La guerre Pentagone-Congrès a donc bien commencé, et l’enjeu est bien le JSF

Bloc-Notes

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

 449

Après l’attaque de John McCain contre le programme JSF, qui devrait aboutir à un délai substantiel dans le programme (deux ans sans doute), le Pentagone a immédiatement riposté comme on le laissait prévoir. Cette riposte à ce stade du processus législatif indique l’importance que le Pentagone attache à l’initiative McCain. Le Pentagone estime qu’il est en danger de perdre le contrôle du programme au profit du Congrès. (Mais le programme JSF est-il encore contrôlé par le Pentagone et/ou par quiconque ? C’est une autre histoire.)

La riposte du Pentagone est venue sous la forme d’une interview que Ken Krieg, U.S. Defense Under-Secretary, a donné à Reuters le 9 mai. Krieg critique les prises de position du Congrès et laisse entendre qu’elles peuvent interférer sur les négociations en cours avec les partenaires internationaux du programme.

« A congressional mandate to slow Lockheed Martin Corp.'s $276.5 billion F-35 Joint Strike Fighter program could pose risks for suppliers and international partners who need the airplane to replace aging fighters, a top Pentagon official told Reuters.

(...)

» Krieg said work on a new memorandum of understanding among the international partners was going “relatively well.” The goal was to finish the talks this summer, with the respective governments to approve the agreement by the end of the year. Asked if the proposed program delay could jeopardize those talks, Krieg said partner countries would have to decide if any schedule changes were “material” and make their own decisions. “This is a multinational development program and so their views are important as we work the schedule issues, and as we work all the issues,” he said. »


Mis en ligne le 15 mai à 09H09