Internet on Strike!”…

Ouverture libre

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

 807

Internet on Strike !”…

Le 18 janvier 2012 est une journée de grève sur l’Internet, grève d’abord nationale, et nécessairement à dimension internationale du fait de la globalisation, contre les lois SOPA et PIPA sur lesquelles le Congrès des Etats-Unis doit voter. Il s’agit donc bien, d’abord, de notre point de vue, d’un mouvement US, à partir d’une initiative US.

La grève touche certains des sites de service et de “grande communication” les plus fameux et les plus puissants, de Google à Reddit, à Wikipédia, aux USA où se joue cette partie autour d’une tentative d’instauration d’une censure par le Système en son centre de Washington. Certains sites d’opinion participent au mouvement, comme par exemple le site War in Context, où l’on peut trouver la page standard annonçant cette grève ; d'autres, comme Antiwar.com, appuient le mouvement mais estiment qu'ils dovent continuer à remplir leur devoir d'information (voir le 17 janvier 2012). Des mouvements politiques sont également “en grève”, avec le cas particulier intéressant du site de la campagne de Ron Paul, DailyPaul (voir le 17 janvier 2012), marquant ainsi l'importance d'Internet dans l'action de ce candidat aux présidentielles.

Il va de soi que nous considérons d’une façon générale ce mouvement, contre une attaque de censure du système de l’américanisme, comme une initiative antiSystème qui va dans le sens de notre engagement. On notera pourtant, notamment dans le commentaire de Google ci-dessous, que certains participants ne s’opposent pas au principe d’actions de censure contre certains “sites étrangers”, mais jugent que les lois SOPA et PIPA se déchargent de cette tâche, d’une façon inacceptable pour eux, sur les organisations de service d’Internet. Nous donnerons demain un commentaire plus détaillé sur cette action et cette situation, dont on voit effectivement qu’elle demande à être analysée en tenant compte de certaines nuances.

On peut trouver, parmi des milliers d’articles concernant ce mouvement, une présentation de la grève sur le site du Los Angeles Times du 17 janvier 2012, dont voici quelques extraits.

«Wikipedia, Reddit, BoingBoing and hundreds of other websites have pledged to go dark Tuesday night to protest the Stop Online Piracy Act (SOPA) and the Protect IP Act (PIPA) -- two anti-piracy bills that are currently making their way through Congress.

»“This is an extraordinary action for our community to take,” said Wikipedia founder Jimmy Wales in a statement Monday announcing Wikipedia's decision to go dark. “While we regret having to prevent the world from having access to Wikipedia for even a second, we simply cannot ignore the fact that SOPA and PIPA endanger free speech both in the United States and abroad, and set a frightening precedent of Internet censorship for the world.”

»Wikipedia – the Web's fifth-most popular property with 470 million monthly users – is the largest Web entity to declare its intent to go dark, but it joins many other websites that have already pledged to shut down for 12 to 24 hours to draw attention to legislation that they say will hasten the end of the free Internet.

»Reddit was one of the trailblazers of the blackout movement, declaring its intent to go dark on Jan. 10. Two days later, Ben Huh, chief executive of Cheezburger, which has a network of 50 sites including the seminal ICanHasCheezburger as well as Fail Blog, Know Your Meme and the Daily What, said his sites would be joining the strike.

»Blackouts are not the only types of protest you'll find online Wednesday. Google announced Tuesday that, while its search engine will continue to function, the company will place a link on its home page to highlight its opposition to the bills. “Like many businesses, entrepreneurs and Web users, we oppose these bills because there are smart, targeted ways to shut down foreign rogue websites without asking American companies to censor the Internet,” Samantha Smith, a Google spokeswoman, said in an email Tuesday. “So tomorrow we will be joining many other tech companies to highlight this issue on our U.S. home page.”»

dedefensa.org

Donations

Nous avons récolté 659 € sur 3000 €

faites un don