Le diable est dans la communication

Bloc-Notes

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

 614

Un facteur fondamental mais particulièrement incontrôlable et difficile à évaluer dans la crise américaniste (finance et politique), c’est le rôle de la communication électronique privée, du citoyens vers les diverses autorités. CNN.News donne, le 30 septembre, des indications chiffrées considérables à propos d’un événement, le vote de la Chambre des Représentants sur le plan de sauvetage Paulson. Il s’agit d’un exemple que nous qualifierions d’“objectif” (non partisan), puisqu’il concerne la consultation du projet de loi sur lequel la Chambre s’est prononcée (vote négatif). Il donne une idée essentiellement du volume que peut atteindre le trafic électronique à propos d'un événement dans cette crise, il mesure l’importance de l’intérêt du public pour les divers éléments de la crise.

«The servers hosting the Web sites of the House of Representatives and its members have been overwhelmed with millions of e-mails in the past few days, forcing administrators to implement the “digital version of a traffic cop” to handle the overload – for the first time ever.

»Servers hosting Web sites of the House of Representatives have been flooded with millions of e-mails in recent days. “This is unprecedented,” said Jeff Ventura, communications director for the House's chief administrator.

»The tidal waves of e-mails and page views began over the weekend after negotiators announced Sunday that a deal had been reached on legislation to enact a $700 billion bailout of the country's financial system. In making the announcement, legislators said the public could view the agreement at financialservices.house.gov.

»“In a short period of time, lots of Web users were rushing to the digital doorway to get a copy of this thing,” Ventura told CNN in a phone interview. “As millions of people tried to look at the details of the bailout plan, the House.gov system became overwhelmed and many people saw notices on their computer screens saying “this page does not appear.”»

Cet exemple de trafic électronique donne par analogie une idée de la pression qui s’exerce sur les parlementaires US dans le cadre de la crise actuelle. Effectivement, la pression du courrier électronique a été décrite par plusieurs des parlementaires de la Chambre des Représentants comme un fait déterminant de leur vote lundi soir à la Chambre. La pression de ces courriers s’est faite, en général, dans un sens hostile au plan Paulson et aux initiatives du gouvernement.


Mis en ligne le 1er octobre 2008 à 15H36

Donations

Nous avons récolté 390 € sur 3000 €

faites un don