Humeur de crise-29

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

   Forum

Il y a 4 commentaires associés à cet article. Vous pouvez les consulter et réagir à votre tour.

   Imprimer

Humeur de crise-29

06 janvier 2017 – Il s’agit d’une simple vidéo sur MSNBC, quelques dizaines de secondes d’un échange entre Rachel Maddow et le sénateur démocrate Schumer. Maddow lui présente un document où un anonyme de la CIA proteste à propos du rendez-vous de la CIA avec Trump. Schumer, vieille ordure de Wall Street, prend l’air finaud et diabolique qui convient pour dire qu’à continuer comme ça, il va lui arriver des problèmes, à Trump (« Let me tell you: You take on the intelligence community — they have six ways from Sunday at getting back at you »). Et Rachel, lesbienne, progressiste-sociétale, autrefois pourfendeuse talentueuse de GW Bush et de ses guerres épouvantables où la CIA tint son rang, qui boit ça comme du petit lait, l’annonce par la vieille ordure que la CIA pourrait régler son compte au président des États-Unis... Quel bonheur et quel honneur d’être progressiste !

Voyant cela, je ne peux m’empêcher de penser que le Diable est passé par là. Aucune autre explication n’est possible ; car la raison recule, impuissante, devant la tâche d’expliquer rationnellement et par ses seuls moyens de telles attitudes, et devant l’aveuglement que tant de sapiens oppose à cette mise en évidence. Nous sommes dans une saison diabolique, où les âmes faibles et les psychologies vulnérables succombent si aisément à la terrible influence du Diable qui sème l’incohérence.

Je trouve bien rassurant que des esprits habitués à exercer leur indépendance dans le seul champ de la raison en viennent, pour s’expliquer ces choses extraordinaires qui se déroulent, à se tourner vers de telles explications extrahumaines et au-delà de la seule raison. Contrairement aux jugements courants inspirées par le Système (par le Diable) et qui s’effilochent en lambeaux, il s’agit d’une véritable illumination rationnelle de l’esprit par l’intuition. Il faut savoir, pour lutter, qui est notre adversaire.

Ainsi de cette humeur de crise : de reconnaître que notre Grande Crise est d’abord une crise de la psychologie humaine, et qu’elle se trouve activée par des forces extrahumaines et supérieures par leur seule surpuissance (et nullement supérieures par la pensée, certes). La Grande Crise du monde est d’abord notre immense crise intérieure, en nous-mêmes, et l’accès que cette circonstance donne au Diable d’entrer en nous-mêmes

Donations

Nous avons récolté 1696 € sur 3000 €

faites un don