Forum

Pour poster un commentaire, vous devez vous identifier

guerre générale et "nihilisme européen"

Article lié : Inéluctabilité et impossibilité de l’attaque US contre l’Iran

CHIBOLET Léon

  25/09/2006

Je suis d’accord avec votre analyse…qui est effrayante car la faiblesse de fond du “virtualisme” pousse sans cesse vers l’option
extrême de cette folie, l’utilisation des armes
nucléaires (mais peut-être existe-t-il d’autres options de meurtre de masse).
Une remarque latérale: faire l’histoire, selon les élites étatsuniennes, n’est-ce pas poursuivre plus loin cette pulsion nihiliste européenne qui fut mis en valeur par Nietzsche et successeurs, jusqu’à Hannah Arendt,
Guenter Anders etc.

Interrogations∫∫

Article lié : Que cherche Musharraf ?

MM

  24/09/2006

A vrai dire, cette polémique autour des déclarations du Président pakistanais me surprend. J’étais en fait présent au Pakistan au moment des faits, à savoir le 11 septembre et ses suites; la fameuse réplique “bomb you back to the stone age” m’est bien familière car je l’avais bien entendue, et à maintes reprises dans les milieux pakistanais, militaires, politiques et meme médiatiques… Je me pose donc des questions sur cette polémique qui éclate d’un coup. Ne serait-ce pas une manipulation? De qui? dans quel but?
J’avoue que j’ai mon interprétation des faits mais permettez moi de la garder et de donner ici matière à reflexion à tous ceux qui voudraient alimenter ce débat.

Déclin Maya : Ce qu’ont trouvé les archéologues rappelle l’histoire récente de l’Europe ...

Article lié :

Lambrechts Francis

  24/09/2006

ARTE : Mayas - La mystérieuse disparition d’une grande civilisation, par Uwe A. Oster, historien , http://www.arte.tv/fr/1330512.html

L’an 909 après J.-C. a marqué un tournant dans l’histoire du monde, même s’il reste largement inconnu en Europe. ... A cette date qu’aurait donc disparu l’une des civilisations les plus fascinantes de l’histoire de l’humanité. Quelle est la cause de cet effondrement, des siècles avant l’arrivée des conquistadors sur le continent américain ?

... Les métropoles se vident de leur population, seuls quelques habitants restent sur place « comme des squatteurs dans une ville à l’abandon » (Nikolai Grube). Ce déclin, c’est très probable, a des causes multiples. Les chercheurs savent que la fin de la période classique des Mayas a été marquée par des famines qui, elles aussi, ont sans doute plusieurs causes ... ( ici tout un développement écolo-économique) ... Nikolai Grube pense que la dislocation de la civilisation Maya s’explique aussi par un facteur politique. Tikal, peut-être dépassée par le contrôle logistique d’un territoire si vaste, peine à maintenir son hégémonie. Les uns après les autres, des princes d’Etats auparavant indépendants se mettent à prétendre au statut de roi divin. ... Une fois rompu l’équilibre de la terreur entre Calakmul et Tikal, le pays s’embrase au milieu du 8e siècle. Michael Zick, spécialiste des Mayas, parle à ce sujet de « balkanisation » du territoire maya. En un temps record, les villes se dépeuplent ...

