Quelques ennuis de plus dans la vie agitée du JSF

Ouverture libre

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

 1015

Quelques ennuis de plus dans la vie agitée du JSF

Un problème de software activant des vannes de contrôle d’alimentation en carburant a conduit d’abord à des restrictions de vol des avions prototype de production du JSF, par Lockheed Martin, puis à une immobilisation totale de tous les JSF, sur consigne du Pentagone, jusqu’à ce que le problème soit résolu. L’affaire est rapportée le 1er octobre 2010 par Graham Warwick, d’AviationWeek.com.

«Flight tests of the F-35 Joint Strike Fighter have been suspended following the discovery of issues with fuel-system software on all variants and with a door hinge on the short-takeoff-and-vertical-landing (Stovl) version.

»The Defense Department says flights are suspended temporarily pending modification of software that controls the engine’s three fuel boost pumps. Incorrect signal sequencing that could trigger a shut-down of all three pumps was discovered in the laboratory.

»Manufacturer Lockheed Martin originally said flights were restricted to below 10,000 ft., the altitude below which boost pumps are not required, but the Pentagon says all flights were suspended earlier this week as a “routine” safety precaution.

»Flights in Stovl mode were suspended last week after post-flight inspection revealed an issue with the auxiliary-inlet door hinge on test aircraft BF-1. Efforts to find the root cause of the hinge problem and identify a solution continue.»

Dans une autre nouvelle (sur Ares, le 1er octobre 2010), Warwick annonce que le matériel de réparation est en route et que la réparation devrait être assez rapide. Mais il souligne l’évidence, qui est le revers de la médaille de la célébrité du JSF, de son statut d’avion-miracle capable de tout faire, de la chasse générale à toute critique contre ce programme alors qu’il en alimente tant par des multiples déboires… Bref, l’incident, même s’il n’est pas en soi catastrophique et passerait relativement inaperçu dans un autre programme, est une très mauvaise publicité de plus pour le programme, et une confirmation de son statut général de plus en plus douteux. Ainsi va la vie, dans le monde de la communication où le JSF a fait ses choux gras pendant des années ; désormais, ce serait plutôt les vaches maigres, et le système de la communication le lui fait pas plus de cadeaux qu’il ne lui a épargné les éloges dithyrambiques et fort excessifs in illo tempore.

«Precautionary groundings are indeed routine in development programs, but in this case they only increase the pressure on a flight-test program already running late. […]

»With Congress back at work finalizing the FY2011 defense budget, the F-35 grounding and test-stand failure of a GE/Rolls F136 alternative engine will provide much grist to the political mill.

dedefensa.org