Forum

Pour poster un commentaire, vous devez vous identifier

Une affaire Kelly aux states ∫∫∫

Article lié :

Sysfran

  18/11/2003

Question autour d’un décès au Département d’Etat

[14.11] La mort d’un fonctionnaire du Bureau of Intelligence and Research très impliqué dans la dénonciation de la production de fausses preuves sur la présence d’armes de destruction massive en Irak sème le trouble dans les couloirs du Département d’Etat.

John Kokal, 58 ans, fonctionnaire du Bureau of Intelligence and Research / Near East and South Asian Division (INR/NESA) a été retrouvé mort le 7 novembre en fin de soirée. Il était un des fonctionnaires les plus actifs dans la dénonciation des fausses preuves sur la présence d’armes de destruction massive en Irak. En charge de l’analyse du renseignement sur l’Irak avant et pendant l’intervention américaine, John Kokal avait assisté aux premières loges aux manœuvres des néoconservateurs pour exagérer l’évaluation de la menace du régime de Saddam Hussein. L’enquête de police indique qu’il aurait pu se jeter depuis le toit du Département d’Etat. Son corps a été retrouvé au fond d’un puits de lumière de 6 mètres de hauteur, huit étages au dessous du toit du siège du Département d’Etat, aux abords de la 23e rue tandis que sa femme, Pamela Kokal, employée au Bureau of Western Affairs, l’attendait au parking. La police de Washington n’a pas éliminé l’hypothèse d’un homicide en raison des circonstances mystérieuses dans lesquelles son corps a été retrouvé. Kokal ne portait en effet ni veste ni chaussures, alors que la température extérieure était d’une douzaine de degrés seulement. Selon un ancien employé de l’INR, il est impossible que Kokal ait pu avoir accès tout seul au toit du Département d’Etat. Les locaux de l’INR sont situés dans un lieu sécurisé très sensible qui ne dispose d’aucune fenêtre. La seule ouverture à laquelle il aurait pu avoir accès a été blindée et condamnée.

W.M.

© geopolitique.com 2003.

Le pape serait antisémite ∫

Article lié :

Sysfran

  17/11/2003

Cette info n’est pas beaucoup reprise par la presse.
C’est pas très évident de la retrouver, elle ne fait pas la une.
Pourtant, il convient selon les règles médiatiques en vigueur de traiter le pape d’antisémite.
Il critique bel et bien la politique du mur de Sharon and co…....

“In fact, the Holy Land does not need walls but bridges,”

Enorme.

Pope Condemns ‘Terrorism,’ Criticizes Israel Fence
Sun November 16, 2003 07:33 AM ET

VATICAN CITY (Reuters) - Pope John Paul on Sunday condemned recent attacks in Turkey and Iraq as “evil acts of terrorism” and also criticized Israel for building a barrier snaking into occupied territories.

Speaking at his Sunday noon address, the pope urged an end to a spiral of attacks and reprisals in the Middle East.

At least 22 people died after car bombs exploded near two synagogues in Istanbul on Saturday and 19 Italians were killed in Iraq on Wednesday in a suicide attack on a military base.

The Holy See had already issued separate statements of condemnation following both the Turkey and Iraq blasts.

Speaking to pilgrims in St Peter’s square, the pope also urged both Israelis and Palestinians to renew efforts aimed at peace negotiations and criticized Israel’s building of the barrier, which the Jewish state says is to protect it from Palestinian suicide bombers.

“The construction of a wall between the Israeli people and the Palestinian people is seen by many as a new obstacle on the road to peaceful cohabitation,” the pope said in his first comment on the controversial Israeli fence.

“In fact, the Holy Land does not need walls but bridges,” he said, reading from a window overlooking the square.

A United Nations report last week said the barrier cutting through the West Bank will have severe humanitarian consequences for a third of the Palestinian population who live in the area.
© Reuters 2003. All Rights Reserved.© Reuters 2003. All Rights Reserved.

Affaire "Kokal", le "Kelly" US ∫

Article lié :

rouz

  14/11/2003

Etonnant, un od*fficiel US “antiwar” travaillant à l’INR/NESA retrouvé mort… se serait jeté d’un toit auquel personne n’a accès…

Ca fait une semaine et c’est la première fois que je lis quelque chose dessus…

http://www.geopolitique.com/voircontenu.php?contenuref=320

14 novembre 2003  
 
Cluedo au Département d’Etat

[14.11] Y aura-t-il une “affaire Kelly” à Washington ? La mort mystérieuse d’un fonctionnaire du Bureau of Intelligence and Research très impliqué dans la dénonciation de la production de fausses preuves sur la présence d’armes de destruction massive en Irak sème le trouble dans les couloirs du Département d’Etat.

