RapSit-USA2022 : Tulsi-Ukrisis vs Romney

Brèves de crise

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

 3672

RapSit-USA2022 : Tulsi-Ukrisis vs Romney

La violence de la guerre de la communication est à son comble à l’occasion de la catastrophe ukrainienne, et le champ de bataille se nomme Tweeter. Nous mettrons donc officieusement en rubrique ‘Ukrisis’ cette nouvelle USA2022 sur cette terrible passe d’armes entre un digne sénateur et une ancienne et très dynamique députée démocrate à la Chambre.

Les nouvelles étant ce qu’elles sont, – folles et insaisissables, flottantes et indécises, hystériques et tourbillonnantes comme feuilles mortes d’automne, – les débats épistolaires, tweetés comme l’on disait “twistés” dans les années soixante, s’en ressentent. Nous vous en communiquons donc un, mais cela n’est pas vraiment un débat, plutôt une riposte forcenée et en tir groupé de la personne mise en cause, à propos des laboratoires biologiques (‘biolab’) en Ukraine, – qui existent, qui n’existent pas, – “Embrassez qui vous voulez”...

Le débat est entre d’une part Romney, républicain de l’Utah, ce sénateur  dont on dit qu’avec lui les démocrates ont la majorité au Sénat malgré leurs 50 sénateurs, et sans nécessité de la calamiteuse Harris (vice-présidente, donc qui préside le Sénat, qui a une voix pour interdire la nullité d’un vote en cas de 50-50) ; d’autre part Tulsi Gabbard, qu’on connaît bien, et qui est vraiment de nouveau dans la bagarre, y compris contre son ennemie intime Harris.

Hier, donc, Romney tweetait, vers 18H00 (on notera qu’il a sans doute voulu dire “vraie propagande”, puisque “fausse propagande”, comme ‘moins plus moins égale plus’, équivaut à dire le vrai, et qu’alors la chose devrait se dire de façon lyriquement oxymorique : “vraie propagande”)...

« Tulsi Gabbard répète la fausse propagande russe. Ses traîtres mensonges pourraient bien coûter des vies. »

Tulsi Gabbard, qui est également colonel dans l’U.S. Army, dans la Garde Nationale de son État de Hawaii, a riposté ce matin avec une vigueur phénoménale, écrasant le pauvre Romney sous la mitraille d’une série d’une bonne quinzaine tirés en rafale et plus vite que leur nombre. Tout cela est écrit dans le langage tweeté que nous reprenons tel que, pour montrer la pureté de nos intentions, et qui plus est apportant des précisions de bonne source (la “traîtresse aux mensonges de la fausse propagande”) sur ces fameux et incestueux ‘biolab’ en terres ukrainiennes.

« @MittRomney vous m'avez traité de “menteuse traîtresse” pour avoir affirmé que “plus de 25 laboratoires biologiques financés par les États-Unis se trouvent en Ukraine et qu'en cas d'intrusion, ils libéreraient et propageraient des agents pathogènes mortels aux États-Unis et dans le monde” et qu’ils doivent donc être sécurisés afin d'éviter de nouvelles pandémies. Bizarrement, ...

» ... vous prétendez que sécuriser ces laboratoires (ou même appeler à sécuriser ces laboratoires) est une trahison et entraînera des pertes humaines, alors que c'est exactement le contraire qui est vrai. C'est la propagation des agents pathogènes qui causera des pertes de vie, et non la prévention de cette propagation.

» Sénateur Romney, veuillez fournir des preuves que ce que j'ai dit est faux et constitue une trahison. Si vous ne pouvez pas, vous devriez faire la seule chose honorable : vous excuser et démissionner du Sénat.

» Les preuves de l'existence de tels biolabs, de leur vulnérabilité et donc de la nécessité de prendre des mesures immédiates pour les sécuriser sont incontestables :

» #1. Victoria Nuland, du Département d'Etat, a reconnu l'existence de tels laboratoires contenant des agents pathogènes dangereux en Ukraine dans son témoignage devant le Sénat américain (8 mars 2022) : “L’Ukraine possède des installations de recherche biologique dont nous craignons que les troupes russes ne cherchent à...

» ... à en prendre le contrôle. Nous travaillons avec les Ukrainiens sur la façon dont ils peuvent empêcher que ces matériels de recherche ne tombent entre les mains des forces russes si elles s’approchent”.

» #2. La fiche d'information du Pentagone (11 mars 2022) contient de nombreuses déclarations confirmant directement et indirectement l'existence de tels biolabs. » https://media.defense.gov/2022/Mar/11/2002954612/-1/-1/0/FACT-SHEET-THE-DEPARTMENT-OF-DEFENSE'S-COOPERATIVE-THREAT-REDUCTION-PROGRAMME-BIOLOGIQUE-THREAT-REDUCTION-PROGRAMME-ACTIVITES- EN-UKRAINE.PDF...

» "Les États-Unis, par le biais du BTRP [‘Biological Threat Rediuction Program’], ont investi environ 200 millions de dollars en Ukraine depuis 2005, soutenant 46 laboratoires, établissements de santé et sites de diagnostic ukrainiens."

» #3. Le correspondant de CBS Face the Nation (13 mars 2022), David Martin, a déclaré qu'un responsable du Pentagone lui a dit qu’ils étaient préoccupés par l'existence de ces bio-laboratoires en Ukraine : “La crainte est que les Russes s'emparent de l'une de ces installations de recherche biomédicale que possède l'Ukraine...

» ...où l’on fait des recherches sur des agents pathogènes mortels comme le botulisme et l’anthrax, qu’ils s’emparent de l'une de ces installations, qu'ils militarisent l'agent pathogène, puis qu'ils accusent l'Ukraine et les États-Unis, car ces derniers ont soutenu certaines des recherches effectuées dans ces installations”.

» #4. En avril 2020, en réfutant l’accusation de la Russie selon laquelle les États-Unis utilisent des laboratoires biologiques en Ukraine pour développer des armes biologiques, l’ambassade des États-Unis en Ukraine a reconnu que des laboratoires financés par les États-Unis en Ukraine travaillent avec des agents pathogènes pour la fabrication de vaccins et à d'autres fins pacifiques

» https://ua.usembassy.gov/u-s-ukraine-partnership-to-reduce-biological-threats/...

» #5. Vérification des faits sur CNN (10 mars 2022) : “Il y a des laboratoires biologiques financés par les États-Unis en Ukraine, c'est vrai”.

» #6. De plus, selon le DoD, il y a deux biolabs en Ukraine qui sont sous contrôle russe depuis un certain temps : “La Russie a illégalement pris possession de deux laboratoires appartenant à des Ukrainiens que BTRP a mis à niveau en 2014 et continue de refuser aux Ukrainiens l’accès à ces installations”.

» Donc, sénateur Romney, vous avez le choix : par fierté, continuer à nier la vérité ou admettre que vous avez tort, vous excuser et démissionner.

» Aloha.

» Et rappelez-vous que sans la vérité, nous ne pouvons être ni en sécurité ni libres. »

... Et mise à jour à 18H20 : encore n'a-t-on pas consulté les Chinois qui, eux, en rajoutent une couche puisque, – toujours selon eux, – tout ce sur quoi l'on débat (vraie FakeNews ou fausse-vraie nouvelle) ne serait que le très-fameux “tip of the iceberg”. 

 

Mis en ligne le 14 mars 2022 à 17H15

Donations

Nous avons récolté 305 € sur 3000 €

faites un don