’il nous oblige à mesurer l’extraordinaire rapidité de la transmutation de sa surpuissance en autodestruction qui s’est déroulée durant les quelques dernières années (mesurez la différence entre l’UE arrogante face à Ianoukovitch en novembre 2013, et l’UE face au Brexit). • Dans ces Notes d’Analyse, nous voyons défiler des évènements que notre communication elle-même rend incohérents, des déclarations, des prises de position qui sont hors de toute logique et de toute cohérence. • Nous n’avons plus affaire à une actualité, à une situation politique en développement, mais à un récit épique qui nous place face à l’événement le plus considérable qui ne peut se constituer dans toute sa cohérence que parce qu’il représente la chute d’une civilisation (notre contre-civilisation). • Nous vivons donc, regardons, évaluons en “temps réel”, comme hors des contraintes du Temps, la chute de l’effondrement du Système.

    Lire cet article
  • Notes sur notre Sympathy for the Devil   16/06/2016

    • Ce qui se passe entre la Russie et Israël est un événement d’une extrême importance, qu’il s’agit impérativement de juger hors de tous les principes moraux et de tous les emportements idéologiques qui souvent influent sur le jugement d’une manière à notre sens trompeuse, pour tenter de le lier aux outils essentiels de référence que sont les principes dominant et gouvernant le rangement du monde. • La visite de Netanyahou à Moscou a montré effectivement une proximité entre la Russie et Israël qui peut avoir des effets stratégiques fondamentaux dans la région et hors de la région. • Il est intéressant de noter qu’un fait principiel joue un rôle important dans cet événement : la présence de plus d’un million de juifs d’origine russe devenus Israéliens, et qui n’ont pas oublié leur origine russe, et qui se sentent encore en partie Russes, tout en étant juifs et Israéliens. • Mais au-delà de tous ces constats déjà fort importants, il importe d’élargir et de grandir notre propos en précisant que nous ne prétendons en aucun cas présenter une nouvelle situation géopolitique potentielle, encore moins idéologique. • Notre propos est de faire entrer ce possible bouleversement dans le chaos-nouveau qui secoue le monde, désormais sans le moindre frein depuis le début de 2014. • Autrement dit, le schéma que nous présentons n’est rien d’autre, et rien de moins, qu’un des éléments de l’événement formidable de l’effondrement du Système.

    Lire cet article
  • Notes sur un récit (presque) ultime   18/05/2016

    • Il s’agit ici d’une reprise qui se veut assez complète des éléments fondamentaux de ce que nous nommons la Grande Crise Générale d’effondrement du Système, éléments actuellement en cours, opérationnels, difficiles à identifier et pourtant réellement actifs. • Il est question de la candidature de Trump et du personnage qu’il représente, de la situation en Syrie avec des prolongements inattendus, de la situation de Poutine qui est brusquement pressé par son aile droite (militaires et nationalistes-souverainistes) pour trop céder à la faction bellicistes US & associés, des possibilités de bouleversements révolutionnaires immédiats si Trump est élu. • C’est dire s’il y a dans tout cela bien plus de spéculations que de vérités-de-situation, qu’il n’y a même que de la spéculation et rien d’autre. • Il nous est impossible de procéder différemment car la situation nous y oblige, dans cette années 2016 qui s’avère comme une année-clef, sinon l’année décisive de la crise de civilisation très profonde et catastrophique à laquelle nous sommes confrontés. • On ne trouvera donc aucune certitude là-dedans sinon celle que nous répétons depuis quelques temps : nous sommes passés du désordre au “chaos-nouveau”, dont on sait qu’il recèle tous les désordres, mais aussi tous les éléments qui, s’ils étaient rangés dans un certain ordre, amorceraient une restructuration capitale vers une situation tout à fait différente, post-civilisationnelle (hors de notre contre-civilisation).

    Lire cet article
  • Notes sur quelques embruns dans la Baltique   28/04/2016

    • Il y a une quinzaine de jours, pendant deux jours d’affilé, il y a eu une série d’“incidents” entre la frégate de l’US Navy USS Donald Cook et des Su-24 russes venus en voisins, puisque tout cela se passait à une centaine de kilomètres de la base navale de Kaliningrad. • Le côté US a été affreusement marqué par l’“incident”, tandis que le côté russe laisse montrer que la chose est le produit de son exaspération de voir se multiplier manœuvres et patrouilles du bloc-BAO exerçant une provocation constante sur les frontières et espaces russes. • L’“incident” est un événement parmi d’autres d’un climat de tension qui ne cesse de s’affirmer, de se renforcer, de se structurer, avec le risque d’un conflit dont les Russes continuent à penser qu’il serait complètement “inutile”. • Néanmoins, si les choses se poursuivent à ce rythme, la tension elle-même, et les “incidents”, vont finir par donner une “utilité”, sinon une nécessité à un conflit. • Tout cela est à mettre en parfaite adéquation avec le passage que nous avons identifié d’une situation de désordre à une situation de chaos. • Nous jetons un coup d’œil sur cette situation qui recèle constamment, depuis au moins trois ans, le risque d’une confrontation au plus haut niveau sans que notre vie courante et notre pensée habituelle en soient notablement affectées.

