Appel du 19 courant... Afficher | Masquer

Ce titre désormais connu renvoie à une “tradition” établie de relance de notre campagne de donation, le 19 de chaque mois. Nous avons affiché ici les donations pour le mois de mai 2022, à la date du 19 de ce mois. Comme nous l’expliquions lorsque fut lancée cette formule des donations, dans notre texte du 1er mars 2011(dans notre rubrique Notre Situation), il s’agit de solliciter votre intervention et votre soutien pour atteindre de €2 000 à €3 000 par mois (« ... les montants de €2 000 et €3 000, qui constituent pour nous les sommes permettant respectivement un fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site et un fonctionnement plus aisé de ces fonctions »). Nos lecteurs savent évidemment que, depuis 2011, les conditions économiques ont évolué et que les sommes proposées doivent être définies différemment. Le seuil du « fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site » dépasse aujourd’hui  très largement  les €2 000 et le reste à l’avenant, et l’on peut dire que la somme de €3 000 est quasiment la référence de ce qui est nécessaire pour “le fonctionnement minimum...”. Nous espérons que nos lecteurs en  tiendront compte dans leur action de solidarité et de soutien.

Nous voulons rajouter à ces précisions d’ordre comptable certaines précisions d’un autre domaine, concernant la raison d’être, les origines et le fonctionnement de dedefensa.org. Nous pensons qu’on trouve dans les textes cités nombre de réponses aux questions que certains lecteurs (notamment les lecteurs les plus récents) peuvent légitimement se poser concernant le fonctionnement et les besoins du site, en fonction des conceptions journalistiques étendues à des missions de commentaire, de conceptualisation et d’analyse profonde de la situation du monde suivies par dedefensa.org. L’ancienneté de ces textes témoigne du fait que ces préoccupations et ce besoin d’information sont constants chez nos lecteurs, et nos réponses et notre position générale à cet égard, également constantes. Les trois textes cités (par ordre d’importance selon nous, et non par ordre chronologique) sont ceux du 25 août 2007, du 3 septembre 2007et du 4 octobre 2006.

Les résultats après 18 jours de cette donation mensuelle de mai 2022atteignaient €195. Nous exprimons notre très chaleureuse reconnaissance aux personnes qui sont intervenues dans le cadre de cette donation. (Pour effectuer des donations, voyez également nos pages spéciales : pour les lecteurs ayant un compte, pour ceux qui n’en ont pas.) Si vous en avez le cœur et les moyens, et si vous en comprenez la nécessité, soutenez-nous, soutenez dedefensa.org. Merci. 

0 €

1500 €

3000 €

Levée de fonds dévolus aux frais de fonctionnement.
mai 2022 : 637 € récoltés

637 €

La crisologie de notre temps

• Le 11 septembre 2015, dedefensa.org a inauguré une nouvelle formule, une nouvelle présentation, en transformant une mise en page vieille de près de dix ans. • Nous avons choisi le 11 septembre pour cette opération, et l’on comprend qu’il s’agit d’un symbole et que ce symbole n’est pas gratuit. • Lancé en 1999 comme une extension de la Lettre d’Analyse dedefensa & eurostratégie (dd&e) existante depuis septembre 1985, le site a évidemment beaucoup évolué. • 9/11 a ouvert une nouvelle période historique, et même métahistorique, en transformant la politique en un phénomène crisique permanent. • Dans sa nouvelle formule, dedefensa.org achève sa transformation en un site d’analyse crisique permanent, appréciant la situation générale du point de vue de ses crises qui en constituent la principale manifestation, et à partir d’un point de vue cherchant le plus possible une référence métahistorique. 

• Le site ayant beaucoup évolué dans ses conceptions, dans la définition de son orientation, dans l’approche opérationnelle de son travail, plusieurs épisodes de présentation décrivent évidemment cette évolution. • Nous nous sommes définis d’abord comme des “antimodernes”, ce que nous restons selon cette définition du 21 juillet 2007. • D’autres textes, répondant à des préoccupations de lecteurs, peuvent être utilisées comme références également, notamment les 4 octobre 200625 août 2007 et 3 septembre 2007. • Pour avoir une vision très complète et complètement réactualisée, et correspondant à la nouvelle formule du site, on consultera le Glossaire.dde du 6 avril 2015, texte fondamental pour définir dedefensa.org, et éventuellement la Chronique du 19 courant... du 19 août 2015.

• Pour ce qui concerne la situation présente du site, en fonction des plus récents évènements et de la façon dont ils sont appréhendés par nous, ce qui était en gestation depuis plusieurs années et s’est imposé par la pratique elle-même devient une évidence : dedefensa.org, ou dd&e (dedefensa & eurostratégie) est devenu un site dont la mission est clairement : “La crisologie de notre temps”. •  Nous estimons que la situation de la politique générale et des relations internationales, autant que celle des psychologies et des esprits, est devenue entièrement crisique. • La “crise” est aujourd’hui substance et essence même du monde, et c’est elle qui doit constituer l’objet de notre attention constante, de notre analyse et de notre intuition. • Dans l’esprit de la chose, elle doit figurer avec le nom du site, comme devise pour donner tout son sens à ce nom.


Le Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Nos dernières parutions

Brèves de crise

Solidarité & urgence   28/05/2022

Les Carnets de Dimitri Orlov

Troller le Pentagone   28/05/2022

Selon des auditions tenues récemment par le Congrès américain, le Pentagone a accumulé un certain nombre de preuves d’intrusions d’origine extraterrestre : des avions ou des vaisseaux spatiaux dont le comportement défie la technologie actuelle et, peut-être, les lois de la physique. Les choses sont devenues vraiment intéressantes lorsqu’il s’est avéré…

Ouverture libre

L’axe Russie-Iran-Inde   28/05/2022

• Une définition d’un nouvel axe de développement économico-stratégique, ou « pôle d’influence » de la nouvelle multipolarité qui se met en place : de la Russie à l’Iran et à l’Inde. • Contribution : dde.org et Andrew Korybko.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Victoria au Pays du Fuckland   27/05/2022

27 mai 2022 (17h25) –  On doit se rappeler, car c’est un grand moment d’observation de l’activité débridée et déchaînée de l’irrésistible Victoria Nuland, de ce long coup de fil entre l’ambassadeur US à Kiev à cette époque Geoffrey Pyat et elle-même. (Voir le 7 février 2014, sur l’incident qui…

Bloc-Notes

Polémique dissidente & insultes autour de Davos   26/05/2022

• Outre d’être ce qu’elle est, – énorme, terrible, tellurique et volcanique, – Ukrisis ouvre également des débats inattendus, qui peuvent paraître picrocholinesques, entre “dissidents” en quête de définition de la guerre en Ukraine. • Sans prendre parti, simplement en mesurant les différences de méthodologie, on constate la grande difficulté d’atteindre au sommet de la Vérité. • La dissidence est une chose qui vit, de même que la bêtise du Système et l’aide donnée à Kiev. • De même, – surprise, surprise, – que les insultes autour de Davos.

Faits et commentaires

La guerre, et vite !   25/05/2022

• Il ne peut plus être dissimulé qu’il y a aujourd’hui une dynamique de guerre générale, dont on voit mal, si elle se développe, comment l’une quelconque des grandes zones de puissance et de culture de la planète puisse échapper à ses effets. • L’incontestable ‘fauteur de guerre”, c’est l’Amérique dans une position particulière : en déclin, sans pouvoir effectif, avec un ‘War Party’ d’une extrême puissance. • En plus de la Russie, cette tendance commence à envisager la Chine et Taïwan : et, contrairement aux prospectives habituelles, ce ‘War Party’ est pressé, il craint les élections de novembre prochain. • “En face”, les Russes sont entrés dans la phase existentielle du conflit, comme le montre un important article de Dimitri Trenine : « La Russie est un pays en guerre ». • Les Chinois sont beaucoup plus prudents, mais eux aussi ils dépendent d’événements dont ils ne sont pas les maîtres, – dont personne n’est maître d’ailleurs, le ‘War Party’ n’étant qu’un regroupement chaotique et nihiliste, un exécutant des “événements à la souveraineté spirituelle”, dont nul ne sait le dessein.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Le corps-mort de la diplomatie   23/05/2022

23 mai 2022 (17H25) – Il y a eu un des débats semi-annuels dits-‘Munsk’, à Toronto, au Canada, datant du 12 mai et dont la diffusion sur YouTube a eu lieu ce jour du  23 mai 2022. Deux groupes de deux personnalités du monde de la diplomatie, certains fort peu…

Ouverture libre

La confession freudienne de GW   23/05/2022

• Un mot pour un autre et patatras ! • Toute la belle construction ripolinée,de 2002 à 2022 s’effondre. • Pauvre GW, l’Irak est pourtant bien loin de l’Ukraine... • Contribution de Caitline Johnstone, de ‘CaitlineJohnstone.com’.

