La NSA pourrait espionner des millions d’Américains

Bloc-Notes

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

 202

Russell Tice est la source qui a permis au New York Times de composer son article du 16 décembre 2005 impliquant l’administration GW Bush dans une affaire d’espionnage électronique des Américains par la NSA. Tice a été un employé de la NSA pendant 20 années. Il a expliqué à ABCNews qu’il était spécialisé dans les programmes d’écoute illégale à l’étranger, « in what's called special access programs. We called them “black world” programs and operations. » Il selmble qu’on puisse identifier ce travail comme réalisé dans le cadre de l’opération Echelon.

« But now, Tice tells ABC News that some of those secret “black world” operations run by the NSA were operated in ways that he believes violated the law. He is prepared to tell Congress all he knows about the alleged wrongdoing in these programs run by the Defense Department and the National Security Agency in the post-9/11 efforts to go after terrorists. “The mentality was we need to get these guys, and we're going to do whatever it takes to get them,” he said. »

GW Bush a affirmé, en reconnaissant l’existence de ce programme d’écoute de citoyens américains, qu’il ne concernait que quelques centaines de personnes dans le cadre de ce qui, selon lui, ne nécessite pas d’autorisation spéciale, et que ce chiffre ne serait pas dépassé. Tice est en complet désaccord. Pour lui, les procédures secrètes d’écoute de la NSA font que les paramètres choisis pour les écoutes des “quelques centaines d’Américains”, dans ce cadre “hors-légalité” décrété par le gouvernement, pourraient conduire si nécessaire à l’écoute sans autorisation de millions d’Américains.

Tice est prêt à témoigner devant le Congrès.


Mis en ligne le 11 janvier 2006 à 14H07

Donations

Nous avons récolté 979 € sur 3000 €

faites un don