Analyse, c'est un sujet développé plus en profondeur. Ce sont aussi des articles publiés par nous dans d'autres supports. Ce sont enfin des contributeurs extérieurs que nous accueillons sur notre site, y compris des contributeurs en anglais.

Notes sur l'American fatigue et la sieste de BHO    16/06/2014

• BHO, engagé dans une réflexion sur l’urgence de la situation, déclare : “L’Amérique fera sa part” . • Le Speaker Boehner s’exclame : “Ils sont à 100 miles de Bagdad et que fait le président ? Il fait la sieste.” • Surprise : Lindsay Graham veut une “alliance” avec l’Iran, et il est possible qu’on coordonne effectivement une “stratégie” USA-Iran pour soutenir Maliki. • Le Pentagone, lui, ne cesse d’être surpris : cette fois, ce fut par l’offensive de l’ISIS en Irak, qu’il ne vit pas venir. • BHO, dit Graham, est “désillusionné” et “détaché”. • L’American fatigue est celle de son propre mode confusion-désordre.

Notes sur le “danger présent”    09/06/2014

• Une remarque de Poutine, sur Hillary Clinton et les femmes, détonne dans son interview (Europe1, TF1). • Cette sortie constitue-t-elle, directement ou indirectement, un avertissement? • Dans le même temps et parallèlement aux diverses hypothèses concernant les effets de la crise ukrainienne, on parle beaucoup de la théorie de la “domination nucléaire”. • Thèse autour de cette théorie, bien entendu américaniste : la possibilité d’envisager une “première frappe nucléaire” (contre la Russie, ou, éventuellement, contre la Russie et la Chine). • Description et cheminement d’une hypothèse qui a la couleur des temps.

Notes sur le D-Day de Poutine    03/06/2014

• Poutine, on se l’arrache, en même temps qu’on commémore le 70ème anniversaire du débarquement de 1944. • Sarko le rencontre à Sotchi, espérant écarter Bygmalion par le moyen de la crise ukrainienne. • Il bat de trois jours Hollande, qui reçoit Poutine à Paris le 5. • Cameron profitera directement des cérémonies de Normandie pour une rencontre en marge. • BHO pourrait lui faire des signes “informels” devant les plages du débarquement mais l’évitera soigneusement entre deux dîners à Paris. • La politique furieuse et antirusse du bloc BAO se défait à cette occasion, minée par son vide conceptuel et son absence de substance.

Notes sur un monde à mille temps    26/05/2014

• Le sommet Poutine-Xi, une alliance contrainte ? L’activisme de la politique-Système US a bien travaillé pour en établir une dimension stratégique importante. • Autre “sommet”, le Davos russe réuni à Saint-Petersbourg avec le constat que le Big Business globalisé sans le parrain US montre une grande nervosité. • Il y a aussi, pour clore cette semaine bien remplie, un nouveau président pour l’Ukraine : chocolat pour l’Est et l’Ouest, dont on goûtera plus tard la saveur. • Enfin, des eurodéputés très “tendance” et un scrutin qui secoue l’Europe et pose la question de la légitimité des directions politiques en cours.

Notes sur quelques souvenirs rectifiés    09/05/2014

• Un jour plus tard selon l’interprétation courante, on continue à fêter le 69ème anniversaire de la victoire de 1945 sur l’Allemagne. • Cette guerre reste un sujet d’actualité brûlant par certains aspects essentiels. • Son souvenir, et ses narrative diverses jouent leur rôle dans la guerre de la communication Russie-bloc BAO. • Elles jouent leur rôle, ô combien, dans la position quasi-divine du statut des USA, aujourd’hui menacés (le statut et les USA). • L’occasion est bonne d’y revenir. • Plutôt que la nième histoire de la guerre, nous prenons comme sujet la narrative qui fit des USA le modèle de toutes nos ambitions.

Notes sur une crise qui prend ses aises    07/05/2014

• Allemagne-USA, ce n’est pas évident : on l’a vu lors de la rencontre aigre-douce Merkel-BHO à Washington. • Merkel se verrait bien en “madame Europe”, pour parler directement à Poutine. • Les USA aurait bien voulu refaire à la Russie en Ukraine le coup de l’embourbement en Afghanistan qu’ils firent à l’URSS en 1979 : mais voilà ... • D’ailleurs, l’OTAN, dans la personne de son grand chef Breedlove, ne croit plus à une invasion russe. • Cela n’empêche pas la Moldavie de s’alarmer, la Lettonie de plonger dans l’angoisse. • Et roule le désordre... • Car, en vérité, la crise ukrainienne, c’est bien plus que la crise ukrainienne.

