Analyse, c'est un sujet développé plus en profondeur. Ce sont aussi des articles publiés par nous dans d'autres supports. Ce sont enfin des contributeurs extérieurs que nous accueillons sur notre site, y compris des contributeurs en anglais.

Notes sur la leçon de psychanalyse du Pr. Lavrov    16/12/2013

• Longue interview de Lavrov, sur divers sujets. • Jugement sobre sur le bloc BAO : “hystérie”. • Lavrov, expert en psychanalyse, n’a pas changé son diagnostic depuis deux ans, se contentant de constater l’aggravation du cas. • C’est notamment l’Ukraine, qui suscite chez le ministre russe cette observation. • A Kiev, John McCain est arrivé sur place, confirmant que nous sommes dans une phase aiguë de l’hystérie en question, selon l’épisode hypomaniaque habituel. • Les opposants aux opposants de l’actuelle politique ukrainienne, prennent également leur place. • L’UE manie l’ultimatum, complétant le plateau habituel de la crise.

Notes sur Mandela comme miroir pour le Système    09/12/2013

• La mort de Mandela fut, et continuera à être l’objet d’une considérable hystérie de la communication activée par le Système. • La mort de Mandela fut un symptôme considérable de notre pathologie. • Elle est un signe non moins considérable de la quête désespérée du Système pour une légitimité dont l’absence le rend infiniment vulnérable dans ses entreprises, à ses propres yeux. • La mort de Mandela nous révèle une fois de plus, pour ceux, en tout cas, qui pensent que “révéler le vrai visage du Système”, c’est nous révéler nous-mêmes. • La mort de Mandela nous tend un miroir pour que le Système puisse s'y contempler.

Notes sur l’Iran et son quant-à-soi    05/12/2013

• L’accord avec l’Iran a été fait avec les P5+1. • Il avait été accompagné de commentaires enthousiastes sur une “époque nouvelle”, où l’Iran pourrait jouer un rôle majeur en connexion avec le bloc BAO, et les USA certes. • Surprise ? A considérer l’activité diplomatique échevelée de l’Iran, on pourrait croire que cet accord est d’abord destiné à la recherche d’une stabilisation de la zone du Golfe Persique, par coopération de l’Iran avec les autres pays riverains. • Du coup, cet accord acquiert une autre perspective : celle d’un arrangement régional. • Pour le reste, tout le monde est renvoyé à la Grnde Crise du Système.

Notes sur l’épisode ukrainien    25/11/2013

• Le psycho-drame ukrainien, avec la rupture des négociations entre l’Ukraine et l’UE, nous dit beaucoup de choses sur nombre de domaines. • Il y a les ambitions-Système d’hégémonie entropique de l’UE. • Aucune illusion ne peut être entretenue : l’UE est aussi “bon élève” du Système que les USA, si pas la “première de classe” dans le bloc BAO. • Autre illustration importante : la détermination nouvelle de la Russie, mieux illustrée par une plaisanterie de Poutine que par les actes russes. • Enseignement général : le Système ne s’arrêtera pas, il ira jusqu’au bout. • C’est dire que la crise, puisque c’en est une, n’est pas finie.

Notes sur le désordre “apolaire” du Moyen-Orient    10/11/2013

• Rencontre Poutine-Netanyahou à Moscou le 20 novembre. • Rumeurs puis annonce officielle de rapprochement (armes) russo-égyptien, avec Lavrov au Caire le 12 novembre. • Développement des perspectives d’accord sur le nucléaire iranien. • L’Arabie tempête de tous côtés, mais de plus en plus contre les USA. • Les USA s’aperçoivent de quelque chose. • Israël “complice” de l’Arabie, Al Qaïda pas inactif à partir de la Syrie embrasée. • Poutine gagnant, l’influence russe presque hégémonique avec lui ? • Oui s’il y avait quelque espoir de stabilité structurée, pas vraiment dans un monde devenu apolaire.

Notes sur l’anatomie de la NSA : eh oui, “tout ça pour ça”    06/11/2013

• Un long, très long article du New York Times (NYT), du 2 novembre 2013, doublé d’un article du Guardian, nous donnent une sorte d’anatomie de la NSA. • Qu’est-ce que la NSA, d’où vient-elle, que fait-elle, comment procède-t-elle. • Il n’y a pas de surprise majeure, simplement une longue et parfois fastidieuse étude sur le monstre. • Chacun conclura comme il veut, nombreux dans le sens de la puissance formidable. • Nous, ce serait plutôt dans le sens de l’inéluctable chute à cause de cette “puissance formidable”. • Et du moment de vérité...

