La Grâce... Carnet de bord-4

La grâce de l'histoire

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

La Grâce... Carnet de bord-4

21 décembre 2013 – Ces derniers jours a été effectué le “bouclage” du tome I de La Grâce de l’Histoire, et voilà donc ouvert le chemin vers l’impression du livre. Nous attendons le livre imprimé pour la mi-janvier, et nous entrerons effectivement alors dans une nouvelle époque pour dedefensa.org. (Voir les considérations à cet égard, un peu exaltées certes mais il faut lui pardonner, de notre chroniqueur du 19 courant..., le 19 décembre 2013.)

Le “dispositif”, comme l’on dit dans le langage de ce que nous ne sommes pas (des spécialistes et même amateurs du marketing), est le suivant :

• Le livre est édité en coédition, et une partie du tirage est réservée aux souscripteurs déjà actifs de dedefensa.org, et aux acheteurs sur le site, que nous espérons nombreux. (L’autre partie est diffusée dans les librairies par les circuits normaux.) Pour cela, une rubrique spéciale sera mise en place courant janvier (espérons-le, juste avant la mi-janvier), que nous nommerons sans originalité Notre Librairie. Cette rubrique reprendra, pour La Grâce spécifiquement, le rôle de notre page “donation et abonnements” qui doit être, elle aussi, simplifiée de fond en comble puisqu’il n’y a plus d’abonnements, et qui sera finalement réduite aux seules modalités de transfert d’argent pour les donations. C’est à partir de cette rubrique Notre Librairie exclusivement que seront effectuées les opérations concernant La Grâce.

• Nous évoquons dans notre sous-titre les problèmes que nous rencontrons (“surtout les problèmes”). Nous en affrontons un, immédiat et important : les envois postaux. Nos derniers rapports avec la poste dataient d’il y a un nombre considérable d’années, lorsque nous obtînmes un tarif professionnel de diffusion de périodique pour notre Lettre d’Analyse dedefensa & eurostratégie”, dont la diffusion fonctionna par ce moyen jusqu’en 2009 sans problème. (Voir nos deux textes du 15 avril 2009 et du 1er août 2009, qui actent la fin de la publication-papier de dedefensa & eurostratégie, et donc la fin des envois postaux.) Depuis, nous nous sommes repliés sur les transactions électroniques, et voilà que nous retombons sur la poste pour les envois de La Grâce à prévoir à partir du début 2014. Il nous semble bien, d’après nos premières approches, et d’ailleurs sans surprise excessive, que la globalisation est passée par là. On connaît la chanson. Il y a son côté cosmétique, – la concurrence dont profite en théorie le consommateur sacré, avec dans toutes les promesses mirobolantes pour l’attirer à partir de tarifs intéressants (et d’ailleurs normaux pour la diffusion de livres) – et, surtout, son côté sombre et tentaculaire, – avec, dans la pratique, toutes les manœuvres dilatoires, bureaucratiques, déloyales et faussaires pour empêcher le citoyen d’accéder à ces dispositions intéressantes et les rejeter vers les tarifs “normaux”, c’est-à-dire prohibitifs pour lui et pour nous qui sommes citoyens (nos interlocuteurs parlent de quelque chose comme €12-€13 le paquet-livre, hors de question pour nous)... La globalisation exactement comme nous la percevons politiquement, avec la fiction d’une concurrence à l’avantage du consommateur, la recherche continuelle d’une position monopolistique contre le citoyen qu’on tente en permanence d’isoler pour l’affaiblir décisivement, une entreprise de racket et de piratage mondialisée d’une façon générale, sans règles contraignantes, avec une lutte épuisante à mener contre une bureaucratie qui sait y faire pour la résistance passive. Mais peut-être dramatisons-nous la situation à ce stade, – on verra...

• Par conséquent, nous ne sommes pas en position d’affirmer la sureté de nos envois dès que nous disposerons des livres. Nous espérons nous tromper dans nos appréciations pessimistes et soudain trouver un arrangement qui règle tout dans des conditions supportables, – mais dans cette attente, voici nos mesures de substitution... Nous avons en effet cherché un moyen de remédier temporairement à ce qui est pour l’instant un état de fait, par une disposition qui confirme la confiance de nos souscripteurs déjà enregistrés et des nouveaux souscripteurs que nous solliciterons, et une disposition qui a sa propre valeur et qui restera quelle que soit la rapidité de l’issue pour trouver une formule postale. Il s’agira de la disposition d’un pdf du livre dans sa version et sa mise en page finales, avec sa couverture, et l’incorporation d’une dédicace de l’auteur faite “à toi, lecteur de defensa.org”, – selon une familiarité à la romaine plus que selon les anti-mœurs du “jeunisme” postmoderne. Bien entendu, ce pdf sera de toutes les façons disponibles pour tous les souscripteurs, que la question des envois ait été ou non résolue ; s’il est présenté comme une “mesure de substitution”, il constitue principalement un service permanent pour nos souscripteurs, “doublant” la disposition du livre lui-même.

• Un point annexe qui n’est pas sans intérêt est l’ouverture en libre accès de toutes les parties de ce premier tome de La Grâce à nos lecteurs, soit les textes mis en ligne le 18 décembre 2009, le 25 janvier 2010, le 3 avril 2010, le 16 mai 2010, le 26 juillet 2010 et le 2 décembre 2010. Il n’y a à notre sens aucune divulgation dommageable par rapport au texte final de La Grâce, premier tome. La différence entre ces textes initiaux et les textes finaux est absolument considérable. Il s’agit même d’un exercice sans doute intéressant, pour les souscripteurs, de disposer de ces textes, pour voir les différences avec le texte définitif de La Grâce.

• Le prix de La Grâce de l’Histoire, tome I (Le troisième Cercle) est maintenu à €26, mais il comporte les frais d’expédition. Les souscripteurs ont également droit à un accès libre aux textes en ligne des tomes suivants (pour l’instant le tome II, ou Deuxième Cercle), qui connaîtrons les mêmes traitements que les textes du tome I (révisions considérables, relectures, etc.)

Il est manifeste, à la lecture de ces divers points, qu’on reconnaît les faiblesses de dedefensa.org, essentiellement dans le domaine de la logistique au sens le plus large. Nous craignons malheureusement qu'il faille abandonner l'espoir que nous changions un jour. D’autre part et cela à notre décharge, sans vouloir nous poser en rien en victimes mais simplement pour tenir la balance égale, nous tenons à préciser que l’organisation de cette affaire avait été arrangée de longue date dans sa théorie, que nous avons réalisé parfaitement à temps la part essentielle de notre travail (relecture, refonte de certains passages, mise en page, etc.) comme le montre la disposition du pdf de l’édition complète de livre, mais que des obstacles ont surgi à la réalisation dont nous ne sommes pas responsables. On reconnaît là le monde actuel comme il va, où les paroles promettent beaucoup et où les actes découvrent souvent leur vanité et leurs intentions contestables.

Il nous faut demander une indulgence complice à nos lecteurs, comme nous leur demandons régulièrement leur aide chaleureuse pour soutenir ce site. Les deux choses sont liées, pour faire de dedefensa.org une œuvre commune. Stay tuned comme ils disent et comme nous disons fort peu, nous vous tenons informés des péripéties de La Grâce...


Donations

Nous avons récolté 1633 € sur 3000 €

faites un don