“Auto-cancellation droit devant !”

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

 4047

“Auto-cancellation droit devant !”

9 décembre 2023 (17H15) – Le titre, c’est le cri de la vigie au haut du grand mat de la ‘Santa Maria’, le yacht du milliardaire Christopher Columbus, inventeur prétendu de l’Amérique d’ailleurs récemment ‘cancellé’ et renvoyé dans ses palais autocratiques. Cela suffit pour dire que nous allons faire une causerie sur les États-Unis d’Amérique.

Pour la suite, je reprends sans vergogne un passage du texte publié ce même jour ou à peu près, sur ce site et sur le tir au pigeon US ouvert contre Trump et RFK. Vous verrez, nous ouvrons un somptueux sujet.

« Cette prise de position est absolument historique dans l’actuel contexte, lui-même absolument historique : le “parti unique” à la dérive, le DeepState impuissant et bégayant, le complexe militaro-industriel ne sachant plus à quel mode de corruption se vouer... Pour la première fois dans ces temps incertains, il y a un désaccord aux gravissimes conséquences sur le financement d’une guerre scélérate, illégale et inutile pour laquelle les deux ailes du “parti unique” montraient un enthousiasme égal... »

Ce passage concerne évidemment le vote historique du Sénat pour dire son hostilité à la proposition (la possibilité de voter sur la proposition ?) de l’administration Biden de prévoir 61 $milliards pour l’Ukraine dans un ensemble d’un peu plus de $100 milliards d’aide à “l’étranger”. La matière est extrêmement complexe, comme le sont les divers règlements du Congrès, et un autre vote, sinon d’autres votes au Sénat peuvent avoir lieu, notamment la semaine prochaine. On peut écouter notamment dans les 15 premières minutes du programme de Mercouris du 7 décembre, les explications labyrinthiques de ces règlements pour finir par un Mercouris riant de lui-même et reconnaissant que lui-même n’y comprend rien, et que d’ailleurs d’ici le 15 décembre (date du départ du Congrès en vacances), une ultime offensive de l’administration pourrait forcer malgré tout un vote favorable...

Mais qu’importe enfin, et il nous dit quelque chose comme ceci finalement, – et je donne une non-citation, c’est-à-dire résumant son propos général sur ce vote dans l’esprit comme si cela avait été dit, et nullement une citation verbatim :

« Finalement, tout cela, ces mécanismes et règlements n’ont pas d’importance, y compris malgré tout la possibilité d’un vote favorable d’ici les prochains jours... Ce qui importe, c’est l’état d’esprit complètement nouveau que ce vote a révélé, qui constitue un tournant capital... »

“État d’esprit” dit-il (« the mood in Congress »), et c’est bien de cela, – de psychologie, – que je veux parler ici ; et, parlant du Congrès, c’est bien de Washington D.C., des directions US, des élitesSystème dont je parle, d’une façon générale, avec leurs psychologies toutes réunies en une sorte de psychologie collective qui les oriente inconsciemment, dont ils dépendent ; – car ces gens sont manipulés bien plus qu’ils ne manipulent, par les conseils sataniques qui leur sont dispensés du haut d’un Olympe de pacotille, d’un Olympe-simulacre...

Dès lors, mon interprétation qui concerne l’Ukraine ne s’intéresse nullement à l’Ukraine en tant que telle mais à l’Ukraine comme méchanceté pure, comme scorpion in absurdo. Mon interprétation concerne l’Ukraine comme l’une d’elles, – la dernière en date et peut-être la dernière tout court, – l’une de ces sales guerres déstructurantes, méchantes et faites pour détruire jusqu’à une entropie singulière et manifestée comme phénomène vulgairement terrestre et acoquinée à une pseudo pensée politique, une sorte d’arrogante “pensée du rien” propre à la politiqueSystème et caractérisant les ‘neocon’, que les USA déclenchent et manipulent depuis plus de trente ans pour notre séquence, depuis ‘Just Because’, – lesquelles pseudo-“guerres”sont ainsi définies dans le même texte cité en parallèle :

