A la création de la rubrique (mars 2005), nous la présentions ainsi : “Bloc-Notes Au jour le jour, parfois d'une heure à l'autre, parfois en laissant passer un jour ou l'autre, remarques, commentaires, appréciations sur les événements que nous choisissons, sur un détail significatif, sur une déclaration... Une chronique informelle et informée. Notre bloc-notes.” Depuis, Bloc-Notes a considérablement évolué, en donnant une part essentielle à nos commentaires, appréciations, réflexions, etc., concernant l'information ou la nouvelle traitée. La rubrique a suivi l'évolution du site.

   Visitez également nos archives

DEBKAFile et la situation de la direction russe    13/11/2019

• Un texte intéressant, inédit et révélateur sur le site israélien DEBKAFile, proche des “services” israéliens. • DEBKAFile dénonce certaines informations mettant en cause les capacités et l’efficacité d’armes israéliennes, ainsi que des interférences russes dans l’emploi de ces armes. • L’idée non pas suggérée mais clairement exprimée est que ces “fuites” viennent du ministère russe de la défense, mécontent de la politique de coopération entre Poutine et Israël. • Impossibles à contrôler, cette appréciation ne paraît pas complètement infondée.

Mort de l’OTAN ? Blaguons un peu avec Macron    07/11/2019

 • « Ce qu’on est en train de vivre, c’est la mort cérébrale de l’OTAN » confie notre dynamique jeune-président au très estimé et sérieux The Economist de la City de Londres ; – qui n’en croit guère son enregistreur. • Voilà donc encore des déclarations fracassantes de l’étonnant président Macron, tantôt marchant en aveugles en faisant des ronds (grands débats, Benalla, etcetera), tantôt nous révélant une vérité si aveuglante que nul n’osait dire que le roi est nu. • Cette fois, Macron allume un incendie dans une vieille bicoque branlante.

Liquider complètement la CIA et le FBI ?    05/11/2019

• Le colonel Lang, fameux pour son site Sic Semper Tyrannis d’où il exerce une influence certaine sur les milieux de sécurité nationale et du renseignement, estime que les deux grandes agences, la CIA et le FBI, sont entrées en sédition. • Selon lui, elles doivent être réduites drastiquement ou, mieux encore, bel et bien supprimées pour que le contrôle des affaires qu’elles traitent revienne au vrai pouvoir civil. • Cette proposition ne fait que mettre en lumière un affrontement fondamental en cours. • L’élection USA-2020 sera l’enjeu de cette bataille terrible.

DeepState en mode inversion-bouffe    02/11/2019

• « Dieu merci, il y a l’État profond ! », s’écrie cet ancien n°2 de la CIA, devant une assemblée approbatrice, à côté d’un autre ancien ponte de l’Agence. • Et de s’extasier, hors de tout bling-bling “Secret-Défense” sur les efforts continuels déployés par le DeepState pour déposer le président des États-Unis élu en 1976, pour réussir enfin un coup d’État interne (“a Palace Coup), en tout illégalité vertueuse. • Il est donc évident que non seulement le DeepState existe, mais qu’encore heureux qu’il existe. • Dire le contraire, c’est faire du “complotisme”.

Kunstler : USA-2020 empêchée par le désordre ?    01/11/2019

• Une interview de notre ami James Howard Kunstler, sur la situation catastrophique présente, et encore plus catastrophique à venir. • Beaucoup de choses dans les quelques observations de lui que nous rapportons. • Le point le plus spectaculaire est sa tendance marquée à penser que l'élection présidentielle de 2020 n’auront pas lieu, non pas à cause de l’insurrection ou de la dictature, mais à cause du désordre institutionnel. • Née du désordre, cette perspective entraînerait encore plus de désordre : fin de l’American Dream par dissolution ?

NordStream-2, pour quelques kilomètres...    31/10/2019

• NordStream-2, l’oléoduc entre Russie et Allemagne a franchi le cap délicat des eaux danoises, avec  autorisation écologique enfin accordée malgré les pressions US sur le Danemark. • La chose rassure l’Allemagne, satisfait la Russie, rend furieux les USA et la Pologne, etc. • Bref, encore un pas dans le sens de la déstructuration et du désordre dans la citadelle interne du Système qu’est le bloc-BAO, avec l’antagonisme Allemagne-USA porté au rouge du métal en fusion. • On ne peut que se satisfaire d’une telle issue, pour le désordre plus que pour le gaz.

