Ont-ils fait d’Alex Jones le héros d’internet ?

Brèves de crise

   Forum

Il y a 6 commentaires associés à cet article. Vous pouvez les consulter et réagir à votre tour.

   Imprimer

 302

Ont-ils fait d’Alex Jones le héros d’internet ?

PhG, agité notoire, vient de porter le jugement, dans son Journal-dde.crisis, que les comploteurs de GAFA & Cie, avec l’aide de CNN et du parti démocrate, sont des « connards maladroits » dont le Diable n’est pas très satisfait. Le psychologue Jordan B. Paterson, fameux au Canada et d’ailleurs souvent critiqué par la gauche progressiste-sociétale, a twittéà propos de la censure censée être mortelle d’Alex Jones : « Ne persécutez jamais un paranoïaque, sinon vous allez justifier sa paranoïa. C’est une sérieuse erreur. »

Alex Jones que les“connards maladroits” de GAFA & Cie ont éliminé de leurs plateformes en 24 heures vient de déclarer au Daily Mail qu’il avait récolté 5,6 millions d’abonnés de plus en deux jours. (Il dépasse largement CNN, le NYT et tous les amis.) Il en tire aussitôt la conclusion qu’il peut parfaitement fonctionner sans les plateformes des censeurs, et même mieux qu’avec elles.

RT, qui rapporte également la nouvelle, commente : « La censure de Jones pourrait avoir obtenu comme résultat de faire de lui une personnalité politique de grand sérieux, qui a décidé de s’attaquer à l’establishment. C’est un message extrêmement sérieux, même venant de personnes dont on a l’habitude de rire. Demandez donc à Donald Trump... » Bien entendu, cette bataille passionnante et stupéfiante ne concerne pas fondamentalement Alex Jones, mais bien au-delà : « Ce n’est pas agir pour la ‘défense’ d’Alex Jones que d’affirmer que nous sommes sur le point de voir basculer internet dans le domaine de la censure », écrit Danielle Ryan. C’est l’évidence, et c’est pour cette raison que l’annonce de l’afflux d’abonnés vers le système d’Alex Jones est une “bonne nouvelle” pour tous les gens qui utilisent internet d’une manière indépendante.

Mais au fait, peut-être s’agirait-il d’une intrigue de Poutine, et les 5,6 millions d’abonnés d’autant d'agents du FSB ? A suivre... Breitbart.News présente les déclarations de Jones, le 9 août :

« Parlant au Daily Mail, Jones a déclaré mercredi: “La bonne nouvelle, c'est que le trafic d'Infowars a été le plus élevé jamais enregistré – 5,6 millions de nouveaux abonnés au cours des dernières 48 heures – et la même chose pour mon émission de radio.” “Le retrait des plateformes ne nous cause pas grand tort, nous avons les abonnés..”

» Jones avait 2,2 millions d’abonnés sur YouTube. Il affirme donc que les nouveaux abonnés ont plus que compensé la perte de cette plate-forme. “Les pertes que nous avons subies sur diverses plateformes ont été compensées par des millions de nouveaux abonnés et visiteurs sur notre site Web, l’application mobile, sur notre podcast gratuit. Nous n’avons jamais eu autant de gens qui se sont inscrits à notre lettre d’information, à notre podcast, à notre flux vidéo, on s’abonne, on s’abonne, on s’abonne...”

» Jones croit que la censure des médias et des grandes plateformes en ligne contre lui a joué en sa faveur. “ [...] Les gens comprennent ce qui se passe et nous irons jusqu’au bout, quel que soit le coût. Nous ne nous rendrons jamais.” Jones affirme également, et non sans mérite, qu’il n’est qu’un coup d’essai, que des médias tels que CNN continueront à s’arranger avec les Grands d’Internet pour faire taire et opprimer les partisans de Trump.

» “C’est très dangereux pour tout le monde, mais pour moi, qui a été choisi comme agneau sacrificiel, il y a eu un effet superbe”, a expliqué Jones. Se référant au sénateur américain Chris Murphy (démocrate du Connecticut), qui a demandé que les sites Web de la liste noire sur laquelle Jones vient en tête soient censurés, Jones a déclaré : “Les démocrates tentent de diaboliser la liberté d'expression, C'est donc un programme très dangereux ... Les sénateurs démocrates ont la consigne d’exiger des restrictions d’expression pour Fox News, Tucker Carlson, Matt Drudge, le président lui-même.” »

 

Mis en ligne le 9 août 2018 à 18H56

Donations

Nous avons récolté 552 € sur 3000 €

faites un don