dedefensa.org et “l’appel du 19 courant”…

Notre situation

   Forum

Il y a 2 commentaires associés à cet article. Vous pouvez les consulter et réagir à votre tour.

   Imprimer

dedefensa.org et “l’appel du 19 courant”…

19 octobre 2011 – Ce n’est ni ironie de l’intuition haute, ni opportunisme déplacé qui fait que ce texte est publié le 19 octobre 2011, ce même jour où Ron Paul lance sa campagne de donation Black This Out… («That's all right, Ron Paul supporters say. Keep it up. Nothing angers the “Paulistas” more than the flagrant favoritism and the manipulation of the media. On Oct. 19 the Ron Paul campaign is calling its next fundraiser, “Black This Out” a sarcastic response to debate hosts who purposely exclude him and blatantly promote their own favorites, regardless of the polls.») Ce texte est publié ce 19 octobre parce que le texte précédent concernant notre campagne de donation fut publié le 19 septembre 2011 (F&C), avec un complément ce même 19 décembre 201 (Bloc Notes). On pourrait penser qu’il y a une démarche expérimentale, qui s’est imposée d’elle-même, dans cette similitude de date.

…Croyez-le bien, lecteurs, j’ai l’impression désagréable de nous déranger, vous et moi qui ne souhaitons qu’une chose, qui est de suivre, de commenter et de comprendre le monde furieux qui gronde devant nous et autour de nous… Et puis, voici un “revenons à nos moutons” dont, je crois, nous nous serions bien passés, vous et moi. Mais qu’y peut-on ? Nous ne sommes que de pauvres jouets de nécessités diverses, dont certaines manquent incontestablement de grandeur.

Alors, nous revenons à nos moutons, au moins un instant, le temps d’un coup d’œil rapide sur ce texte. Je n’avais pas beaucoup de goût pour l’écrire, puisque je ne goûte pas précisément d’exposer publiquement ce souci du soutien financier. Je voulais publier ce texte aux premiers jours de ce mois, après l’achèvement en fanfare du mois de septembre ; mais l’histoire du monde est pressante, ces jours-ci, comme si souvent d’ailleurs, et j’ai peu à peu reculé le jour de sa rédaction, de sa publication ; finalement, j’ai réalisé qu’en attendant encore un peu, on atteindrait le 19 du mois, pour ainsi établir une symétrie, une comparaison avec celui qui fut publié le 19 septembre 2011. Nous y sommes, et nous y sommes en même temps que Ron Paul pour son compte.

Ainsi les choses nous invitent-elles à revenir en arrière. En dix jours, du 19 au 29 septembre 2011 (avec l’essentiel réalisé dès le 25-26), les dons de soutien à notre site ont afflué au point que la somme réunie à dépassé les sommes levées dans les deux mois précédents et les 18 jours précédents du mois d’août. Le 30 septembre au soir, à la clôture des donations du mois, la somme de €3.000 exactement était atteinte ; je n’invente rien pour fabriquer un symbole de convenance, ce fut le décompte exact. Pour cette fois, on conviendra que les chiffres et leur aspect quantitatif ont une signification, – qualitative, évidemment… Aussi poursuivrais-je ce texte en exprimant tous nos sentiments et nosréactions de reconnaissance extrême, et de confiance sans aucun doute, dans la conscience qu’ont nos lecteurs du rôle qu’ils peuvent tenir dans la bonne marche de cette aventure qu’est dedefensa.org.

La démonstration ponctuelle ayant été faite, comment la transformer en une situation structurelle ? Laisser passer quelques jours en octobre, puis jusqu’au 19 finalement, permettait effectivement de voir quel rythme de donation serait maintenu après la poussée remarquable du 19-29 décembre. On le constate sans joie, malheureusement ; le rythme est retombé absolument, à ce niveau calamiteux où il était avant ce 19 septembre 2011 où fut publié le texte qui suscita l’élan de la fin du mois. (€460 ce 19 octobre 2011, dont $210 venaient de la fin septembre, mais comptabilisés en octobre à cause des délais d’expédition ou de transfert.) La question se pose donc plus que jamais, plus que jamais elle est à la fois justifiée et urgente : “La démonstration ponctuelle étant faite, comment la transformer en une situation structurelle ?”

