Le mystère autour de Gates

Bloc-Notes

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

 344

Il est quasiment acquis que Robert Gates restera au Pentagone mais le statut et les perspectives de cette position sont beaucoup moins assurés. Est-il reconduit sans restriction ou avec des conditions précises, notamment pour une période de temps limitée? La seconde option était encore évoquée par Greg Grant, du site DoD.Buzz, le 25 novembre:

«Two sources told me they believe Richard Danzig will be named Deputy Defense Secretary. He will choose the new faces to man the Pentagon, ensuring the Obama people get folks who are loyal to them and reflect their policy inclinations. Apparently, Danzig will hold that slot for up to a year. Then, if all goes well, he will replace Gates.»

La même note signale effectivement la même incertitude, selon d’autres canaux d’information: «Defense Secretary Robert Gates has agreed to stay on for at least the first year of the Obama administration, and perhaps longer, ABC’s Martha Raddatz and Jake Tapper first reported today.»

Il faudra voir comment Obama présente cette nomination lorsqu’il présentera, sans doute lundi, son équipe de sécurité nationale. Même encore, on ne pourra être assuré que le statut de Gates est complètement fixé. Au reste, ces spéculations sont fortement débattues depuis plusieurs mois, comme nous en rendions compte en juillet dernier, notamment cette hypothèse d’un Gates assurant une sorte de “transition longue” permettant à une nouvelle équipe de se roder, éventuellement avec Richard Danzig (proche d'Obama pour les affaires de sécurité nationale) comme adjoint de Gates, pour lui succéder quelques mois ou un an plus tard. A cet égard, l’identité de l’adjoint de Gates (Gordon England maintenu à son poste, ou Danzig remplaçant England, ou toute autre formule) sera un fait peut-être plus significatif que la nomination de Gates lui-même. Une équipe Gates-Danzig aurait une toute autre signification que le maintien de l’équipe Gates-England; la remarque vaut aussi bien pour les affaires extérieures (Irak, Afghanistan) que pour les affaires intérieures du Pentagone (crise interne).


Mis en ligne le 29 novembre 2008 à 07H11

Donations

Nous avons récolté 846 € sur 3000 €

faites un don