Devinez qui veut fermer la frontière USA-Mexique

Brèves de crise

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

 4308

Devinez qui veut fermer la frontière USA-Mexique

L’un des apports de la pandémie Covid-19 ne devra surprendre personne : un désordre supplémentaire qui s’inscrit parfaitement dans le paysage de la Grande Crise d’Effondrement du Système (GCES). Cela vaut notamment avec des changements complets de priorités et d’orientations. Ainsi en est-il de la frontière entre le Mexique et les USA : désormais, ce sont les Mexicains qui demandent des contrôles renforcés sinon la fermeture de cette frontière.

Leur argument est que s’il y a circulation du virus au travers de la frontière, elle se fera du Nord au Sud. Il y a notamment le fait statistique impressionnant de contraste, entre d’une part les USA avec 2 174 cas d’infection et 37 décès, cela officiellement alors que le système de dépistage extrêmement rudimentaire et l’infrastructure de santé publique absolument impréparée ; et d’autre part le Mexique, avec 16 cas identifiés et aucun  décès. D’où  cette positiondes autorités mexicaines qui ne manque pas d’une certaine ironie, eu égard à la politique forcenée du président Trump de fermeture des frontières et au statut mille fois acclamée de phare de la modernité, de la prospérité et du progrès des USA, par rapport au pouilleux Mexique.

« Le vice-ministre mexicain de la santé Hugo Lopez-Gatell a envisagé de fermer sa frontière nord avec les Etats-Unis pour limiter la propagation de Covid-19, a rapporté  Reuters.
» “Le flux possible de coronavirus viendrait du nord vers le sud. Si cela était techniquement nécessaire, nous envisagerions des mécanismes de restriction ou une surveillance plus forte”, a déclaré M. Lopez-Gatell aux journalistes jeudi. [...]
» Le virus a transformé le conflit frontalier habituel entre les États-Unis et le Mexique en une nouvelle crise, non pas à cause des migrants et de la drogue, mais plutôt de la crainte de la transmission du virus. Les autorités sanitaires mexicaines ont souligné que le virus qui se propage rapidement en Californie pourrait se frayer un chemin à travers plusieurs points d'entrée terrestres au sud de San Diego. En particulier, le port d'entrée terrestre de San Ysidro, le port terrestre le plus fréquenté de l'hémisphère occidental. »

Du côté US, Trump parle plus que jamais de sa réussite formidable en installant le Mur qui, paraît-il, selon la narrative à couper le souffle de l’administration, est une parfaite réussite. Mieux encore, dit Trump que rien n’arrête sur le chemin de la fiction enchanté où la magie, celle qui a permis l’érection du Mur-qui-n’est-pas-terminé (magie partielle), joue un rôle essentiel, c’est grâce à cette fermeture de la frontière qu’il a imposée que les chiffres de Covid-19 aux USA strictement administrés et dosés par ses services sont “si bons” (applaudissements enthousiastes devant la bonne nouvelle) 

« Le président Trump a tweeté la semaine dernière : “Nous avons besoin du Mur plus que jamais !” Trump a fait des commentaires similaires lors d'un rassemblement politique en Caroline du Sud le mois dernier :
» “Une des raisons pour lesquelles les chiffres sont si bons : Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour empêcher l'infection et les porteurs de l'infection d'entrer dans notre pays”, a-t-il déclaré. “Vous avez tous vu que le Mur s’est levé comme par magie.” »

Rien, absolument rien dans cette crise Covid-19 n’échappe à l’interprétation politique, et cette interprétation  déterministe-narrativiste interfère directement avec toutes les crises composant la Crise d’Effondrement du Système. La question soulevée ici est de savoir comment considérez mes crises des frontières et de la migration à la lumière de cet échange mexicano-yankee.

 

Mis en ligne le 15 mars 2020 à 09H12