La méthode Coué des pacifistes du Pentagone

Bloc-Notes

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

 588

Le Pentagone est devenu un oasis de pacifistes, repoussant catégoriquement la perspective d’une attaque contre l’Iran. Il semble s’agir de l’application de la fameuse méthode Coué, qui pourrait bien finir par installer une solide réalité. Dans ces temps de virtualisme, on ne devrait pas s’étonner de la chose.

Principal utilisateur de la méthode : Robert Gates, le secrétaire à la défense. Il ne cesse de taper sur le cou avec un entrain roboratif. Citons donc la dernière phrase du court article du Financial Times consacré à la possibilité d’un premier contact officiel entre les USA et l’Iran, dans le cadre du projet irakien de conférence internationale sur l’Irak. Elle nous rapporte la déclaration traditionnelle “du jour”, toujours la même, de ce secrétaire à la défense désormais fermement installé dans sa position de frein contre toute attaque de l’Iran : «Robert Gates, defence secretary, yesterday said it was “categorically” untrue that the US was preparing to launch air strikes against Iran.»

On y ajoute, pour faire bon poids de pacifisme pentagonesque, celle de son président du comité des chefs d’état-major, le général Pace, hier au Congrès.

«“It is not true,” said General Peter Pace, chairman of the joint chiefs of staff, when asked during an appearance in Congress about suggestions that the US military was preparing to launch air strikes on Iran.

»Asked by Senator Robert Byrd if he was categorically denying the reports, Gen Pace replied: “Categorically sir”.»


Mis en ligne le 28 février 2007 à 09H15