Inde-Russie : au diable les sanctions...

Brèves de crise

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

 179

Inde-Russie : au diable les sanctions...

La semaine prochaine, le président Poutine se rend en Inde. Rencontre capitale du président russe avec le nouveau Premier ministre Modi, entre deux pays des BRICS dont l’importance n’est plus à démontrer. (Poutine a déjà rencontré deux fois Modi, en marge des BRICS et de l’APEC. Le 11 décembre, ce sera sa première visite bilatérale rendu au nouveau PM indien.) Les Russes attendent des Indiens une coopération de plus en plus affirmée, impliquant indirectement une distanciation stratégique grandissante de Washington dans ces temps de crise. Les Indiens, jusqu’alors assez prudents, courtisés par Washington, sont inclinés à franchir le pas qui achèvera de les installer comme un des grands des BRICS (avec possibilité/probabilité de devenir membre à part entière de l’Organisation de Coopération de Shanghai en 2015).

.. Dans tous les cas, la visite de Poutine à Delhi est précédée de déclarations des ambassadeurs respectifs qui adoptent un ton résolument optimiste pour une entente renouvelée entre les deux pays. Sputnik.News a réalisé, ce 5 décembre 2014, une interview de l’ambassadeur indien à Moscou. L’ambassadeur P.S. Raghavan (saisissant portrait à l’indienne de Max Gallo), développe un discours particulièrement volontariste d’une coopération très active...

»“There are particularly exciting opportunities to enhance our economic cooperation to a level commensurate with the complementarities between the economies of our two countries”... [...] [T] the summit will be a chance for the two leaders “to articulate their vision for the course of our strategic and privileged partnership in the coming years,” with plans for a further strengthening of cooperation in areas such as defense, nuclear energy, space, trade and investment, energy and other resources, science and technology, health, education, media and culture. The visit is expected to result in the signing of over a dozen documents related to Russian-Indian cooperation, and “will provide fresh impetus to our already-vibrant bilateral relations”...»

L’ambassadeur de l’Inde affirme l’importance des liens de défense entre la Russie et l’Inde, confirmant la satisfaction complète des Indiens dans l’emploi et les performances des armements russes. D’autre part, il y a l’intérêt de l’Inde pour l’établissement de liens avec l’Union Economique Eurasienne que Moscou vient de lancer («... India is very interested in the Eurasian Economic Union, which will enter into force in January, [...] India is presently working “to create concrete institutional mechanisms…for structured discussions on [economic cooperation] between India and the Union.”»)

Enfin, l’essentiel est le principe posée par l’Inde : les sanctions contre la Russie, du fait du bloc BAO, ne la concernent en aucune façon. En écho de Delhi, l’ambassadeur russe en Inde Khadakine confirme que l’Inde est prête à suppléer aux restrictions de livraison de divers produits du fait des sanctions et des contre-sanctions, par une augmentation de ses exportations vers la Russie.

«Discussing the impact of the sanctions war on Russian-Indian relations, the ambassador noted that India “will not tolerate pressure from anywhere to change our longstanding relations with Russia,” and that it has proven over the last several years “that it does not kneel under the external pressure of any country.” Raghavan noted that Russian-Indian relations, which are “built on shared convictions [and] strategic convergences [of views] on major issues of international concern,” are “not determined by external factors.” The ambassador also noted the emergent role of new institutions aimed at creating a multipolar world, particularly BRICS. [...]

»Raghavan’s friendly and optimistic tone ahead of the planned bilateral summit matches that set by Russian Ambassador to India Alexander Kadakhin, who told Sputnik on Wednesday that India is ready to supply Russia with significant amounts of food products, and that Western sanctions and Russian countersanctions are opening many opportunities for Indian businesses looking to enter the Russian market.»


Mis en ligne le 5 décembre 2014 à 17H12

Donations

Nous avons récolté 492 € sur 3000 €

faites un don