Poutine et Israël : qui manipule qui ?

Brèves de crise

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

 2569

Poutine et Israël : qui manipule qui ?

Il existe un grand débat pour déterminer l’exact contenu, et surtout l’orientation des “relations privilégiées” existant, soit entre Poutine et Netanyahou, soit entre Poutine et Israël. Nombre de critiques sur sa droite reprochent à Poutine de céder beaucoup trop à Israël, notamment dans les crises moyennes-orientales (Syrie, Iran, etc.). Un facteur intéressant par le symbolisme autant que par l’évidence est l’intrusion (involontaire de la part du président russe) de Poutine dans la campagne électorale israélienne. Une énorme photo est suspendue sur l’immeuble du parti Likoud, montrant Netanyahou serrant la main de Poutine, avec le slogan : « Netanyahou : dans une ligue différente »... Dans les élections précédentes (en avril), une photo d’une dimension similaire montrait Netanyahou serrant la main de Trump.

L’explication que donne The Times of Israël est que Netanyahou veut attirer à lui les Israéliens d’origine russe, sinon encore citoyens russes (double nationalité pour la moitié d’entre eux), qui forment 12% de la population israélienne. On estime généralement que ces juifs israéliens d’origine russe sont aujourd’hui acquis au parti d’Avigdor Liberman, ancien ministre de Netanyahou devenu son adversaire, lui-même juif d’origine russe qui a gardé des liens privilégiés avec la Russie.

Il est difficile de déterminer dans quel sens on peut utiliser en l’interprétant cette présence involontaire de Poutine dans la campagne électorale d’Israël, qui forme un élégant contraste avec la situation américaniste. (Mesureriez-vous l’effet explosif, sinon nucléaire, d’une Trump Tower portant une photo géante de Trump serrant la main de Poutine pour les élections présidentielles USA-2020 ?) Cet emploi prouve-t-il la complète soumission de Poutine (et de la Russie) à l’influence israélienne ou bien l’importance de l’influence de Poutine (et de la Russie) sur Israël et la direction israélienne ? Question passionnante... La seule remarque assurée qu’elle suscite est que Netanyahou rame dur pour ces élections.

En attendant d’y répondre d’une manière plus passionnante, avec affirmations diverses sur les desseins ou les capitulations cachés de Poutine, quelques détails sur cette affaire synthétisés par Spoutnik-français le 28 juillet 2019.

« C’est apparemment à l’attention des électeurs d’origine russe que le Likoud a suspendu une affiche géante de Benyamin Netanyahou et Vladimir Poutine, barrée du slogan: “Netanyahou: dans une ligue différente”, estime le quotidien ‘Times of Israël’.
» Consciemment ou non, le Président russe a été recruté pour la campagne électorale israélienne. Ainsi, Vladimir Poutine apparaît au côté du Premier ministre, Benyamin Netanyahou, sur une grande affiche exposée dans le centre de Tel Aviv, relate ce dimanche 28 juillet le Times of Israël. Accroché sur l’immeuble abritant le siège du parti Likoud, actuellement au pouvoir, le panneau représente les deux dirigeants se serrant la main.
» L’affiche rappelle, dans un effet miroir, celle qui a été présentée lors des précédentes élections, en avril 2019, où le Premier ministre était représenté avec le même slogan, mais serrant la main de Donald Trump.
» La campagne actuelle, à la veille des législatives anticipées prévues pour septembre prochain, se tient alors que le parti au pouvoir tente de gagner les voix des quelque 770.000 électeurs russophones, soit plus de 12% des 6,3 millions d’électeurs en Israël, affirme le journal.
» Selon lui, le Likoud utilise l’image de Poutine dans un ultime effort de cibler les électeurs de langue russe. Ainsi, le parti au pouvoir tente de compenser la perte du soutien du parti Yisrael Beytenu (Israël notre maison) établi par Avigdor Liberman, originaire d’Union soviétique et considéré comme représentant les intérêts des russophones du pays. »

 

Mis en ligne le 29 juillet 2019 à 00H05

Donations

Nous avons récolté 492 € sur 3000 €

faites un don