• Cette rubrique présente un projet d’un travail commun, effectivement sous la forme de dialogues, effectivement identifié sous cette forme. Chaque texte est identifié par la présence de ce mot “DIALOGUES” numéroté, la numérotation en chiffres romains concernant les textes de présentation de la série, la numérotation en chiffres arabes numérotant les textes. • Ce travail implique à l'origine Jean-Paul Baquiast, qui anime et dirige plusieurs sites à la fois politique et scientifique et qui est l'auteur du Paradoxe de Sapiens, et Philippe Grasset, qui dirige dedefensa.org et qui est l'auteur de La grâce de l'Histoire. C’était la formule de départ, qui doit évoluer avec éventuellement d'autres intervenants. • Après une interruption de février à octobre 2011, la rubrique a repris son fonctionnement dans le sens d'une chronique crisique (chronique de notre crise terminale), autour des thèmes de la définition de notre crise du générale, du Système et du thème “le Système et comment en sortir”.

   Visitez également nos archives

DIALOGUES-33 : “Faire monde” par-delà le Système    07/01/2012

• Dans ce texte, Christian Steiner livre d'abord ses observations sur un récent F&C et les références à Joseph de Maistre. • Puis il propose une orientation pour “sortir du Système”, qui implique d'abord l'“évanouissement” ou la disparition du Système, qu'il s'agit évidemment de favoriser. • Parallèlement, il donne les éléments qui permettraient, selon lui, de construire un ou des nouveaux “mondes” (et non des “systèmes”) qui pourraient trouver leur place.  

DIALOGUES-32 : Occuper Wall Street, ou de l'intuition en politique    20/11/2011

• Dans ce trente-et-unième texte des “Dialogues, Jean-Paul Baquiast aborde la question de l'intuition d'un point de vue scientifique, en accordant à ce phénomène une importance essentielle. • Il explique les mécanismes qui peuvent être envisagés pour susciter l'intuition, en restant dans le strict cadre scientifique. • Il plaide pour qu'on accorde une importance essentielle à l'intuition, notamment dans l'analyse politique.

DIALOGUES-31 : Elargissons le débat    14/11/2011

• Dans ce texte, Laurent Julliard fait entrer dans le débat autour de la question du Système (“comment sortir du Système?”) la notion de Providence. • Il précise ses conceptions sur le Mal et le Bien, sur les notions de libre arbitre et de conscience. • Pour lui, le Mal est le résultat d'un libre arbitre exercé sans conscience.

DIALOGUES-30 : De l’autre côté    08/11/2011

• Il s'agit toujours de suivre le thème “sortir du Système”, choisi comme point de départ de la relance de cette série de réflexion. • Pour son compte, Philippe Grasset propose une autre méthodologie de réflexion, réintroduisant des arguments qui ont été peu à peu interdits par le Système depuis la Renaissance. • Il s'agit bien entendu de libérer la raison de la subversion du Système et de l'ouvrir à l'intuition haute.

Dialogues-29 : Nouvelles armes dans la lutte contre le Système    02/11/2011

• Dans cet article est poursuivi et développé le thème de la lutte contre le Système au travers de l'exemple de Occupy Wall Street. • Jean-Paul Baquiast argumente que les “indignés” de OWS ont introduit de nouvelles méthodes de lutte qui s'avèrent très efficaces.

DIALOGUES-28 : sortir le système de son esprit ?    30/10/2011

• Ici, la question servant de thème à cette réflexion est “comment sortir le système de son esprit?” • Laurent Julliard présente son analyse de cette proposition. • Il estime nécessaire le développement d'une grande maturité psychologique collective pour précipiter les changements nécessaires.

DIALOGUES-27 : OWS, ou comment en sortir    27/10/2011

• Dans ce texte , Philippe Grasset s'attache à un événement d'actualité pour aborder le problème du “comment sortir du Système?” • Il s'agit du mouvement, ou du phénomène d'Occupy Wall Street (OWS) aux USA, préparé par des mouvements antérieurs et pourtant “sorti de nulle part”. • Une hypothèse: plutôt que “sortir du Stystème”, ne s'agit-il pas de“faire sortir le Système de soi”?

