Au cœur du référendum, le débat qui nous manque

Bloc-Notes

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

C’est dommage, on parle bien peu dans l’intéressant débat du référendum en France des quelques clauses consacrées à la sécurité et à la politique extérieure. Surtout le passage (point7, Article I/41) consacré aux liens de l’Europe avec l’OTAN. Un passage bien surprenant, sur lequel il faudra revenir (nous le ferons), à la fois pour la forme et pour le fond. Drôle d’Article, qui fait dépendre la sécurité européenne d’un organisme où les décisions sont prises à l’unanimité, avec deux pays sûrement non-européens (USA et Canada) et un troisième délicieusement “entre-deux” (la Turquie), dont la présence dans ce processus essentiel pour l’indépendance de l’Europe devrait soulever l’intérêt des Français; drôle d’Article, qui fait dépendre la sécurité européenne d’une organisation pulvérisée, qui n’a plus aucune autorité, plus aucun moyen, plus aucune capacité.

Autre point dans le même sens, pas inintéressant : la citation du traité de Washington de 1949 avec ses obligations (OTAN et le reste) et l’absence de citation du traité de Bruxelles de 1948 avec ses obligations, également en matière de sécurité européenne et entre Européens. On commence (un tout petit peu) à en parler dans les couloirs. Bis: nous reviendrons là-dessus aussi, et sous peu.


Mis en ligne le 10 avril 2005 à 10H20

Donations

Nous avons récolté 1668 € sur 3000 €

faites un don