L’“appel du 19 courant”

De nombreux lecteurs avaient réagi au texte du 19 septembre 2011, dans le Forum. Nous les en remercions tous, avec la chaleur qu’on devine… Pour s’affirmer pratique, dans la recherche d’une situation acceptable pour dedefensa.org, nous avons retenu trois messages, dont deux des mêmes auteurs, présentant une proposition générale à laquelle nous avons pensé et (un peu) travaillé. Nous citons ces trois messages, deux (le premier et le troisième) de notre lecteur Olivier, un (le deuxième dans l’ordre chronologique) de notre lecteur Christian.

Les deux premières réactions chronologiquement citées (Olivier et Christian) sont du Forum du 19 septembre 2011, de notre texte déjà référencé.

• Olivier, le 19 septembre 2011. «Je ne sais pas quel est le nombre d´abonnés à dedefensa, mais il va falloir que tous (et moi-même) nous nous bougions un peu.

»Monsieur Grasset, outre les euros versés, publiez, svp, le nombre d´abonnés, car si vous nécessitez, par exemple, 2000 euros mensuels pour la survie du site et que nous sommes, par exemple, 1000 abonnés; nous ne sommes pas dignes de continuer à lire ce site si nous ne sommes pas capables de calculer votre besoin de financement par abonnés et si nous ne sommes pas capable de faire l´effort y correspondant (moi-même ne fume pas, mais je peux très bien diminuer ma consommation de café et passer de 30 cafés par mois à 29 voire 28). Et je ne pense pas que nous soyons seulement 1000 abonnés…

»Je souhaite dire que lors du passage de la formule payante à la formule “donation”, j’avais fait un versement “one shot” qui correspondait à la somme de l’abonnement annuel+dde.... Je pensai que cela m´exemptai d´un paiement mensuel pour au moins une année, mais je vais devoir diminuer ma dose de caféine pour continuer à bénéficier de ma dose de dedefenseine, finalement faire un trad-off et poursuivre ce qui est vraiment de mon intérêt.

»Je m’engage à verser trimestriellement 15 euros durant un an. Ce qui correspond à 5 euros par mois, soit 0.25% de votre besoin de financement mensuel. Je souhaiterai que 399 autres abonnés fassent de même et fassions cause commune pour diminuer les effets nocifs du café, ou du tabac et également du système, en continuant à pouvoir lire les dénonciations de ce que vous appelez la Contre-Civilisation. Et si nous sommes plus de 400 à faire cela, l’effet de dilution sera apprécié par mes finances personnelles.

»En vous remerciant et en espérant que vos appels soient entendus et que la ligne de front financière disparaisse afin que vous puissiez vous concentrer sur les autres lignes de front.»

• Christian, le 20 septembre 2011. «La remarque d’Olivier me semble intéressante: pourquoi ne pas considérer la publication du nombre d’abonnés ? Ça ne changera peut-être pas grand chose, mais cela aurait au moins le grand mérite d’être clair, nu, concret, limpide. Et si j’ai appris quelque chose, c’est que dans certaine situation, poser les choses dans toute leur nudité, dans toute leur clarté, voir la situation telle qu’elle est, ça ne peut qu’aider à agir. C’est même parfois la seule manière de passer à l’action! (Je parle de nous autres lecteurs, bien sûr, et pas de dedefensa.org, qui sait de quoi il en retourne ! Mais disposer à notre tour de cette information nous met directement devant nos responsabilités, notre volonté, notre authenticité…)

»Si j’osais une première et très grossière estimation, je pense que nous risquerions d’être surpris quant au nombre d’abonnés. Si le nombre des visites annuelles pour 2010 fut de 1.728.568, cela fait 1460 visite par jour. Je ne pense pas qu’il y ait 10% d’abonnés parmi ceux-ci (pourquoi 10% ? Parce que c’est le nombre moyen de résistants pendant la Seconde Guerre mondiale, que j’ai en tête, d’après de lointains souvenir scolaire), ce qui nous place déjà en dessous, de 140 à 150 abonnés.

