dedefensa.org et le soutien de ses lecteurs

Notre situation

   Forum

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

   Imprimer

dedefensa.org et le soutien de ses lecteurs

La presse antiSystème ayant une efficacité démontrée, notamment sur des théâtres aussi importants que celui de la crise ukrainienne, il en résulte que le Système cherche à réagir. C’est le cas, semble-t-il, en France ; le pays de la liberté ne pouvait être en reste dans la réaction générale qui se poursuit depuis quelques années au sein du bloc BAO, et se durcit encore depuis l’affaire ukrainienne et le désordre terroriste. La manœuvre est habituelle et connu, de la part des élites-Système et des directions politiques ; alimenter directement ou indirectement en même temps que dénoncer les activités dénoncées comme menaçantes pour les libertés, de façon à pouvoir restreindre les libertés pour les combattre. La logique n’est pas loin : lorsqu’il n’y aura plus de libertés à défendre, il n’y aura plus d’attaque contre les libertés, disent les fous. (Il n’y aura plus de dedefensa.org, ajouterions-nous.)

En attendant, les fous sont au pouvoir. Un lecteur nous écrit, le 19 avril 2015 : «Il n'empêche! Le contrôle des sites internet mal pensants se met en place en France. DeDefensa.org est sur la liste des sites recensés. Le moment venu, un site qui dénonce les narrative et invite à ré-examiner les acquis de l'Histoire sera soumis à examen!»

... Au moins, que cela nous donne argument pour vous presser, lecteurs, de soutenir dedefensa.org dans la mesure de vos moyens. Nos défenses sont faibles, et votre soutien en est certainement la principale.

La donation pour avril 2015 a été affichée à €375 le 19 avril. Nous en sommes à €415. Nous lambinons affreusement, alors que nos besoins pour la gestion et le fonctionnement du site sont aujourd’hui bien plus proche de €3.000 que de€2.000. Nous remercions chaleureusement ceux d’entre vous qui sont intervenus, nous espérons que ceux que nous attendons vont se manifester.

Nous sommes une bataille et vous êtes, aussi bien que nous, les soldats de cette bataille. Si nous perdons votre soutien, tous nous perdons la bataille.


Mis en ligne le 22 avril 2015 à 09H21

Donations

Nous avons récolté 1633 € sur 3000 €

faites un don