Notes sur quelques perspectives ukrainiennes    30/04/2014

• La crise continue à s’aggraver, avec une régularité et un rythme également soutenus. • Rien ne semble pouvoir contrecarrer ce mouvement qui se rit de nos tentatives de containment. • D’une façon générale, le désordre et l’incontrôlabilité de l’Est de l’Ukraine s’accentuent, le moment des sanctions catastrophiques (notamment pour les “sanctionneurs”) se rapproche, Kerry continue à dire des sottises d’une extraordinaire solidité, les véritables risques de crise continuent à être ignorés et ainsi de suite... • Cette crise semble être comme autonome, et parler directement des faits quotidiens à la métahistoire.

Notes sur un “tour opérateur” en Asie    29/04/2014

• Obama en Asie : voilà qui occupe nos commentateurs, qui ont un excellent buzz à se mettre sous le dentier, sous le forme d’une expression sexy : Asian pivot... • En fait, il s’agit d’une sorte de spasme régulier de l’Amérique, de “se tourner vers l’Asie”, ce qui sous-entendrait que les USA étaient jusqu’alors “tournés vers l’Europe”, ce qui sous-entendrait que les USA sont capables de “se tourner” vers autre chose qu’eux-mêmes... • Mais le cas est différent : le “tournant vers l’Asie” s’avère être un tête-à-queue où la géopolitique le cède à la communication. • Bref, un monstre de plus accouché du Système.

Notes sur le passé recomposé en narrative    22/04/2014

• Washington saisit l’“occasion” de la crise ukrainienne pour tenter de ressusciter le passé. • BHO s’accroche à l’“occasion” comme à une bouée de sauvetage pour sauver sa présidence. • Le nouveau Plan pour sauver les USA : une nouvelle Guerre froide qui élargit la crise ukrainienne à l’affrontement final. • Exorcisme : tenter de revenir à 1947 et au containment pour retrouver la puissance mythique des USA de l’après-guerre et la durée de cette puissance. • Le paradoxe du Système à l’agonie : une rupture finale pour imposer la modernité à l’avenir en revenant au passé. • On jugera de la futilité de la tentative.

Notes sur la crise des narrative    14/04/2014

• La crise ukrainienne, déjà étendue à tous les grands domaines des relations internationales, entre dans la phase des contradictions explosives. • L’Ukraine est un échelon de plus, l’un des plus hauts qu’on puisse envisager pour nous rapprocher de la phase finale de la crise d’effondrement du Système. • Cette fois, nous faisons un exercice de style sur les événements intérieurs en cours, particulièrement en Ukraine russophone, avec l'impuissance du pouvoir de Kiev d’imposer son autorité. • On y ajoute les interférences des relations Russie-bloc BAO, et internes au bloc BAO.

Notes sur “une énigme, enrobée de mystère ...”    29/03/2014

• Présentation de quelques mondes parallèles qui caractérisent ce qu’on n’ose plus qualifier de “crise ukrainienne” tant sont rapides son extension et sa puissance. • De plus en plus apparaissent l’impuissance et la pathétique désordre de l’esprit de l’entité “communauté internationale” (le bloc BAO et son influence en peau de chagrin). • De plus en plus les conditions ukrainiennes s’orientent vers le chaos et l’incontrôlabilité. • Le facteur humain (les directions politiques) est en train de sombrer, tandis que la crise se diversifie et devient “crise de confrontation mondiale”, – version postmoderne de la Grande Guerre d’il y a 100 ans.

Notes sur la fascination d’Armageddon    14/03/2014

• Nos dirigeants-Systèmes sont-ils fascinés par les abysses ? • Il y a une psychologie des sanctions antirusses et de l’effet-boomerang qui suivrait. • Alors que le référendum (Crimée) n’a pas eu lieu, on pense déjà à l’après-référendum comme s’il n’avait pas besoin d’avoir lieu (résultats acquis, dirait-on). • L’après-référendum, c’est la saison des sanctions. • La Bête (le Système) réclame son dû... • Mais ce ne sera pas une campagne tranquille, comme celle des sanctions contre l’Iran. • Ce sera une vraie guerre. • Chacun risque d'y laisser des plumes, sinon plumage et ramage. • Et au bout ? Armageddon ?

Notes sur un coup de fil sans conséquence    06/03/2014

• La conversation téléphonique entre le ministre estonien Paet et la Haute Représentante de l’UE Ashton interceptée et révélée hier est explosive. • Elle met en cause toute la narrative sur les événements menant à la chute de Ianoukovitch, à Kiev, le 21 février. • Pourtant, à peine y a-t-on prêté attention dans le bloc BAO et ses effets ont été très faibles. • Ainsi la bombe s’est-elle révélée, – dans tous les cas pour l’instant, – comme un pétard mouillé. • Il est intéressant de savoir pourquoi, alors que le précédent Nuland-Pyatt (conversation téléphonique également interceptée) avait provoqué un effet sensationnel.

