Trois jours dans la vie de dedefensa.org

Notre situation

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

Trois jours dans la vie de dedefensa.org

On le sait, c’est le cas de le dire, – la différence entre le “tout le monde le sait” (ce qui est spéculé être d’une façon évidente) et le “nous savons” (cela est) est considérable ; c’est le gouffre qui sépare l’hypothèse d’une situation et la vérité de cette situation. Ce 25 février 2014, nous avons rapidement présenté de nouvelles révélations du journaliste Glenn Greenwald à partir de document du fonds Snowden, qui mettent en évidence la pratique du gang NSA/GCHQ d’une sorte d’internet-faussaire, ce que nous nommons l’“internet-simulacre” destiné à interférer, à fausser, à subvertir le vrai internet, d’une façon si coordonnée et systématique que ces différentes mesures de subversion finissent par acquérir une cohésion structurelle et à former le concept d’un internet-simulacre concurrent prédateur du “vrai”, pour mieux le supplanter voire le remplacer. On spéculait avec assurance à propos de telles pratiques (“tout le monde le sait”), maintenant on en est assuré (“nous savons”). Il s’agit d’un progrès considérable car la connaissance assurée de l’acte de l’ennemi, qui avait lieu jusqu’ici sans être complètement identifié, donne à ceux qui en sont la cible une conviction puissante pour riposter. Les informations globales que donne Greenwald décrivent d’une façon irréfutable une opération générale de création d’un internet subversif, une véritable inversion du réseau en place ...

«...But, here, I want to focus and elaborate on the overarching point revealed by all of these documents: namely, that these agencies are attempting to control, infiltrate, manipulate, and warp online discourse, and in doing so, are compromising the integrity of the internet itself.

»Among the core self-identified purposes of JTRIG are two tactics: (1) to inject all sorts of false material onto the internet in order to destroy the reputation of its targets; and (2) to use social sciences and other techniques to manipulate online discourse and activism to generate outcomes it considers desirable. To see how extremist these programs are, just consider the tactics they boast of using to achieve those ends: “false flag operations” (posting material to the internet and falsely attributing it to someone else), fake victim blog posts (pretending to be a victim of the individual whose reputation they want to destroy), and posting “negative information” on various forums.»

Contre une telle entreprise désormais mise à jour, la contre-attaque consiste en acte de résilience, un renforcement des liens existants entre les partenaires du vrai internet ; un renforcement du travail de ceux des acteurs du vrai internet qui ont établi un capital de confiance et de constance dans le chef de leurs lecteurs, un renforcement de la fidélité et du soutien de ces lecteurs à ces acteurs. Nous, à dedefensa.org, nous prétendons être un de ces acteurs, et prétendons par notre travail mériter la confiance et la constance de nos lecteurs qui justifient leur fidélité et leur soutien actif. Notre travail doit donc s’affirmer plus que jamais et, parallèlement, la fidélité et le soutien de nos lecteurs doivent s’affirmer plus que jamais, l’une et l’autre démarches comme acte de résilience et comme mesure de vigilance face à leur “internet-simulacre”, définies en une démarche commune de protection de notre entreprise commune.

Nous nous adressons à la fidélité et au soutien de nos lecteurs. Pour l’immédiat, il s’agit de leur intervention pour achever l’objectif de fonctionnement du site selon notre calendrier mensuel de donation de soutien. Il reste trois jours en février 2014 pour au moins atteindre le seuil minimal nécessaire à notre fonctionnement (€2 000), et éventuellement le dépasser pour nous donner plus d’aise dans notre travail. Ce matin, nous sommes encore loin de ces objectifs. Nous remercions déjà ceux de nos lecteurs qui sont intervenus, nous remercions les autres par anticipation, pour leur intervention dont nous ne doutons pas.


Mis en ligne le 26 février 2014 à 04H23

Donations

Nous avons récolté 1768 € sur 3000 €

faites un don