Bloc-Notes

Ukrisis : les doutes du NYT   22/05/2022

• Il se passe donc quelque chose... • Après l’un et l’autre articles mettant en doute l’action US en Ukraine, c’est cette fois un éditorial du New York ‘Times qui conseille de ralentir l’engagement US et recommande des négociations, avec concessions de Kiev. • Il semble qu’il s’agit de l’apparition d’une division importante au sein du DeepState vis-à-vis d’Ukrisis. • Une interprétation est qu’il s’agit de l’effet de la situation interne très difficile des USA. • Loin de l’éclaircir, cela rend la crise générale bien plus complexe pour tous les acteurs.

Brèves de crise

RapSit-USA2022 : Le président-téléprompteur   21/05/2022

Librairie -dedefensa.org

Avec notre Librairie.dde, nous poursuivons deux buts. D’une part, nous voulons sauvegarder sur papier l’essentiel du contenu du site dedefensa.org (près de 13.000 articles en 15 années), parce que nous n’avons qu’une confiance très limitée dans la survie de la mémoire des choses écrites par le seul moyen de l’informatique, pseudo d’une réalité qui a été pulvérisée et virtualité extrêmement vulnérable d’une vérité qui mériterait de survivre, et dont nul ne sait quel cataclysme de l’anéantissement le phénomène de cette virtualité peut un jour rencontrer. D’autre part, nous voulons publier certains écrits, essentiellement de Philippe Grasset, qui restent à l’état de non-communication, essentiellement parce que l’édition classique devenue pour une bonne part un segment puissant du Système interdit tout accès à qui ne dispose pas d’entrée dans les réseaux qui importent. C’est notre liberté à cet égard qui nous pousse à cette entreprise d’autoédition de textes dont nous jugeons qu’ils méritent d’être mis à la disposition du public, et particulièrement des lecteurs du site.

Par conséquent, voici notre Librairie.dde. Vous y trouverez la présentation et les conditions diverses d’achat de tous les livres disponibles, à mesure qu’ils parviennent au stade de l’auto publication. Il y a bien sûr les volumes déjà publiés, dont la série La Grâce de l’Histoire, et Les Âmes de Verdun , dans la mesure de ce qui reste encore disponible, avec la possibilité de nouvelles impressions si la demande le justifie. Il y a d’autre part les livres reprenant les textes du site, avec les trois premières publications (Chroniques du 19 courant..., Trump-2016 [plusieurs volumes], Ukraine-2014 et Ukraine-2015 [plusieurs volumes], et un roman inédit de PhG, Frédéric Nietzche au Kosovo). D’autres suivront.

Nous avons choisi la formule du canal de plusieurs auto-éditeurs... Amazon/Kindle, Bookelis, puis d’autres à venir, ce qui vous donnera la possibilité de faire votre choix suivant vos inclinaisons, vos sensibilités politiques éventuellement, etc. A chaque parution, à mesure de leur parution, vous trouverez toutes les informations nécessaires sur le nouvel ouvrage, et bien entendu les liens-URL permettant d’arriver aux conditions de commande. Nous renforçons ce dispositif d’actions de promotion individualisées dont nous espérons des effets très positifs.

Glossaires.DDE (I) Trump (1)
FRÉDÉRIC NIETZSCHE AU KOSOVO: FN perdu et retrouvé Chroniques “du 19 courant...” Les âmes de Verdun
Librairie dde

Sélection parmi les dernières parutions

Analyse

Notes sur l’extension d’Ukrisis   20/05/2022

• Bien entendu, la guerre en Ukraine reste le sujet immédiat de la préoccupation générale qu’a fait naître Ukrisis, mais il est tout aussi immédiat que le champ des effets et des conséquences commence à s’élargir et s’approfondir. • C’est-à-dire qu’Ukrisis acquiert sa véritable nature, qui est d’être la matrice de l’épisode ultime de la GrandeCrise, et donc de développer son aspect métastasique en quittant le seul domaine ukrainien et le seul domaine de la guerre. • Mais on s’en doutait, depuis l’annonce des sanctions “nucléaires” du bloc-BAO contre la Russie, qui s’avèrent désormais solidement identifiées comme un énorme boomerang dont la puissance se mesure en mégatonne. • Ici, on s’attache à mesurer l’effet des réactions-BAO d’Ukrisis sur les élites russes, souvent perçues comme une sorte de “cinquième colonne”, un talon d’Achille au service de l’Occident. • Un témoin privilégié (Jacques Sapir) décrit le phénomène extraordinaire du basculement de ces élites « dans une forme de nationalisme agressif », actant une rupture avec l’Occident pour au moins « une génération ».

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Pour quelques millions de plus...   18/05/2022

18 mai 2022 ( 15h50) – C’est la chronique d’Orlov, son texte sur la commémoration de la Victoire dans ce que les Russes nomment la Grande Guerre Patriotique, les défilés d’une ampleur patriotique inouïe  de leur “Bataillon Sacré”, qui m’a engagé sur cette voie du raisonnement, par intuition dirais-je, aidé…

Brèves de crise

RapSit-USA2022 : ‘The Road to Hell’ ?   16/05/2022

Ouverture libre

L’Europe, échecs multiples   15/05/2022

• Mise en perspective des situations européennes qui ont abouti à Ukrisis. • Un double échec : celui de “l’Europe de l’Atlantique à l’Oural” (de Gaulle) et celui de l’UE. • Un champ de ruines. • Contribution : Michel Pinton.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

« L’empire romain devenu fou »   14/05/2022

14 mai 2022 (16h50) – Je médite ce paragraphe, cette phrase dite par un activiste quasiment antiaméricaniste, un antiguerre certifié de gauche qui ne reconnaît plus rien, ni de son pays, ni de la plupart de ses amis combattants-activistes : « Parce que c'est vraiment de cela dont nous parlons ici, c'est une…

Ouverture libre

La dissidence américaine dans les ténèbres   13/05/2022

• Une longue et très intéressante “conversation” entre Robert Scheer, rédacteur-en-chef de ‘Scheer Intelligence’ et le professeur Michael Brenner. • Scheer est un activiste antiguerre de gauche, Brenner un universitaire prestigieux de l’école ‘réaliste’. • Brenner arrête de publier ses commentaires sur son site à la suite de réactions d’hostilité et d’attaques furieuses pour son scepticisme concernant la narrative officielle de Ukrisis. • Parlant de l’Ukraine, les deux hommes se découvrent dans un monde qui n’est plus le leur : Ukrisis a tout changé.

Ouverture libre

« Si loin de Dieu... », si près des USA   12/05/2022

• Une foucade de plus du président mexicain Andrés Manuel Lopez Obrador, dit AMLO. • Comme d’habitude, elle concerne le ‘Yankee next door’ : si les USA persistent dans leur refus d’inviter Cuba, le Venezuela et le Nicaragua au prochain “Sommet des Amériques”, en juin à Los Angeles, AMLO ne s’y rendra pas, réduisant la délégation mexicaine au rang ministériel. • Attitude qui n’est pas inhabituelle chez AMLO, mais qui a un grand poids cette fois en raison du désaccord mexicain sur Ukrisis. • Contributions : dedefensa.org, RT-France.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Limites de l’hollywoodisme   11/05/2022

11  mai 2022 (10h55) – Il y a déjà longtemps que les “guerres” sont vécues comme des films évidemment hollywoodiens. Cela passe tellement bien dans nos perceptions aguerries dans les fauteuils des “salles obscures”, nous autres habitués à encaisser les rudes coups et les scènes terriblement sanguinolentes de Rambo à Terminator,…

Ouverture libre

La marche des événements nous éveillent   09/05/2022

• Jamais il ne nous a paru plus essentiel que les communautés nationales s’éveillent à l’essentiel. • L’essentiel est la situation internationale, qui relie les nations entre elles et influence fondamentalement toutes les questions internes. • Et, bien entendu, dans cette situation internationale se dresse aujourd’hui, comme un symbole autant qu’en tant qu’événement écrasant, ce que nous nommons Ukrisis, la crise ukrainienne avec la guerre. • Tout cela, au travers d’une lettre à un maire. • Contributions : dedefensa.org et Yves Maillard.

