A la création de la rubrique (mars 2005), nous la présentions ainsi : “Bloc-Notes Au jour le jour, parfois d'une heure à l'autre, parfois en laissant passer un jour ou l'autre, remarques, commentaires, appréciations sur les événements que nous choisissons, sur un détail significatif, sur une déclaration... Une chronique informelle et informée. Notre bloc-notes.” Depuis, Bloc-Notes a considérablement évolué, en donnant une part essentielle à nos commentaires, appréciations, réflexions, etc., concernant l'information ou la nouvelle traitée. La rubrique a suivi l'évolution du site.

   Visitez également nos archives

“Guerre totale” et au-delà...    23/01/2023

• Après la grande réunion mensuelle des ministres de la défense du Camp du Bien à Ramstein, où l’on entendit surtout des récriminations et des promesses insaisissables, la psychologie réalise que la Très-Grande Partie est engagée. • Plus personne ne se le dissimule : dans la bataille d’Ukraine, c’est la peau de la Russie que veut le ‘Collective West. • Pour la Russie, cela signifie que la “guerre totale” est engagée.• Sans doute parlera-t-on de Troisième Guerre Patriotique (et Mondiale).• Nous, nous parlons de fin de notre cycle métahistorique.

Ah, si Napoléon avait eu des ‘Léopard’ !    21/01/2023

• Étrange discours du Haut Représentant de l’UE qui, pour faire offrir des chars lourds à l’Ukraine, fait l’éloge du peuple et de l’armée russes qui tinrent tête et défirent Napoléon et Hitler. • Il s’agit des labyrinthes kafkaïesque du simulacre qui sert de tactique et de stratégie au “Collective West.• Il est vrai que la victoire russe de Soledar a tourné bien des têtes et l’entêtement de Zelenski à défendre des villes commence à agacer. • Songerait-on à liquider Zelenski ? • Mais se débarrasse-t-on d’un chef de guerre cannonisé sans menacer l’Église ?

La folie comme stratégie de sortie    20/02/2023

• A Davos, qui devient un bide considérable pour tous ses complots globalisateurs, Zelenski nous confie en virtuel que Poutine est peut-être déjà mort et remplacé par une armée de clones. • En Ukraine, Zelenski vit en circuit fermé et hors de toute atteinte de la réalité et de l’annonce d’une quelconque victoire russe comme à Soledar. • Malgré cet aspect bouffe où la folie n’est pas loin, ou plutôt à cause de cela, subsiste et persiste le risque d’une grande déflagration. • Installation de systèmes anti-aériens sur les bâtiments officiels à Moscou.

Déclencher la WWIII pour empêcher la WWIII    17/01/2023

 L’implacable logique de l’“art opératoire” de la guerre US a largement pénétré les esprits de nombre d’élites européennes, en commençant par les plus à l’Est (ici les Polonais). •  Le fameux “Il faut détruire ce village pour sauver ce village” de la Guerre du Vietnam est d’une exceptionnalité attractivité et vaut à 1 000% pour la guerre en Ukraine. • A propos, WWIII (‘World War III’) correspond beaucoup mieux comme acronyme dynamique et bondissant pour caractériser le but ultime et constructif de la stratégie euro-américaniste.

Peut-on sortir du piège qu’est le simulacre ?    14/01/2023

• A la lumière de la bataille de Soledar, dont le résultat est inverse à celui qu’il est autorisé d’attendre, se pose la pénible question du simulacre : et si la guerre en Ukraine se déroulait d’une façon inverse à la version autorisée ? •  Comment faire pour faire en sorte que la réalité d’‘Ukrisis’ ne heurte pas trop les âmes sensibles des citoyens occidentaux à qui l’on raconte depuis près d’un an l’histoire d’une guerre qui ne se déroule pas selon le plan annoncé par la presseSystème ? • Cette question tient le sort d’une « crédibilité existentielle ».

Bolton à la chasse à l’Erdogan    06/01/2023

• Une réconciliation Erdogan-Assad sous les auspices du maudit Poutine : une révolution diplomatique qui signe une défaite majeure des USA et accélère la fin de l’hégémonie américaniste. • Dans cette fresque colossale, on retrouve un porte-flingue, un classique des neocons, John  Bolton qui réclame le retrait de la Turquie de l’OTAN. • On peut toujours prendre les paris pour une possible ‘colour revolution’  à Ankara pour les élections de juin. • Dans tous les cas, on peut croire que Bolton essaiera et l’on est sûr qu’il échouera.

