La gloire des Marines

Bloc-Notes

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

Pour la première fois dans l’histoire militaire des Etats-Unis, un Marine a été nommé au plus haut poste de l’armée, le président du Joint Chief of Staff (JCS). Le général Peter Pace, 59 ans, est adjoint de l’actuel président du JCS, le général Myers, de l’USAF. (Myers quittera sa fonction en septembre, remplacé par Pace.) C’est une deuxième “première” pour le Marine Corps depuis le 11 septembre 2001, après l’accession au poste de SACEUR (commandant en chef allié en Europe), il y a deux ans, du général James Jones.

L’accession du Marine Corps à ces postes de responsabilité central du dispositif militaire américain illustre la volonté d’une évolution très rapide de celui-ci vers une force expéditionnaire d’intervention, souple, rapide, etc. (Pour l’instant, nous en sommes au niveau des intentions.) Effectivement pour ce qui est de cette orientation, Pace a deux missions essentielles: favoriser la restructuration générale des forces armées US et développer les opérations de la “guerre contre la terreur”.

Cette prépondérance des corps combattants terrestres (l’U.S. Army et le Marine Corps occupent aujourd’hui les postes bureaucratiques et opérationnels essentiels) implique l’effacement des deux armes les plus “techniques” (l’USAF et la Navy). Cet effacement reste à être concrétisé dans la programmation, les choix de programmes, la prépondérance bureaucratique et industrielle. C’est une autre paire de manche. On aura les premières indications des effets de ces orientations avec la programmation de la QDR 2005, qui devrait être dévoilée à l’automne.


Mis en ligne le 23 avril 2005 à 11H45

Donations

Nous avons récolté 1653 € sur 3000 €

faites un don