Forum

Pour poster un commentaire, vous devez vous identifier

y a pas de commentaires , je vais en faire un .

Article lié : Notes sur une danse des sables

Christian Feugnet

  16/10/2018

Question finances quelques ordre d'idées . L' Irak c'est , au bas mot , gentil , 3000  milliards de dollars , les pillages de trésors historiques exclus des bénéfices , c'est privé .  La Lybie ce fut mieux .pour le privé 90 milliards piqués à Khadafi/Lybie par Goldman Sachs  , qui s'occupe de "public "" . L'Afganistan on compte plus , l'argent de la drogue étant for profitable à la CIA . Ainsi de suite , on navigue dans le droirsdel'hommisme , on compte pas . Au final quand méme , au minimum 15000 milliards de dettes d'état central cumulées , mini .
Les bénefs c'est privé .

Question bilan de Trump en ces midterms

Article lié : Notes sur une danse des sables

Christian Feugnet

  16/10/2018

C'est mitigé , d'où de méme pour l'enthousiasme financier .
Des infrastructures ? Point . Sauf le militaire intangible , on continue comme avant , presque . Le bilan du militaire c'est quoi ? Yougoslavie , Lybie , Ukhraine sont des réussites , dans le négatif . Mais le reste ?  de l'Afghanistan à la Syrie , et crescendo , çà profite à l'ennemi . La finance en déduit , par extrapolation , vaut mieux s'arréter , çà craint .

Si on déroulait le fil de cette bobine entortillée .

Article lié : Notes sur une danse des sables

Christian Feugnet

  16/10/2018

On arriverait à Golmann Sachas , et la grande confiance de Trump envers sa conseillére . Il se trouve , exceptionnalisme US ? , que c'est GS , qui gére les bons du Trésor et autres Treasureries , à la place du Trésor , et apparemment de la banque centrale . Il se pourrait que Trump l'ai prise pour un cobra domestiqué . Ce n'est pas pour autant autre chose qu'un serpent , pas une chose "publique" , en supposant que celà est un sens aux USA .

Que le cobra n'a pas de cerveau n'est pas une image .

Article lié : Notes sur une danse des sables

Christian Feugnet

  16/10/2018

Physiologiquement , , le cerveau est presque réduit au bulbe rachidien , c'est à dire le centre des réflexes , surtout pas de cortex  , et volume trés réduit du cerveau proprement dit .
Si en France on demandait à nos cerveaux du Trésor ,  comment faire sans les mesures sus dites , on vous répondrait ( comme à Mitterand ) qu'on sait pas faire . 

Danse du cobra , sans flute .

Article lié : Notes sur une danse des sables

Christian Feugnet

  16/10/2018

Suffit de le mettre dans une cage de verre avec vous en vue . Cet animal est d'une telle agressivité , qu'aprés sa danse ( pas besoin de flute , d'ailleurs un serpent n'a pas d'oreilles ) , il cherche à vous mordre , brusquement ,  et se fracasse la bouche et les dents contre le verre , n'empéche , il recommence , autant de fois qu'il vous voit . Pas de cerveau cette pauvre béte .

Qui est le flutiste et qui est le cobra ?

Article lié : Notes sur une danse des sables

Christian Feugnet

  16/10/2018

Trump est un excellent Télé réaliste . Il semble qu'il tonne d'autant plus qu'il est dépourvu de moyens . Menace t il de quelque
 officine secréte ? de quelque skripal dans l'assiétte ?
Il tonne contre la fed , découvrirai t il qu'elle le sape depuis le début ?
Maintenant contre l'Arabie , mémes raisons .  Les Chinois ? Ce serait ridicule . En ce qui concerne les capitaux suffit pas de taxer , d'ailleurs faudrait plutot détaxer et plus spécialement les attirer . Peut on croire qu'il préparerait l'opinion a des mesures effectives : nationalisation de la fed et controle des capitaux ?

Précision sur le timing de la nuws géopo .

Article lié : Trump vaut bien 9/11 : le faux-fou qui les rend fous

Christian Feugnet

  15/10/2018

Inutile de se mettre aux aguets sur internet . En moyenne çà vient 3 mois aprés . La finance , pas celle de la presse mais celle des cours a 3 mois d'avance ( en moyenne ) .
Er en termes techniques ce n'est pas un simple pump and dump spéculatif : une "baleine"  qui manipulerait le cours , çà a franchit des seuils trés significatifs .

Breaking news !

Article lié : Trump vaut bien 9/11 : le faux-fou qui les rend fous

Christian Feugnet

  15/10/2018

Sur le front financier , la monnaie à vocation anti-Systéme de chez anti-Systéme , vient de faire un bond  spectaculaire innatendu . Probablement une autre breaking news d'ordre géopo dans les tuyaux .. Quelques indicateurs ( trés chers à se procurer ) prévenaient sans convictions .

Aure phénoméne nouveau associé à la croissance du personnel/Systéme

Article lié : Trump vaut bien 9/11 : le faux-fou qui les rend fous

Christian Feugnet

  15/10/2018

La croissance encore plus grande des machines de communication .