John Kokal, 58 ans, fonctionnaire du Bureau of Intelligence and Research / Near East and South Asian Division (INR/NESA) a été retrouvé mort le 7 novembre en fin de soirée. Il était un des fonctionnaires les plus actifs dans la dénonciation des fausses preuves sur la présence d’armes de destruction massive en Irak. En charge de l’analyse du renseignement sur l’Irak avant et pendant l’intervention américaine, John Kokal avait assisté aux premières loges aux manœuvres des néoconservateurs pour exagérer l’évaluation de la menace du régime de Saddam Hussein. L’enquête de police indique qu’il aurait pu se jeter depuis le toit du Département d’Etat. Son corps a été retrouvé au fond d’un puits de lumière de 6 mètres de hauteur, huit étages au dessous du toit du siège du Département d’Etat, aux abords de la 23e rue tandis que sa femme, Pamela Kokal, employée au Bureau of Western Affairs, l’attendait au parking. La police de Washington n’a pas éliminé l’hypothèse d’un homicide en raison des circonstances mystérieuses dans lesquelles son corps a été retrouvé. Kokal ne portait en effet ni veste ni chaussures, alors que la température extérieure était d’une douzaine de degrés seulement. Selon un ancien employé de l’INR, il est impossible que Kokal ait pu avoir accès tout seul au toit du Département d’Etat. Les locaux de l’INR sont situés dans un lieu sécurisé très sensible qui ne dispose d’aucune fenêtre. La seule ouverture à laquelle il aurait pu avoir accès a été blindée et condamnée.

W.M.

The french were right

Article lié :

fidelix

  14/11/2003

http://nationaljournal.com/about/njweekly/stories/2003/1107nj1.htm

By Paul Starobin, National Journal
Friday, Nov. 7, 2003

Cet article date de la semaine dernière mais n’était pas sur le site du National Journal.

Et pour completer cette bonne lecture :
http://www.brook.edu/fp/cusf/center_hp.htm (Center on the United States and France)

cathedral de mensonges

Article lié : La cathédrale de virtualisme de George W

serjio torres-abelaira.

  12/11/2003

  HELAS !...y
  solamente adiocionar que
la curia de la cathedral en
cuestion tiene en su poder
diez mil ojivas nucleares y
cuentan con no pocas ni
tampoco pocos Humanisimos
acriticos fervorosos fieles
CREYENTES en,prescisamente,
esa misma cantidad de pa-
vorosas falacias:este,este es elPunto Central/sostengo
todavia).Las responsabili-
dades Civiles colestivas,
comunes e individuales
existen AUN.Las impunidades
son otro Espejismo (mirage)
b)Lo principal en la re-
solucion del capitolio
u.s.of a.respecto Siria y
Libano,es acorralarlos para
muy belicamente continuar
sus planes:Afganistan-Irak
y.Palestina-Palestina-por
supuesto.Llevan 55 años y
no tan solo sin poder aplastarla.Lo de las elecciones internas u.s.of
a.es algo secundario.En ri-
gor:desde cuando no lo es?-
  Disculpenme por lo que
deba.Vuetro trabajo es es-
tupendo.Que la Fuerza no os
abandone.
          003-11-12
          epulev.

www.vigirak.com

Article lié : La cathédrale de virtualisme de George W

articles

  11/11/2003

lire notre site http://www.vigirak.com

We told you so !

Article lié :

francois

  09/11/2003

Des commentaires étonnamment peu critiques (à retardement…) sur la position Française et la souveraineté Iraquienne:
(Je pensais que cela aurait fait la ‘une’ du jour, habituellement les commentaires anonymes d’officiels US sur la France sont nettement plus critiques!)

“The United States is deeply frustrated with its hand-picked council members because they have spent more time on their own political or economic interests than in planning for Iraq’s political future, especially selecting a committee to write a new constitution, the officials added. “We’re unhappy with all of them. They’re not acting as a legislative or governing body, and we need to get moving,” said a well-placed U.S. official who spoke on the condition of anonymity. “They just don’t make decisions when they need to.”

Ambassador Robert Blackwill, the new National Security Council official overseeing Iraq’s political transition, begins an unannounced trip this weekend to Iraq to meet with Iraqi politicians to drive home that point. He is also discussing U.S. options with L. Paul Bremer, civilian administrator of the U.S.-led Coalition Provisional Authority, U.S. officials said.