La France et la brèche ouverte par Sarko-l’inconscient

Article lié : La France et la brèche ouverte par Sarko-l’inconscient

Jean-Paul de Beauchêne

  24/09/2006

La France et la brèche ouverte par Sarko-l’inconscient
J’aime bien votre article et en particulier sa conclusion : « Pour Washington, c’est vital, car la France est la seule force au monde dont l’existence même met en cause la vision américaniste du monde, donc l’essence même de l’américanisme »
Je ne suis pas loin de la partager. Mais si vous vous souvenez de nos conversations d’autrefois à Bruxelles, je considère qu’il y a aujourd’hui non pas deux, mais trois pays qui partagent les attributs uniques de savoir concevoir et développer des systèmes hypercomplexes et qui ont une vraie vision géopolitique à l’échelle du monde : la France, la Russie et les Etats-Unis. Ces trois pays illustrent aussi les trois tendances fondamentales de la Chrétienté*, catholique pour la France, protestante pour les Etats-Unis, orthodoxe pour la Russie, qui inspirent à ces pays, ou à ces cultures, leur vision géopolitique. Il est ici important que cette inspiration peut être en creux, comme dans le communisme soviétique, la révolution française et la république laïque qui lui a succédé, et maintenant l’américanisme aux Etats-Unis.
Donc j’ajouterais deux considérations à votre conclusion :
1 – J’aurais tendance à suivre de près l’évolution de la Russie et son retour sur le devant de la scène : le duel pourrait devenir triel. Les approches récentes de la Russie vers l’Europe par la France sout de ce point de vue édifiantes.
2 – L’américanisme compris comme perversion et inversion du protestantisme pourrait être aussi ravageur qu’en leur temps la perversion-inversion de la France catholique et royaliste par la Révolution (Terreur et génocide Vendéen)  et la perversion-inversion de la Russie orthodoxe et tsariste par la Révolution bolchévique (Goulag et massacres). Dans tous les cas avec la prétention de recréer un homme meilleur par la suppression de ses espaces de liberté (cf. « Le phénomène socialiste » d’Igor Chafarévitch, Seuil 1977).
Meilleurs Souvenirs
Jean-Paul de Beauchêne

*  que l’on retrouve sous les traits des trois opposants au syncrétisme politico-religieux, le pape Pierre, le Docteur Pauli et le Starets Jean, dans l’« Apologue de l’Antéchrist » des « Trois entretiens sur la guerre, la morale et la religion » de Vladimir Soloviev (trad. fr. O.E.I.L., 1984)

Amusant

Article lié : Alerte : «JSF in Peril»

PHR

  24/09/2006

Les Etats-Unis n’avaient-ils pas relancé la cources aux armements avec SDI pour abattre l’URSS en l’entraïnant dans une course aux armements dont ils savaient qu’elle y laisserait la peau.
Et aujourd’hui, dans leur délire militariste, isl continuent à courir alors que leur ennemi est mort. Et ils vont s’épuiser, s’effondrer au bout de la piste, tout seul. La conuête de l’Ouest. Toujours plus loin : plus ultra, c’est la maxime des Empires. En efft, comme le dit l’humoriste, quand on a passé les bornes, il n’y a plus de imite.

Article lié : La France et la brèche ouverte par Sarko-l’inconscient

AG

  24/09/2006

J’espère que vous dites vrai mais ces dernières années tout ce qui semblait pouvoir faire bouger les choses s’est trouvé englouti dans un abîme de trouille, de tabous et de conformisme.

Alors peut-être qu’effectivement l’élection du toutou sarko va mener à une crise réelle ... mais avant j’en doute !

La Transnistrie: vers un nouvel état pro-Russe∫

Article lié :

Louis Kuehn

  24/09/2006

On s’en interroge à l’ONU:

http://www.tiraspoltimes.com/node/230

Une nouvelle défaite géopolitique pour Bush & Co., qui voudraient encercler Moscou comme jamais dans l’histoire. Il est probable que leurs plans échoueront.

Israel déplace de fait sa frontière avec le Liban avec l'accord de la FINUL

Article lié :

Gilbert Kuenemann

  24/09/2006

Le piège du clash des civilisations se referme sur l’Europe avec la bénédiction de Chirac, Merkel et Prodi

La FINUL, composée principalement de forces européennes est en voie de perdre toute crédibilité au Liban et de se voir bientôt assimilée à une force “auxiliaire” d’Israël aux yeux des Libanais et de la résistance (le Hezbollah). C’est du moins le sentiment sur place.

Au mépris de la neutralité attendue d’eux en tant que force internationale, les européens semblent bel et bien accepter sur le terrain, voire contribuer à un redécoupage de la ligne bleue - la frontière Sud du Liban - au profit d’Israël. A quand le premier attentat contre les soldats de la FINUL, attribuable aux “méchants islamistes chiites soutenus par l’Iran” ?

Le piège tendu par Israël aux Occidentaux se referme.