Phénoméne crucial de notre époque effectivement .

Article lié : Trump vaut bien 9/11 : le faux-fou qui les rend fous

Christian Feugnet

  15/10/2018

On en décrit là l'exacerbation à partie d'un cas ( que j'espére encore extréme , méme aux USA) en termes psy . Tout à fait réel . Mais la base en est sociologique et c'est çà le pire à mon avis .
Pourquoi parce comme on dit les 2/3 de la population dans les états développés vivent aujourd'hui de services . Ce qui est vaste , çà va du coiffeur et de la lingére , du médecin et professeur aux artistes , transports , énergie , administrations d'état ou privées d'entreprises .
On peut distinguer nettement dans ce fourre tout catégoriel , deux erreurs conceptuelles d'importance .
D'une part des activités ayant un  effet sur le corps des personnes , voire leurs "esprits" . De l'autre  sur leur organisation .
D'autre part une confusion plus grossiére , liée à une représentation débile et anachronique de la matiére :  énergie , transports et méme information , pour partie .
Reste , et c'est là où j'en viens , la part concernant l'organisation et son information , est prégnante et croissante  .
L'effet direct sur les personnes est de les rendre totalement dépendantes , en un mot du Systéme . C'est psy aussi mais pas maladie imaginaire Docteur !  Et le coté entiérement nouveau est que autrefois , le tout rassemblé en cour dépassait rarement le cas d'un état sauf d'Empire . Maintenant c'est la régle pour tous  . çà c'est de la pathologie !

Dépuceler sa pensée.1

Article lié : Méditations macro(n)scopiques

jc

  14/10/2018

(Todd -et non Todt- dans mon précédent commentaire)

Pour un dépucelage thomien de sa propre pensée qui soit véritablement "de première main" (quasiment au sens propre) tout en restant dans le fil Sanchez-Freud-Onfray, j'ai retrouvé la citation thomienne suivante (SSM, 2ème ed. p.97):

"On sait le rôle étendu que Freud a attribué au symbolisme sexuel (dans les rêves notamment); il faut bien admettre que si les formes géométrico-dynamiques représentant les processus sexuels se rencontrent dans tant d'objets de la nature animée ou inanimée, c'est parce que ces formes sont les seules structurellement stables dans notre espace-temps à réaliser leur fonction fondamentale comme l'union des gamètes après transport spatial. On pourrait presque affirmer que ces formes préexistent à la sexualité, qui n'en est peut-être qu'une manifestation génétiquement stabilisée. (Cf. ce qui est dit au chapitre 9 des chréodes sexuelles.)."

C'est à mes yeux plus important (et au moins aussi intéressant qu'une tentative de dépucelage quantique.
 

Inversion de l'antisystème

Article lié : Méditations macro(n)scopiques

D. M.

  14/10/2018

Quelle prose, mes aïeux!
 
Victor Hugo, où es-tu?
 
Heureusement qu’il n’y a pas ce genre de textes tous les jours sur dedefensa…
 
Je ne sais pas qui est Michel Onfray, mais quels que soient l'orientation et le fond de son discours, un texte pareil doit être sévèrement censuré. Ecrire de pareilles exécrations, ce n'est pas seulement montrer d'emblée la grossièreté de son âme, c'est participer directement et consubstantiellement à l'esprit sinon à la « philosophie » du système; c'est véhiculer sous le travestissement d'un discours « anti-système », les contre-valeurs les plus abjectes elles-mêmes du « système ».
 
Vous qui citez de temps à autre Plotin, ne croyez-vous pas que l'auteur ait perdu toute mesure dans ce qu’il écrit par rapport à la mesure, toute limite par rapport à la limite, toute stabilité par rapport à la stabilité? Et qu'il y fasse preuve d'une complète et totale indigence? Et donc que par sa diffusion et son influence publiques ce texte soit exécutoire du Mal?
 
Ne croyez-vous pas que le désordre qu'il risque de semer dans les esprits en y inspirant la bassesse la plus vile par la banalisation du haïssable et de l'abject soit plus grand que celui qu'il peut causer au sein même du système par sa polémique? Et donc que c'est finalement un texte tout à fait pro-système qu'il a écrit à son insu et en croyant faire le contraire, ce qui trahit la maladie de sa psychologie?
 
Ne croyez-vous pas que cet homme se soit lui-même avili à force d'avoir trop côtoyé la « civilisation occidentale », un peu comme si le Diable avait entaillé son âme pour y engraver le mal sans même qu'il ne s'en fût rendu compte?
 
Voici le début d'un texte meilleur que l'on aurait pu citer pour déplorer la misère de notre époque et l’effondrement absolu de la France:
 
Ô France, ton malheur m'indigne et m'est sacré.
Je l'ai dit, et jamais je ne me lasserai
De le redire, et c'est le grand cri de mon âme,
Quiconque fait du mal à ma mère est infâme.
....
Victor Hugo, Depuis l'Exil, 1877. — Le seize mai.
 
