Parce que nous sommes en guerre...

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

 1653

Parce que nous sommes en guerre...

25 avril 2021 – Reprenant, avec un titre à peine modifié (à partir de « Puisque nous sommes en guerre »), le texte d’une intervention en faveur de nos donations mensuelles, je parlerai à mon tour, et sans doute une fois de plus, d’une “guerre civile communicationnelle”. Bien entendu, ce site, dedefensa.org, y a sa place, ô combien.

L’expression était utilisée pour qualifier la situation extrême aux USA, « où le départ de Trump n’a évidemment rien résolu, où nous sommes sur la voie d’un affrontement majeur avec Biden, la poupée de son ». Je suis considérablement stupéfait par le sérieux religieux et plein d’une fascination soumise, – mais sérieusement intellectuelle, on est en France, – avec lesquels les observateurs européens, français surtout, et des élitesSystème évidemment, considèrent ce qu’on veut bien leur donner de Biden. Par exemple, il y a trois jours, un historien aux 28 minutes , beau jeune homme déjà mûr, barbu, très Jésus-Christ postmoderne, nous laissant entendre qu’il se confirmait avec sa conférence virtuelle quoique mondiale que Biden « serait un grand président », en provoquant des « effets vertueux » qui nous sauveraient de la crise climatique.

(Il suffit en effet de remarquer le ridicule climatique de ce président, vacciné, oxygéné, congelé, relooké, avec de nouvelles piles et et le clavier dépoussiéré, – et surtout, surtout, obstinément masqué face à l’écran d’ordinateur chargé de virus, – pour être convaincu de sa grandeur et de sa vertu, il suffit !)

On l’a compris, Jésus-Christ-28 Minutes lit-Libé (dites-le vite) et Le Monde pour être aussi bien informé, avec des incursions “bon chic bon genre” dans le New York Times et le Washington Post. Pour être juste dans les mots, je dirais que la situation de la communication du type zombieSystème n’est pas, chez nous, en Europe, similaire ou identique à la celle des USA, mais qu’elle est complètement analogue à elle. Vous comprenez, nous sommes différents mais les esprits pervers et zombifiés des deux côtés s’entendent parfaitement à se correspondre et donc à se ressembler pour former un arc satanique et transatlantique de la diversité-BAO.

Il s’agit de la même Grande Crise, et dans les deux cas la communication joue un rôle absolument central, écrasant, et la presseSystème répand une information qui n’est que simulacre, c’est-à-dire de la propagande faite en faveur d’une réalité complètement faussaire. Le simulacre est absolument transatlantique et cet effet de miroir satanique est épouvantable, – arc et miroir à la fois !

Contre cela, essentiellement, il n’y a que nous, la presse alternative, la communication indépendante. Nous avons des nuances, des divergences, mais nous nous entendons pour donner une définition approximativement analogue de notre ennemi, – toi le Système, comme on dit « Toi, le venin », ou pour se référer à ‘La Grâce’, – “toi, le persifleur”. Pour nous mieux définir je reprends et reprends encore la très belle définition de ce que nous sommes, que donne l’un des nôtres, l’Américain Kunstler  (JHK), en répétant pour mon compte les termes déjà employés dans un message précédent d’argumentaire en faveur des donations (« l’argument de Kunstler, que nous trouvons de surcroit d’une grande beauté esthétique, qui fait de notre engagement à tous un devoir de pertinacité, une nécessité de ne jamais céder »).

Car voici ce que nous dit JHK : « L’information indépendante continuera et sera diffusée, et il est utile de se rappeler que la vérité a des pouvoirs divins qui lui sont propres. »

Ce message est par conséquent pour vous demander votre soutien, qui représente une part du combat commun. Voyez notre décompte à ce jour, ayez à l’esprit ce dont nous avons besoin (*), – je sais, c’est un peu toujours la même chose au même moment de chaque mois (*) ; et puis, au bout compte, vous autres lecteurs, agissez comme votre conscience de cette situation extraordinaire d’une rupture civilisationnelle vous pousse à faire, avec les moyens et la détermination que vous avez.

Ajouterais-je que, bien entendu, la somme jusqu’ici réunie pour notre objectif mensuel (*) est très, très éloignée du montant qui nous est nécessaire pour continuer à fonctionner normalement ? Bien entendu...

 

(*) Phrases sempiternelle, rajeunies et relookée elle aussi en fonction des nécessités...   « “… les montants de €2.000 et €3.000, [...] constituent pour nous les sommes permettant respectivement un fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site et un fonctionnement plus aisé de ces fonctions”. Nos lecteurs savent évidemment que, depuis 2011, les conditions économiques ont évolué et que les sommes proposées doivent être définies différemment. Le seuil du “fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site” dépasse aujourd’hui très largement les €2.000 et se trouve quasiment au niveau des €3.000 avec le reste à l’avenant... »

Donations

Nous avons récolté 1190 € sur 3000 €

faites un don