Sur les violations de la ligne bleue avec l’accord de la FINUL, voir sur le site de la Coordination de l’Appel de Strasbourg :

’‘Au Liban, Israël grignote des terres et déplace les lignes fixées par les institutions internationales’‘

’‘La FINUL annexe des terres du Liban au profit de l’Occupant’‘

Qui sait ∫

Article lié : Nous, vous bombarder “back to the Stone Age”? Mais ce n'est pas notre genre!

PHR

  23/09/2006

Le jeune roi qui découvre que ses conseillers - souvent ceux de son défunt père - le trompent, les renvoient et accède à la maturité politique.
Cela a existé.
Ce la peut arriver.
Mohammed VI a tenté le coup. Avec certaines limites.
Mais on a vu cela dans l’hsitoire de notre “vieux” continent.

Bush est un naïf-born again. Cela peut devenir sa force : l’honnêteté. Si son étonnement est sincère.
On verra.

Sarko ne sera pas un poodle

Article lié : Tintin à la Maison-Blanche : “Go west, Young Man!

Voordeckers

  23/09/2006

Je ne crois pas, pour le dire franchement, que Sarkozy s’éloignera de façon dramatique de la ligne française en politique étrangère.

Je crois, en revanche, que, en cas de victoire en 2007, il suivera le “modèle Merkel”: rapports plus amicales avec Washington, mais sans oublier les intérêts français et l’orientation euro-méditerranéenne de Paris.

Notons que l’UMP n’est pas un monolythe “sarkozysé”, que Sarko même ne pourra pas échapper à la géopolitique, et que la question turque est perçue de façon très différente désormais à Washington et a Paris.

Notons aussi que la situation en Irak et en Afghanistan ne permet pas un discours mégalo sur la “exportation de la démocratie” ou sur la réorganisation manu militari du Moyen-Orient…

Et n’oublions pas que si Sarkozy gagne, il ne pourra commencer à faire de la politique qu’en l’été 2007. Or, un an après, les Etats-Unis choisiront un nouveau président… qui très probablement ne sera pas néoconservateur.

La vraie grande question d’après moi est de voir la force réélle de Sarkozy dans l’UMP et la droite. La stratégie de puissance française exige la pursuite d’une forte influence en Europe, d’un patriotisme économique (européenne si possible, français si nécessaire), et d’un rapport privilégié avec Berlin, Madrid, Rome et aussi Moscou.

La politique étrangère d’une France sarkozyenne, pourrait surprendre pas mal d’observateurs je crois.

9/11 : Oui Balajo, mais "Fausto Giudice" ...

Article lié :

Lambrechts Francis

  23/09/2006

L’extrait de message (à la fin) éclaire un peu la signature de Fausto Giudice. ( activisme débordant sur le net )
Ce message de prévention est distribué par IMC à une de ses listes de membres (liste par sujet), ici à la liste ZPAJOL >> liste sur les mouvements de sans papiers.

Cela dit les documents font partie de la masse d’allégations et analyses concernant le 11 septembre, c’est tout le sujet d’un débat qui connaitra probablement le même sort que celui de l’assassinat de Kennedy.

Qui est IMC :  http://www.indymedia.org/fr/index.shtml
About Indymedia : The “Independent Media Center"is a network of collectively run media outlets for the creation of radical, accurate, and passionate tellings of the truth.
We work out of a love and inspiration for people who continue to work for a better world, despite corporate media’s distortions and unwillingness to cover the efforts to free humanity.

> > Après vérification, je me suis fait piéger par le site Quibla (dont le
> > responsable est Fausto Giudice).
> > Derrière tout un tas de textes sur les migrants en Siciles ou autres
> > sujets intéressants, le site est truffé de textes d’auteurs négationnistes
> > (Serge Thion, Jean Brière, Ginette Hess-Skandrani…).
> > N’allez pas consulter ce site infâme.

