La mission de Bolton à l’ONU: la tête de Kofi Annan

Bloc-Notes

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

La nomination de John Bolton comme ambassadeur des USA à l’ONU doit être confirmée par le Sénat (à partir du 16 avril), dans ce qui s’annonce comme une rude bataille législative. Une campagne considérable a amené à des prises de position massives, pour et contre cette nomination. (Dernière prise de position en date, celle du New York Times du 9 avril, contre Bolton.)

Bien entendu, la version, selon le schéma officieux/officiel répandu par les néo-conservateurs, de l’envoi de Bolton comme “réformateur” de l’ONU (Bolton le dur va déployer toute sa brutalité pour changer l’ONU corrompue en une maison de verre vertueuse, — éventuellement plus conforme aux intérêts US), est une fable dans le genre qu'affectionne la machine de propagande virtualiste “bushiste”. Notre appréciation est que Bolton va à l’ONU pour préparer une couverture internationale pour la future offensive (diplomatique et peut-être militaire) contre l’Iran.

L’appréciation du journaliste américain Wayne Madsen, de Online Journal, est que Bolton va à l’ONU pour avoir la peau de Kofi Annan et opérer son remplacement par le Polonais Kwasniewski (« It is clear that Bolton's major task at the UN will be to dump the African Annan as Secretary General and replace him with someone European and white. Polish President Alexander Kwasniewski's (whom George W. Bush affectionately calls “Alexander”) leads the list of neocon candidates »).

Hypothèse à considérer, — en notant d’ailleurs que Bolton, qui est un homme “pour toutes les saisons”, est capable de mener à bien plusieurs missions destructrices ensemble, donc la peau de Annan et celle du régime iranien devant l’ONU. En attendant, répétons bien qu’il faut qu’il soit confirmé par le Sénat. Ce sera un des rares moments d’affrontement à Washington entre l’exécutif et le législatif, avec sans doute démocrates et républicains mêlés (certains sénateurs républicains sont contre Bolton) ; ce sera éventuellement un peu de vigueur et d’indépendance retrouvées pour le Congrès.


Mis en ligne le 9 avril 2005 à 15H45

Donations

Nous avons récolté 1633 € sur 3000 €

faites un don