Analyse

Notes sur Ukrisis déchaînée   08/05/2022

• L’on reprend dans ces ‘Notes’ une description générale de la situation ukrainienne, essentiellement à partir des conceptions américanistes qui sont évidemment maximalistes. • Une fois apaisés les Sherlock Holmes de la condamnation moralinesque, jamais une crise de cette intensité civilisationnelle et ontologique ne sera apparue dans une lumière si crue. • Même les trotskistes de ‘WSWS.org’ parviennent à une conclusion qui n’est pas sans rappeler celle que dicte le bon sens. • Plus on avance dans Ukrisis (nous parlons des conditions politiques et nullement du terrain de la guerre), plus on se heurte à ce terrible dilemme : ce sera la fin de la Russie souveraine ou bien ce sera la chute du Système. • Au-dessus de cet incroyable affrontement plane une ombre sinistre, terrifiante, unthinkable’ comme l’on disait dans les années 1960 lorsque les dirigeants en place avait quelque conscience de la réalité de la violence ultime du monde : l’ombre furieuse de la guerre nucléaire. • L’aveuglement des élites-Système est un phénomène d’atonie de la perception qui fera date.

Ouverture libre

Zelenski, hybride transgenre de Baudrillard   07/05/2022

• Quelques mots, quelques phrases sans prétention pour présenter le président Zelenski à la lumière de sa carrière d’acteur, et sous les feux de la rampe de Baudrillard. • Contributions : dde.org et Rintrah Radagast.

Bloc-Notes

Chronique-Ukrisis : en attendant Trump ?   06/05/2022

• Successivement visitées, un enchaînement de situations et de circonstances dans le cadre de la GrandeCrise voyageant de Ukrisis aux États-Unis. • D’abord, l’épisode concernant les échanges entre Lavrov et son “collègue” israélien en rapport avec les juifs et l’Ukraine. • Les craintes stratégiques et nucléaires des chefs militaires US face à la Russie et à la Chine. • Quelques mots sur l’absence de dirigeants-BAO capables de « tenir tête à Poutine » en « négociant la paix » avec lui. • Jusqu’aux USA, où triomphe le trumpisme antiguerre.

Faits et commentaires

Un ‘tournant furieux’ aux USA ?   05/05/2022

• RapSit-USA2022 plus que jamais... • Les citoyens de nationalité américaine sont bien là, la larme à l’œil, pour soutenir dans les sondages l’héroïque Zelenski, mais il ne faut pas aller plus loin. • Le ‘War Party’ et le CMI se pourlèchent les babines et font voter leurs employés au Congrès, mais il ne faut pas croire que cela signifie quelque chose de décisif. • L’hégémonie globaliste et l’hyperpuissance projetée dans le monde n’ont jamais vraiment été la tasse de thé du citoyen, et encore moins aujourd’hui que jamais. • C’est dire, selon cette impression qui est nôtre, qu’il ne faut pas vendre la peau de l’ours russe... • C’est dire qu’il se pourrait bien que l’Amérique ne fasse d’Ukrisis qu’un intermède avant de retomber dans le chaos bouillonnant de sa “guerre civile culturelle”. • Non pas qu’Ukrisis n’ait aucune importance de ce point de vue, bien au contraire, – mais cette importance considérable est indirecte. • Ukrisis est un événement extrêmement important parce qu’elle n’a pas suscité le regroupement qu’une telle crise aurait dû susciter au sein de la direction US.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se défait   03/05/2022

3 mai 2022 (18H20) – Dans son dernier texte (“Strategic-Culture.org”, le 2 mai 2022), Alastair Crooke analyse avec un désenchantement profond mais élégant, sans laisser apparaître la moindre rancune, la situation française avec la ré-élection d’un président exceptionnellement impopulaire et souvent détesté jusqu’à la haine ; puis élargissant son propos à…

Ouverture libre

Joe-Orwell réactive la Vérité   03/05/2022

• Oyez la Bonne-Nouvelle ! • Biden a enfin cédé à la Grande Sagesse de ses communicants et de sa structurante sénilité en installant un ‘Department of Truth’ pour notre savoir. • Contributions : dde.org et Maurizio Blondet.

Ouverture libre

Ukrisis entrée dans son troisième mois   02/05/2022

• La crise du conflit en Ukraine, dite Ukrisis, est maintenant vieille d’un peu plus de deux mois. • Un ancien du renseignement US et du contrôle des armements, en fait l’analyse. • Contributions : dde.org et Scott Ritter. 

Ouverture libre

Visions de Douguine   01/05/2022

• Un entretien éclairant avec le philosophe russe Alexandre (Alexander Goulievitch) Douguine, grand théoricien de l’eurasisme et représentant majeur d’une grande vision théorique de la “géopolitique métaphysique”. • Bien entendu, Douguine est interrogé sur les événements actuels et leur signification civilisationnelle fondamentale. • Douguine affirme une reconfiguration civilisationnelle marquée par le retour de la Tradition avec l’effondrement de la Modernité. • Contributions :dedefensa.org, Lorenzo Maria Pacini.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

War Is a Racket’...   30/04/2022

30 avril 2022 (11H05) – … Ou plus, précisément dit : ‘American War Is a Racket’ ? Il est vrai, “‘rendons à César”, que le titre du livre du général du Corps des Marines Smedley J. Butler, publié en 1936, est effectivement ‘War Is a Racket’. Passons à Ukrisis, vous verrez que…

Ouverture libre

Dialogue d’au-delà de la mort sur Ukrisis   30/04/2022

• Le cas remarquable du Premier ministre polonais et de son père défunt. • Dialogue d’au-delà de la mort sur les rapports de la Pologne et de la Russie à l'occasion d’Ukrisis. • Contributions : dde.org et Michael Krupa.

Ouverture libre

L’Ukraine & la force du non-alignement   28/04/2022

• L'appréciation de la renaissance puissante du mouvement de non-alignement à l'occasion de Ukrisis • L'exemple typique de l'Inde face aux vaines sollicitations des USA et de l'Europe. • Contribution: Patrick Lawrence.

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

Let’s tweet again’ ?   27/04/2022

27 avril 2022 (14H55) – Elon Musk, “l’homme le plus riche du monde” du moment, vient donc de racheter Twitter (44 $milliards) pour redonner le ‘Free Speech’ à cet immense réseau social. L’affaire s’est faite après une corrida de deux semaines à peu près, et elle a aussitôt pris une…

Faits & Commentaires

  • La guerre, et vite !   25/05/2022

    • Il ne peut plus être dissimulé qu’il y a aujourd’hui une dynamique de guerre générale, dont on voit mal, si elle se développe, comment l’une quelconque des grandes zones de puissance et de culture de la planète puisse échapper à ses effets. • L’incontestable ‘fauteur de guerre”, c’est l’Amérique dans une position particulière : en déclin, sans pouvoir effectif, avec un ‘War Party’ d’une extrême puissance. • En plus de la Russie, cette tendance commence à envisager la Chine et Taïwan : et, contrairement aux prospectives habituelles, ce ‘War Party’ est pressé, il craint les élections de novembre prochain. • “En face”, les Russes sont entrés dans la phase existentielle du conflit, comme le montre un important article de Dimitri Trenine : « La Russie est un pays en guerre ». • Les Chinois sont beaucoup plus prudents, mais eux aussi ils dépendent d’événements dont ils ne sont pas les maîtres, – dont personne n’est maître d’ailleurs, le ‘War Party’ n’étant qu’un regroupement chaotique et nihiliste, un exécutant des “événements à la souveraineté spirituelle”, dont nul ne sait le dessein.

