Les dépenses militaires mondiales: pour notre sécurité à tous, les USA dépassent largement le Rest Of the World

Bloc-Notes

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

 65

Des estimations récentes des dépenses militaires dans le monde, effectuées par GlobalSecurity.org (organisme d’évaluation des questions de sécurité dans le monde dépendant de l’université de Liverpool), donnent des résultats intéressants. A leur lecture, nous devrions être complètement rassurés, notre sécurité est assurée par ceux qui ont montré le plus grand sens des responsabilités possible.

Les évaluations prennent comme référence le chiffre de 1998 pour le “reste du monde”, estimant assez justement (hors des évaluations fantasmagoriques de telle ou telle officine neocon pour la Russie ou la Chine) que ce chiffre n’a pas évolué de manière significative. Pour les USA, la situation est notablement différente, comme on le lit avec le membre de phrase que nous signalons en gras: «Non-US aggregate real expenditure on military worldwide in 2007 remained at approximately the 1998 level, about half a trillion dollars. US spending increased from about $280 billion to about $625 billion.»

Le résultat est que les USA dépensent aujourd’hui (année fiscale 2008) $625 milliards pour la défense (nous situerions ce chiffre éventuellement plus haut, – sinon beaucoup plus haut car l'Amérique est la terre de toutes les opportunités, – si certaines dépenses dissimulées sont prises en compte, avec certaines comptabilité dépassant le $trillion par an). Il s'agit d'une augmentation située entre 150% et 200% par rapport à 1998. Les dépenses militaires US atteignent ainsi, selon cette comptabilité, 57% des dépenses militaires du monde entier (alors qu’elles étaient encore évaluées, il y a un ou 2 ans encore, à 50% du total mondial).

Au vu de la situation opérationnelle, stratégique et d’influence des USA aujourd’hui, Il n’existe certainement pas dans toute l’histoire économique un rapport coût-efficacité aussi négatif que celui des dépenses militaires US, et un rapport aussi positif au niveau des bénéfices des entreprises productrices des armements. Il s’agit non pas d’un événement économique ou d’un événement militaire, mais bien d’un phénomène de civilisation. Nous laissons au lecteur le soin de conclure dans quel sens il faut apprécier ce phénomène, et les effets qu’il induit pour la susdite civilisation.


Mis en ligne le 9 janvier 2008 à 12H16

Donations

Nous avons récolté 1080 € sur 3000 €

faites un don