Votre soutien, notre confiance…

Nous avons déjà une longue histoire dans la recherche d’une sorte de “contrat” moral avec nos lecteurs, pour obtenir de leur part le soutien dont nous avons besoin. Cette recherche s’est avérée délicate et difficile mais sans jamais susciter chez nous le découragement. Il en est de même pour cette phase nouvelle que nous avons ouvert le 1er mars 2011: abandon de la formule des abonnements (effectif depuis le 13 février 2011), retour à la formule d’appel aux donations que nous avions inauguré à l’automne 2005 (voir notre texte du 25 novembre 2005, qui faisait le bilan de la première “campagne” d’appel à donation).

La base de notre "contrat" moral avec nos lecteurs, quelle que soit la formule choisie, est de leur suggérer un acte de soutien pour le fonctionnement indépendant de ce site. Nous sommes très confiants qu’ils comprennent et comprendront, en fonction de la connaissance qu’ils ont du travail de ce site, la signification de cette approche, et qu’ainsi ils justifieront pleinement, en lui donnant toute sa signification, notre titre "votre soutien, notre confiance" Nous avons confiance dans votre compréhension de la signification profonde de cet acte de soutien.

Nous voyons d’autre part cette confiance renouvelée, renforcée par les événements depuis la fin de 2010, – cela donnant une plus grande force à notre attitude. Le rôle d’Internet a été capital dans le déclenchement de ces événements, et il le restera pour la suite. Ainsi est confirmée la position exceptionnelle et unique d’Internet dans le monde contemporain de la communication, et, à l’intérieur de celui-ci, de l’information et du commentaire concernant la crise du Système qui est l’événement central et universel de notre temps. Nous essayons de définir cette position dans notre texte du 27 février 2011, combien nous la jugeons conforme à l’évolution de ce site, combien cette convergence nous rend confiant dans le soutien de nos lecteurs. Quelques extraits pour fixer les idées…

"…Par conséquent (suite), Internet ne répond à aucune règle en vigueur dans le Système, que ce soit la règle de l’argent ou la règle du refus de l’argent comme acte final de réforme ou de réprobation vertueuse du Système. De même, Internet est incompréhensible et imprévisible selon ces règles, – autant pour ceux qui disent qu’Internet doit vivre en accès gratuit (cas complètement improbable pour les sites d’information sérieux), que pour ceux qui disent qu’Internet doit vivre par des donations (cas le plus courant), que pour ceux qui disent qu’Internet doit vivre selon les règles des abonnements. (Les deux derniers cas sont le nôtre, successivement : choix de la formule donation, passage à la formule abonnements, retour à la formule donation en cours.) Toutes ces formules sont à la fois bonnes et inappropriées, elles marchent et ne marchent pas, selon des lois qui nous sont encore inconnues."

"…Ou bien faut-il se tourner vers d’autres sortes de lois plutôt que d’attendre l’hypothétique Constitution du Nouveau Monde ? Ne faut-il pas se tourner vers ce qui devrait être l’inspiration de notre chère “intuition haute” ? C’est-à-dire apprécier Internet et le problème du soutien des sites, nullement en fonction des habitudes commerciales ou contractuelles des lecteurs qui ne peuvent que renvoyer aux lois et règles du Système, mais en fonction des lecteurs par rapport aux événements (la crise elle-même, dans toute sa puissance) dont Internet est nécessairement le témoin, le commentateur et l’acteur. Notre idée serait alors qu’il faut apprécier l’écho qu’éveille un site dans l’intérêt très spécifique et identifié du lecteur, et, par conséquent, dans sa volonté de participer à son soutien, selon la tournure des événements et selon l’attitude que prend ce site par rapport à cette tournure des événements. (Cela ne signifie pas suivre un engagement politique, un parti-pris, etc., mais soutenir une démarche intellectuelle où l'on retrouve une recherche obstinée de la vérité de la crise du monde, à l'aide de la plus grande ouverture d'un esprit que n'encombrent aucun préjugé ni aucun engagement de chapelle.)..."

 

Notre “dispositif”


Nous avons voulu mettre en place un "dispositif" qui essaie de maintenir constant l’appel à la mobilisation de nos lecteurs pour nous soutenir. Nous avions expérimenté, en 2007-2009, la formule des "campagnes" d’incitation à la donation (quatre par an). Cette formule répondait au but de la mobilisation mais chargeait le site, et notre rythme de travail, d’interférences épisodiques qui s’avéraient souvent contraignantes. Nous nous sommes tournés vers la formule plus systématique et mieux intégrée dans le fonctionnement du site de la “mensualisation”, avec l’objectif (similaire) à atteindre chaque mois, avec, en première page d’accueil, sous le “menu”, une colonne figurant schématiquement la progression de vos dons. Cette colonne indique les montants de €2.000 et €3.000, qui constituent pour nous les sommes permettant un fonctionnement minimum des fonctions essentielles du site et un fonctionnement plus aisé de ces fonctions. Pour être plus précis, immédiatement après notre conclusion ci-dessous, vous pouvez lire une mise à jour (chaque fin de semaine) de la progression des donations pour le mois courant. [N.B.: comme annoncé dans notre texte du 27 février 2011, nous avons intégré pour ce 1er mars 2011 les dons faits entre la cessation du régime des abonnements et le 1er mars.]

D’autre part, nos lecteurs ont à leur disposition une rubrique spéciale (Notre situation), regroupant les textes essentiels sur notre évolution et, justement, “notre situation”. Le processus de donation se fait en activant l’accès à la page “donation”, – cette page que vous lisez, justement, – dont le lien est disponible par différents canaux sur le site (dans le texte d’annonce de la colonne mesurant les donations, dans le menu, à la rubrique donation, etc.). Vous disposez ci-dessous des différents moyens d’effectuer des donations, par virement, par chèque bancaire, par le biais de Paypal. Vous avez aussi l’accès aux dernières formules d’abonnement encore activées, notamment pour dde.crisis et La grâce de l’Histoire.

Merci pour votre soutien.

Vous avez plusieurs moyens de nous faire parvenir vos dons.

  1. Vous pouvez passer par le canal de paiement de Paypal.
  2. Paiement par virement bancaire en Belgique, au compte Delta Llyod Europe à Liège, au compte 132-5037244-75 de la SPRL Euredit.
    (IBAN BE05 1325 0372 4475, • SWIFT/BIC • BNAG BE BB)
    (Attention, si vous choisissez ce moyen de paiement hors de Belgique, précisez bien qu'il s'agit d'un virement européen à frais partagées.)
  3. Paiement par virement bancaire, en France, au compte Crédit Populaire du Nord, compte Euredit SPRL, 00144 30698022122 11 (RIB: 13507) ou bien, pour certaines banques ou pour des virements internationaux: IBAN: FR76 1350 7001 4430 6980 2212 211 • BIC: CCBPFRPPLIL.
  4. Vous pouvez nous expédier un chèque au siège d’exploitation de la société, à la SPRL Euredit, 22 rue du Centenaire, 4624 ROMSÉE, Belgique.
    Indiquez chaque fois, s’il vous plaît : “Versement d’un don de soutien au site ‘dedefensa.org’”. Dans le cas d’un virement direct de compte à compte à partir d’un pays autre que la Belgique, indiquez la mention “Partage de frais” pour réduire au maximum les frais de transfert.