    Lire cet article
  • Un ‘tournant furieux’ aux USA ?   05/05/2022

    • RapSit-USA2022 plus que jamais... • Les citoyens de nationalité américaine sont bien là, la larme à l’œil, pour soutenir dans les sondages l’héroïque Zelenski, mais il ne faut pas aller plus loin. • Le ‘War Party’ et le CMI se pourlèchent les babines et font voter leurs employés au Congrès, mais il ne faut pas croire que cela signifie quelque chose de décisif. • L’hégémonie globaliste et l’hyperpuissance projetée dans le monde n’ont jamais vraiment été la tasse de thé du citoyen, et encore moins aujourd’hui que jamais. • C’est dire, selon cette impression qui est nôtre, qu’il ne faut pas vendre la peau de l’ours russe... • C’est dire qu’il se pourrait bien que l’Amérique ne fasse d’Ukrisis qu’un intermède avant de retomber dans le chaos bouillonnant de sa “guerre civile culturelle”. • Non pas qu’Ukrisis n’ait aucune importance de ce point de vue, bien au contraire, – mais cette importance considérable est indirecte. • Ukrisis est un événement extrêmement important parce qu’elle n’a pas suscité le regroupement qu’une telle crise aurait dû susciter au sein de la direction US.

    Lire cet article
  • Le mensonge proclamé “créateur de l’histoire”   11/04/2022

    • Reprenons l’affaire des confidences faites à NBC.News sur la falsification, l’arrangement, voire la fausseté complète de certains renseignements, notamment sur Ukrisis et sur la Russie (cela, déjà vu avec Caitline Johnstone)... • Est-il si étonnant qu’on ait si peu parlé de cette extraordinaire intervention qui jette un doute aussi sombre qu’un trou noir sur toutes les informations/les renseignements qui nous sont transmis par le Système ? • Non, puisque tout le monde en croque. • Un récent article de Scott Ritter, ancien officier du renseignement, signale que cette affaire considérable « constitue une déviation massive des préceptes normaux de la guerre de l'information secrète ». • L’hypothèse qui nous attache est que le renseignement, donc l’information et la communication, ont franchi un pas décisif dans l’application de la recette « Nous sommes un empire maintenant et quand nous agissons nous créons notre propre réalité », pour la conduire au-delà, dans un “nouveau normal” de la réalité et de notre psychologie. • Pour en revenir, passage obligé par le ‘Titanic’.

    Lire cet article
  • Ukrisis, ou la révolte du “Sud-Profond”   16/03/2022

    • Les conséquences immenses de ‘Ukrisis’, venant après l’immense dépression paranoïaque ressemblant paradoxalement plus à un épisode maniaque du Covid19, – lequel a tant disparu qu’on se demande s’il existât jamais malgré ses millions de morts, comme si nous dévorions les crises les unes après les autres autant qu’elles nous dévorent nous-mêmes..., – ces conséquences montrent une sorte de rébellion des pays que nous rassemblons temporairement sous le sigle de “Sud-Profond”, une sémantique beaucoup plus symbolique que géographique... •  Quelques signes et exemples, – l’Inde, le Mexique, l’Iran, l’Afrique, l’Arabie, et même la Serbie en Europe (on voit que ce “Sud”-là est vaste), bien sûr autour de l’axes Xi-Poutine. • ‘Ukrisis’ n’est pas pour eux une source de préoccupation ou de regroupement solidaire contre l’“agression” contre un ordre international dont se fichent bien ceux qui dénoncent cette agression. • Face à l’Ouest extraordinairement aveugle et arrogant, monte une exaspération qui d’ores et déjà produit ses effets : comme une marée au galop...

    Lire cet article
  • Le poids colossal du simulacre-‘Russiagate   16/02/2022

    • Toujours en tournant autour de la subcrise de l’Ukraine, avatar incertain depuis 2014 brusquement complètement intégrée dans la subcrise du système de l’américanisme avec l’élection de Trump de 2016, accélérée par sa défaite en 2019 et son remplacement par Biden, nous nous arrêtons en détails aujourd’hui au principal moteur de cette dynamique crisique qu’est le ‘scandale’ du ‘Russiagate. • Un rapport intermédiaire du procureur spécial Durham atteint le cœur de la matrice, avec la mise en cause directe de gens directement impliqués dans le montage organisée par Hillary Clinton en 2016 pour désintégrer la candidature Trump sous l’accusation de trahison au service de la Russie. • Durham, la plus haute autorité pour une telle enquête ne laisser aucun doute. • Colossal montage donnant un simulacre géant, Russiagate’ a infecté nos esprits d’antirussisme hystérique et abouti à l’accusation constante d’“invasion” de l’Ukraine par Poutine. • Après les dernières nouvelles du cirque, on revisite la façon dont ‘Russiagate’ fut mis en place.

    Lire cet article
  • 2014-2022, l’Ukraine et notre psychologie   14/02/2022

    • Dans cet immense désordre qu’est la subcrise de l’Ukraine qui prend un moment le devant de la scène tandis que le reste continue à gronder, un écho révélateur d’un autre temps, il y a à peine huit ans, alors que l’Ukraine venait d’imploser, lorsqu’un Jacques Attali pouvait faire l’éloge de Poutine et de sa Russie, et évoquer une sorte de “confédération européenne” rassemblant l’UE et la Russie. • Ce “retour sur discours” de temps définitivement enfuis permet de reprendre un peu de souffle pour pouvoir contempler l’immense tourbillon crisique de l’Ukraine. • Tout le monde sait ce qu’il faut faire (que la perspective de l’entrée de Ukraine dans l’OTAN soit définitivement abandonnée), et même l’ambassadeur de l’Ukraine à Londres le dit, mais rien n’y fait et il est aussitôt démenti. • ... En attendant d’autres péripéties du genre. • Nous sommes dans un état d’addiction ahurie à des narrative irrésistibles. • Le ‘Titanic’ coule, certes, mais il importe au-dessus de tout que le naufrage à pic se fasse en toute stabilité. • Nos psychologies doivent être entretenues dans leurs illusions.

    Lire cet article
  • La stature de Carlson-l’antiwar   21/01/2022

    • Il y a deux aspects qui sont ici développés, mais deux aspects qui, bien entendu, se complètent, s’ajoutent, se renforcent l’un l’autre. • Il y a d’abord la tension extrême à cause de l’Ukraine, devenue un enjeu majeur entre la Russie et le bloc-BAO alors qu’elle ne représente rien d’autre sinon cette alternative : ou bien un état failli, corrompu, sans intérêt pour quiconque, ou bien un casus belli pouvant conduire à un affrontement nucléaire entre les USA et la Russie ; d’un côté, une diplomatie tempérée et réaliste, de l’autre la folie complète des temps-devenus-fous. • Mais cette fois, le nième paroxysme de la crise ukrainienne s’accompagne d’un facteur nouveau, jusqu’ici quasi-inexistant : l’irruption de cette crise sur le front intérieur des USA. • C’est-à-dire, non, plus l’habituelle ‘béni-oui-oui’ du Congrès et du président aux bellicistes, mais une opposition antiguerre naissante et déjà tonitruante. • Surprise, cette opposition vient de la droite populiste tandis que la gauche soutient la guerre absurde. • Vedette de ce changement : le présentateur Tucker Carlson, de FoxNews.

    Lire cet article
  • Le Covid comme vérité-de-situation   04/01/2022

    • Décidément, il ne faut pas cesser de proclamer que la crise-Covid est fondamentale, rupturielle, extraordinaire, et qu’il est impossible de la réduire à l’événement sanitaire ni même à l’événement politique parce qu’elle concerne le Système lui-même à partir de la folie jusqu’alors en attente et qui a soudain éclaté de nos directions politiques soumises aux diktats du Système. • Notre approche est essentiellement psychologique, ce qui est amplement justifié dans une époque où règne la communication, dont le premier effet est évidemment psychologique et constitue une barrière infranchissable. • Nous constatons effectivement ce développement d’une tentative de “totalitarisme doux” puisque démocratique, en même temps qu’éclate cette contradiction qui le désintègre parallèlement pour en faire un désordre catastrophique : le totalitarisme, qui n’est que contrainte et brutalité, ne peut être “doux” sinon à se suicider alors qu’il tente de se constituer. • La crise-Covid se définit de plus en plus comme un linceul destiné à envelopper le cadavre du Système.

