Le JSF britannique, un omnibus de très haute technologie

Bloc-Notes

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

 1017

Sans trop de roulements de tambour ni de sonneries de trompette, les Britanniques font savoir que, toutes réflexions faites, ils repoussent l’entrée en service de leur JSF à décollage/atterrissage vertical/court (ADAC/V), version F-35B, de trois ans, — soit, de 2014 à 2017. Par rapport aux promesses initiales (1995-98), on approche la décennie de retard pour l’entrée en service de cette version du JSF.

L’énorme délai britannique serait en partie dû, selon l’explication donnée, à des questions budgétaires. Mais tout cela est expliqué, dans Aviation Week & Space Technology du 11 juin 2007, dans des termes très incertains et extrêmement lénifiants, qui nous permettent d’envisager bien des hypothèses.

»The U.K. will delay service entry of the Joint Strike Fighter by three years, to 2017, and is exploring options for further postponing the Harrier GR9's retirement.

»The ministry had been planning to introduce the Joint Combat Aircraft, as the U.K. refers to the Lockheed Martin F-35, into service in December 2014. British industry officials close to the program suggest the latest delay has resulted at least in part from budgetary issues related to Equipment Program 07 deliberations.

»At the same time, consideration is being given to the option for pushing the Harrier GR9 out of service date (OSD) beyond 2018-19. Industry executives involved in the program confirm the Defense Ministry is examining extending the aircraft's service life again, and possibly industry producing additional Pegasus turbofan engines for the type.

»The GR9 OSD was initially 2015, but financial and operational capability issues have forced this date to be delayed. The latest variant of the Harrier is on its first combat deployment in Afghanistan.

»If the U.K. sticks to its present carrier acquisition program, GR9s would serve for several years on the new class before the arrival of the JCA.

»The U.K. plans to purchase 138 JSF aircraft, likely the F-35B version, to provide a successor to the Harrier GR9, and also to meet the crewed element of its Deep and Persistent Offensive Capability requirement.»

L’explication économique vaut à peu près ce qu’on nous dit, au MoD, à propos de Prince Bandar et de ses aventures “yamamesques”. D’une part, personne ne connaît le prix du JSF (à moins que les Britanniques aient leur idée?) ; d’autre part, cette “économie” sur un achat qui aura tout de même lieu est assez singulière si elle provoque une dépense supplémentaire, sans aucune valeur d’investissement comme l’est la prolongation de vie de 5 ans des Harrier GR9.

Il est vraiment très, très difficile de ne pas envisager un rapport de cause à effet entre cette décision de retarder l’entrée en service du JSF de trois ans et les nouvelles du JSF, alors qu’il est désormais évident que, parmi les ennuis sans nombre du JSF, on trouve des délais importants, voire impressionnants concernant cette version F-35B (voir cette remarque de Bill Sweetman : «Two years after a costly redesign effort was supposed to fix the problem, the U.K. says the F-35B’s ability to land on a carrier with weapons anf fuel reserves is “at risk”…»)


Mis en ligne le 14 juin 2007 à 15H03