Fabius Maximus et la Russie

Bloc-Notes

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

 587

Grâce à notre lecteur Roberto Buffagni, que nous remercions, nous pouvons signaler un article effectivement très intéressant de Fabius Maximus, en date du 11 juillet, sur le site Defense & National Interest. (Buffagni pense que “Fabius Maximus” est un nom de plume de William S. Lind, également collaborateur de Defense & National Interest et d’autres sites sous son vrai nom. Lind, théoricien de la “4th Generation Warfare”, est un esprit indépendant, original et très compétent, chose rare dans le domaine de la stratégie.)

Fabius Maximus nous propose une prospective sur divers thèmes et problèmes. L’article signalé ici est la première partie de l’analyse de Fabius Maximus. Travail très intéressant en ce qu’il suscite chez le lecteur ses propres réflexions et l’encourage à des appréciations audacieuses. Le travail de Fabius Maximus ouvre l’esprit du lecteur, et c’est aujourd’hui la principale vertu qu’on doit attendre d’un texte d’analyse.

Nous extrayons ce passage consacré à la Russie. Cette simple remarque de Fabius Maximus (« Putin is perhaps creating a 21st century form of popular despotism ») est de la sorte qui ouvre l’esprit: la remarque pourrait paraître condamner la chose qu’elle décrit si l’on se réfère à notre pensée paralysée par le conformisme ; dans le contexte où elle est placée, elle suggère une impression différente, beaucoup moins défavorable (et des questions de cette sorte : devant l’incroyable effondrement de nos démocraties dans le totalitarisme de la pensée conformiste, une orientation réussie de “despotisme populaire” doit-elle être condamnée sans appel ni procès? Dans le cas spécifique de la Russie, la question a tout son sens).

« Russia

» Materials: great mineral wealth, especially in oil and natural gas.

» Ideas: Putin is perhaps creating a 21st century form of popular despotism

» People: The Czars’ realm and the Soviet Union were flawed multicultural Empires. Their people’s aspirations to great power status remain, and now mineral wealth gives them another opportunity.

» The first great lesson from Russia’s rise from its 1998 lows: people relying on the mainstream western media (i.e. The Economist, the New York Times) need new information sources stat (for those of you who do not watch American TV, “stat” is a medical term from the Latin statim, meaning immediately). Only after years of denouncing Putin as evil and forecasting doom for Russia have they realized that Putin is rebuilding Russia into a great power – although on non-western lines and with the aid of a long-term rise in oil prices.

» To date Russia has paid off its debts, made the rouble convertible for the first time since the czars, and begun to reclaim its traditional sphere of influence. »

» What’s next? Expect from Russia great and bold things that challenge America’s hegemony. »


Mis en ligne le 13 juillet 2006 à 09H11

Donations

Nous avons récolté 2835 € sur 3000 €

faites un don