    Lire cet article
  • Nœud gordien sur le Rubicon   28/12/2021

    • Dans cette séquence où ont surgi à nouveau les menaces des conflits les plus terribles, la crise ukrainienne se trouve dans un nouveau paroxysme dans une perception nouvelle de l’expression de la grande “catastrophe crisique” qui touche notre monde depuis l’effondrement de l’URSS. • C’est un symbole de haute signification que cette phase a lieu au moment où l’on commémore le trentième anniversaire de cet effondrement. • Nous sommes au cœur de la séquence crisique, alors que les Russes, qui ont déchaîné un déluge de communication pour restituer cette dimension à la crise ukrainienne, sont dans l’attente de réponses des USA sur des garanties de sécurité, notamment de la garantie que ni l’Ukraine, ni la Géorgie ne rejoindront l’OTAN. • Les espoirs à cet égard sont bien minces, et si nous avons une seule garantie assurée, c’est que l’actuelle phase de la crise ukrainienne se poursuivra en 2022 et qu’elle constituera un “point de fusion” terrible dans la grande bataille de survie que mène le Système, et qu'elle sera liée à la crise interne de notre-civilisation.

    Lire cet article
  • La Très-Très-Grande Alliance   16/12/2021

    • Poutine et Xi se sont parlés hier pendant une heure trente : deux « vieux amis » qui se sont rencontrés plus de trente fois depuis 2013, et qui, au-delà de cette vieille “amitié”, scellent en cette année 2021 un partenariat stratégique qui va devenir l’axe du monde et peut-être la seule force capable d’arrêter la folie dans laquelle se vautre la civilisation occidentale, USA en tête, leur folie jusqu’au bout de la nuit. • Désormais, Russes et Chinois ne prennent plus une décision géopolitique d’importance sans avoir informé leur partenaire et obtenu leur approbation. • C’est beaucoup plus qu’une alliance, c’est une dynamique commune, qui est déclenchée par la pression et l’urgence du danger commun, – le danger qui, finalement, nous menace tous, nous qui sommes à la fois fous et menacés par les fous. • Ainsi, toute menace ou simulacre de l’OTAN ou des USA adressé à la Russie concerne également, directement la Chine. • Nul ne sait sur quoi va déboucher cette résolution : ce qui importe c’est d’avoir atteint ce qu’on nomme en psychologie “le point de basculement”.

    Lire cet article
  • La promesse du crépuscule   09/12/2021

    • Quelques réflexions utiles (?) après la téléconférence Poutine-Biden de mardi après-midi. • On s’est parlé, on a été assez poli, on a dit qu’on se parlerait à nouveau, on a même dit qu’il était beau le temps où USA et Russie (URSS) étaient bons et braves alliés contre le monstre commun (1941-1945). • Sur l’Ukraine, épineuse question de nos temps-devenus-fous, on tombe d’accord pour n’être d’accord sur rien, toujours aussi poliment. • Le simulacre perdure, et également les arguments qui rebondissent comme une balle de tennis sur un mur de granit, sans qu’aucune oreiller n’en saisisse le sens. • Le simulacre, c’est la menace imminente d’une “invasion” qui n’existe nulle part dans les plans de celui qui est jugé coupable avant que rien n’ait eu lieu. • Du côté du simulacre, on s’en fiche, parce qu’on pense à autre chose. • Cet “autre chose”, c’est la désintégration intérieure affectant divers pays du bloc-BAO, USA en premier. • La politique extérieure est inexistante, sauf accident, et toute la tension de notre Grande Crise est affectée à l’effondrement interne d’une civilisation.

    Lire cet article

Bloc-Notes

  • Polémique dissidente & insultes autour de Davos   26/05/2022

    • Outre d’être ce qu’elle est, – énorme, terrible, tellurique et volcanique, – Ukrisis ouvre également des débats inattendus, qui peuvent paraître picrocholinesques, entre “dissidents” en quête de définition de la guerre en Ukraine. • Sans prendre parti, simplement en mesurant les différences de méthodologie, on constate la grande difficulté d’atteindre au sommet de la Vérité. • La dissidence est une chose qui vit, de même que la bêtise du Système et l’aide donnée à Kiev. • De même, – surprise, surprise, – que les insultes autour de Davos.

    Lire cet article
  • Ukrisis : les doutes du NYT   22/05/2022

    • Il se passe donc quelque chose... • Après l’un et l’autre articles mettant en doute l’action US en Ukraine, c’est cette fois un éditorial du New York ‘Times qui conseille de ralentir l’engagement US et recommande des négociations, avec concessions de Kiev. • Il semble qu’il s’agit de l’apparition d’une division importante au sein du DeepState vis-à-vis d’Ukrisis. • Une interprétation est qu’il s’agit de l’effet de la situation interne très difficile des USA. • Loin de l’éclaircir, cela rend la crise générale bien plus complexe pour tous les acteurs.

    Lire cet article
  • Chronique-Ukrisis : en attendant Trump ?   06/05/2022

    • Successivement visitées, un enchaînement de situations et de circonstances dans le cadre de la GrandeCrise voyageant de Ukrisis aux États-Unis. • D’abord, l’épisode concernant les échanges entre Lavrov et son “collègue” israélien en rapport avec les juifs et l’Ukraine. • Les craintes stratégiques et nucléaires des chefs militaires US face à la Russie et à la Chine. • Quelques mots sur l’absence de dirigeants-BAO capables de « tenir tête à Poutine » en « négociant la paix » avec lui. • Jusqu’aux USA, où triomphe le trumpisme antiguerre.

    Lire cet article
  • Nuland, le nucléaire et l’apocalypse-bouffe   23/04/2022

    • L’un des acteurs les plus actifs du clan neocon est une dame, désormais célèbre et indiscutée dans l’influence au sein du pouvoir US. • Victoria Nuland n’a donc pas sa langue dans sa poche et envisage pour des journalistes ukrainiens la possibilité d’une frappe nucléaire russe. • Elle laisse entendre que les USA seront là, au côté des Ukrainiens. • Promesse sexy, conduitant à la question du nucléaire, – ou pas... • Des armes (hypersoniques) aux grandes capacités conventionnelles pourraient bien jouer un rôle proche de celui du nucléaire...

    Lire cet article
  • Ukrisis-Joe, aveugle dans un trou noir   20/04/2022

    • Heureusement pour leur confusion, et pour notre édification, des “sources” de haut niveau continuent à fuiter des détails instructifs sur la situation de Ukrisis vue de Washington. • Ainsi apprend-on, via CNN et d’autres respectables institutions, que nul ne sait, à Washington, où se répand le flot d’armements déversé sur l’Ukraine. • Par contre, on sait désormais, de “source” sure, qu’il ne faut pas croire un mot de ce que dit Zelenski puisqu’il mène une “guerre de la communication,”. • Guerre terrible mais aussi guerre-bouffe.

    Lire cet article
  • RapSit-USA2022 : La passoire du Sud   18/04/2022

    • Pour revenir à une des crises américanistes sans cesse en cours d’intensification, comme en une sorte de paroxysme endémique, une situation de la frontière Sud des États-Unis. • Quelques chiffres qui ne sont guère diffusés pour ne pas trop faire penser au Grand Remplacement. • 2,1 milions d’immigrants illégaux en 2021  (avec l’arrivée de Biden), un million depuis janvier 2022. • Et l’ombre activiste des cartels, qui ont introduit une nouvelle technologie : les drones. • En 2021, 9 000 vols de drones des cartels aux USA.

    Lire cet article
  • Ukrisis dans la bouillie mystique de l’Amérique   13/04/2022

    • Faut-il y aller ou ne faut-il pas y aller ? • Tout ce que l’Amérique compte de faucons hystériques et mystiques maudit ce lien fatal que sa puissance nucléaire lui impose, face à une autre puissance nucléaire dont la capacité fait peur. • Après tout, tant pis ! Puisqu’on y est, allons-y, exhorte le super-neocon Robert Kagan, mari de Victoria Nuland. • Kagan va jusqu’à reconnaître, bien volontiers madame, que si les Russes sont en Ukraine, c’est à cause de la politique américanistotanienne. • Enfin ! L’Amérique a un destin, qu’il s’accomplisse. • On verra.

