Les États-Unis sont-ils à court de sanctions ?

Les Carnets de Dimitri Orlov

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

 2149

Les États-Unis sont-ils à court de sanctions ?

Il y a deux jours, les États-Unis ont imposé de nouvelles sanctions à la Bourse de Moscou, également connue sous le nom de MOEX, dans le but de l’empêcher d’effectuer des transactions en euros et en dollars.

La raison hypocrite de ces nouvelles sanctions est d’empêcher la Russie de financer son opération militaire spéciale de démilitarisation et de dénazification de l’Ukraine, qui ne nécessite ni dollars ni euros.

La nouvelle a fait grimper le rouble russe. Les employés du MOEX ont été surpris (n’étaient-ils pas déjà soumis à des sanctions américaines ?), puis ils se sont tranquillement remis au travail. Qu’est-ce que c’est que cette entité américaine d’ailleurs ?

Oh, oui, la Russie fait encore un peu de commerce avec ce pays, générant un excédent commercial de plus d’un quart de milliard par mois. Voyons si les États-Unis essaient d’obtenir ce montant en roubles, sans violer leurs propres sanctions ! Une partie de cet argent sert à payer les pastilles d’uranium enrichi que les États-Unis n’ont jamais appris à fabriquer efficacement et qui permettent d’allumer la lumière aux États-Unis, ne serait-ce pas une honte ?

N’oubliez pas que la plupart des transactions en USD et en EUR sur le MOEX ont été effectuées par des particuliers. Ont-ils besoin de faire leurs affaires sur le MOEX ? Non, ils n’en ont pas besoin. Il existe de nombreux moyens de négocier des USD et des EUR en dehors du MOEX, en toute légalité. L’OFAC, le département du Trésor américain (qui a élaboré ces sanctions) est-il au moins au courant de leur existence ? Je vais l’aider : ces moyens secrets impliquent… de se rendre dans la banque russe la plus proche… qui fait déjà l’objet de sanctions américaines ! Mais s’ils pensaient que les échanges de dollars ou d’euros sur le MOEX contribuaient à financer l’action en Ukraine, alors ils sont au delà de toute réalité.

Quelqu’un a-t-il été surpris par cela ? Voici un article datant du 29 juillet 2022 :

« La Banque de Russie discute avec les acteurs du marché des changes de la manière de déterminer le taux de change du rouble par rapport au dollar et à l’euro si le Centre national de compensation et la Bourse de Moscou tombent sous le coup des sanctions occidentales. »

Le 14 Juin 2024, Club Orlov – Traduction du ‘Sakerfrancophone

 

Note du Saker Francophone

Depuis quelques temps, des gens indélicats retraduisent “mal” en anglais nos propres traductions sans l’autorisation de l’auteur qui vit de ses publications. Dmitry Orlov nous faisait l’amitié depuis toutes ses années de nous laisser publier les traductions françaises de ses articles, même ceux payant pour les anglophones. Dans ces nouvelles conditions, en accord avec l’auteur, on vous propose la 1ere partie de l’article ici. Vous pouvez lire la suite en français derrière ce lien en vous abonnant au site Boosty de Dmitry Orlov.