Notes sur Bye bye Greenwald, hello Greenwald    01/11/2013

• Il quitte le Guardian. • Énorme et symbolique événement de communication à l’heure de l’inutile censure-Système dont nous menace un PM britannique et poupin, marionnette du MI5 multiplié par le MI6. • Greenwald, avec son compère Snowden et son acolyte Pierre Omidyar, révolutionne-t-il le système de la communication ? • Le général Alexander, qui dirige paraît-il la NSA, continue à geindre : s’il agit comme il agit, c’est à cause du département d’État. • Kerry constate que la NSA est en “mode autopilote” et qu’il faudrait songer à la ramener sur terre. • Ce monde étrange et décérébré flotte dans un éther incertain...

Notes sur les pathologies de la modernité    28/10/2013

• Le complexe de surveillance de la NSA n’est pas de l’espionnage, c’est une pathologie de la modernité s’exprimant également par le goulag américaniste. • La réaction du cynisme pavlovien (“Tout le monde espionne tout le monde”, etc.) est une autre pathologie de la modernité, basée sur la nécessité de sauvegarder l’exceptionnalisme américaniste. • Tout cela est, désormais à ciel ouvert, le produit rationnel du Système, exerçant “souverainement” son contrôle sur nous. • D’où l’importance et la singularité de la crise Snowden/NSA. • ... Laquelle continue à s’étendre avec les dernières péripéties autour de Merkel.

Notes sur une colère noire devenue catastrophique    24/10/2013

• Merkel écoutée et furieuse, téléphonant à un Obama anéantie. • Fureur également du président mexicain. • Suite des révélations-Snowden sur la NSA en France avec une étrange intervention de James Clapper. • Enquête parlementaire en Italie sur ce que vous devinez. • L’Europe prête à s’armer de lois anti-NSA. • Le désastre Snowden/NSA s’accentue, prend des allures vertigineuses, interfère directement sur la diplomatie, réduit encore le leadership d’Obama. • C’est tout le bloc BAO, sa cohésion, son entente, qui sont menacés. • Comment arrêter ce torrent puisque personne ne contrôle la NSA ... Sinon Snowden lui-même, après tout.

Notes sur une colère-poire et conséquences    22/10/2013

• «Enfin, il se passe quelque chose...», écrit une chronique parisienne. • La France-poire (*) réagit avec une grandiose fureur au cirque-NSA qui a donné une grande représentation sur son action dans l’hexagone. • Le fonds Snowden a encore frappé (via Le Monde) et il a déclenche une tempête à la puissance inattendue entre Paris et Washington. • Il concrétise ainsi un malaise latent entre les deux pays, depuis la crise syrienne du 21 aoû-10 septembre. • La crise Snowden/NSA ne cesse de s’étendre et de produire des effets inattendus et déstabilisants, notamment dans le bloc BAO.

Notes sur l’exceptionnalisme de la chute    02/10/2013

• Le constat est que les USA, leur BHO en tête, ont franchi une nouvelle étape, un nouveau palier dans leur chute. • La brève et paroxystique séquence syrienne a estampillé la chose, dont le début pour la séquence doit être marqué à la défection de Snowden. • Cette hyperpuissance qui s’offre une grève lugubre du gouvernement (government shutdown) sur l’Himalaya de sa dette, en est réduit à psalmodier comme an idiot à propos de son “exceptionnalisme”. • Les USA sont-ils «...a tale/Told by an idiot, full of sound and fury,/ Signifying nothing» (Macbeth, Acte V) ?

Notes sur la ligne d’horizon brisée    17/09/2013

• La crise syrienne dans sa phase paroxystique actuelle a décisivement achevé sa transmutation. • Désormais, elle est devenue, en un sens, “homothétique”, avec le dédoublement d’elle-même en plusieurs autres crises, dont la plus grave se situe à Washington. • Malgré l’accord Russie-USA sur le chimique, les perspectives restent incertaines, d’abord à cause de la crise washingtonienne. • La transmutation de la crise syrienne implique d’autres épisodes qui constitueront une “montée aux extrêmes”. • La question principale concerne le possible point de rupture : en Syrie même, autour de la Syrie ou à Washington ?

Notes sur un étrange anniversaire    12/09/2013

• Depuis 2001, le 11 septembre est une date sacrée pour les États-Unis d’Amérique, sorte d’anniversaire d’une infamie (celle des autres) et d’une résurrection (la leur). • Cette année, rien de semblable. • Désarroi, incertitude, angoisse, et division dans la direction américaniste. • Mais aussi, un étrange soulagement de ne plus avoir la menace immédiate d’une guerre qu’on a soi-même appelée de ses vœux. • L’ombre de la Syrie pesait sur la commémoration, également si incertaine, avec en plus Poutine faisant la leçon aux USA.• Au reste, disent-ils, Poutine triomphe... • Est-ce la venue de notre Smutnoye Vremya au cœur de nous-mêmes ?

