Ukrisis-6 : “Un avis équilibré”

Ouverture libre

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

 3829

Ukrisis-6 : “Un avis équilibré”

La campagne de désinformation des médias de l’anglosphère actuellement menée à propos de l'intervention russe en Ukraine est d'un niveau qui dépasse la distorsion maximale. Elle semble être magnifiquement bien coordonnée par une autorité de commandement centrale.

Il y a des clips d'un jeu vidéo qui revendiquent 22 millions de vues, censés représenter un avion russe abattu, une explosion de gaz à Tianjin, en Chine, qui passe pour une frappe aérienne russe sur des infrastructures civiles. Un clip télévisé d'une manifestation autrichienne d'art de rue contre le changement climatique est présenté comme étant celui de civils morts dans des sacs mortuaires, tués par l'artillerie russe effrénée et aveugle. Des images d'une femme en bandages sur les couvertures de magazines européens, qui s'avèrent être truquées car la femme n'est ni blessée ni une civile mais un membre des services de sécurité ukrainiens, payé pour se déguiser en acteur de crise. Sur Twitter, nous voyons le visage d'un homme dont CNN a montré qu'il était déjà mort en Syrie et maintenant de nouveau à Kiev.

Avant que RT ne soit retiré du système de la communication au Royaume-Uni et dans les pays de l'Union européenne, vous pouviez regarder ses émissions et penser que la Fédération de Russie était en train de gagner cette intervention. Passez deux chaînes plus loin à CNN et vous pensiez que la Fédération elle-même était détruite et que les forces armées ukrainiennes étaient à quelques kilomètres des portes de Moscou, avec le président Poutine en fuite.

Comment est-il possible que, lorsque les deux médias rapportent et analysent le même événement, le résultat présenté soit si diamétralement opposé ?

Ici, dans la République indienne, nous sommes loin de ce chaos et de cette destruction, et, puisque ni RT ni CNN ne sont interdits, nous pouvons regarder les deux présentations pour essayer de nous faire une opinion sur ce qui se passe là-bas.

Nous aimons nous considérer comme neutres et nous placer au-dessus de tout cela, en regardant la chose comme une sorte de divertissement, en attendant de savoir de quel côté penchera la balance avant d'engager notre précieux dialogue intellectuel pour émettre une opinion en faveur du camp gagnant. Nous voyons cela comme un jeu. Un jeu sur lequel nous nous prononçons en essayant de montrer notre grande compréhension intellectuelle et notre empathie pour celui qui “gagne” ou “perd” ; parce que, comme je l'ai dit : pour nous, ce n'est qu’un film de cinéma, un “passe-temps”.

Mais est-ce vraiment le cas ? N’est-ce pas vraiment plus proche de vous que vous ne le pensez ? Nous voyons maintenant des vidéos d'innombrables étudiants indiens, pour la plupart des enfants, qui sont coincés dans un isolement total dans une zone de guerre et privés de toute information crédible et de conseils de la part des autorités ukrainiennes sur ce qu'il faut faire ensuite, car personne n'aurait jamais pu imaginer être dans cette situation en Ukraine. Nous les voyons se faire battre et frapper à coups de pied par les gardes-frontières ukrainiens alors qu'ils tentent de quitter ce territoire. Nous voyons la porte du train de la gare de Kiev se fermer devant eux au moment du départ des trains d’évacuation, puis on leur dit de marcher et, lorsqu'on leur demande pourquoi, la réponse est : « Allez demander à votre ambassade pourquoi », alors que la République indienne s'est abstenue au Conseil de sécurité ainsi qu'au vote de l'Assemblée générale des Nations unies sur les motions qui tentaient d'accuser uniquement et carrément la Fédération de Russie de cette crise.

Nous voyons les images de 21 étudiants indiens et algériens tués dans les bombardements, dans des circonstances qui ne sont pas claires et qui semblent indiquer qu'ils étaient retenus en otage et ont été assassinés par les bandes armées et les milices, qui dominent maintenant en tant que seigneurs de la guerre sans foi ni loi dans tout l'Est de l'Ukraine, alors qu'ils essayaient tous deux d'exercer leurs droits de non-combattants neutres pour tenter de quitter la ville dans laquelle ils étaient piégés.

L'ambassadeur d'Ukraine à New Delhi, interrogé par la presse indienne sur ce que son gouvernement faisait pour assurer la sécurité des étudiants indiens dans son pays et sur les tentatives faites pour leur permettre de s'évacuer, a répondu très directement que la réponse était : “Rien”. Lorsqu'on lui a demandé pourquoi, il a fait allusion de manière très menaçante au fait que, puisque la République indienne ne prenait pas son parti dans cette affaire, l'Ukraine n'avait aucune obligation d'aider ou de protéger les citoyens indiens dans son pays. Maintenant, vous devez vous demander quel genre de chose il faut dire, surtout en tant que haut représentant diplomatique.

