JSF entre Trump et drache

Brèves de crise

   Forum

Il y a 2 commentaires associés à cet article. Vous pouvez les consulter et réagir à votre tour.

   Imprimer

JSF entre Trump et drache

Après Boeing, Trump s’en est pris à Lockheed-Martin (LM) via, – on ose à peine l’écrire,– le JSF qui serait, rumeurs malveillantes répandues par le Président-seulement-élu, “out of control”. Un lecteur nous a averti du sacrilège commis par Trump lors de l’interview que le président-imposteur a donnée à Chris Wallace, de Fox.News (voyez après la 10ème minute), puis en en remettant une couche avec un de ses terribles tweets le lendemain. Lockheed-Martin a aussitôt répliqué, très-vertueusement et très-respectueusement, par communiqué vantant les qualités du produit et son prix exceptionnel comme le sont les États-Unis eux-mêmes ; cela, comme Boeing avait fait la semaine précédente à la suite du tweet sur Air Force One ; et ainsi, Trump-tweet a-t-il placé dans son viseur l’essentiel de la puissante industrie aérospatiale US.

En plus de quoi, les dieux n’étaient pas très attentifs ... Au moment où LM répliquait comme-il-faut, une cérémonie solennelle avait lieu en Israël, pays où il pleut si rarement qu’on pourrait dire “jamais”, pour la remise des deux premiers JSF/F-35 à la Force aérienne locale. Pendant ce temps fort mauvais, une pluie intempestive, une “drache” en patois belge et en Chti, s’était manifestée avec vigueur en Italie, pays où il pleut tout de même et d’où les deux F-35 désormais-israéliens devaient décoller. De ce fait du manque de coopération des Italiens, le départ des deux F-35 attendus en Israël par toutes les autorités solennelles dut être retardé de six heures, qu’enfin la “drache” italienne voulût bien cesser. On sait en effet qu’en même temps que le JSF entre en service, une résolution du Congrès interdit à la pluie de se manifester sur une base où le F-35 est déployé, la machine ayant signifié que son exceptionnalité lui interdisait de risquer la moindre salissure sur son revêtement absolument-stealth en décollant et en évoluant par mauvais temps. C’est ainsi que l’on gagne les guerres, en édictant les conditions exceptionnelles où se déroulera le conflit, par temps sans nuage et agrément de l’adversaire de laisser le JSF tirer en premier, à condition que la “suite électronique” dont il est équipé veuille bien autoriser le tir après que la chose eût décollé, bronzée par le soleil israélien.

Voyez ci-dessous CNN/Money du 12 décembre, mais vous pouvez lire également Aviation Week & Space Technology du 11 décembre (avant la sortie israélienne), notamment pour les réactions des lecteurs, nombreuses et parcourues d’un fou-rire inextinguible malgré les quelques “trolls”, comme on dit, glissés par les petites mains de LM...

« A major ceremony celebrating the arrival of two cutting-edge F-35 stealth jets intended to demonstrate the bond between the United States and Israel was delayed by several hours Monday due to their inability to take off in bad weather.

» US Secretary of Defense Ash Carter welcomed the delivery of two F-35 fighter aircraft to Israel, making it the first country outside the United States to receive the advance aircraft. “There's no better symbol of the US commitment to Israel's security than the F-35, the most capable aircraft in the skies,” Carter declared. Israeli Prime Minister Binyamin Netanyahu and Israeli President Reuven Rivlin also attended. “The plane that will land here will change the rules of the game,” Rivlin said at the ceremony. ”In our region you cannot be second.”

» But bad weather in Italy delayed the multimillion-dollar planes by more than six hours before the two planes eventually touched down. he postponement was announced minutes before President-elect Donald Trump sent a tweet slamming the F-35. “The F-35 program and cost is out of control. Billions of dollars can and will be saved on military (and other) purchases after January 20th,” Trump tweeted, referring to Inauguration Day. »

 

Mis en ligne le 13 décembre 2016 à 10H56

Donations

Nous avons récolté 1633 € sur 3000 €

faites un don