De la séduisante et infinie diversité des complots anti-DSK

Ouverture libre

   Forum

Il y a 3 commentaires associés à cet article. Vous pouvez les consulter et réagir à votre tour.

   Imprimer

 599

De la séduisante et infinie diversité des complots anti-DSK

Il n’y a pas “la” thèse du complot dans le cas de l’arrestation de Dominique Strauss-Kahn, il y a de nombreuses thèses de complots eux-mêmes divers et variés. En voici une, assez récente et assez originale, puisqu’elle implique notamment les Russes et Poutine. Il s’agit de quelques lignes dans Le Monde du 19 mai 2011, à partir d’une citation du Nouvel Observateur, à partir d’une déclaration du député PS Bartolone sur BFM-TV. Ainsi sommes-nous, pour notre compte, le quatrième relais de cette déclaration sur la version franco-russe du complot anti-DSK.

«Le député PS Claude Bartolone rapporte ainsi à BFM-TV, citée par Le Nouvel Obs, que l’ancien patron du FMI lui aurait confié, le 29 avril : “Attention, il faut être très vigilant, on peut être sur écoute téléphonique, je sens bien qu’actuellement les Russes et notamment Poutine [premier ministre russe], sont les alliés de la France pour essayer de me virer du FMI avant que je ne puisse être en situation d’annoncer [ma candidature].”

»“Je pense que ça serait une faute pour tous d’arriver à ce que je sois viré et pas être candidat en sortant proprement du FMI”, aurait ajouté Dominique Strauss-Kahn, toujours selon le président du conseil général de Seine-Saint-Denis, qui l’a “senti très attentif à tout”. Et Claude Bartolone de conclure qu’il a été complètement décontenancé en apprenant dimanche matin l’arrestation de DSK.»

dedefensa.org

Donations

Nous avons récolté 846 € sur 3000 €

faites un don