Une inquiétude nouvelle en Israël

Bloc-Notes

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

 705

Une inquiétude tout à fait nouvelle apparaît en Israël, avec la crainte de perdre le soutien des pays occidentaux et de se trouver isolé, au point où l’idée de la persistance de la situation actuelle, avec un Etat juif indépendant, ne soit plus soutenue par les Occidentaux. Cette analyse, présentée comme venant des services de renseignement, est mise en évidence par une nouvelle de World Forum du 10 décembre. Elle s’appuie sur une information du conseil des ministres par les services de renseignement le 21 novembre 2007, et une déclaration de Yuval Diskin, directeur de l’ISA (Israel Security Agency) du ministère des affaires étrangères, qui affirme que l’idée d’“un Etat pour deux peuples” fait son chemin en Europe et que le blocage actuel avec l’autorité Palestinienne l’accélère.

L’évaluation des services de renseignement constitue un avertissement qu’il s’agit d’une situation potentielle sans précédent depuis les années 1960.

«Officials said the intelligence assessment determined that European Union officials regard Israel as the main reason for the Western crisis with Iran, Middle East Newsline reported. They said Israel has become the focus of Iran and other Muslim states in what could result in a nuclear war in the Middle East.

»Officials said the intelligence community has warned of a movement spreading in Europe and the United States to form one state that would include Israel, the Palestinian Authority and perhaps Jordan. The proposal was seen as a means to end Jewish sovereignty and replace it with an Arab-dominated confederation.

»“The idea is based on the view in the West that a Jewish state is no longer desirable and Jews should become a minority in a much larger entity,” an official said. “It's an idea that is spreading within the European elite and discussed in the United States as well.”

»The assessment said EU and U.S. diplomats were increasingly seeing Iran as an emerging nuclear power that must be treated as the Soviet Union during the Cold War. The diplomats were also said to favor Western engagement with the Hamas regime in the Gaza Strip.»

La publication, à cette date du 10 décembre, de ces précisions sur cette analyse du renseignement israélien venues d’une réunion du gouvernement du 21 novembre, a été fortement influencée par la publication de la NIE 2007. L'analyse alarmiste se trouve évidemment très fortement renforcée par la NIE 2007, qui conduit à une perte de crédit majeure de l’argument anti-iranien d’Israël.


Mis en ligne le 14 décembre 2007 à 07H28