    Lire cet article
  • Ukrisis : ivresse et vertige de l’escalade suprême   12/04/2022

    • A partir d’un tweet du Haut Représentant de l’UE Josep Borrell, retour d’une visite en Ukraine, plongée dans les ambitions de l’UE et des pays européens-européistes : défaite de l’armée russe et re-composition de la Russie en symphonie européenne. • « Cette guerre sera gagnée sur le champ de bataille », tweete Borrell, dont on attendrait qu’il tentât de l’abréger par des négociations. • « Remarque scandaleuse », dit Lavrov, précisant que la Russie est en Ukraine pour bloquer « la volonté effrontée de domination totale » du bloc BAO.

    Lire cet article
  • L’Europe entre amis   10/04/2022

    • La querelle méchante entre un Macron aux abois avant le premier tour et le Premier ministre polonais résume symboliquement, avec une force incroyable, les contradictions épouvantables qui secouent les nations européennes face à Ukrisis. • On y trouve des orientations politico-stratégiques en opposition complète avec les orientations culturelles et civilisationnelles. • Il faut savoir gré à Macron, dans sa tempête électorale, de montrer qu’il sert encore à quelque chose. • Puis, réflexion philosophique du neocon US Robert Brooks.

    Lire cet article
  • Les désarrois du Pentagone   08/04/2022

    • Cette fois, c’est solennellement affirmé : le Pentagone, malgré ses tentatives constantes, n’a plus de contacts avec les chefs militaires russes. • C’est le secrétaire à la défense Austin qui l’a précisé au cours d’une audition au Sénat. • Le Pentagone est inquiet parce que ces contacts ont toujours existé, au moins depuis la crise de Cuba et surtout en temps de crise, dans le but de tenter de garder le contrôle d’une situation qui pourrait dégénérer vers une possibilité d’affrontement nucléaire. • Depuis la mi-février, les Russes ne décrochent plus.

    Lire cet article
  • Le Pentagone n’a pas peur, mais bon...   04/04/2022

    • Le Pentagone sous le feu des questions de la presseSystème,  bienpensante et pleine d’esprit de paix et de justice : mais pourquoi ne faites-vous pas vos essais d’ICBM ? • Question annexe : Biden aurait-il peur de Poutine ? • Réponses centrales de notre part pour la presseSystème : le Pentagone n’a rien à voir avec Biden et le Pentagone craint par-dessus tout la puissance stratégique et nucléaire de la Russie. • A part ça, les USA [le bloc-BAO] sont un asile de puissance irrésistible pour assurer le bonheur et la vertu de nos démocraties. • Amen.

    Lire cet article
  • Transmutation catastrophique de Ukrisis en GCES   03/04/2022

    • Il est désormais assuré que toute notre attention doit être portée sur le “spectacle global” dont Ukrisis a accouché, et non plus sur la seule Ukraine, qui devient secondaire sinon accessoire. • L’incendie se répand à une vitesse extraordinaire, exacerbée par une hyper-activité communicationnelle qui laisse le jour de crise du 11 septembre 2001 au magasin des accessoires. • En d’autres mots & acronymes, nous disons que Ukrisis devient GCES et que c’est une transmutation, et que c’est une transmutation catastrophique, et qu'enfin il était temps !

    Lire cet article
  • Ukrisis-14 : Mélanges   02/04/2022

    • Dans une preuve de plus de son extrême “prudence” vis-à-vis de la Russie, le Pentagone explique le retrait de ses destroyers de la Mer Noire dès janvier, – Pourquoi janvier ? • Il faut insister sur l’importance considérable du soutien massif de la Russie dans la plupart des pays d’Afrique. • Dimanche de vote dans des pays sensibles (‘regime change’ ?) et une première : le Premier pakistanais félicitant l’Indien Modi pour son refus de céder au chantage des USA. • ...Car, sous nos yeux, se fait un formidable ébranlement décrit par Alastair Crooke.

    Lire cet article
  • Ukrisis-13 : US Bordel Command in Europe   30/03/2022

    • A la lumière des récentes sorties de Biden (‘regime change’ à Moscou, etc.), plus ou moins contenues par les divers acteurs latéraux de la présidence, on peut mesurer la situation de désordre à Washington dans l’Ukrisis. • D’une façon très paradoxale, l’incontrôlabilité de Biden conduit les partisans de la guerre à jouer aux pompiers et à l’apaisement. • Le Pentagone reste sur sa prudence extrême. • Cette situation washingtonienne de désordre est un facteur extérieur très important de Ukrisis, à côté des retombées négatives des sanctions.

    Lire cet article

Notes d'analyse

  • Notes sur l’extension d’Ukrisis   20/05/2022

    • Bien entendu, la guerre en Ukraine reste le sujet immédiat de la préoccupation générale qu’a fait naître Ukrisis, mais il est tout aussi immédiat que le champ des effets et des conséquences commence à s’élargir et s’approfondir. • C’est-à-dire qu’Ukrisis acquiert sa véritable nature, qui est d’être la matrice de l’épisode ultime de la GrandeCrise, et donc de développer son aspect métastasique en quittant le seul domaine ukrainien et le seul domaine de la guerre. • Mais on s’en doutait, depuis l’annonce des sanctions “nucléaires” du bloc-BAO contre la Russie, qui s’avèrent désormais solidement identifiées comme un énorme boomerang dont la puissance se mesure en mégatonne. • Ici, on s’attache à mesurer l’effet des réactions-BAO d’Ukrisis sur les élites russes, souvent perçues comme une sorte de “cinquième colonne”, un talon d’Achille au service de l’Occident. • Un témoin privilégié (Jacques Sapir) décrit le phénomène extraordinaire du basculement de ces élites « dans une forme de nationalisme agressif », actant une rupture avec l’Occident pour au moins « une génération ».

    Lire cet article
  • Notes sur Ukrisis déchaînée   08/05/2022

    • L’on reprend dans ces ‘Notes’ une description générale de la situation ukrainienne, essentiellement à partir des conceptions américanistes qui sont évidemment maximalistes. • Une fois apaisés les Sherlock Holmes de la condamnation moralinesque, jamais une crise de cette intensité civilisationnelle et ontologique ne sera apparue dans une lumière si crue. • Même les trotskistes de ‘WSWS.org’ parviennent à une conclusion qui n’est pas sans rappeler celle que dicte le bon sens. • Plus on avance dans Ukrisis (nous parlons des conditions politiques et nullement du terrain de la guerre), plus on se heurte à ce terrible dilemme : ce sera la fin de la Russie souveraine ou bien ce sera la chute du Système. • Au-dessus de cet incroyable affrontement plane une ombre sinistre, terrifiante, unthinkable’ comme l’on disait dans les années 1960 lorsque les dirigeants en place avait quelque conscience de la réalité de la violence ultime du monde : l’ombre furieuse de la guerre nucléaire. • L’aveuglement des élites-Système est un phénomène d’atonie de la perception qui fera date.

    Lire cet article
  • Notes sur le monstre nucléaire d’Ukrisis   06/04/2022

    • A l’occasion du “massacre de Boucha”, dont la responsabilité a été d’office attribué à qui l’on sait, sans nécessité d’enquête et d’appréciation, a été évoquée la possibilité d’un engagement direct entre l’OTAN (les USA) et la Russie, que Ukrisis a brutalement rendu possible et, pour certains même, souhaitable. • Il semble bien que nous n’y soyons pas encore, mais la poussée de psychologie folle qui se manifeste permet de constater que, pour ces esprits ainsi enfiévrés, la possibilité d’un conflit nucléaire n’est en rien une barrière infranchissable ni une folie impensable. • Cette possibilité fut pourtant cette barrière infranchissable et cette folie impensable qui, tout au long de la Guerre Froide, écartèrent le risque suprême de l’anéantissement réciproque. • Notre époque n’a plus cette sagesse. • Elle est emportée par un affectivisme dément et manifeste une “rage impotente” qui trouverait enfin son omnipotence si sa pression terrible nous menait à une telle extrémité. • Il reste possible, sinon assez probable, de résister à cette pression mais il n'est pas indifférent de savoir qu’elle existe.