Inéluctabilité d’‘Ukrisis    05/01/2023

• Même si l’attaque de Makeyevka peut être considérée comme une des tragédies inhérentes à toutes guerres, elle joue un rôle important dans le développement du formidable affrontement de communication (simulacre versus VdS, si l’on veut). • Elle fixe pour la Russie l’inéluctabilité du rôle des USA dans la guerre en cours. • Elle conduit finalement à la question de l’attitude des USA dans le cas de plus en plus évident d’une victoire de la Russie cotre l’Ukraine.•  Bien entendu, question fondamentale et importance écrasante d'‘Ukrisis’.

Traître au Système ou “à la nation” ?    01/01/2023

• A partir d’un article re-publié du colonel Macgregor, mettant en avant le “globalisme” comme cause centrale du soutien de l’Ukraine-Zelenski par les USA, on examine la position d’un ancien officier de l’US Army s’affirmant de facto partisan de la Russie, par exemple en cas de conflit des USA et de la Russie. • Le cas Macgregor se retrouve chez beaucoup d’autres. • Sera-t-il accusé d’être un “traître à la patrie” pour s’être élevé contre la doctrine de son gouvernement, qui combat en la Russie toutes les caractéristiques de la patrie ?

Un destin pour Medvedev    30/12/2022

• Beaucoup d’agitations ces derniers temps au Kremlin, avec désormais des perspectives d’importants changements structurels pour adapter la Russie à une très longue période de confrontation. • La Commission Militaro-Industrielle prend une place importante en organisant une expansion formidable de l’industrie de production militaire.• Un poste très puissant de vice-président est créé, le président Poutine ayant d’autres occupations. • Medvedev occupe ce nouveau poste d’où il préparerait sa succession de Poutine, voulue pour 2024.

A la guerre comme à la guerre    27/12/2022

• Poutine ayant, pour désigner ‘Ukrisis’, abandonné l’expression “Opération Militaire Spéciale” (OMS) pour le mot “guerre”, le parti américaniste et ses portefaix-traducteurs zélenkistes comprennent aussitôt que cela signifie “victoire” pour eux-mêmes (pour le “Collective West”). • Ainsi un conflit se poursuit-il entre deux partis qui ne font pas la même “guerre” et n’appellent pas la même “victoire”. • Pourtant, quelque part, il y a quelque chose qui ressemble à une vérité-de-situation. • Quoi qu’en dise Thalès, ces univers parallèles se rencontreront.

Désarmés jusqu’aux dents    24/12/2022

• Alors que les applaudissements extatiques saluant Zelenski résonnent encore, un coup d’œil sur le paysage désolé des capacités d’armement, – disposition et production, – aux USA comme dans les autres pays du Camp du Bien. • On ne cesse de rester stupéfaitdevant ces pays qui sont lancés dans une politique de provocation contre un (des) pays tout de même mieux équipés que l’Irak et l’Afghanistan sans avoir pris ses dispositions au niveau de leurs capacités. • Mais lorsque l’on est du Camp du Bien, tout va bien... 

Montrer les dents    23/12/2022

• Pour la Russie, l’ennemi n’est plus la seule Ukraine mais l’OTAN, l’“Ouest collectif”. • Les dirigeants russes (Poutine, Choïgou) l’ont clairement dit à tous les cadres militaires et de sécurité réunis mercredi à Moscou. • En même temps, la Russie a lancé un formidable effort industriel d’armement et de renforcement de ses forces. • L’accent passe massivement aux forces terrestres, aux dépens notamment de la marine, montrant par là que la Russie regroupe désormais toutes ses forces selon son rôle traditionnel de puissance terrestre.

Confirmation de la folie-USA    20/12/2022

• Grâce à Kissinger, nous savons que l’objectif des USA est “officiellement” le démantèlement et la destruction de la Russie. • Parallèlement à cette révélation qui ne devrait surprendre personne, des alliances et des rapprochements jusqu’alors improbables, s’esquissent et se nouent. • C’est comme un souffle de guerre passait dans les esprits, l’idée que le grand affrontement ne pourra pas être évité. • En même temps, preuve indubitable de la sottise catastrophique de la politique ainsi à l’œuvre, – leur ‘politiqueSystème’.