L'Inde, se rendant compte qu'elle avait affaire à des membres d'un gouvernement national qui n’étaient pas totalement rationnels ni normaux, a proposé d’envoyer d’énormes quantités de fournitures médicales en échange de quoi les autorités ukrainiennes feraient tout leur possible pour aider les citoyens indiens à atteindre les frontières de ses pays voisins, d’où les transporteurs de l'Indian Air Force pourraient les ramener chez eux.

Ne trouvez-vous pas tout cela étrange ? Les plates-formes de médias sociaux des hégémons américains, Facebook, Twitter, ainsi que les médias en ligne et la presse écrite du Royaume-Uni, sont inondées de déclarations qui frôlent la folie clinique et étouffent toute demande qui met en doute la véracité, c'est-à-dire la qualité de l'exactitude ou la vérité des informations qui vous sont présentées. Où est cette “opinion équilibrée” que l'on nous a appris à toujours rechercher comme une marque des “valeurs occidentales” ? Comment sommes-nous censés atteindre ce juste milieu, si nous ne sommes même pas autorisés à former une opinion qui s'écarte des thèmes distribués par le ‘Corporate Power’, en tant que “valeurs partagées”.

Je croyais qu'il n'y avait que la “Liberté d'expression”, les smileys et le Rock’n’Roll, et le « Monsieur Gorbatchev, démolissez ce mur ». Je pensais que c'était tout ça. Lorsque vous dites quoi que ce soit en faveur de la Fédération de Russie, on me dit : « Si vous aimez tant le communisme et la Russie, pourquoi n'allez-vous pas vivre là-bas ? ». Il y a peut-être une logique tordue dans ce sentiment, mais ne s'agit-il pas plutôt d’une déclaration qu'un idiot dément aux tendances fascistes et racistes prononcerait lorsqu'il aurait atteint la limite du discours, surtout alors que le communisme et la Russie sont deux concepts qui ne vont plus de pair. Deuxièmement, pourquoi dois-je  m’expatrier dans un pays donné pour exprimer mon opinion à partir de ma compréhension de la cause de ce bouleversement ? N’est-ce pas une chose fondamentalement raciste et dangereusement fasciste à dire, ce fait que vous peignez entièrement en noir un des côtés de cette affaire ?

Tout cela nous indique que les MSM (‘Main Stream Media’ [presseSystème], entièrement détenu par le ‘Corporate Power’) ne sont rien d'autre qu'un outil pour promouvoir une vision d'une société créée à leur propre image, – avec des esclaves et leurs maîtres. C'est ce qui s'est passé au cours des deux dernières années et demie, avec un déluge de paranoïa covidienne, qui a d'ailleurs totalement et miraculeusement disparu de nos flux d'informations et dont le nombre de variations faisait de nous des étudiants presque capables d'apprendre l'alphabet grec, voire des experts en microbiologie.

Les événements qui se déroulent en Ukraine vont changer le cours de l'histoire, car la Fédération de Russie est désormais déterminée à sauver l'humanité du Nouvel Ordre Mondial. Ils modifieront les alliances au sein du continent eurasien et entraîneront l'intégration de la Nouvelle Route de la Soie. Cela conduira à une adoption et un développement plus poussés des crypto-monnaies comme moyen d'échange et de commerce transnational et accélérera résolument l'abandon du pétrodollar. Cela libérera du joug qui les emprisonne des millions de personnes luttant pour se libérer des chaînes d'un système financier extractif, qui est lui-même au bord de l'effondrement dans des conditions de dette gravissime, d'hyperinflation imminente, de chômage mondial maniaque, de crise alimentaire entrante, de pénuries de produits céréaliers.

Donc, je reviens au point de départ de tout ceci, une opinion équilibrée. Il ne peut y avoir une vérité pour vous et une autre pour moi. Il n'y a qu'une seule vérité. Une opinion équilibrée est pour les imbéciles et les idiots qui déforment les faits pour prouver leurs dires ou qui sont trop bêtes pour lire. Il n'y a pas d'opinion équilibrée.

Ce que fait la Fédération de Russie est correct. C'est un plan d'action nécessaire. Vous pouvez être d'accord ou non, ou même accepter de ne pas être d'accord, mais le fait est que, s'ils ne faisaient pas ce qu'ils font, le monde sombrerait dans la ruine, au bord d'un conflit mondial. La vérité est de leur côté. La propagande et la stupidité sont peut-être du vôtre, mais elles ne seront pas d'une grande utilité lorsque cette intervention prendra fin. Une intervention qui est trempée dans le sang slave, loin de la sécurité de nos salons de Londres et de Kolkata.

Slava Rossiye”, – la traduction la plus proche étant, “Gloire et Longue Vie à la Russie”.

Supratim Barman

Site de l'auteur : https://skbarman.home.blog

Donations

Nous avons récolté 305 € sur 3000 €

faites un don