GW et “Katrina” vus par Sidney Blumenthal

Bloc-Notes

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

 137

Dans un superbe article du Guardian aujourd’hui, le chroniqueur Sidney Blumenthal, ancien de l’administration Clinton, nous trace quelques perspectives essentielles sur la responsabilité de l’administration GW dans le désastre qui suit “Katrina”.

Tout y est : impréparation, corruption, désintérêt pour les structures sociales et géographiques, etc. Le spectacle de La Nouvelle Orléans, c’est le spectacle du gouvernement le plus scandaleusement incompétent et inexistant du monde. Même dans les gouvernements des pays d’Afrique, réputés pour la chose et dont nous dénonçons les turpitudes, on trouverait plus de sens de responsabilité et d’humanité.

Voici le début et la fin de l’article de Blumenthal dont le reste résume bien, en quelques paragraphes, la “participation” de l’administration GW à la catastrophe et son ignorance pathologique de la réalité d’un monde s’abîmant dans un chaos qu’elle alimente en prétendant le diriger: « Biblical in its uncontrolled rage and scope, the storm has left millions of Americans to scavenge for food and shelter, and hundreds reportedly dead. With its main levee broken, the evacuated city of New Orleans has become part of the Gulf of Mexico. But the damage wrought by Hurricane Katrina may not entirely be the result of an act of nature.

(...)

» On the day the levee burst in New Orleans, Bush delivered a speech comparing the Iraq war to the second world war and himself to Franklin D Roosevelt: ''And he knew that the best way to bring peace and stability to the region was by bringing freedom to Japan.'' Bush had boarded his very own Streetcar Named Desire. »


Mis en ligne le 2 septembre 2005 à 10H20

Donations

Nous avons récolté 1015 € sur 3000 €

faites un don