Deux records pour dedefensa.org

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

   Forum

Il y a 2 commentaires associés à cet article. Vous pouvez les consulter et réagir à votre tour.

   Imprimer

 2177

Deux records pour dedefensa.org

20 février 2020 – Deux records ?

• Le premier est piteux : nous commençons notre cycle mensuel du « 19 courant... » avec une somme de €185 (€220 aujourd’hui)... Du jamais-vu, du tristement jamais-vu.

• Le second est glorieux : 11 470 visites/jour, voilà le nombre moyen de visites quotidiennes pour cette année 2020, selon ce qu’on peut déjà juger être une tendance, sur les 50 premiers jours. Le mois de janvier 2020 nous donne la plus forte moyenne mensuelle qu’ait connu le site : 11 465 visites/jour, et les 19 premiers jours de février donnent une moyenne de 11 533 visites/jour.

Sur cette deuxième annonce glorieuse, je vais ajouter quelques précisions qui montreront l’évolution, notamment depuis 2011-2012, lorsque nous changeâmes de serveur et de comptabilité des entrées pour un système plus reserré. Le nombre moyen de visites quotidiennes en 2012 s’établissait en gros autour de 3 500 visites/jour. (Voir notre texte du  27 février 2012 expliquant la situation d’alors et reprenant les circonstances du nouveau système de comptage : « [N]otre nouveau service de comptage enregistre des visites d’une durée plus importante que le précédent, – trois minutes contre une minute. »)

Depuis, l’évolution a été la suivante :

• 5474 visites/jour pour l’année 2014 ;
• 7 428 visites/jour pour l’année 2016 ;
• 7 953 visites/jour pour l’année 2017 ;
• 10 018 visites/jour pour l’année 2019 ;
• 9 290 visites jour pour l’année 2019 ;
• 11 470 visites/jour pour les 50 premiers jours de l’année 2020. (Pour cette dernière période des 50 premiers jours de 2020, le nombre de pages vues est aussi un record : 44 155 pages/jour.)

Il est remarquable et si paradoxal, et si malheureusement symbolique, que ces deux records puissent être annoncés en même temps. Il apparaît aussitôt qu’il existe une étrange asymétrie, surtout valable pour aujourd’hui si l’on considère la réduction des interventions de soutien depuis septembre-octobre 2019 et le grandissant intérêt pour le site, depuis plusieurs années et de façon spectaculaire depuis fin-2019/début 2020. Je nous laisse à tous, y compris à moi-même, le loisir de revenir plus tard sur ce phénomène pour tenter de l’analyser, sinon de l’expliquer. En attendant, le temps presse.

Nous nous sommes toujours préoccupés de cette situation de l’écart si considérable entre le nombre de visiteurs et le nombre des donateurs (pensez qu’il suffirait aujourd’hui que chaque visiteur nous laisse un tiers d’euro par mois et l’affaire serait faite pour le mois). Par exemple, le 19 septembre 2011, nous écrivions, dans des conditions de disparité bien moindre qu’aujourd’hui : 

« ...La nouvelle comptabilité donnait pour septembre et octobre[2011], en moyenne [...] 3.004 et 3.153 visites par jour, 16.814 et 17.489 pages consultées par jour. On mesurera le gouffre séparant ces chiffres du nombre de donateurs.
»• En d’autres termes, les donations sont extrêmement déséquilibrées et donnent un rapport extrêmement disproportionné entre lecteurs et donateurs, à notre avis et selon des estimations concernant les fréquentations de lecteurs, de l’ordre de 0,25% à 0,33%. D’une façon générale, il s’agit de donateurs qu’on retrouve plusieurs fois par an, sinon, de mois en mois, qui ont pris l’habitude de contribuer avec régularité.»

Aujourd’hui, la remarque est à multiplier par six, par sept, peut-être plus, avec le rapport donateurs/visiteurs quelque part entre 0,01% et 0,04%, et plus que jamais la nécessité d’un plus grand nombre de donateurs réguliers. Pas encourageant, lorsqu’on a à l’esprit nos besoins économiques pour que ce site qui a l’air de compter pour un nombre grandissant de personnes continue à poursuivre sa mission dans des conditions acceptables. Je vous épargne dans ce texte le sempiternel rappel de nos nécessités comptables mais le glisse en note... (*)

Mon idée est que s’il y a foule en 2020 sur notre site, c’est parce que ce site compte (je me fais plaisir) mais surtout parce que tout le monde sent bien que nous approchons d’échéances extraordinairement déstabilisantes et apocalyptiques et que notre sujet principal est de guetter cet événement.  On conclura qu’il faut soutenir dedefensa.orgavec bien plus de détermination qu’on en constate aujourd’hui.

 

Note

(*) Extrait souvent présenté comme sempiternel : « “…les montants de €2.000 et €3.000[...]constituent pour nous les sommes permettant respectivement un fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site et un fonctionnement plus aisé de ces fonctions”. Nos lecteurs savent évidemment que, depuis mars 2011, les conditions économiques ont évolué et que les sommes proposées doivent être définies différemment. Le seuil du “fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site” dépasse aujourd’hui très largement les €2 000 et se trouve quasiment au niveau des €3 000, avec le reste à l’avenant... »