Ésotérismes de l’Apocalypse    18/12/2022

• Des facteurs et événements divers pour rendre compte de la véritable dimension du conflit en Ukraine et de de la crise ‘Ukrisis. • De l’interview du général Zalouzhnyi, chef des forces ukrainiennes, au ambitions d’annihilation complète du reste du monde par les “armes” financières” et autres sanctions américanistes, enfin à l’enjeu nucléaire, ombre terrible rodant au-dessus du conflit. • Ce n’est plus de simple politique, mais de la psychologie en crise et d'une transmutation ésotérique. • Il s’agit bien de la fin d’un cycle civilisationnel.

La Chine sous les restes de Merkel    15/12/2022

• Notre commentateur célébré, Alexander Mercouris, n’a pas été sans remarquer la réaction particulièrement vive des Chinois dans leur publication favorite pour le baston, – ‘Global Times. • L’idée est bien celle-là : que peut-on faire avec des gens pareils, qui se choisissent une idole d’une personne dont la gloire est d’avoir trahi de bout en bout. • On irait même jusqu’à penser qu’arrivée à ce stade de la réflexion, les Chinois pourraient prendre raisonnablement des mesures extrêmes... • Gare, ils pourraient agir de façon inattendue.

L’hypersonique entre dans la dissuasion    10/12/2022

• Quelques remarques glissées par Poutine lors d’une conférence de presse montrent que la Russie va s’engager, si ce n’est déjà faut, sur la voie du développement d’une capacité de première frappe stratégique dite “de décapitation”. • Jusqu’ici, seuls les “experts” autour du Pentagone en parlaient et nul n’a jamais envisagé de douter que le Pentagone n’y songeât pas. • Mais voici que la Russie fait irruption avec ses missiles hypersoniques et dit par la voix de son président : “Pourquoi pas moi ?” • Les derniers restes de la dissuasion tremblent.

Une escapade stratégique    06/12/2022

• Les vieux drones soviétiques remis au goût du jour par les Ukrainiens, et l’aide US, qui ont frappé deux bases stratégiques russes à 500-700 kilomètres à l’intérieur de la Russie n’ont pas fait grand mal. • Pourtant, ils sont les signes peut-être avant-coureurs de situations à venir (très rapidement ?), extrêmement dangereuses. • Cela, avec l’aide des neocons, qui se trouvent partout où on les attend pour créer le maximum d’opportunités pour un enchaînement vers des situations catastrophiques. • Nous marchons en cadence sur une corde raide.

Dissonances hivernales    05/12/2022

• La directrice du renseignement US (CDI) Avril Haines a tenu une conférence où elle a présenté les perspectives pour l’hiver ukrainien selon les différentes agences et services américanistes.• Le résultat obtenu est à la fois fantasmagorique et hollywoodien : tout se passe selon le plan prévu, on se reposera pendant l’hiver puis les Ukrainiens reprendront le dessus au printemps. • On s’attache à la réaction de Larry Johnson, subjugué d’indignation devant tant d’auto-simulacre. • De l’auto-simulacre à l’autodestruction, il n’y a qu’un pas...

Les surprises du 24 février...    04/12/2022

• Habile et entreprenant, Macron annonce qu’il faudra préparer un accord de sécurité pour l’après-guerre en Europe, qui tienne compte des intérêts de la Russie. • Quelle bonne idée ! Quelle grande diplomatie ! • Passons aux choses sérieuses et voyons ce que le colonel Macgregor distingue comme “les deux erreurs de Poutine” expliquant comment la Russie a mal commencé son ‘Opération Militaire Spéciale’ en Ukraine avant de redresser la barre. • Dans ce cas, il faudra bien plus qu’un ou deux Macron pour espérer une pacification.

Entre impasse et voie sans issue    03/12/2022

• Au seuil de l’hiver qui, selon de nombreuses sources et hypothèses, devrait voir une offensive importante des Russes contre les Ukrainiens, on fait quelques remarques sur l’état de cette guerre de l’‘Ukrisis’. • La question est de savoir s’il peut y avoir une “victoire” et une “défaite”, et ensuite une stabilisation. • Cela nous paraît bien improbable dans la mesure où les perceptions des deux côtés sur la situation de la guerre s'opposent si diamétralement, sans souci pour certains de la réalité. • Mais quelle force réglera réellement cette crise ?