Blair planifie une nouvelle vie avec Bush

Article lié :

Lambrechts francis

  23/09/2006

après son départ du 10 Downing Street, par Tim Walker, le 23 juillet 2006, chronique “Mandrake”, Sunday Telegraph ( http://questionscritiques.free.fr/edito/Telegraph/mandrake_Blair_Carlyle_230706.htm )

( NB : nouvelle vie ? Il continue comme John Major, son prédécesseur, et comme tout politicien de l’USdom )

Petite théologie de l'Eglise

Article lié : Une constante américaniste : vous bombarder “back into the Stone Age

PHR

  23/09/2006

Elle est fondée sur Pierre. Mais même Saint Paul n’exclue pas que l’Anté-Christ s’y installe. Y sommes-nous ? Not quite.
Tout dépend de la leçon que Benoît XVI tirera de Ratisbonne. Ou bien, mais c’est peu crédible, il ne comprend pas et nous sommes partis pour de nouvelles gaffes. Ou bien il comprend qu’il est Pasteur du troupeau et à ce titre qu’il est plus important de ramener à la raison ses brebis galeuse que d’exciter les loups. Le mieux encore serait de transformer les loups en brebis. “Rien n’est impossible à Dieu”.

Si ce document est authentique, alors c'est une bombe.

Article lié :

Balajo

  22/09/2006

Le rapport des services de renseignement allemands sur le 11 septembre :

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=viewArticle&code=20060922&articleId=3305

diable!

Article lié : Une constante américaniste : vous bombarder “back into the Stone Age

Chibolet Léon

  22/09/2006

  La situation actuelle devient de plus en plus intéressante et réactive de nombreuses
interprétations que l’on croyait disparues… et qui, sous une forme légèrement déformée,
sont très présentes, par exemple le diable et les démons. Ainsi, le chrétien Bush, born again, a-t-il désigné l’axe du mal et a voulu “montrer” qu’il recouvrait pour l’essentiel l’Islam; Mgr Ratzinger renommé Benoît XVI essaye, en franc célibataire, de faire pareil par le détour Manuel II.
  Chacun à sa manière soutient l’Occident judéo-chrétien, haut lieu de “la civilisation”,
adorant “le vrai Dieu”, chacun a totalement oublié des horreurs auxquels leurs pays, leurs
églises, leur élection divine , sont étroitement liés. C’est dans ce contexte que le discours de
Hugo Chavez est important et surtout son apostrophe à Bush, ce diable. En bonne démonologie, ce fut un fier retour à l’envoyeur et ses 50 millions d’évangélistes-sionistes.
  Du reste, il faut reconnaître que cette désignation s’appuie sur des preuves convain-
quantes si l’on veut bien se rappeler que l’arrière-fond de la bagarre, concerne le déchaînement de cruautés et de violences étatsuniennes et européennes en Irak, en Afghanistan, au Liban, tout cela pour contrôler le pétrole, les territoires et/ou continuer le travail colonial.
  Cette alliance de cruauté et d’hypocrisie surgit, toujours nouvelle, quand ceux qui l’ont
subi, commence à en parler. Alors apparaît un éclairage en arrière-fond assez effrayant. C’est pourquoi l’article sur Pervez Moucharaf me paraît remarquable.
Quel chemin parcouru pour que cet homme brutal qui n’est pas né de la dernière pluie confesse qu’il a soutenu les USA en Afghanistan parce que les responsables de ce pays terrible l’ont menacé, s’il ne participait pas à la croisade antiterroriste, de le détruire afin qu’il revienne à l’âge de pierre, en plus grand, à la manière “petite main” pour petit allié,celle qui fut dites et faites par les israéliens au Liban.
  Je garde en tête ce passage de l’article:“Il existe une obsession dans la psyché améri-
caniste, représentée par cette expression “to bomb back into the Stone Age” (vous ramener à l’Âge de pierre par la vertu des bombardements US).”. Ce passage renvoie de suite
à cet autre constat:“On y trouve à la fois
l’obsession du bombardement aérien massif et, deuxième chose qui n’est pas indifférente, l’obsession du retour au Ground Zero de la civilisation pour celui qui n’est pas américaniste”.

  Ainsi faudrait-il reprendre cette antique affirmation de la sagesse française “si Dieu n’existe pas, il faut pourtant reconnaître
que le diable, lui, existe bien.”
La cavalcade actuelle des USA sur la surface de la terre, accompagnés par leurs dogues et caniches, course déchaînée, sans frein, fait penser de plus en plus au mythe de la “horde sauvage”, “das wilde Heer” qui apparaît dans le Freischütz de C.M. von Weber.

Léon Chibolet