Effondrement boursier en vue ? On verra, – c'est tout vu ...

Brèves de crise

   Forum

Un commentaire est associé à cet article. Vous pouvez le consulter et réagir à votre tour.

   Imprimer

Effondrement boursier en vue ? On verra, – c'est tout vu ...

Y a-t-il plus de raison d’accorder de l’importance et du crédit à l’annonce faite, notamment, par MoneyNews.com, le 17 février 2014, d’un prochain effondrement boursier ? («Warning: Stocks Will Collapse by 50% in 2014.») Pour ce qui est d’en parler entre nous, nous reconnaîtrons que nous sommes bien en peine de répondre à cette question, ni même d’avancer la moindre hypothèse à cet égard ... Nous n’avons aucune prétention de disposer de la moindre capacité de compétence en matière boursière, et pas plus en matière de clairvoyance à terme, court ou long qu'importe, et nous sommes parfaitement au courant du fait que nous ne sommes pas les seuls, y compris parmi les spécialistes, et que c’est ainsi la nième alerte à l’effondrement qui a sonné.

Quoi qu’il en soit, voici les quelques lignes qui concernent cette alerte. (Le reste est fait de conseils de placement d’argents et autres avoirs pour éviter de tout perdre, et même de gagner un peu dans le maelström qui s’annonce. )

«It is only a matter of time before the stock market plunges by 50% or more, according to several reputable experts. “We have no right to be surprised by a severe and imminent stock market crash,” explains Mark Spitznagel, a hedge fund manager who is notorious for his hugely profitable billion-dollar bet on the 2008 crisis. “In fact, we must absolutely expect it." Unfortunately Spitznagel isn’t alone.

»“We are in a gigantic financial asset bubble,” warns Swiss adviser and fund manager Marc Faber. “It could burst any day.” Faber doesn’t hesitate to put the blame squarely on President Obama’s big government policies and the Federal Reserve’s risky low-rate policies, which, he says, “penalize the income earners, the savers who save, your parents — why should your parents be forced to speculate in stocks and in real estate and everything under the sun?”

»Billion-dollar investor Warren Buffett is rumored to be preparing for a crash as well. The “Warren Buffett Indicator,” also known as the “Total-Market-Cap to GDP Ratio,” is breaching sell-alert status and a collapse may happen at any moment.

»So with an inevitable crash looming, what are Main Street investors to do?»

... Non, ce qui nous intéresse d’observer, à ce point de l’évolution des choses, c’est la résilience, non pas de la bourse qui tient malgré toutes ces annonces d’apocalypse, mais bien de cette sorte de prévisions catastrophiques. Rien ne décourage la guérilla de l’armée des prévisionnistes plus ou moins institutionnalisés de prévoir l’effondrement, malgré tant d’annonces d’effondrement qui ne se sont pas vérifiées. Cela ne signifie rien du point de vue de cet effondrement, – celui-ci, celui-là, aura lieu, n’aura pas lieu, et quand, et comment, – mais tout, au contraire, de l’orientation de notre psychologie, et par conséquent de nos attentes irréfragables.

Depuis 2008, rien ne nous décourage plus de prévoir le pire, et de rester résolument accrochés à cette prévision du pire, malgré les efforts gigantesques de surpuissance en sens contraire du Système, tant opérationnels avec le fonctionnement échevelé de l’industrie de production de papier-monnaie que de communication avec le flot ininterrompu d’autosatisfaction. Notre psychologie est définitivement orientée vers le pire. Cela constitue, par la pression permanente exercée, une forme indirecte inattendue de résistance au Système, établissant une sorte d’affrontement de conviction où le Système perd de plus en plus de terrain, – parce que sa loi fondamentale de fonctionnement est que son incapacité à vaincre totalement cette sorte de psychologie substantive chaque jour un peu plus son incapacité à (r)établir le totalitarisme de conviction nécessaire à sa domination. Il s’agit donc bien d’une marque de plus de son effondrement en cours, avec la surpuissance produisant son autodestruction, impliquant que plus cette psychologie apocalyptique annonce un effondrement qui ne se réalise pas à l’heure dite pour aussitôt passer à une nouvelle prévision dans ce sens, au plus l’on se rapproche de l’effondrement inéluctable, – celui du système, dans tous les cas...


Mis en liogne le 18 février 2014 à 11H26

Donations

Nous avons récolté 1653 € sur 3000 €

faites un don