DIALOGUES-26 : Ballade dans le système anthropotechnique    21/10/2011

Après sa définition générale d'un système, Laurent Julliard propose ce qu'il présente comme la poursuite de ses «pérégrinations dans le monde psychique» en appliquant sa définition du système au concept d'un système anthropotechnique. Il observe que le système anthropotechnique occidental est en train de mourir

DIALOGUES-25 : Tentative de définition d'un système social    15/10/2011

Qu'est-ce qu'un système social? Enchaînant sur le texte de Jean-Paul Baquiast du 12 octobre 2011, un de nos lecteurs, Laurent Julliard, propose ses conceptions pour avancer dans la définition d'un système social. Il débouche sur la question ouverte d'une conscience collective d'un tel système, après avoir insisté sur l'importance de la dimension psychologique dans le contexte de ses propositions?.

DIALOGUES-24 : Sortir du Système    12/10/2011

• Pour cette “reprise” des DIALOGUES, Jean-Paul Baquiast étudie la notion de Système, d'un point de vue scientifique. • Il évoque ensuite le thème qui sera central à cette nouvelle série de textes : “sortir du Système?”. • Il s'attache surtout à la nomenclature de l'opérationnalité de ce thème, ou encore : comment “sortir du Système” et dans quel but?

DIALOGUES-V : Reprise & éclairages nouveaux    11/10/2011

Un nouveau départ pour la rubrique “DIALOGUES”, après plusieurs mois d'interruption... Mais, aussi, des conditions modifiées. Ce petit texte vous explique les modalités et les intentions de l'initiative.

DIALOGUES-23 : De l’angoisse constructive    16/02/2011

16 février 2011 — Jean-Paul Baquiast s'interroge sur les fondements de l'angoisse qui caractérise notre époque, et sur la possibilité d'effectivement faire de cette angoisse un instrument permettant de dépasser les conditions qui en sont la cause.

DIALOGUES-22 : De l’angoisse du monde    05/02/2011

5 février 2011 — Revenant sur un sujet abordé par Jean-Paul Baquiast le 7 janvier 2011, Philippe Grasset parle des rapports entre l'angoisse individuelle et l'angoisse du monde, et de la nécessité de l'intuition haute.

DIALOGUES-21 : La sentinelle métahistorique et sa mission    31/01/2011

31 janvier 2011 — Philippe Grasset développe sa conception de l’observateur, du chroniqueur, ou “sentinelle métahistorique”, devant l’accélération de la crise terminale du Système, désormais dans la phase terminale de sa Chute.

DIALOGUES-20 : la peur des émeutes des gouvernements occidentaux    29/01/2011

29 janvier 2011 — Jean-Paul Baquiast intervient à propos des événements dans le monde arabo-musulman (Tunisie et Egypte) et envisage l'attitude des gouvernements occidentaux en cas de situation similaire. A cette occasion, il précise la conception qu'il a de ces DIALOGUES.

DIALOGUES-19 : “réalité” des observations    07/01/2011

7 janvier 2011 — réflexion de Jean-Paul Baquiast sur la “réalité” des observations, donc sur la “réalité” du Système tel que l'a décrit Philippe Grasset dans son intervention précédente.

DIALOGUES-18 : Le Système, en dedans et en dehors    28/12/2010

27 décembre 2010 — Suite des “dialogues” entre Jean-Paul Baquiast et Philippe Grasset... Cette fois, intervention de Philippe Grasset à propos du Système, ou du “Système-en-soi” qui détermine notre crise eschatologique fondamentale.

DIALOGUES-17 : le Système et l’impuissance (temporaire ?)    27/11/2010

En s'appuyant sur l'exemple d'Obama face à la crise de la Corée du Nord et sur celui de Sarkozy face aux journalistes français lors du sommet de l'OTAN, interrogation sur l'impuissance peut-être temporaire des opinions publiques face au Système.

DIALOGUE-16 : De la “tension psychologique insurrectionnelle”    24/11/2010

Pour attaquer le système dans une époque où la violence révolutionnaire n'a plus d'effet décicif, il faut développer une “tension psychologique insurrectionnelle” qui frappe la psychologie du système et le conduit à retourner sa propre puissance contre lui-même.

DIALOGUES-15 : Une nouvelle sorte de révolte    18/11/2010

Il est manifeste qu'un sentiment de révolte générale contre le système existe au niveau global. La question qu'aborde Jean-Paul Baquiast est celle de la forme de cette révolte: comment se révolter contre le système?