La crise britannique : on n’est plus très loin d’une “nationalisation” de facto de Northern Rock

Bloc-Notes

   Forum

Un commentaire est associé à cet article. Vous pouvez le consulter et réagir à votre tour.

   Imprimer

 196

La crise bancaire britannique, avatar national (pour l’instant) de la crise financière en cours depuis août, met le secteur bancaire britannique, dernier fleuron de la puissance de l’Empire, à fort rude épreuve. Elle met aussi les princpes du libéralisme bien-aimé dans une position bien délicate.

Le gouvernement intervient maintenant massivement dans la crise, notamment auprès de Northern Rock. Le gouvernement garantit désormais les dépôts des clients de la banque, pour tenter d’enrayer la ruée des retraits; il n’est pas loin de concrétiser cette garantie sur les divers biens de la banque. On n’est plus très loin par conséquent, comme le notent des analystes de la City, d’une nationalisation de facto de la 5ème banque britannique et ex-“darling of the City” et de ses principes ultra-libéraux.

Beaucoup de symboles dans cette crise, qui est véritablement une crise ponctuelle renvoyant à la crise générale de la globalisation. Désormais, avec d’autres banques de plus en plus durement secouées, c’est tout le système bancaire du Royaume-Uni qui est en cause. La crise est désormais considérée comme sans précédent depuis le XIXème siècle. Elle est considérée également, outre ses rapports avec la crise de la gglobalisation, comme une crise fondametale du système mis en place par Thatcher et développé démesurément par Blair.

«In an attempt to calm the panic, Alistair Darling, the Chancellor of the Exchequer, said: “Should it be necessary, we, with the Bank of England, would put in place arrangements to guarantee all the existing deposits in Northern Rock during the current instability. This means people can continue to take their money out of Northern Rock but if they choose to leave their money in Northern Rock it will be guaranteed safe and secure.”

»Mr Darling said that if forced to, the Government would use Northern Rock's assets to fund the deposits. City analysts said that would be tantamount to nationalising the bank.»

(…)

»Geoffrey Wood, economics professor at Cass Business School, said: “What Mr Darling is doing is a good idea. If there is any criticism it would be that he should have done this earlier.”

»Professor Wood said Mr Darling's action was without precedent because the last time there was a financial crisis of this scale was in 1866.»


Mis en ligne le 18 sptembre 2007 à 09H47