    Lire cet article
  • Notes sur “mon royaume pour 28-pages”   18/04/2016

    • Dans deux jours, Obama entame après-demain sa quatrième visite en Arabie (un record pour une président des USA, et un record qui en dit long) : le lendemain, jeudi, grande journée d’entretien. • De quoi parlera-t-on ? De quelque chose qui n’était pas au programme il y a un mois de cela... • On parlera des fameuses 28-pages du rapport du gouvernement US de 2002 sur 9/11 restées classifiées, qu’un fort courant de communication à Washington, relayé désormais par des forces politiques solides, veut voir déclassifiées. • En même temps, le Congrès a fait progresser un projet de loi qui permettrait de saisir les biens et avoirs de gouvernements étrangers soutenant directement les organisations terroristes, ce qui constitue une menace directe contre les avoirs saoudiens et les diverses fortunes des extrêmement-nombreux princes saoudiens. • La combinaison des deux choses effraie, pour ne pas dire panique le gouvernement saoudien, qui a menacé mezzo voce mais très sérieusement de réaliser ses $750 milliards de bons du Trésor US pour replacer cet argent hors des Etatts-Unis. • Il est facile de comprendre que ce sont les relations entre les USA et l’Arabie qui sont en jeu. • Dans cette nouvelle crise, il faut mettre en évidence le rôle considérable que jouent les 28-pages parce qu’elles remettent dans le champ actif de la communication une dynamique révisionniste du mythe de 9/11.

    Lire cet article
  • Notes sur l’hypothèse-Iskander   13/04/2016

    • Il s’agit de tracer ici un tableau général de la situation crisique paroxystique que nous traversons en nous concentrant sur les deux principales forces en présence aptes à représenter, du fait des circonstances et de leurs caractères, le Système et l’antiSystème. • Il s’agit donc de la situation des USA avec ses possibilités actuelles de considérables désordres d’une part, et de l’attitude de la Russie face à la situation des USA d’autre part. • Nous développons l’hypothèse, qui nous paraît désormais évidente, que la Russie poursuit un programme très efficace d’armement (ou de réarmement) qui la placerait dans une position très favorable face aux USA dont les forces armées sont en plein déclin, en cas de conflit. • Pourquoi cette analyse ? Parce que, à notre sens, la Russie sent qu’elle parvient à une échéance, que l’élection US peut déboucher sur une décision qui conduirait à une situation qui engendrerait nécessairement, selon l’analyse russe, un conflit avec les USA. • D’un autre côté, il existe désormais des possibilités très sérieuses que l’élection US aboutisse à des situations inédites, tant par la personnalité de l’élu, tant par la situation créé par l’élection, tant par la possibilité d’un blocage du processus institutionnel : un tel prolongement conduirait à l’apparition d’une énigme fondamentale dans la situation du monde et changerait évidemment à mesure l’attitude de la Russie. • Mais nous serions déjà bien au-delà : nous serions devant l’hypothèse suprême de l’effondrement du Système.

    Lire cet article

Ouverture libre

  • Comment Fukuyama explique le mystère Athos   26/07/2016

    • Article du 26 juillet 2016. • Réflexions autour du thème de la perspective métaphysique du fameux cycle des Trois Mousquetaires d'Alexandre Dumas, avec Fukuyama, Guénon, Burke, etc. • Contribution de Nicolas Bonnal.

    Lire cet article
  • Images réfléchies et croisées   24/07/2016

    • Article du 24 juillet 2016. • Récit et large mise en perspective de l'échec du putsch contre Erdogan, ayant pour cause imprévue la résistance puissante et efficace de la population turque. • Contribution de Badia Benjelloun.  

    Lire cet article
  • La philosophie-Trump expliquée aux moins nuls   23/07/2016

    • Article du 22 juillet 2016. • Exploration des conceptions du désormais-candidat républicain à la présidence, en référence au livre de l'auteur, Donald Trump, le candidat du chaos. • Contribution de Nicolas Bonnal.

    Lire cet article
  • Alexandre Douguine : le putsch vu d’Ankara   21/07/2016

    • Article(s) du 21 juillet 2016. • Le philosophe et chef de file de l’eurasisme Alexandre Douguine se trouvait à Ankara le 15 juillet, et il a pu vivre les premières heures du putsch avorté : son analyse rencontre complètement la thèse du coup fomenté par les réseaux Gülen et les USA. • Contributions de dedefensa.org et Alexandre Douguine.

    Lire cet article
  • Le mythe de Faust et la planche à billets   19/07/2016

    • Article du 19 juillet 2016. • Pour rafraîchir la mémoire : comment Goethe décrit le fonctionnement de notre crise financière, avec Méphistophélès aux commandes. • Contribution de Nicolas Bonnal (avec Wolfgang Goethe).

    Lire cet article
  • Bilan global de la globalisation   18/07/2016

    • Articles du 18 juillet 2016. • A propos d’un bilan paradoxal de la globalisation : globalisation “réussie” au prix de l’éveil d’un très fort courant anti-globalisation, de séparatisme, de sécession, de volonté de déstructuration d’une “structure déstructurante”... • Contributions de dedefensa.org et de Wayne Madsen (Le Saker Francophone).

    Lire cet article
  • Aristote et le vide, Syrie et State Department   16/07/2016

    • Articles du 16 juillet 2016. • John Kerry à Moscou pour proposer un chouette plan à Poutine, pour la Syrie : capituler complètement. • Non merci, dit Poutine. • Entretemps, un aperçu de la communication de l’Empire du Vide concernant sa non-politique syrienne. • Contributions : dedefensa.org et US State Department.

    Lire cet article
  • Philippe Grasset et le mystère de Verdun   16/07/2016

    • Article du 16 juillet 2016. • Cent ans après la bataille, quelques observations sur le livre Les Âmes de Verdun, texte de Philippe Grasset, photos de Michel Casterlmans et de Bernard Plossu. • Contribution de Nicolas Bonnal.

    Lire cet article