    Lire cet article
  • Notes sur le prophète désinvolte   25/03/2022

    • Dans une déclaration faite effectivement sur un ton “désinvolte”, ou simplement “indifférent” et complètement “détaché”’ comme il l’est si souvent, au rythme de sa Senile Dementia, Joe Biden a acté d’une façon très officielle que  les sanctions qui sont censés mettre la Russie en bonne partie KO, mettront sans aucun doute KO les pays européens et les États-Unis. • Biden sortait de la réunion évidemment extraordinaire des présidents et premiers ministres de la multitude caquetante et coassante des pays membres de l’OTAN. • En effet s’annonce une perspective remarquable de pénurie alimentaire et autres, de la sorte qui peut faire qu’un effondrement économique se produise. • Il s’agit donc d’une affaire qui dépasse largement la Ukrisis bien qu’elle en soit évidemment le rejeton incontestable. • Moment symbolique où Ukrisis montre toute sa puissance de simulacre et nous confirme combien elle est une prison impitoyable de la perception pour le bloc-BAO, et la garante d’un enfermement absolu de l’esprit. • En général, l’occasion est bonne pour le suicide.

    Lire cet article
  • Notes sur les mondes autour de l’Ukraine   10/03/2022

    • La guerre de l’Ukraine est le premier champ de bataille où, malgré l’importance extraordinaires de la bataille, le principal facteur de cette bataille est, comme jamais auparavant, le “bataille de la Communication”. • C’est aussi la démonstration que cette “bataille”, spécialement pour ceux qui l’ont entrepris d’une façon écrasante et semblent par conséquent la dominer, est loin, très loin, de donner la victoire à ceux-là qui justement le domine. • C’est le facteur-Janus : jamais la communication n’a montré autant qu’elle est ontologiquement un acteur-Janus qui peut faire s’effondrer ceux-là qui l’ont déclenchée et semblent la dominer. • C’est là le point essentiel de cette “guerre de l’Ukraine”, parce qu’il intervient, non seulement en Ukraine, mais autour de l’Ukraine, dans le formidable affrontement entre ce qui se résume avec une brutalité et une clarté sans égales, à un antagonisme entre deux forces globales, dans lesquelles nous devons identifier le Système et l’antiSystème agissant en réaction. • Nous pouvons dire qu’il s’agit absolument de notre Grande Crise.

    Lire cet article
  • Notes d’un regard métahistorique   27/02/2022

    • A ce point du conflit qui mobilise toute notre attention, nous éprouvons le besoin de faire un tour d’horizon extrêmement large, nous concentrant sur les points qui nous paraissent importants. • Nous seulement, il s’agit de juger de la situation d’un point de vue métahistorique, – rien que cela ! – mais aussi du point de vue du missionnaire de la communication, producteur encore plus d’analyse et d’intuition que d’informations. • C’est dire si, au travers de considérations opérationnelles et événementielles, nous ferons en sorte de suggérer, d’induire, les éléments de notre méthode de travail : même pour un missionnaire, il y a une façon de travailler qui répond à l’ordre, à la sélection, à l’harmonie de la perception, et qui nécessite par contre, dans le flot déchaîné de la communication, l’usage intensif de l’inconnaissance. • Avec un peu d'intuition, nous devrions avoir conscience de vivre une sorte d’événement gigantesque, quasiment suprahumain, peut-être bien d’une importance comparable à celle de la naissance de Jésus-Christ ou de la chute de Rome, – rien que cela !

    Lire cet article
  • Notes sur la charge du choix   24/02/2022

    • Hier, M.K. Bhadrakumar, ancien ambassadeur de l’Inde à Moscou écrivait: « La reconnaissance par la Russie des “républiques populaires” de Louhansk et de Donetsk dans la région orientale ukrainienne du Donbass, lundi, est un événement décisif. D'une certaine manière, par cette décision, le président Vladimir Poutine a franchi le Rubicon. Mais une période tumultueuse s’annonce... » • Le tumulte commence par l’“opération spéciale” lancée par la Russie, qui s’est avérée d’une très grande ampleur, portant sur divers points de l’Ukraine, comprenant des unités terrestres en plus de l’action aérienne et des missiles d’attaque. • Effectivement, la période qui s’ouvre est d’une extraordinaire incertitude alors que partout gronde les rejetions de la Grande Crise, comme formidable dynamique sismique. • Ce qui nous importe ici est d’observer la grande, l’effrayante question qui surplombe l’événement en cours, qui est celle du risque de la montée au nucléaire. • Il s’agit de ce que nous nommons “la charge du choix”, ou le partage des responsabilités face au risque de guerre nucléaire.

    Lire cet article
  • Notes sur ‘Freedom Convoy’ et ‘Coward19   31/01/2022

    • Un nouveau front s’est donc ouvert, une nouvelle crise dans la grande Structure Crisique qu’est la Grande Crise, et ce font se nomme ‘Freedom Convoy’. • Les routiers canadiens désormais rassemblés à Ottawa sont là pour obtenir gain de cause, dans la levée de l’ordonnance les obligeant à être vacciné pour franchir la frontière entre le Canada et les USA. • Aussitôt formé, le ‘Freedom Convoy’ a acquis sa véritable essence, qui est effectivement d’être un événement politique, et une crise naturellement. • ‘Freedom Convoy’ n’est pas n’importe quoi, non seulement en raison de l’ampleur et de l’originalité du mouvement, mais aussi en raison de la spécificité canadienne, baptisé premier pays ‘Wokestan’. • Face au ‘Freedom Convoy’, il y a certes un Système avec tous ses relais, mais il y a surtout un homme (un jeune homme), stéréotype de notre futur chaotique et simulacre. • Déclaré “cas-contazct”, Trudeau a quitté Ottawa lorsque ‘Freedom Convoy’ est arrivé. • Cruels, ils l’ont baptisé ‘Coward19, mais on annonce depuis qu’il est positif-Covid. • Époque d’étranges coïncidences.

    Lire cet article
  • Notes sur le voyage au bout de notre nuit   27/01/2022

    • Nul n’en doute, si jamais la Russie envahit (encore, et encore, et encore) l’Ukraine, les sanctions que la civilisation occidentale lui prépare seront dévastatrices, apocalyptiques, eschatologiques, atroces et monstrueuses. • C’est la Russie qui est visée, n’est-ce pas, et non les sanctionneurs ? • Pourtant, les uns et les autres commencent à découvrir ce qu’ils savaient déjà : les conséquences pour eux et le Système seraient “dévastatrices, apocalyptiques, eschatologiques, atroces et monstrueuses ”. • A côté de cette réjouissante perspective, il y a d’autres nouvelles importantes en marge de l’urgence de l’alarme face aux “invasions” sans fin qui se poursuivent. • Il y a, selon notre classement, le réel durcissement russe, déduit de l’annonce que la Russie explore une coordination stratégique avec des amis d’Amérique Latine (Cuba, etcetera), pour, qui sait, envisager des déploiements militaires. • Il y a la division très nette désormais apparue, palpable et sérieuse, entre l’Europe et les USA face à la Russie. • Et “tout ça pour ça”, l’“invasion” de l’Ukraine. • Chronique d’une invasion-bouffe.

    Lire cet article
  • Notes du Nuke-ukrainien à NordStream2   14/12/2021

    • La crise ukrainienne n’en finit pas de rebondir et de rebondir, à la mesure exactement de la Grande Crise qui dévaste le bloc-BAO. • Alors qu’on juge d’une part que Biden cherche par un empilement de simulacres à se sortir de cette crise en donnant l’impression qu’il a battu les Russes, des échos intérieurs (à Washington “D.C.-l’hyperfolle”) montrent que tous ne l’entendent pas de cette oreille. • Il en est même, et de hauts placés, et de hautes responsabilités, qui suggèrent qu’il faudrait envisager d’y déployer (en Ukraine) des armes nucléaires avec comme doctrine un emploi “en première frappe” si les Russes osent lancer leur nième “invasion” du pays. • Là-dessus intervient le nouveau gouvernement allemand, auprès duquel la Merkel paraît bien pâle et bien arrangeante avec Poutine. • L’idée est de lier très solidement l’ouverture de NordStream2 à une complète capitulation des Russes des nombreuses actions agressives qu’ils ne mènent aucunement en Ukraine. • Défi lancé au délire de ces temps-devenus-fous : “Arrêtez donc, Russes, de faire ce que vous ne faites pas !”.