The United States is even considering a French proposal, earlier rejected, to create an interim Iraqi leadership that would emulate the Afghanistan model, according to U.S. and French officials. During the debate before the new United Nations resolution on postwar Iraq was passed Oct. 17, France and other Security Council members had proposed holding a national conference—like the Afghan loya jirga—to select a provisional government that would have the rights of sovereignty. “

http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/articles/A17199-2003Nov8.html

Si Jessica est héroïque, c'est dans son refus du virtualisme

Article lié :

Anamorphose

  07/11/2003

Encore une info intéressante reprise d’Associated Press par Yahoo!
http://fr.news.yahoo.com/031107/5/3hk28.html

“Jessica Lynch accuse l’armée US de manipulation

PALESTINE, Virginie Occidentale (AP) - Ancienne prisonnière des Irakiens durant la guerre, la soldate Jessica Lynch reproche à l’armée américaine d’avoir déformé son histoire pour en faire un symbole d’héroïsme. (...)
Dans une interview que la chaîne américaine ABC doit diffuser mardi prochain, la jeune militaire âgée de 20 ans se déclare contrariée par la manière dont le Pentagone a raconté son épreuve. “Ils m’ont utilisée pour faire un symbole” a-t-elle dit, selon l’extrait de l’interview diffusé vendredi sur le site de la chaîne. “Cela me blesse que l’on invente des histoires qui sont fausses.” Elle estime également qu’il n’y avait aucune raison que son sauvetage, dans un hôpital irakien, soit filmé. “C’est mal”, dit-elle.”

J’écrivais il y a quelques mois ici même un courrier intitulé “Pauvre Jessica”, en la plaignant de la sinistre farce dans laquelle on la faisait jouer : de toute évidence elle a eu la lucidité de s’en rendre parfaitement compte elle-même au point de protester haut et fort !
Ca fait partie des raisons de se dire derechef que tout n’est pas (complètement) pourri dans la “Nouvelle-Jérusalem” d’outre-Atlantique, surtout quand les nouvelles viennent… ironie de l’histoire, de Palestine…

La bureaucratie antiterroriste des US met en péril leurs labos

Article lié :

Anamorphose

  07/11/2003

US crackdown on bioterror is backfiring
By Debora MacKenzie

Cet article intéressant paru dans le New Scientist explique comment la législation anti-terroriste promulguée après les alertes au bioterrorisme rend complètement kafkaïenne la situation des biologistes américains travaillant sur des produits “sensibles”. Ils refusent de plus en plus de s’exposer aux rigueurs d’une législation délirante, surtout de puis que l’un des leurs risque de se retrouver en prison….

” This week, a respected biologist was led into a Texas courtroom. He faces no fewer than 68 charges and could end up in jail for the rest of his life. Has the FBI finally caught the anthrax attacker?

No. Thomas Butler merely reported that 30 vials of plague bacteria had gone missing from his laboratory at Texas Tech University in Lubbock. Many of Butler’s colleagues believe the justice authorities are making an example of him as part of a wider effort to ensure that scientists take more care with material terrorists might exploit.

Whatever the outcome of the case, that effort is having repercussions that go far beyond the fate of one scientist.”

(La suite avec de nombreux exemples d’aberrations souvent hilarantes à lire sur Yahoo !

http://uk.news.yahoo.com/031106/12/ed7ze.html)

Ce fonctionnement bureaucratique borné est peut-être à l’image de la bureaucratisation générale de l’Etat US (notamment la bureaucratisation du Pentagone contre laquelle tente de se démener notre grand ami Rumsfeld)...

