Humeur de crise-12

Journal dde.crisis de Philippe Grasset

   Forum

Il y a 19 commentaires associés à cet article. Vous pouvez les consulter et réagir à votre tour.

   Imprimer

Humeur de crise-12

20 mai 2016 – Ce site, cette “publication”, dedefensa.org, est absolument remarquable par le très petit nombre de commentaires par rapport au nombre de visites (en moyenne, un peu plus de 7.000/jour). Je ne sais ce que je dois en penser, mais passons. Dans les commentaires qu’il y a tout de même, il existe une veine extrêmement tenace qui consiste en des remarques, souvent critiques, qui s’attaquent à des points, des affirmations, etc., qui n’ont rien à voir avec le sens du texte.

Je ne veux rien faire qui soit ad hominem, parce que je n’ai pas de temps pour la polémique et que ce serait contredire le sens de cette courte intervention. Je résume donc sous une forme caricaturale ou symbolique : “Vous dites que le Système s’effondre mais je ne vois rien de la sorte, il n’y a pas ‘badaboum’ et le Système est plus fort que jamais”. (La thèse de dedefensa.org est que l’effondrement se fait par en-dedans et ne peut se faire que parce que le Système est au sommet de sa surpuissance et donc “plus fort que jamais”, – cela a été dit combien de fois !) Ou encore : vous citez ceci ou cela comme signe de dissolution, mais “ceci” ou “cela” ne représente nullement un revers du Système puisqu’en réalité “ceci” ou “cela” ne représente aucun réel recul du Système. (La thèse de dedefensa.org est que ce qui compte n’est pas la réalité d’un acte, – la réalité n’existe plus, – mais la perception qu’on en a, et dans les cas cités la perception est qu’il y a recul, ou chaos à l’intérieur du Système,– donc il y a recul et chaos.)

Pourquoi mettre tout cela dans une “Humeur de crise“ ? Parce que ces remarques entretiennent la crise des esprits, notamment la mienne éventuellement, dans le sens où il y a le constat qu’il semblerait qu’écrire et encore écrire ne sert pas à grand’chose pour certains, qui ne veulent lire que ce qu’ils veulent et croient lire. L’“Humeur de crise” concerne le fait de la lecture, c’est-à-dire le bon usage notamment de la communication sans parler de l’esprit, – et, dans ce cas, nombre d’antiSystème ne sont pas en reste, loin de là, très loin de là.

Je sais bien que dedefensa.org n’est pas particulièrement fun à lire, je veux dire du point de vue des paillettes, des illustrations, des lampes clignotantes-fluo. On fait dans le genre austère, ce qui est une humeur de crise en soi, mais pour mon compte vive l’humeur de crise. (Certains auront noté que cela n’empêche pas l’ironie.) Bref, si vous lisez dedefensa.org, lisez-le tel qu’il est écrit ; s’il vous fatigue ou n’écrit pas ce que vous voulez et croyez qu’il écrit, passez outre s’il vous plaît et,éventuellement, votre chemin.

Donations

Nous avons récolté 1718 € sur 3000 €

faites un don