La guerre-Système face à la “post-vérité”    23/10/2019

• Le cas est de savoir si les citoyens américains sont ou non pour la politique de “guerre sans fin” des démocrates-CIA, neocons & Cie : une “étude” statistique qui se targue d’être scientifique, importante et majestueuse, dit que oui. • Pourtant, Trump fait tout ce qui est en son pouvoir pour éviter un nouveau conflit parce qu’il juge que c’est la clef de sa réélection, donc que les citoyens sont contre la “guerre sans fin”. • Qui a raison ? • Quelle que soit la réponse, il s’agit d’un exemple de l’extraordinaire subjectivisation de notre époque.

Hillary vs  Tulsi, duel du siècle ?    19/10/2019

• La violence s’installe dans le camp démocrate, avec retour d’un fantôme puant de la pourriture américaniste. • Interviewée, Hillary Clinton accuse Tulsi Gabbard d’être “un agent russe” dont on attend qu’elle devienne candidate indépendante pour diviser les démocrates et permettre à Trump de gagner. • Clinton accuse également Jill Stein (candidate des Verts en 2016, et peut-être en 2020) d’être “un agent russe”. • Hillary, elle, ce serait plutôt de l’“argent russe”. • Gabbard riposte et exhorte Clinton à entrer dans la courseUSA-2020.

Trump fait le ménage    12/10/2019

• Après plus de trois années de pouvoir, Trump s’est aperçu que quelque chose clochait au sein du NSC, le “gouvernement personnel de sécurité nationale” du prédisent. • On y trouvait une bureaucratie venue de l’administration Obama et farouchement antiTrump, avec notamment 300 officiers de fraction antiTrump de la CIA détachés de l’Agence. • Trump a donc décidé de “faire le ménage” pour n’être plus trahi par sa bureaucratie, en déplaçant ce beau monde. • Cette purge changera-t-elle quelque chose ? Selon nous, le désordre se poursuivra.

Les USA attendent leur Nuremberg    10/10/2019

• Un tweet de Trump reconnaît, et même proclame pour les dénoncer les responsabilités des USA dans des guerres d’agression catastrophiques et qui ont causé des millions de morts depuis 9/11. • Silence général et très-PC dans la presseSystème et les milieux démocratiques de la liberté de penser, aux USA et dans tout le bloc-BAO. • Ainsi existe-t-il une sorte de suggestion permanente (de type-hypnotique ?) du Système pour écarter des affirmations pourtant d’une très grande importance et des sources les plus autorisées, mais impossibles à supporter.

France & USA : influence du renseignement     07/10/2019

• Une occurrence intéressante, entre les situations des services de renseignement en France (attaque à la Préfecture de Police) et aux USA. • La France présente un paysage classique, avec les aléas de la lutte contre le terrorisme dans une atmosphère d’influence du Politiquement-Correct. • Aux USA, c’est une toute autre situation avec l’Intelligence Community (IC) qui manipule le terrorisme plus qu’elle ne le combat, et surtout devenue un acteur majeur de l’attaque à mort contre Trump, à visage découvert et salaires plantureux.

Climat USA : insurrection, mode d’emploi    05/10/2019

• Bonne idée d’une des filles du Squad et, semble-t-il, de l’appareil de direction du parti démocrate : arrêter ceux des hauts fonctionnaires de l’administration Trump qui ont refusé, sur ordre de leur ministre, une citation à comparaître de la Chambre. • Nous en sommes là où la communication devenue si extrême et portant sur des faits bien réels peut déboucher sur l’affrontement. • Trump nous l’a d’ailleurs dit : That’s War. • Non pas au Yémen ni contre l’Iran mais à “D.C.-la-folle”, selon l’argument d’une haine comme jamais vue auparavant. 

Ukraingate, ou la diplomatie à-la-bolchévique    04/10/2019

• Constat d’une retombée de ce qui est au cœur de l’actuel Ukraingate qui a lancé la procédure de mise en accusation/destitutionde Trump. • Comme Trump a déclassifié sa conversation avec le président ukrainien Zelenski où certains jugeaient qu'on y parlait de Ukraingate/Russiagate, l’opposition australienne demande la déclassification d’une conversation entre le Premier australien et Trump. • Dans ce cas où l'on ne parle pas non plus que de Ukraingate/Russiagate, que reste-t-il en vérité du secret de la diplomatie ? 