« [...P]ourtant conflit typique, machiné par la propagande et la subversion américanistes, avec tous, absolument tous les ingrédients de la corruption, des milliers de morts inutiles, de violation des engagements, de nihilisme d’un hubris de pacotille, etc. »

Eh bien, ce qu’il m’importe de dire dans cette vaste matière, c’est que l’événement du Sénat, pour moi a ouvert une brèche décisive dans le barrage de la bêtise et de la méchanceté diabolique. C’est vrai, enfin ! Pour qu’un Graham en arrive à proférer cette énormité qu’il ne votera pour des crédits extérieurs guerriers (l’Ukraine) que lorsque tous les problèmes intérieurs de la même sorte « of this country » (les USA) auront été considérés et seront en cours de traitement, il faut une révolution de la psychologie : de sa part, ce n’est pas seulement, et d’ailleurs nullement, un énorme mensonge, – c’est une pensée révolutionnaire ! (Même s’il n’en pense pas un mot et que nous importe le mensonge ou pas, la révolution a eu lieu dans sa psychologie inconsciente !)

Ainsi, mon idée est-elle que nous sommes peut-être, pour rester humble et prudent, dans le cours de voir la psychologie collective des américanistes-exceptionnalistes conduite à la nécessité de survie politique d’une révision cosmique dont l’un des arcs-boutants serait la mise en cause de la politiqueSystème. Je sais fort bien qu’envisager cela, aujourd’hui, dans les conditions de leur emprisonnement dans leur vision d’arrogance et d’hubris jusqu’à l’absolu, c’est envisager pas loin de l’effondrement, de l’implosion même des Etats-Unis, de leur dissolution dans l’immense vide de l’éternel silence... Excusez-moi si je souris un peu, et d’ailleurs vous savez pourquoi ; « Rêvons un peu », disait Sacha...

“En face”, que se passe-t-il sinon une panique considérable qui s’est emparée d’équipes de bureaucrates corrompus, d’une incompétence et d’une irresponsabilité considérables, d’une absence complète de conviction sérieuse et rongée par le doute, d’une psychologie collective d’une faiblesse qui ne peut opposer aucune résistance sérieuse au « new mood in Congress ». Un exemple de cette absence de résistance se trouve dans l’extrême absence de mesure, voire dans des emportements incontrôlés au plus haut niveau. Le plus remarquable à cet égard est cet étrange pachyderme de Lloyd Austin, le secrétaire à la défense, jusqu’ici sans intervention notable, réfugié dans une discrète médiocrité sans risque avec son siège gardé au chaud de membre du conseil d’administration de Raytheon, qui soudain sort de ses gonds, comme le rapporte Tucker Carlson devenant un acteur majeur de la bataille politique de Washington D.C., et nous communiquant hier :

« L’administration Biden menace ouvertement les Américains à propos de l’Ukraine. Hier, lors d’un briefing classifié à la Chambre, le secrétaire à la Défense Lloyd Austin a informé les députés que s’ils n’allouent pas plus d’argent à Zelenski, “nous enverrons vos oncles, cousins et fils combattre la Russie”. Payez les oligarques ou nous tuerons vos enfants. »

C’est ce qu’on nommerait (Mercouris hier) la “théorie des dominos” en version postmoderne, une reprise poussive des années 1960 pour le Vietnam, et signe qu’ils sont perdus. Ils ont abandonné la dynamique offensive de la politiqueSystème en anéantissant la chose par leurs erreurs et leurs sottises pour la posture défensive de cet artifice minable de l’époque qui ne put se libérer de lui-même qu’en capitulant et en s’autodétruisant avec la consécration de l’entrée des chars du Nord-Vietnam dans Saigon.

Ils ont réussi ce sublime artifice du néant de l’auto-cancellisation ; même le mot d’autodestruction de notre fameuse équation de la surpuissance y conduisant, – même le mot “autodestruction” est devenu trop honorable pour eux. Restent les débris de l’auto-cancellisation sur la plage déserte de la marée du soir.

Donations

Nous avons récolté 940 € sur 3000 €

faites un don