 
 
 

Dépuceler sa pensée

Article lié : Méditations macro(n)scopiques

jc

  14/10/2018

Je me permets ce commentaire d'un des très rares articles de Dedefensa où il est question de cul.

Emmanuel Todt vient de traiter Emmanuel Macron de puceau de la pensée*. L'expression m'a plu.

Pour dépuceler sa pensée il faut un dépuceleur. En principe les dépuceleurs de pensée sont les éducateurs (Brigitte fut enseignante du jeune Emmanuel…). Mais il est connu que les éducateurs occidentaux actuels ne sont pas des dépuceleurs de pensée car ils sont mis en place par le Système pour formater et non pour former (Emmanuel Todt à Sciences Po? Emmanuel Todt à l'ENA?).

Rares sont les véritables dépuceleurs de pensée. Le dépuceleur en chef est bien entendu Dieu: c'est la voie divine, le dépucelage se faisant par la révélation. C'est la voie choisie par Alexandre Grothendieck, la révélation se faisant pour lui par le rêve**: cf. "La clef des songes" sous-titré "Dialogue avec le bon Dieu".

Réfléchissant alors à mon propre parcours, je n'ai pu que faire le constat que je suis resté quasiment toute ma vie "active" un puceau de la pensée, et il m'a fallu attendre la retraite (dix ans déjà) pour tenter un dépucelage de pensée avec Thom comme dépuceleur. (Thom n'a jamais voulu d'élève au sens traditionnel que les universitaires attribuent à ce mot: il n'impose sa pensée à personne, il dit seulement comment il voit les choses.) Ce que je crois comprendre peu à peu de sa pensée me fait du bien et me conforte dans l'idée de persévérer (je me surprends maintenant parfois à quelques fugaces velléités de penser par moi-même…).

Je n'ai rien lu de Freud (mais un peu de Lacan) ni de Onfray, mais, au flair, je me situe du côté des premiers cités et du commentateur Patrice Sanchez***.

(Les pensées de Thom et de Grothendieck sont sexuées: c'est évident pour Grothendieck qui rythme sa pensée sur le yin et le yang (pour s'en convaincre il suffit de parcourir "Récoltes et semailles" et "La clef des songes"), ça l'est moins pour Thom (c'est fugacement qu'il qualifie de sexuelles les trois catastrophes ombilic) mais je suis convaincu que la sexuation est bien présente dans sa pensée -et même peut-être fondamentale).)



*: Vidéo "Le macronisme"  (disponible sur la toile)
 
**: Thom: "(...) la rêverie n'est-elle pas la catastrophe virtuelle en laquelle s'initie la connaissance? Au moment où tant de savants calculent de par le monde, n'est-il pas souhaitable que d'aucuns, qui le peuvent, rêvent?" (deux dernières phrases de la conclusion de SSM)

***: J'en profite pour faire deux remarques à la lecture de l'article (en lien de lien) d'Hervé Zwirn  .
1. Pour la grande (l'immense?) majorité des épistémologues et philosophes la coupure science/philosophie s'est faite dès l'époque de Galilée**** ("Le livre de la Nature est écrit en langage mathématique"), coupure approfondie, selon moi, d'abord par Boltzmann -introduction du déterminisme statistique en science- ensuite par les mécaniciens quantiques.
2. Le fait que Thom ne soit pas cité à la suite de Poincaré ne peut pour moi signifier qu'une chose: Hervé Zwirn a peut-être parcouru l'oeuvre de Thom mais il ne l'a pas réellement lue. J'avoue ne pas comprendre les épistémologues qui s'intéressent aux avancées de la physique moderne dans l'infiniment grand et l'infiniment petit, mais qui négligent les avancées en physique ancienne (aristotélicienne): dans le premier cas il faut faire confiance aux instruments de mesure (macro et microscopes, anneau du Cern, etc.) et à ceux -fort peu nombreux- qui les utilisent et interprètent ce qu'ils détectent, dans le deuxième cas  tout un chacun peut dépuceler sa pensée "de première main" en observant les singularités struturellement stables qui apparaissent sur l'écorce des arbres (pli, fronce, lèvre, bec à bec, etc.). Cf. la photo de Thom près d'un arbre (photo très certainement voulue par lui):
  http://www.savoirs.essonne.fr/thematiques/la-matiere/mathematiques/rene-thom-mathematicien-philosophe/

****: Thom: "L'ambition ultime de la théorie des catastrophes, en fait, est d'abolir la distinction langage mathématique-langage naturel qui sévit en science depuis la coupure galiléenne." (et Thom propose une esquisse de théorie géométrique du langage).

En toute modestie .

Article lié : Rome après Athènes ? « Cela va mal finir »

Christian Feugnet

  14/10/2018

Je me pose ici en esprit supérieur que je suis . La preuve c'est que je vais résumer mes commentaires :  en y faut qu'on , y a qu'à . Quand méme je crois avoir précisé quelque chose .

Pardon , je m'excuse ...pas 200 milliards mais millions .

Article lié : Rome après Athènes ? « Cela va mal finir »

Christian Feugnet

  14/10/2018

A force de jouer avec des chiffres astronomiques on se perd en zéro .