    Lire cet article
  • Notes sur la France et l’OTAN, circa 2022   04/11/2021

    • Dans le chaos de la campagne pour les élections présidentielles en France, un sujet inhabituel est apparu : l’attitude la France vis-à-vis de l’OTAN. • Depuis Sarko, la France ronronne au creux de l’OTAN, soumise aux USA et surtout à une bureaucratie formant une sorte d’égrégore diabolique. • L’affaire des sous-marins (AUKUS) autant que la déroute afghane sur fond de crise américaniste ont réactivé la question. • Nous envisageons ici l’option d’une démarche française de rupture de l’OTAN : soit un retrait du commandement intégré (comme de Gaulle en 1966), soit un retrait complet. • Nous examinons les avantages et inconvénients des deux formules, qui doivent se combiner avec un rapprochement français de la Russie, et optons pour la première. • La France doit sortir d’une intégration militaire qui la prive de son indépendance et lui donne de faux avantages, mais rester dans l’Alliance. • Son rôle devrait être alors de tout faire pour miner l’Alliance de l’intérieur car cette organisation est un fléau insupportable : Delenda Est OTANia”, aurait dit le vieux Caton.

    Lire cet article
  • Notes sur une dissidence-Samizdat   19/10/2021

    • On examine aujourd’hui la situation de la presseSystème et de son influence, et aussi celle des médias alternatifs, ce que nous nommons « Notre Samizdat globalisé », ou simplement la presse-Samizdat. • La pression pour la censure, pour le simulacre, pour la narrative n’a jamais été aussi forte (avec une interview d’Alain de Benoist), et pourtant notre constat est bien que l’effet de cette censure n’a jamais été plus contesté, plus malmené. • C’est bien que la Grande Crise (GCES) a atteint le cœur du Système, reléguant tout le reste, notamment les crises extérieures, au second plan. • Les événements commandent et nous faisons avec, et les gens de la presseSystème font avec, courant d’une voie d’eau à l’autre. • Le résultat est que l’esprit-Samizdat ne cesse de s’affirmer, même et le plus souvent contre le gré (et à son insu) des récipiendaires de rencontre : même la presseSystème est parfois Samizdat et antiSystème sans s’en apercevoir. • Nous prenons comme champ de notre investigation les cas de la France et des USA, considérés comme deux pôles culturels opposés à l’intérieur du bloc-BAO.

    Lire cet article
  • Notes submersibles sur une tragédie-bouffe   17/09/2021

    • Quel tintamarre extraordinaire, avec cette décision d’une trahison horrible, de l’Australie abandonnant sa commande énorme de 12 sous-marins à la France, pour passer à un fournisseur anglo-saxon. • Cela se fait à l’ombre de la signature d’une alliance, l’AUKUS (Australie, UK, USA), qui fait penser à certains qu’est en train de se monter une nouvelle Sainte-Alliance de l’“anglosphère”, tandis que la stratégie US pivoterait de l’Europe vers la Pacifique. • Mais toutes ces choses existent depuis Cecil Rhodes et Winston Churchill (les affaires d’“anglosphère” et la stratégie US du Pacifique, qui n’a pas à être orientée puisqu’existe également, à côté, une stratégie européenne des USA)... • Enfin, nous dirions qu’elles existaient car, aujourd’hui, toutes ces puissantes forces ont été réduites au niveau dérisoire des concepts de communication, pour tenter de faire écran au spectacle de la désintégration des pouvoirs  des membres éminents de l’“anglosphère”. • La Chine observe tout cela, menace Taiwan, tandis que le général Li appelle amicalement mais fermement son pote le général Milley.

    Lire cet article
  • Notes sur l’attaque de la Chine   16/09/2021

    • Épisode si instructif sur la situation de la direction US, et particulièrement dans ce cas de la direction militaire des forces armées US. • L’habituel livre (à peu près tous les trois-quatre ans) de Bob Woodward sur les situations peu inconnues et inconnues des présidences successives apporte son lot d’informations controversées et pour cette fois extraordinairement révélatrices. • Il s’agit de la “politique étrangère et de sécurité” menée secrètement par le général Milley, président du Comité des chefs d’état-major, entre octobre 2020 et janvier 2021 pour court-circuiter la chaîne de commandement et les pouvoirs du président (Trump) sur l’arsenal nucléaire stratégique US. • Milley a ainsi correspondu amicalement avec son vis-à-vis chinois, le général Li, lui promettant de l’avertir en cas de projet d’attaque nucléaire de la Chine. • On navigue entre trahison, coup d’État et folie délirante de la politique washingtonienne. • En même temps que l’on apprend toutes ces étranges manœuvres, d’autres généraux sonnent l’alarme devant le renforcement du potentiel nucléaire chinois. • Belle cohérence.

    Lire cet article

Ouverture libre

  • L’axe Russie-Iran-Inde   28/05/2022

    • Une définition d’un nouvel axe de développement économico-stratégique, ou « pôle d’influence » de la nouvelle multipolarité qui se met en place : de la Russie à l’Iran et à l’Inde. • Contribution : dde.org et Andrew Korybko.

    Lire cet article
  • La confession freudienne de GW   23/05/2022

    • Un mot pour un autre et patatras ! • Toute la belle construction ripolinée,de 2002 à 2022 s’effondre. • Pauvre GW, l’Irak est pourtant bien loin de l’Ukraine... • Contribution de Caitline Johnstone, de ‘CaitlineJohnstone.com’.

    Lire cet article
  • L’Europe, échecs multiples   15/05/2022

    • Mise en perspective des situations européennes qui ont abouti à Ukrisis. • Un double échec : celui de “l’Europe de l’Atlantique à l’Oural” (de Gaulle) et celui de l’UE. • Un champ de ruines. • Contribution : Michel Pinton.

    Lire cet article
  • La dissidence américaine dans les ténèbres   13/05/2022

    • Une longue et très intéressante “conversation” entre Robert Scheer, rédacteur-en-chef de ‘Scheer Intelligence’ et le professeur Michael Brenner. • Scheer est un activiste antiguerre de gauche, Brenner un universitaire prestigieux de l’école ‘réaliste’. • Brenner arrête de publier ses commentaires sur son site à la suite de réactions d’hostilité et d’attaques furieuses pour son scepticisme concernant la narrative officielle de Ukrisis. • Parlant de l’Ukraine, les deux hommes se découvrent dans un monde qui n’est plus le leur : Ukrisis a tout changé.

    Lire cet article
  • « Si loin de Dieu... », si près des USA   12/05/2022

    • Une foucade de plus du président mexicain Andrés Manuel Lopez Obrador, dit AMLO. • Comme d’habitude, elle concerne le ‘Yankee next door’ : si les USA persistent dans leur refus d’inviter Cuba, le Venezuela et le Nicaragua au prochain “Sommet des Amériques”, en juin à Los Angeles, AMLO ne s’y rendra pas, réduisant la délégation mexicaine au rang ministériel. • Attitude qui n’est pas inhabituelle chez AMLO, mais qui a un grand poids cette fois en raison du désaccord mexicain sur Ukrisis. • Contributions : dedefensa.org, RT-France.

    Lire cet article
  • La marche des événements nous éveillent   09/05/2022

    • Jamais il ne nous a paru plus essentiel que les communautés nationales s’éveillent à l’essentiel. • L’essentiel est la situation internationale, qui relie les nations entre elles et influence fondamentalement toutes les questions internes. • Et, bien entendu, dans cette situation internationale se dresse aujourd’hui, comme un symbole autant qu’en tant qu’événement écrasant, ce que nous nommons Ukrisis, la crise ukrainienne avec la guerre. • Tout cela, au travers d’une lettre à un maire. • Contributions : dedefensa.org et Yves Maillard.

    Lire cet article
  • Zelenski, hybride transgenre de Baudrillard   07/05/2022

    • Quelques mots, quelques phrases sans prétention pour présenter le président Zelenski à la lumière de sa carrière d’acteur, et sous les feux de la rampe de Baudrillard. • Contributions : dde.org et Rintrah Radagast.

    Lire cet article
  • Joe-Orwell réactive la Vérité   03/05/2022

    • Oyez la Bonne-Nouvelle ! • Biden a enfin cédé à la Grande Sagesse de ses communicants et de sa structurante sénilité en installant un ‘Department of Truth’ pour notre savoir. • Contributions : dde.org et Maurizio Blondet.

    Lire cet article