the credibility gap

Article lié : Le cas turc et l’effondrement de la diplomatie US

Stephane Rix

  07/11/2003

Je pense que l’erreur strategique des USA a commence le jour ou Bush etait persuade de trouver des ADM en Irak: “we have proof of wmds”. Un autre probleme que je trouve completement indiplomatique est de dire aux nations “if you are not for the US then you are against us”. Il est clair que s’est forme un sentiment anti-americain un peu partout dans le monde. On ne voit plus les Etats-Unis comme le pays de la liberte par excellence, les USA sont en train de tomber petit a petit dans une tyrannie en laissant de cote tous les elements des lois internationales regissant ce monde pour leur projet megalomane d’unilatteralisme (PNAC) bafouant aussi les droits de l’Homme (Martial Court vs ICC). De ce fait les USA sont en perte de credibilite internationale, un nouvel ordre mondial pourrait se former tot ou tard pour faire barrage a la folie americaine des guerres prem-emptives en utilisant les lois internationales. C’est en tout honneur a l’Europe de se proteger dans le domaine des lois internationales (ONU par exemple) pour faire barrage au peril americain.
Une chose qui m’avait frappe regardant ce “new world order”: pendant la guerre en Irak, la Chine s’etait declaree le “new world order” puis ce fut au tour de la Russie une semaine apres de se decreter en tant que “new world order” puis l’Europe a suivi quelques jours apres par voix diplomatiques. Il est certain que ces trois nations qui avaient des contrats communs en Irak vont se rapprocher petit a petit pour sauvegarder les Nations Unies.
Par ailleurs, depuis que je suis aux USA les medias ont beaucoup travaille a deteriore les images de la Syrie et de l’Iran depuis la crise irakienne. Et dernierement, il y a eu une information ou pres de 288 avions americains se sont concentres sur la base de Leuchars (RAF) en Ecosse et on peut se poser la question des intentions des Americains car c’est tout a fait inhabituel.
A moyen terme je pense que l’Irak va servir de base strategique aux USA dans le moyen-orient pour etablir des democracies un peu partout. Je ne sais toujours pas qui de l’Irak ou des USA est le plus dangereux.

We need the European Union. (Applause)

Article lié :

fidelix

  04/11/2003

Celà ressemble à une réunion des alcooliques anonymes:
Zbigniew.B va encore plus loin que Madeleine.A et prêche pour un retour à la réalité et aux bons vieux usages diplomatiques.

http://www.centerforamericanprogress.org/site/pp.asp?cid={E9245FE4-9A2B-43C7-A521-5D6FF2E06E03}&bin_id={9F92BF4B-1E80-45E3-AFC8-F1672CFC4A4C}

a propos de l'article de William Pfaff de l'IHT

Article lié :

Steven Rix

  04/11/2003

Je ne suis pas d’accord avec l’article de william pfaff qui condamne les musulmans francais sur la mobilisation en Irak. C’est en fait une accusation extrement serieuse qui met en peril la politique commune europeenne mais aussi l’integrite de la defense europeenne dans un deuxieme temps. Il est tout a fait credible dans l’Union Europeenne d’avoir libre acces aux frontieres, et c’est valable pour les musulmans, les juifs et les chretiens d’origine europeenne: les musulmans francais supposons que ce soit vrai qui voyagent jusqu’en Irak devrait non pas etre arretes en France mais en Grece. La France ne peut pas penalement les arreter (il y a un article la-dessus) puisque ce ne sont pas des terroristes mais des resistants qui combattent une guerre illegale.
Une enquete judiciaire va etre ouverte sur le cas de William Pfaff et sa credibilite.

France 'to aim nuclear arms at rogue states'

Article lié :

Stephane

  29/10/2003

Voila un article interessant, la France est en train de changer sa doctrine nucleaire contre les rogue-states.
http://www.telegraph.co.uk/news/main.jhtml;$sessionid$Y2LZMOOAYHRV3QFIQMGCFFWAVCBQUIV0?xml=/news/2003/10/28/wnuke28.xml&sSheet=/news/2003/10/28/ixnewstop.html

Pourquoi s'arrêter là∫ Pourquoi pas Israël, l'Egypte et l'Irak dans l'OTAN∫

Article lié :

Stephane

  27/10/2003

vous vous etes trompes dans le lien

détournement d'intelligence

Article lié :

fidelix

  25/10/2003

The Stovepipe
by Seymour Hersh
http://www.newyorker.com/fact/content/?031027fa_fact

Voici un article qui retrace l’histoire de l’uranium nigerien, mais qui au delà de ce simple exemple démonte le fonctionnement du renseignement américain, ou plutot de sa transmission jusqu’aux plus hautes sphères du pouvoir.
Pour faire simple, il suffit de quelques hommes bien placés pour installer des “dérivations” entre la CIA et la maison blanche. Nul besoin de fabriquer de faux renseignements, il suffit d’attendre que quelqu’un d’autre s’en charge pour vous. Puis il ne reste qu’a selectionner sans vérification préalable ce qui vous est le plus utile politiquement.

Pour une récapitulation plus détaillée des faits, voir aussi: http://cooperativeresearch.org/wot/iraq/forged_niger_documents.html#102103a

La question reste encore ouverte en ce qui concerne la véritable origine de cette falsification (la piste interne à la CIA est assez savoureuse), mais cette affaire peut aussi remettre en perspective la visite triomphale de J.Chirac dans cette région du monde: On n’ose penser ce qu’il serait advenu d’une de nos principales sources en énergie si ce montage n’avait été démystifié.
Décidement, je n’arrive pas à me départir de cette paranoïa.