»Deuxième manière d’estimer la chose : la moyenne des donations mensuelles, d’avril à août, est 1360 euro. Si je me rappelle l’ordre de grandeur des abonnements avant le changement de formule (150 euros pour un abonnement annuel, et donc (?) 12.5 euro par mois), et que nous prenions ces 12.5 euro comme moyenne (supérieure) des abonnements, alors nous sommes à 108 abonnés… Bref, je dirais entre 100 et 200 abonnés ?)»

• Olivier à nouveau, sur le Forum d’un bloc Notes consacré au même problème, le 20 septembre 2011. (Adressé à Philippe Grasset nommément.)

[…] «Mais si vous avez senti un doute dans nos commentaires, c´est bien un doute de nous-mêmes car il faut bien se rendre compte que 2.000/3.000 euros mensuels pour la continuation du site ne devraient représenter que quelques euros par lecteur. Et si nous (lecteurs/abonnés) ne sommes pas capables de nous mettre d´accord là-dessus, il y a bien matière à douter dans notre “foi”.

»Mes commentaires ont été ceux d’une incompréhension et avaient pour objectif de créer un choc. Choc qui, je l’espère, sera propice à une remise à plat de notre engagement vis-à-vis de ce site afin de vous assurer que le front financier ne soit pour vous qu´un front mineur à un coût mineur pour nous.»

Le principe de cette idée de regrouper les donateurs (non les “abonnés”) d’une façon ou l’autre, dans tous les cas d’abord en en désignant le nombre, a un réel intérêt et vaut d’être examiné. Un tel regroupement créerait une situation éventuellement plus efficace, en même temps qu’une esquisse de communauté des donateurs, des soutiens de dedefensa.org, cela qui est une idée certainement séduisante et complètement dans l’esprit du site.

Nous n’avons pas complété un décompte précis, qui est une entreprise longue et fastidieuse, notamment à cause des diverses sources de paiement, des redoublements de donations de certains, etc. (L’énorme nécessité de travail en cours, à cause des événements dont Occupy Wall Street n’est pas des moindres, laisse bien peu de temps pour les questions de cet ordre.) Mon évaluation, qui est encore approximative mais qui repose sur certains éléments déjà précis, est bien que le chiffre définitif se situera effectivement entre 100 et 200, et beaucoup plus proche de 100 que de 200.

A partir de là, comment procéder ? Je crois que c’est aux lecteurs qui s’intéressent à une certaine organisation ou coordination de la chose, à éventuellement considérer le problème, dans tous les cas pour les initiatives, comme ils ont commencé à le faire. Nous, à dedefensa.org, devrions rester, comme on dit, en “second rideau”, prêts à aider mais non à figurer parmi les initiateurs initiaux. Par conséquent, ceux que la chose intéressent ont tout loisir de se signaler.

Pour l’immédiat, que faire sinon renouveler l’opération d’il y a un mois, qui devient ainsi presque structurellement notre “appel du 19 courant”. Après tout et en désespoir de cause, et tant qu’elle tiendra, arrivera-t-on peut-être à cette formule répétitive. Il y a l'appel du 18 juin, peut-être y aura-t-il “l’appel du 19 courant”...

Philippe Grasset


Note

Comme les choses se mettent mal, ou bien simplement sont difficiles... Nous avons actuellement quelques ennuis de fonctionnement du Forum. Il est donc possible que vos réactions ne soient pas aussitôt affichées. Excusez-nous en.

Donations

Nous avons récolté 765 € sur 3000 €

faites un don