La guerre civile ? Désormais, on peut faire    02/10/2019

• Un tweet de Trump nous parle de la possibilité d’une guerre civile si la mise en accusation va jusqu’à la destitution. • C’est un message qui vient des milieux évangélistes, constituant l’une des bases populaires les plus solides et les plus activistes du président. • Les démocrates, eux, veulent aller très vite et aller jusqu’au bout, coûte que coûte. • La procédure de mise en accusation et son éventuelle (improbable ?) destitution constituent une sorte d’incarnation, une institutionnalisation de la possibilité d’une guerre civile aux USA.

La drôle de destitution    26/09/2019

• Quand un grand spectacle marque des signes d’essoufflement, il faut trouver un artifice extérieur pour le relancer. • Nous l’avons, avec le lancement d’une procédure de mise en accusationdu président Trump par la Chambre des Représentants, c’est-à-dire par les démocrates. • L’affaire est complètement brinquebalante, malgré les explications mielleuses et très-PC des experts. • La base démocrate a été soumise à une telle pression antitrumpiste que la direction est désormais prisonnière de leur extrémisme : l’incendiaire menacé par l’incendie qu’il a allumé.

Le singe de notre simulacre    17/09/2019

• ... Nous parlons ici du JSF, alias F-35, qui est bien plus qu’un programme monstrueux, qu’un avion de combat du type-Alzheimer. • Un ancien officier de l’USAF l’analyse, en le présentant d’abord, comme par un réflexe naturel, comme le symbole de notre civilisation, à mettre en regard avec les pyramides des Égyptiens ou les cathédrales du Moyen-Âge. • Certes, le JSF sollicite la projection métaphysique : il devient monstre né du Règne de la Quantité, qui prétend pourtant à la perfection qualitative, précipitant ainsi le tout dans le chaos. 

Blowback exochaotique du Système    15/09/2019

• D’une part, il y a une attaque très sérieuse, très probablement des Houthis, contre des infrastructures pétrolières de l’Arabie. • D’autre part, il y a l’apparition de groupes pro-Pékin dans les rues de Hong Kong, au milieu des groupes contestataires qui tiennent le haut du pavé depuis des mois. • Notre façon de considérer ces deux événements est de constater que tous les événements producteurs de chaos (exochaotiques) du Système finissent par générer des effets négatifs très contre-productifs (blowback). • L’instinct de mort, de sa mort, habite le Système.

La vie sans Bolton    12/09/2019

• Le non-anniversaire du 11-septembre a digéré le limogeage de John Bolton comme une lettre à la poste. • Cet homme présenté comme terrible et capable de conduire le président aux pires excès de la puissance incontrôlé, s’est retrouvé comme les autres, baladé par l’insaisissabilité de l’homme de la téléréalité. • Son départ ne provoque guère de réactions, sinon l’acceptation de la fatalité que le président-bouffe aux commandes ne cesse d’enfanter chaque jour davantage le désordre. • Bolton s’en est allé dans une sorte d’indifférence générale.

Epstein, option-A et option-B    28/08/2019

• Une audience à New York, consacrée à l’affaire Epstein. • De nombreuses parties restent en course, qui, toutes, promettent ou réclament la poursuite des enquêtes et la recherche et l’inculpation de “co-conspirateurs” d’Epstein. • Un élément très intéressant est l’apparition d’une nouvelle dimension de l’affaire, au côté de la dimension politique : la dimension sociétale avec la défense des femmes persécutées et humiliées par Epstein. • Dans l’affaire Epstein, il y a une “conjuration” de composants du Système dangereuse pour le Système.

De Brégançon au G7, intelligence par inadvertance    26/08/2019

• De Brégançon à Biarritz, Macron s’est beaucoup démené pour lancer une “politique européenne” qui n’existe pas et ne peut exister dans le vide sidéral qu’est l’Europe-UE. • Moyennant quoi, que Macron l’ait voulu ou pas qu’importe, tout le monde a jugé que la France s’agitait pour jouer un rôle, sinon (?) retrouver “son rang”. • On ne parle pas de grande politique ni de victoire politique, mais simplement d’exister, et la France est équipée pour cela. • Curieuse équipée : ce président si peu français, qui pourrait rendre service à la France par nécessité de com’.