Notes sur une dissolution accélérée    06/09/2013

• “L’Histoire est désormais contre nous, même sans Obama, Assad et Cie” observe le commentateur de The Independent Bruce Anderson. • Poutine traite Kerry de menteur, Obama au G20 fait du lobbying auprès de la Chambre majoritairement opposée au projet d’attaque en Syrie, les présidents brésilien et mexicain accusent les USA d’espionnage universel. • La crise Snowden/NSA est de retour. • Ainsi va la litanie, sans discontinuer. • Ce à quoi nous assistons est une dissolution de tous les artefact du Système, donc du Système lui-même. • Il s’agit du “‘chaos contrôlé’-devenu-incontrôlé”, mais au cœur du bloc BAO, pas en Syrie.

Notes sur une vacillation spasmodique    30/08/2013

• La rapidité des choses nous stupéfie. • En une semaine, cette crise a défilé comme un kaléidoscope. • D’une hystérie belliciste emportant tout à une vacillation dramatique jusqu’à des rumeurs de débâcle. • Pendant ce temps, l’“ennemi” (lequel ?) n’a pas bougé un cil, il a regardé les choses se défaire. • Le vote des Communes, mais aussi l’humeur ravageuse à Washington, les hésitations du président, les “preuves” qui ne prouvent rien de décisif... •En 48 heures ou en 72 heures, l’évidence nous a éclairés : il n’y a pas de crise syrienne, il y a une crise du bloc BAO, qui est le nom de code pour la crise d’effondrement du Système.

Notes sur deux résistants antiSystème    19/08/2013

• Au travers d’un très long article du journaliste presque-“dissident” Peter Maass sur Laura Poitras, coéquipière de Greenwald dans l’“opération Snowden”, c’est un portrait de la “résistance antiSystème” qui est tracé. • Poitras, bien moins connue que Greenwald, est la stratège et l’organisatrice de l’“opération Snowden”. • L’article est révélateur de la modernité comme outil de la résistance antiSystème, en retournant la modernité contre le Système, celle-ci devenant ainsi elle-même le principal moyen de déstructuration-dissolution-entropisation du Système. • L’article, et ses héros, méritent une analyse spécifique.

Notes sur l’annulation d’un sommet qui n’existait pas    09/08/2013

• Obama ne rencontrera pas Poutine dans un sommet prévu à Moscou, avant le G-20 de Saint-Petersbourg. • A Saint-Petersbourg, donc, l’atmosphère sera notablement constructive (à moins que, d’ici là, Obama ne décide qu’il ne va pas à Saint-Petersbourg ; à moins que, d’ici là, Obama n’exige que Saint-Petersbourg soit transporté dans la banlieue de Chicago). • Tout cela doit-il être considéré du point de vue classique, d’une diplomatie réduite à un “chaos grotesque et dérisoire” ? • Pour nous, il s’agit plutôt du premier cas où un acte diplomatique important renvoie directement à l’affrontement colossal entre Système et antiSystème.

Notes sur le JSF, la SCMP et le trou noir de la séquestration    05/08/2013

• Le JSF peut-il être abandonné ? • La puissance militaire US peut-elle être réduite à des dimensions qui obligerait les USA à abandonner leur rôle global ? • Il y a beaucoup de cette sorte de questions accompagnant la présentation de la Strategic Choices Management Review (SCMP) par le secrétaire à la défense Hagel la semaine dernière. • Tout cela à cause de la séquestration, événement du type “la goutte d’eau qui fait déborder le vase”. • Certains, y compris parmi les experts les plus pro-Système (Daniel Goure), n’hésitent plus à l’écrire : “la séquestration va briser notre puissance”.

Notes sur une défaite du Système    26/07/2013

• La défaite de l’amendement Amash à la Chambre, 217 voix contre 205, est une “victoire à la Pyrrhus” pour les autres, ceux du Système. • Le vote est intervenu à la suite d’une soudaine révolte soudaine du Congrès contre la NSA et ses pratiques du surveillance. • Le 24 juillet, avant le vote, la panique de la direction-Système a été totale. • La faiblesse de la victoire, qui consacre que la Chambre des Représentants est out of control, présage un “automne très chaud” à Washington. • Justin Raimondo : «Edward Snowden’s sacrifice was not in vain...» • Le Système tremble.

Notes sur l’énigme explosive de Snowden-Greenwald    15/07/2013

• Interview énigmatique et d’une considérable importance de Glenn Greenwald. • Il affirme que Snowden dispose d’informations explosives sur le gouvernement US, bien plus importantes que celles qui ont déjà été diffusées, et surtout d’une orientation totalement destructrices de ce gouvernement. • Leur diffusion est liée au sort de Snowden, selon l’acharnement que le Système mettra à le neutraliser et à l’éliminer. • Ces révélations expliquent peut-être l’attitude de Poutine vis-à-vis de Snowden. • Elles ouvrent un aspect caché et potentiellement bouleversant d’une crise qui ne cesse de montrer sa diversité déstructurante et antiSystème.