Notes sur nos amis nazis    26/02/2014

• Le phénomène “extrémiste” ukrainien n’est pas accidentel ni marginal. • Au contraire, il tient une place centrale dans le mouvement Euromaidan, il en est à la fois le bras armé et l’argument du chantage. • Le bloc BAO, qui a suivi puis accompagné la crise ukrainienne, qui prétendait en tirer des gains importants, se trouve désormais, avec les “extrémiste” ukrainiens, placé devant une question délicate. • Les “extrémistes” ont été le moteur et l’accélérateur de la crise, ils en sont désormais un des principaux acteurs, et un acteur inattendu qui fait de la crise ukrainienne une crise inédite.

Notes sur l’Ukraine, le souffle coupé...    21/02/2014

• La violence en Ukraine a imposé son “agenda”. • “La violence”, c’est-à-dire d’abord les extrémistes puisqu’effectivement “les extrémistes” se manifestent désormais avec leur violence et leur organisation et qu’ils sont l’outil du désordre. • “Les extrémistes”, c’est-à-dire par-dessus tout le désordre, car c’est bien le phénomène du désordre qui a le dessus en Ukraine. • Les interventions, les décisions, les avertissements se multiplient, mais chaque jour, chaque heure imposent une nouvelle perception et une nouvelle analyse. • Les événements imposent leur loi qui est celle du désordre et nul ne peut dire ce que dissimule ce désordre.

Notes sur Israël, le désordre et et la dissolution du monde    17/02/2014

• Nous faisons l’hypothèse d’une évolution remarquable de la situation en cours. • Il s’agit, en gros, de la transmutation accélérée du “terrorisme islamique”, en partie réalité géostratégique et religieuse, en une force incohérente mais très puissante de banditisme et de désordre. • Ce qui était en partie une fabrication du Système devient une réalité de plus en plus autonome de tout contrôle par son absence de forme. • Le cas le plus remarquable de cette évolution se trouve dans l’évolution d’Israël. • Il s’agit d’un important facteur supplémentaire de dissolution de la situation du monde, donc nécessairement du Système.

Notes sur le thème de l’apocalypse    08/02/2014

• Etonnement douloureux d’un chroniqueur : la dimension apocalyptique du développement de la crise climatique (“crise de destruction du monde”) ne fait même pas partie des “nouvelles”. • Pourtant, en 2007-2008, nous avions assimilé cette possibilité et nous cherchions à “penser l’apocalypse”. • Que s’est-il passé entretemps? • Une opération de déflection-deception avec la crise de septembre 2008. • Aujourd’hui, l’apocalypse nous revient, non plus comme une option de notre pensée mais comme le gouvernement de notre pensée. • Il ne s’agit plus de “penser l’apocalypse”, il s’agit de constater que nous sommes “pensés par l’apocalypse”.

Notes sur une parabole sous influence    16/01/2014

• Syrie et Moyen-Orient, bons exemples d’une collaboration très postmoderne : drogue et système de la communication. • Bons sentiments et rage de combattre, crime organisée, ivresse des dirigeants, etc., se nomment Captagon. • .... Et le désordre aussi se nourrit au Captagon, drogue si populaire en Arabie et dans les États du Golfe. • Ainsi rencontre-t-on plusieurs phénomènes confluents qui pourraient avoir comme symbole la prise régulière d’une drogue extatique : des emportements psychologiques contribuant à des guerres cruelles et sans but véritable, des politiques échevelées et peu compréhensibles, un désordre tournoyant.

Notes sur “l’effondrement du Système” (Glossaire.dde)    13/01/2014

• Nous faisons ici un survol rapide pour une présentation ramassée de notre article du Glossaire.dde sur “l’effondrement du Système”. • Il s’agit de notre thèse selon laquelle le Système est inéluctablement promis à s’effondrer et qu’il est effectivement en cours de processus d’effondrement. • Il s’agit également de bien fixer l’idée que cette “thèse” se concrétise en fait en une hypothèse centrale qui sert de principe fondamental à tous nos travaux sur l’analyse des événements courants. • Si l’on veut, il s’agit de la “raison d’être” du travail de dedefensa.org.

Notes sur la présomption de culpabilité    30/12/2013

• Greenwald a bien compris le sens de notre époque. • Toute communication officielle doit être présumée fausse. • A partir de là, on peut lancer une enquête pour tenter de distinguer dans cet amoncellement d’impostures voulues l’une ou l’autre vérité qui se glisserait par inadvertance, ignorance ou, plus rarement, par tactique. • Cette situation est le produit d’un processus commencé en 2001-2002. • Elle a eu pour effet immédiat le rejet par le Système du principe de légitimité et de toute référence objective. • La crise Snowden/NSA en opérationnalise les conséquences.