Ami lecteur, entends-tu...

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

 1317

Ami lecteur, entends-tu...

23 octobre 2020 – Nous traversons, comme il est souvent écrit sur ce site et comme moi-même j’y sacrifie, une “étrange époque”. Il est manifeste qu’il n’y a jamais eu une telle transe inexorable, une telle hystérie rampante, – je veux dire que ces choses évitent de se perdre dans des excès voyant pour se concentrer sur l’essence même de la folie qu’elles servent, –pour caractériser ce qu’on est en droit de considérer comme une séquence des Derniers Temps. Le mensonge n’existe plus à proprement le dire ; c’est de réalités différentes que l’on parle, qui se séparent et s’ignorent quoiqu’émargeant à la même ‘réalité’ (?) de simulacres d’une puissance extraordinaire et qui s’affichent comme simulacres impérialistes et furieux. Même du pasteur Robertson, certains se diraient : “Voilà un de nous qui voit loin...”

Je ne vous parle pas d’un coup de canon ni même d’une gorge tranchée bien que ces horreurs existent, mais de ce que nos psychologies dans leur perception collectives puis nos esprits dans leur interprétation personnelle en font. J’ai cité telle et telle référence par facilité, nullement pour m’en inspirer. S’il le fallait, je vous rappellerais simplement ce texte d’avant-hier, dans ce Journal, de Patrick Armstrong, sur la russophrénie, qui mesure la profondeur de l’abîme où nous précipitent les manigances de nos pathologies, comme autant de pandémies que les dieux furieux de notre comportement nous ont envoyés comme grondement de leur fureur.

 Ne percevez-vous pas cette folie qui nous presse, nous encercle, accable nos corps et défait nos psychologies comme une tempête de cytokines arrivée au galop de votre secours pour mieux vous étouffer ?! J’emploie à dessein des références et des analogies qui sont du domaine du constat médical d’affections pathologiques, – pas du domaine médical des grands spécialistes de la médecine qui conduisent leur œuvre de corrupteur  sans en rien comprendre, illustres et grossiers instruments aveugles de forces qui nous dépassent, venus plastronner devant leur Nouveau-Dieu de l’image de la télévision. Il est vrai que nous sommes dans une crise sanitaire qui est désormais totalement, – certains diraient dictatorialement ou despotiquement, cherchant-et-trouvant dans le passé assuré des complots innombrables la conformation de leurs grandes qualités des devins de nos catastrophes sans précédent qui frappent à nos portes dans un bruit terrible, – intégré dans notre Grande Crise d’Effondrement du Système.

Ainsi en est-il de ces “étranges” Temps extraordinairement troublés, à la fois comme rangés en bon ordre, à la fois comme grain de poussière emporté par un chaos inouï. Nous sommes, – je dis ‘nous’ en pensant  dededefensa.org et quelques autres, – dans cette situation où il nous faut tenir sans céder à la folie qui nous assaille, en ayant à l’esprit cette idée que notre grande tâche est justement de ne pas céder. Nous restons, dans cette extraordinaire réseau de communication alternatif, nous autres du clan de l’effet-Janus, comme les rares points de faible lumière dans cet pénombre funèbre et cosmique où le Système nous précipite.

Alors, il faut que vous nous aidiez, que vous nous encouragiez que vous nous souteniez, – toujours ces mêmes mots, toujours leurs mêmes forces, toujours ces mêmes instants dans la respiration mensuelle du site. Il faut faire en sorte que nous puissions survivre et vivre, et mener la bataille. Il faut que vous fassiez sentir la force de votre sauvegarde et de votre adhésion, simplement en nous aidant à conduire à son terme notre campagne mensuelle de donation.

Donations

Nous avons récolté 846 € sur 3000 €

faites un don