… Et l’“option” de l’éclatement

Bloc-Notes

   Forum

Il y a 4 commentaires associés à cet article. Vous pouvez les consulter et réagir à votre tour.

   Imprimer

 304

Décidément, oui, la prévision sur la crise systémique finale des USA, avec options diverses sous l’étiquette “That’s the End”, est une pratique intensive par les temps qui courent. Qui s’en étonnera? Après la Grande Révolte de 2012, voici l’éclatement des USA, avec la précision qu’il se fera en six parties d’importances inégales. La prévision vient d’un professeur russe de l’académie diplomatique du ministère russe des affaires étrangères, elle apparaît dans une interview de la Pravda, dont l’essentiel nous est restitué par Bloomberg.News le 24 novembre.

«A professor at the diplomatic academy of Russia’s Ministry of Foreign Affairs said the U.S. will break into six parts because of the nation’s financial crisis.

»“The dollar isn’t secured by anything,” Igor Panarin said in an interview transcribed by Russian newspaper Izvestia today. “The country’s foreign debt has grown like an avalanche; this is a pyramid, which has to collapse.” Panarin said in the interview that the financial crisis will worsen, unemployment will rise and people will lose their savings – factors that will cause the country’s breakup.

»“Dissatisfaction is growing, and it is only being held back at the moment by the elections, and the hope” that President- elect Barack Obama “can work miracles,” he said. “But when spring comes, it will be clear that there are no miracles.” The U.S. will fracture into six parts: the Pacific coast; the South; Texas; the Atlantic coast, central states and the northern states.»

Enfin des précisions; d’abord sur la rapidité de la crise (dès le printemps 2009, il semble que nous entrerons dans une phase active); ensuite sur la forme finale de la crise, avec le vieux démon centrifuge des USA réactivé. Au reste, ces diverses précisions ne contredisent pas nécessairement celles que nous donne Celente.

D’une façon générale, les prévisions catastrophiques sur le futur de plus en plus proche les USA se multiplient. Elles ont le rythme des événements actuels aux USA même, où la perception de la gravité de la crise ne cesse également de s’affuter et de s’accentuer. Elles portent en général sur les grandes faiblesses potentielles de cet immense pays rassemblé par la force (Guerre de Sécession) et par la pression de l’artifice de communication (immigration attirée par la promotion de l’American Dream); ces faiblesses portent d’une part sur la cohésion d’une société déjà éclatée par le multiculturalisme, l’individualisme et l’inégalité des revenus, d’autre part sur la seule tradition historique solide qui est le courant centrifuge restée vivace depuis l’origine et malgré les rassemblements forcés que furent la Constitution de 1788 et la Guerre de Sécession.


Mis en ligne le 26 novembre 2008 à 12H30

Donations

Nous avons récolté 367 € sur 3000 €

faites un don